La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.6 / Chapitre 458 : Le marteau de cuivre

– « N’en faites pas trop…3000 pierres spirituelles ? » Chen faillit en avoir une syncope. S’il prenait en compte tous ses avoirs, il pourrait rassembler cette somme, mais il serait aussi bon pour la banqueroute.

Demander autant d’argent pour un pari, vous devez être fou!

– « 3000 pierres spirituelles…Avez-vous autant d’argent ? » S’interposa Liu Chang.

– « Bien sûr que non je n’ai pas autant d’argent! »

– « Vous n’en avez pas ? » Tout le monde resta sans voix.

Zhao Feiwu l’avait vu agir plusieurs fois comme un idiot, mais de là à pousser au pari un expert quatre étoile…

Vous êtes une personne si incroyable!

– « Il est vrai que ‘qui se ressemble s’assemble’… » Dit-elle, sans surprise.

– « Étant donné que vous ne disposez pas d’argent, pourquoi devrais-je parier avec vous ? »

– « Il est vrai que je n’ai pas d’argent, mais le Maître de la Salle Sai en possède. Ce n’est que 3000 pierres spirituelles, il nous prêtera cette somme dérisoire ! » Dit Sun Qiang en souriant.

– « … » Sai Xiaoyu, qui observait l’agitation sur le côté, ne s’attendait pas à être impliqué!

Avez-vous tous besoin d’être autant je-m’en-foutiste ?

– « Je… » Alors que Sai allait rebondir, le majordome devant lui remua des mains et dit.  « Même si le Maître Sai manque à sa parole et décide d’ignorer notre jeune Maître qui l’a aidé. Zhai Feiwu pourra nous prêter cette somme qui ne représente pas grand-chose pour lui! »

– « ? » Feiwu rejoignit le camp des étonnés.

Je ne suis qu’un passant innocent, pourquoi avez-vous besoin de m’impliquer dans un conflit ?

Il fut déçu par ces propos.

Que voulez-vous dire par manquer à ma parole ? N’ai-je pas déjà offert l’Herbe qui Calme l’Esprit ? N’ai-je pas payé un droit d’entrée de 100 pierres spirituelles pour cette épreuve.

N’est-ce pas un peu “payer ses dettes” ?

– « Regardez, aucun d’entre eux n’est en désaccord avec moi. Cela montre que cette somme ne représente rien pour vous! Ne vous inquiétez pas, si nous perdons, nous trouverons l’argent pour vous rembourser. Quant à vous, un expert quatre étoiles qui n’ose même pas  sortir cette petite somme, comme ce doit être gênant à vivre… » Dit Sun Qiang.

– « Comment ? » Chang rougit de colère.

– « Quoi ? Si vous avez vraiment peur de jouer avec moi, oublions-ça. Toutefois, vous feriez bien de fermer votre bouche la prochaine fois. Notre jeune Maître est incroyablement talentueux, et votre épreuve n’est que de la roupie de sansonnet pour lui! »

– « Bien, je parierai avec vous alors! » Devant l’arrogance de plus en plus prononcée de Sun Qiang, Chang céda. En tant qu’expert quatre étoiles, il était vraiment embarrassant de se disputer avec un serviteur. Néanmoins, le majordome avait un peu trop poussé mémère dans les orties.

– « C’est bien mieux, quelqu’un d’autre veut-il parier avec moi ? Je pensais que vous doutiez tous des capacités de mon jeune Maître ? Il n’est pas trop tard. Sinon, vous n’aurez pas de seconde chance… » Sun riait joyeusement devant le gros poisson qu’il avait pêché, y en-avait-il d’autres dans la pièce ?

– « … » les spectateurs restèrent bouche bée.

– « Regardez, l’épreuve débute… » Dit quelqu’un dans la foule. Tout le monde se tourna donc vers le mur, pour le voir briller de plus en plus, comme si la formation atteignait peu à peu son maximum.


Il n’y avait pas d’autre pièce derrière la porte, mais un jardin rempli de fleurs…diffusant un arôme agréable. Un ruisseau coulait au loin, et l’on pouvait entendre l’écho d’un tic-tac à mesure qu’il frappait les rochers…l’ensemble composait un air mélodieux.

Le ruisseau serpentait, et droit devant Zhang Xuan, formait un arc suffisamment grand pour y faire tenir le jeune homme.

Une feuille sur laquelle avait été placé un objet étrange à la forme irrégulière flottait lentement au loin.

– « On dirait qu’il s’agit de l’artefact que je vais devoir estimer… » Activant son Œil de la Perspicacité, il réalisa qu’il ne pouvait rien voir de particulier. C’est ce qu’on pouvait attendre d’un objet qui rebutait même les experts quatre étoiles.

Comme son nom l’indiquait, les Coupes du Courant Harmonieux se référaient à des coupes de vin utilisés par les lettrés, qui s’asseyaient souvent près du ruisseau pour y laisser flotter leur coupe. S’ils parvenaient à la rattraper, ils buvaient le vin et récitaient un poème.

Comme la plupart des artefacts coulaient à cause de leur poids, on utilisait une feuille d’un arbre violet des montagnes. Cette feuille était extrêmement légère mais pouvait soutenir le poids de deux adultes.

– « Qu’est-ce que c’est ? » Comme l’objet n’était pas encore à la hauteur de Zhang Xuan, celui-ci essaya de le déchiffrer de loin.

Il faisait à peu près la taille d’une pastèque, était de couleur indigo et paraissait être forgé dans un alliage spécial.

Zhang Xuan remua la tête…Il n’avait jamais lu de livres sur l’expertise d’objets précieux, alors il n’était pas certain de pouvoir estimer quoi que ce soit.

Il prit un bout de papier et un pinceau. Puis, quand la feuille parvint enfin jusqu’à lui, il tendit la main pour la toucher.

Weng!

Un livre apparut.

S’il avait choisi de passer l’épreuve c’est parce qu’il savait que la Bibliothèque de la Voie Céleste l’aiderait. Sinon, vu son manque de capacités dans ce domaine, il se serait abstenu!

– « Marteau de cuivre, fabriqué il y a 3000 ans par le forgeron cinq étoiles Duanmu Yiquang. Son matériau est un alliage composé de 13 minerais rares. Le Métal des Cent Guerres, le Sable Sans Poussière, du Métal Indi-Or…et il fut forgé sur une période de 49 jours… »


Pendant que le jeune Zhang écrivait sur le livre, la foule à l’extérieure fixait le mur nerveusement.

Sun Qiang faisait le tour de toutes les personnes susceptibles de parier.

Tout le monde parlait à voix basse :

– « À en juger par le temps écoulé, le premier objet doit lui être parvenu. Penses-tu qu’il réussira ? » Demanda un expert dans la foule.

– « Réussir ? Tu rigoles ? Même le Maître de la Salle Sai, qui a essayé plusieurs fois l’épreuve, n’y est pas parvenu. Cela prouve à quel point c’est difficile! »

– « Il suffit de regarder son arrogant serviteur. Penses-tu qu’un réel expert aurait besoin des services d’un tel personnage ? »

– « Il est difficile de le dire. Étant donné qu’il propose ce pari, c’est qu’il a confiance en son Maître… »


Les experts les plus jeunes de la pièce avaient dans la trentaine. Ils acceptaient difficilement qu’un garçon qui n’avait pas 20 ans passe l’épreuve des Coupes.

– « Ne vous en faites pas, si les artefacts pouvaient être identifiés aussi facilement, ils ne seraient pas pris pour l’examen cinq étoiles! » Voyant Chen fixer le mur avec anxiété, Lu s’approcha de lui pour le consoler. Il avait passé l’épreuve lui aussi. Comment évaluer un objet inconnu en à peine dix respirations ?

– « Pourquoi ? De quoi aurai-je à m’inquiéter ? Ce n’est qu’un gamin ignorant. Même s’il n’est pas expert en objets précieux, cela ne l’empêche pas d’être arrogant… » S’offusqua Chen…qui fut interrompu par le tintement d’une cloche.

Dong!

Le son provenait de derrière le mur, et il semblait résonner jusqu’au plus profond de l’âme.

Un regard confus apparut sur tous les visages :

– « Un tintement ? A-t-il échoué ? »

– « Attendez, ça ne se peut pas. Il ne devrait avoir estimé que son premier artéfact! »

Était-ce déjà terminé ? Zhang Xuan venait à peine de commencer!

Tout le monde parlait à voix haute avec une expression étrange sur le visage :

– « On dit que si le candidat ne donne pas la moindre appréciation sur le premier objet, il sera déclaré perdant immédiatement! »

– « On dit ça ? »

– « Attends. Maintenant que j’y pense, je crois l’avoir lu dans les livres! »  

Hualala!

Tous regardèrent Sun Qiang avec sympathie. Il venait sans aucun doute de perdre son pari…

Dang lang!

Au même moment, le son d’une tasse tombant au sol retentit dans la pièce…Sai Xiaoyu tremblait de tout son corps et son visage devint blême.

– « Ce n’est pas…un tintement. Il s’agit de l’Euphorie Spirituelle. En d’autres termes, non seulement il est parvenu à identifier l’artefact, mais il a gagné la reconnaissance de son esprit! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.6 / Chapitre 457 : Pourquoi ne pas faire un pari? Menu Vol.6 / Chapitre 459 : Appel de l’Esprit – Reconnaissance de la Peinture