La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 300 : Extorquer le médecin Bai

Même si la Princesse Mo Yu ne pouvait être comparée à Mo Hongyi, le génie numéro un du Royaume de Tianwu, elle demeurait néanmoins un excellent génie et elle dépassait de loin d’autres princes et princesses. Qui plus est, elle était prête à passer l’examen de Maître Enseignant, toutefois grandement favorisée par l’Empereur.

En fait, des rumeurs prétendaient qu’il avait dévoué des ressources aux seules fins de la former pour qu’elle lui succède au trône. De cette façon, il empêcherait que celui-ci ne tombe entre les mains de Mo Hongyi.

Il la connaît ? Il l’accompagnait ?

Se pourrait-il…

La patrouille était composée de simples soldats ordinaires que l’on pouvait soudoyer…Offenser l’ami de la Princesse, était suicidaire!

– « Êtes-vous…sérieux ? » Le Chef de la patrouille, Yao, tremblait et n’arrivait pas à accepter la situation.

Pourquoi le monde est-il si petit ? Tomber sur l’ami de la Princesse dans un Royaume aussi énorme ?

Pourtant, elle était toujours restée à l’écart des autres génies qui tentaient de lui courir après…Elle voulait garder sa pureté…

– « Je souhaiterais que cela soit faux également… » Bai donnait l’air de pouvoir éclater en sanglots à tout moment!

– « Donc… » au vu de son air, la patrouille comprit que c’était vrai!

– « Puisqu’il en est ainsi, nous acceptons la recommandation du Docteur Bai. Adieu! » Yao salua. Pour patrouiller dans la Capitale, il fallait savoir s’adapter aux situations.

Hualala!

En quelques instants, la patrouille avait disparu…

– « Comment peuvent-ils partir, juste comme ça ? » Liu Ling et les élèves ne saisirent pas ce qui venait de se passer. En particulier pour Lu Xun, qui pensait que l’Oncle Zhang avait agi avec beaucoup trop d’imprudence. Il en était bouleversé.

Il s’agit de la patrouille royale tout de même. Ses membres ont été violemment battus au visage, et ils sont repartis sans rien dire ?

Cependant, ce n’était pas fini. Bai Chan, pourtant si arrogant au point d’avoir même fait fi de la présence du Maître Enseignant Liu, marcha jusqu’au professeur Zhang et s’inclina respectueusement :

– « Euh…Vénérable Maître, j’ai déjà réglé la question. Pensez-vous que…je puisse partir maintenant ? »

Tout le monde était ébahi.

Vénérable Maître ?

Vous avez dans les 40-50 ans, alors que Zhang Xuan n’a même  pas 20 ans!

– « Tous les gens du Royaume de Tianwu sont-ils si faciles à dompter ? Il suffit de les battre pour qu’ils parlent proprement ? » Murmura Yuan Tao.

Comment le professeur Zhang a-t-il fait ? Le Docteur Bai menaçait déjà de tout révéler, et il a suffit d’une théière et d’une dizaine de gifles…

Dans tous les cas, Bai Chan se comportait comme un chien obéissant. Personne ne comprenait la situation, mais tous étaient en admiration devant le jeune Zhang. C’était comme s’il pouvait régler…n’importe quel obstacle! Lu Xun ne pouvait plus espérer être comme lui…

– « Partir ? Ne soyez pas si pressé, je ne suis pas une personne insensée. Etant donné que j’ai agi sciemment, j’en prends l’entière responsabilité. Après tout, je suis embarrassé de vous avoir battu. Comment avez-vous l’intention de soigner vos blessures ? »

– « Je me posais justement la question. Ce serait bien que je puisse trouver une crème médicinale… » Bai rit avec un air pince-sans-rire.

– « Puisque vous dites l’avoir mérité, je n’interfèrerai pas. Toutefois…Vous avez voulu piéger mon étudiante, et cela l’a beaucoup traumatisée. Comment devrions-nous régler ceci à votre avis ? » Zhang Xuan le regarda, impassible.

– « Je… » Le médecin lubrique frissonnait de peur.

– « N’avez-vous pas mentionné que votre herbe médicinale valait cinquante millions ? Voilà, comme vos actions ont laissé une cicatrice dans le cœur de mon élève, vous la dédommagerez avec cette somme. Après l’avoir payée, vous dégagerez. Sinon… » Sur ce, Zhang Xuan regarda un certain endroit de son anatomie. Bai en fut terrifié.

– « Je…Je n’ai pas tant d’argent! » Répondit-il, le visage couvert de larmes.

– « Vous n’en avez pas ? » Le professeur Zhang frappa le front de Bai Chan. Ce qui le fit perdre l’équilibre vers l’arrière et ouvrir la bouche.

Hu!

Zhang Xuan donna une petite impulsion du doigt et fit entrer un objet droit dans sa gorge.

– « Hem hem…Qu’est-ce que c’est… » Se pinçant la gorge, Bai Chan pâlit.

– « Oh, pas grand chose, juste un bon truc que m’a donné le Grand Roi des Herbes. N’avez-vous pas soigné le Grand Roi des Herbes ? Vous le connaissez, non ? Vous devriez lui demander! »

– « Mais… » Le médecin rougit, et ses jambes s’affaiblirent. Incapable de se retenir plus longtemps, il tomba au sol, à genoux :

– « Vénérable Maître, S’il vous plaît soyez magnanime et épargnez-moi… » Le Grand Roi des Herbes était le porte-parole de la Salle aux Poisons. Bai savait ce que Zhang Xuan lui avait donné…

– « Il ne m’est pas impossible de vous épargner. Nous venons d’arriver à la Capitale, et nous n’avons nulle part où aller. Je veux que vous nous trouviez une grande demeure près du Pavillon des Maîtres Enseignants! Une fois cela accompli, je pourrai considérer de vous sauver. Sinon…Même si je ne fais rien, le poison du Grand Roi des Herbes saura vous remettre sur la voie! » Le caractère odieux de ce médecin pouvait toujour servir.

– « Vénérable Maître… » Bai Chan en avait gros sur la patate.

Mais fichtre qu’ai-je fait au ciel ?

Je n’ai fait que boire un peu d’alcool et taquiner une belle fille. Non seulement je me fais ébouillanter, mais mon agresseur me demande une demeure en compensation…

Pourquoi dois-je payer alors que je ne suis qu’une pauvre victime ?

– « Pourquoi ? Vous ne voulez pas ? Bien alors. J’ai entendu dire que ce que m’a donné le Grand Roi des Herbes faisait pousser des asticots dans la tête, ce qui vous mettra dans un état vaseux en permanence. Si cela s’aggrave, vous pourrez même déchirer vos propres vêtements et courir nu…Cela durera trois jours avant que vous ne succombiez. Je me demande…si cela est à votre goût ? »

Le médecin Bai était si terrifié que son visage perdit toutes ses couleurs.

– « Pourquoi ? Vous n’aimez pas ? C’est simple alors. Il m’a donné 18 types de poison, et si vous n’aimez pas, je peux vous faire essayer autre chose! »

– « Non… » Le visage en sanglots, Bai Chan accepta le service :

– « Vénérable Maître, inutile de rajouter d’autres problèmes. Ne cherchez-vous pas une grande demeure ? C’est facile, je vais agir de suite. Vous aurez votre maison pour demain! » Ayant été empoisonné, sa vie dépendait de Zhang Xuan. A défaut de pouvoir le défier…il pouvait au moins se soumettre à lui!

– « Ah, j’aime mieux ça. Sun Qiang! » Le professeur Zhang se retourna.

– « Jeune Maître! » Le majordome approcha.

– « Suivez-le et trouvez une bonne demeure. Mettez tout en ordre avec soin. Mon professeur pourrait arriver dans les deux jours! »

– « Le vénérable Maître vient ? Très bien! » Sun Qiang était excité.

– « Dépêchez-vous alors, vous attendez que le soleil se lève ? » Dit Xuan en plaçant ses mains derrière le dos.

– « Oui! » Bai Chan acquiesça de la tête et partit. Il ne voulait pas rester plus longtemps!

Après avoir quitté l’auberge, il soupira et regarda son poursuivant :

– « Puis-je connaître le nom de votre jeune maître ? » Quand il avait rencontré Zhang Xuan à la Cité du Lotus Rouge, celui-ci lui avait dit être un de ses fans avant de le frapper…c’était tout.

– « Notre maître s’appelle Zhang Xuan! »

– « Zhang Xuan ? » Le médecin fut surpris. Il ne connaissait ni prince ni génie de ce nom!

– « Vous avez mentionné votre Vénérable Maître précédemment…Puis-savoir qui il est ? »

– « Notre Vénérable Maître est un Maître Enseignant au-delà des trois étoiles! » Le majordome débordait d’admiration.

– « Un Maître Enseignant ayant plus de trois étoiles ? » Bai Chan frissonnait. Même le plus formidable des Maîtres Enseignants du Royaume de Tianwu, Jiang, n’avait que deux étoiles!

Si son professeur le souhaitait, il pourrait détruire toute la cité facilement!

Ce Zhang Xuan est l’étudiant d’une telle personne ?

– « Oui. En tant que disciple direct du Vénérable Maître, le jeune Maître a reçu son héritage. Il est venu ici pour passer l’examen de Maître Enseignant! Mais il est aussi peintre trois étoiles, dompteur deux étoiles, et apothicaire une étoile! »

– « Peintre…trois étoiles ? Dompteur deux étoiles… »

– « Si vous servez le jeune Maître et le Vénérable Maître, vous aurez une vie glorieuse. Mais si vous les trahissez, je pense que je n’ai pas besoin de vous dire ce qui se passera! »

– « Oui! » Son cœur fit un bond rien qu’à penser à ce qu’il avait vécu ces derniers jours.

Les événements récents étaient vraiment malheureux, mais peut-être… représentaient-ils les prémices d’une rare opportunité!

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 299 : Une Raclé Menu Vol.4 / Chapitre 301 : L’Excitation du Seigneur Ji Mo