La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.6 / Chapitre 457 : Pourquoi ne pas faire un pari?

– « Si vous souhaitez vraiment passer l’épreuve, je vais vous y emmener! » Dit Xiaoyu. Même si le jeune homme devant lui avait pu identifier un problème qu’il n’avait pas pu discerner, en son âme et conscience, il pensait toujours que Zhang Xuan ne réussirait pas! Et ce remboursement avec intérêt, il n’y prêta pas attention, étant donné qu’il comptait déjà faire cadeau des 100 pierres spirituelles.

Le groupe sortit du Pavillon Première Classe et monta les escaliers. Les deux premiers niveaux de la Salle comprenaient les marchés, tandis que les suivants représentaient vraiment la Guilde d’expertise des objets précieux.

Entrant dans le salon, ils virent des dizaines de gens alignés en deux colonnes bien nettes avec toutes sortes d’objets précieux en mains. Leurs artefacts n’étaient pas très chers, probablement des biens achetés avec quelques pierres spirituelles au premier niveau.

Il y avait deux jeunes hommes à l’avant des files qui examinaient les objets. Ces derniers laissaient ensuite une marque sur l’artefact et donnaient un document d’expertise.

Les propriétaires des objets évalués n’avaient pas toujours le sourire. Il y avait au sein du premier niveau des objets authentiques, mais aussi des imitations. En choisissant convenablement, vous pouviez faire de gros profits. Sinon, vous perdiez de l’argent. A en juger par l’expression de la foule, il était évident qu’elles appartenaient davantage à la deuxième catégorie.

– « Il y a des gens inquiets concernant la valeur de leurs objets, alors ils se précipitent ici pour demander une expertise. Ceux qui sont chargés de ce travail sont des experts une étoile venant tout juste de passer leur examen. » Dit Sai Xiaoyu.

– « Je vois! » Répondit Xuan. Il avait vu l’étoile brodée sur leur tunique.

– « Le Courant Harmonieux des Coupes se trouve devant nous, allons-y! » Le groupe suivit le Directeur dans une pièce.

– « Maître de la Salle Sai! »

– « Professeur! »

Dès leur entrée, des Maîtres vinrent saluer Sai Xiaoyu avec respect.

En tant que Maître de la Salle, Sai avait un énorme prestige. Il avait comme étudiants des experts trois étoiles, qui lui étaient redevables pour l’enseignement qu’ils avaient reçu.

Il n’y avait que sept personnes dans la pièce, alors Feiwu demanda. « Combien d’experts y-a-t-il dans la Salle en tout ? »

– « Même si la Salle parait impressionnante, il n’y a que 3 experts quatre étoiles et 8 experts trois étoiles, y compris moi, les autres ont deux et une étoiles! »  

– « Si peu ? » Le groupe fut très surpris.

– « Oui! » Sai changea de sujet et se tourna vers les deux experts trois étoiles. « Faites venir les experts Chen et Lu. Et dites-leur que quelqu’un veut passer l’épreuve du Courant Harmonieux! »

– « Ah oui ? » Époustouflé, le duo se hâta. En tant qu’experts trois étoiles, ils étaient bien conscients de la difficulté de l’épreuve.

Très peu de temps après, deux Vénérables Maîtres à la barbe blanche arrivèrent, mais on entendit au préalable une voix grave: « Maître de la Salle Sai, quelqu’un a l’intention de passer l’épreuve ? Est-ce le vieux Hu ou le vieux Du ? Ces deux types n’ont pas encore abandonné ? » Hu et Du étaient des experts quatre étoiles issus d’autres branches. Ils étaient venus dans la Cité de Honghai plusieurs fois dans l’espoir de remporter l’épreuve, mais jusqu’à ce jour, ils n’avaient toujours pas réussi.

– « Ah ? Où sont-ils ? » Ne voyant pas les deux figures familières, le Maître à la voix grave fut déconcerté.

– « Maître Chen, le candidat cette fois n’est pas l’un d’entre eux. Il s’agit du frère cadet ici présent, Zhang Xuan! » Répondit Sai.

– « Lui ? » Non seulement les deux experts quatre étoiles furent époustouflés, mais tous les experts présents dans la pièce n’en croyaient pas leur oreilles.

– « Frère Zhang, voici le Vénérable Maître Chen Yu et le Vénérable Maître Lu Xi. Ce sont les deux autres experts quatre étoiles de la Guilde! » Xiaoyu présenta Zhang Xuan. Bien que les deux experts n’aient pas été en tunique de fonction, leur aura était très profonde. D’un simple regard, Zhang Xuan put voir qu’ils disposaient d’un niveau conséquent, équivalent à celui de Jin Conghai.

– « Maître de la Salle, comment l’avez-vous appelé ? Frère ? » Les deux experts étaient intrigués par la façon dont Sai s’était adressé au jeune Zhang.

– « Oui, Même si le Frère Zhang est jeune, son niveau d’expertise en objet précieux n’est pas inférieur au mien! »

– « Pas inférieur ? Vous n’exagérez pas un peu ? » Chen fut incrédule, tout comme les autres experts dans la pièce. Il fallait plus que du talent pour expertiser un objet précieux, il fallait de l’expérience et du savoir.

– « C’est vrai. Un problème s’est produit avec le Bambou Verdoyant que le professeur avait expertisé… » Expliqua Liu Chang.

– « Vous voulez dire…qu’avec un simple regard, il a discerné le poison mortel contenu dans le bambou et a pu déterminer qu’il ne convenait pas au forgeage de pilules ? »

– « Ça ne ressemble pas aux moyens d’un expert, non ? » 

– « Bon, Frère Zhang, nous allons ouvrir la Chambre du Courant Harmonieux pour vous dès maintenant. Vous devrez y entrer seul, et il y aura dix objets en tout. Si vous en identifiez un avec précision, vous aurez réussi l’épreuve! » Expliqua Sai.

– « Bien! » Répondit Zhang Xuan. Cela ne lui semblait pas difficile.

– « Commençons! » Sai fit signe à Chen et Lu de se diriger vers le mur, puis chacun d’eux sortit une clé qu’il plaça dans une ouverture.

Jiya!

Le mur se déroba, laissant apparaître une porte.

Les artefacts de l’épreuve avaient une très grande valeur, il fallait donc une sécurité à trois clés pour les préserver des personnes mal intentionnées.

D’un mouvement de poignet, Sai Xiaoyu sortit une pile de pierres spirituelles et les plaça dans une ouverture grise présente dans le mur. Un instant plus tard, une formation sembla s’activer et une lumière brillante apparut.

– « Vous pouvez entrer maintenant! »

Le jeune Zhang s’apprêta à entrer, mais avant qu’il n’aille plus loin, le Vénérable Maître Chen se mit devant lui.

– « Comprenez-vous la difficulté de cette épreuve ? » Même si le Maître de la Salle avait vanté les mérites de Zhang Xuan, il ne croyait toujours pas en ce jeune homme.

– « Je n’en ai aucune idée! J’en ai juste entendu parler, et je sais qu’il y a une récompense de 5000 pierres spirituelles si l’épreuve est remportée. Alors j’ai décidé d’essayer! »

– « Vous voulez essayer…après en avoir entendu parler ? » Il pensait au départ que Zhang Xuan était un génie ayant préparé son examen depuis longtemps.

– « Maître de la Salle Sai, vous permettez à quelqu’un de défier le Courant Harmonieux, simplement pour la récompense, n’est-ce pas enfreindre au prestige de ce test ultime? » Chen se tourna vers Sai.

– « Vénérable Maître Chen, vous exagérez l’affaire…Frère Zhang est ici pour les pierres spirituelles, mais il a aussi des capacités! »

– « Des capacités ? Le candidat doit identifier le type, le nom, l’origine, la valeur et diverses autres propriétés de l’artefact dans le temps imparti…Faire cette épreuve rien que pour les pierres…c’est… » Chen protesta avec vigueur.

– « Ça suffit, étant donné que l’épreuve est déjà activée, permettons-lui d’essayer. Qui sait, peut-être que Frère Zhang accomplira un miracle! » Après tout, Zhang Xuan lui avait accordé une énorme faveur, le minimum était qu’il tienne sa promesse envers lui.

– « Bien! » Zhang Xuan entra dans la pièce.

Weng!

La porte se ferma directement derrière lui.

– « Foutaises! Ce n’est que foutaises! » Chen fit jouer ses manches avec mécontentement.

– « Seriez-vous en train d’insinuer que notre jeune Maître va échouer? » Demanda une voix nonchalante qui se trouvait derrière. Il s’agissait de Sun Qiang qui tremblait non loin de là.

– « Oui, cette épreuve nécessite une grande connaissance en expertise d’objets précieux. Vu que des experts comme Hu et Du n’y sont pas parvenus, comment voulez-vous qu’un jeune de 18-19 ans le puisse ? »

– « Si vous en êtes aussi certain, pourquoi ne pas faire un pari? » Demanda le jeune homme grassouillet.

– « Un pari ? » Chen resta la bouche ouverte.

– « Oui! Je pari que notre jeune Maître passera l’épreuve. Quant aux enjeux, ne les montons pas trop haut. Que pensez-vous de 3000 pierres spirituelles ? » Le majordome regarda Chen avec un large sourire. 

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.6 / Chapitre 456 : Un courant harmonieux de coupes Menu Vol.6 / Chapitre 458 : Le marteau de cuivre