La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.4 / Chapitre 289 : Peindre par le biais d’une bête sauvage (Partie 1)

Ji Mo pensait que Zhang Xuan s’excuserait, mais il n’en fut rien. Le jeune professeur critiquait sa création avec des mots bien choisis.

Un truc que n’importe quel apprenti peut faire…

La colère montant…le jeune prodige rougit :

– « Qu’avez-vous dit ? » Les poings serrés, il dégagea une puissance assez palpable en direction de Zhang Xuan. Il était expert Pixue tout de même!

Le préposé ne savait plus où se mettre…et son teint devint blanc comme l’ivoire!

Ji Mo faisait partie de l’un des Trois Grand Clans de la Capitale. Il était lui-même un peintre une étoile très respecté et pouvait à lui seul rassembler beaucoup de gens. En le provoquant de la sorte…n’était-ce pas courir à sa propre perte ?

– « Seigneur, calmez-vous…Il vaut mieux que…vous vous excusiez et abandonniez… » Le préposé tira sur les vêtements de Zhang Xuan avec retenue tout en lui envoyant un message télépathique.

– « Oh, c’est une erreur de dire que n’importe quel apprenti pourrait créer cette peinture?… »

– « C’est plus que ça… » Le préposé fut soulagé quand soudain Zhang Xuan poursuivit :

– « … C’est une insulte aux apprentis peintres oui! Vu le standard de cette toile, même une simple bête sauvage pourrait mieux faire! Cinq millions vous dites ? Je ne l’achèterai même pas pour 5 pièces d’or! » Proféra le jeune Zhang. Il ne souhaitait pas  se créer d’ennui, mais il n’acceptait pas non plus qu’on lui marche sur la tête!

Vous voulez profiter de moi ? Vous rêvez!

Soyez déjà ravi que je ne tire pas avantage de vous!

Quand Ji Mo peignait, Xuan avait pu déceler 7 à 8 erreurs. Et cela, sans l’intervention de la Bibliothèque de la Voie Céleste…

Une bête sauvage ? Cinq pièces d’or ?

Zhang Xuan avait parlé calmement mais la foule avait la langue bien pendue. Elle ne se gêna pas pour le dévisager.

Insulter un peintre à l’intérieur de la Guilde même, vous devez être inconscient!

– « Mais… » Le jeune peintre était tellement en colère qu’il allait en vomir! Ce type remettait en question son professionnalisme devant tout le monde!

– « Force est de constater qu’il n’y a rien à voir de plus sur ce clown. Montons voir les autres peintures! » Zhang Xuan se foutait complètement de Ji Mo. Après tout il venait d’arriver à la Capitale de Tianwu pour passer l’examen de Maître Enseignant, il lui fallait donc montrer une disposition convenable.

– « Attendez donc ici! » Ji Mo n’allait pas laisser partir son critique aussi facilement. Néanmoins, malgré sa colère, il su rester rationnel et retint sa rage :

– « Puisque vous vous exprimez avec autant d’assurance, oseriez-vous me défier ? »

– « Vous défier ? »

– « Tout à fait! Nous commençons à peindre en même temps et lorsque nous aurons terminé, nous trouverons quelqu’un pour estimer notre œuvre. La personne dont la peinture aura le plus haut niveau l’emportera! Le perdant devra s’agenouiller, s’excuser et jurer de ne plus jamais remettre les pieds ici… Osez-vous courir ce risque ? » Les yeux de Ji Mo étaient plein de sauvagerie.

– « Que je peigne avec vous et que l’on demande à quelqu’un d’estimer notre travail ? Êtes-vous certain de le vouloir ? » Zhang Xuan se fichait bien de ce défi. En réalité, il  était là car il n’avait rien d’autre à faire de cette fin de journée…

– « Pourquoi ? Vous avez peur ? »

– « Ce n’est pas ça, c’est que… » Plaçant les mains derrière son dos, Zhang Xuan le regarda avec un air de pitié :

– « Je crains que…vous ne pleuriez! »

Gudong!

Tout le monde tomba à terre et toute la salle devint silencieuse.

Huala!

Puis, la foule s’agita…

Les femmes regardaient le professeur Zhang avec férocité. Les bras écartés, elles avaient toutes envie de le réduire en pièces :

– « De quoi vous vantez-vous ? »

– « Le seigneur Ji Mo est un peintre officiel! Comment vous, qui n’êtes rien, osez-vous proférer des propos si arrogants ? »

– « Le défier ? Laisser le connaître le goût de la défaite! »

Savez-vous qui il est ?

Il est le seul dans la Cité Royale de Tianwu à avoir passer l’examen avant l’âge de 20 ans. Une personne possédant un talent sans pareille…

Vous craignez qu’il ne pleure ?

Qui pensez-vous être ?

Le Directeur de la Guilde ?

– « Comment… » Ji Mo rageait de plus en plus. Mais en même temps, il savait que plus il insisterait, plus sa colère monterait, alors…

– « Ne perdons pas notre temps, et laissons parler nos talents! » Après quoi, Ji Mo donna des instructions à un préposé. Celui-ci revint rapidement avec deux Vénérables Maîtres.

– « Voici les Vices Directeurs de la Guilde, Cheng et Wu. Ce sont deux Grands-Maîtres peintres deux étoiles, aussi ils ne seront pas mal comme juges, non ? »

Zhang Xuan les regarda. Ils semblaient avoir l’âge de Maître Lu Chen et portaient une barbe blanche. Ils avaient une allure raffinée et particulière, peut-être à cause de leur immersion dans le monde de la peinture.

– « Cela me convient! » Ca ne faisait aucune différence pour lui.

– « Vous souhaitez vous défier ? » Demanda Cheng. Le préposé avait expliqué aux deux Vénérables Maîtres le conflit entre les deux hommes. Un jeune au passé inconnu qui était apparu soudainement, et qui avait parlé avec arrogance à Ji Mo.

– « Oui! » Ji Mo s’inclina.

– « Puis-je vous demander qui est votre professeur ? Je connais des Maîtres et Grands-Maîtres peintres dans les treize royaumes alentours, il se peut que je connaisse votre professeur! » demanda Cheng à Zhang Xuan.

– « J’ai simplement un intérêt pour la peinture, je n’ai pas de professeur! »

– « Un intérêt ? Pas de professeur ? » Les deux Vices Directeurs échangèrent des regards et furent très étonnés. Même si la peinture se classait parmi les dernières professions des Neuf Voies Supérieures, il était impossible d’avoir de réelles aptitudes sans les conseils d’un professeur.

Il ose défier un peintre une étoile juste parce qu’il a un intérêt pour la peinture ?

Ignore-t-il les capacités d’un Maître Peintre, ou son arrogance aveugle-t-elle sa rationalité ?

– « La peinture est un art élégant et ce concours est de l’ordre du décorum. Si vous avez des choses à vous dire, faites-le en privé. Inutile d’improviser de compétition! » Wu voulait les dissuader.

– « J’implore les deux Grands-Maîtres de ne plus chercher à nous persuader. Je pense qu’il faut afficher sa fierté en tant que peintres et cette personne a osé insulter la Peinture. Si je ne le confronte pas aujourd’hui, je ne pourrai plus me regarder dans la glace! » Dit Ji Mo.

– « Mais… » Voyant que Ji Mo insistait, les deux Maîtres se tournèrent vers Zhang Xuan qui acquiesça de la tête :

– « S’il désire me confronter, qu’il en soit ainsi! »

– « Très bien alors! Étant donné que vous êtes tous les deux d’accord pour vous défier, nous vous servirons de juges! Les règles sont simples : vous avez deux heures, et la personne dont le niveau est le meilleur gagnera! Si les deux toiles sont du même niveau, le gagnant sera celui qui aura pris le moins de temps. »

– « Commençons! » Les règles étant établies, et les désaccords mis de côté, des apprentis peintres vinrent disposer deux tables avec des pinceaux, des encriers et du papier.

– « Il n’y a aucun thème imposé, c’est à votre libre choix! » Dit Wu.

– « D’accord! » Ji Mo s’impatientait…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.4 / Chapitre 288 : Le Seigneur Ji Mo Menu Vol.4 / Chapitre 289 : Peindre par le biais d’une bête sauvage (Partie 2)