La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.1 / Chapitre 23 : Le faiseur de trouble

La Cité de Tianxuan était aussi la capitale du Royaume. Une des quatre grandes familles y était célèbre pour son talent : la famille Wang! En comparaison, le directeur de l’académie Hongtian lui-même faisait pâle figure. Le fait que Wang Wing ait pu choisir le plus mauvais de tous les professeurs de l’académie était une insulte monumentale!!!

Même si tout le monde n’était pas au courant des affaires qui concernaient Zhang Xuan, en tant qu’étudiant de l’académie, Wang Tao avait beaucoup entendu parler de lui. Il avait une fois mal conseillé un étudiant, et ce dernier avait très mal tourné.

On se moquait du professeur Zhang à chaque occasion, lors de repas ou autour d’une tasse de thé. Wang Tao avait aussi une réputation à défendre en tant qu’étudiant et penser que sa sœur s’était engagée dans cet engrenage était difficile à accepter! Si les autres étudiants l’apprenaient…

Il se dirigea vers l’entrée de la classe et aperçut Yao Han.

– « Je vois que c’est le jeune maître Wang Tao! »

En tant que majordome du Seigneur de Baiyu, Yao Han connaissait de nombreuses familles puissantes, notamment ce jeune homme, qui était un génie talentueux.

Wang Tao s’étonna :

– « Vous êtes ? »

Après avoir été battu si sauvagement, il était méconnaissable. Même Zhao Ya avait eu du mal à le reconnaître!

– « Je suis Yao Han de la ville de Baiyu! » Répondit-il.

– « Oh, alors vous êtes le majordome Yao. Pourquoi êtes-vous… ? »

– « Je me suis blessé accidentellement au cours de mon entraînement » Yao Han s’expliqua maladroitement avant de changer rapidement de sujet :

– « Puis-je demander pour quel raison le jeune maître Wang Tao est ici ? »

Ce dernier ne cacha pas sa rage :

– « Ma plus jeune sœur a choisi cet arrogant de Zhang Xuan comme professeur. Je suis là pour la lui retirer, ainsi que pour lui donner une bonne leçon! »

Yao Han n’avait pas remarqué la présence de Wang Ying :

– « Ah ? Votre petite sœur ? Vous voulez dire Mlle Wang Ying ? J’ai entendu dire que son talent n’était pas inférieur au vôtre. Pourquoi l’aurait-elle choisi ? »

Wang Tao se rappela les paroles du vieux maître Liu et explosa :

– « Ma petite sœur entre rarement en contact avec le monde extérieur, c’est une jeune fille innocente. Cet homme a une mauvaise langue, et bien que je ne sache pas du tout ce qu’il a pu lui dire, elle a vraiment cru à ses absurdités! »

– « Comme c’est vil! Cet homme est un fléau, il représente vraiment l’écume des enseignants. Jeune maître, vous devez donner une leçon à ce garçon! »

Wang Tao était intrigué :

– « Bien, majordome Yao, pourquoi êtes-vous là ? »

– « N’en parlons pas. Ça m’irrite au plus haut point. Notre jeune maîtresse l’a aussi choisi »

– « Vous voulez dire Mlle Zhao Ya ? »

– « Oui »

– « Alors … pourquoi ne pas entrer démasquer cet hypocrite ? Pourquoi attendez-vous à l’entrée ? »

– « Je voulais l’exposer, mais notre jeune maîtresse était agitée. Je n’avais pas d’autre choix que d’attendre ici. Jeune maître Wang Tao, vous êtes arrivé au moment opportun. Si vous entrez maintenant, vous pourrez donner une leçon à ce bonhomme éhonté et exposer ses vilaines intentions, Wang Ying découvrira sa vraie nature! »

– « Rassurez-vous, je vais exposer sa fraude. Je ferai en sorte qu’il soit dénoncé! »

Le jeune homme serra les dents, ouvrit la porte et entra à grands pas.

(Quelques instants auparavant…)

Zhang Xuan en avait terminé avec ses cinq étudiants.

Il y avait pas mal de défauts à corriger dans le maniement de la lance de Zheng Yang. Le professeur Zhang les lui expliqua succinctement afin qu’il augmente sa force et le jeune garçon se réjouit de son amélioration.

Yuan Tao n’était jamais parvenu à s’améliorer et il n’avait pas non plus de technique de combat appropriée. Le professeur sortit le manuel 1ère Dan de la Formule de base Hongtian des 9 Dan et le modifia légèrement avant de le lui transmettre. Il ne changea pas beaucoup de choses. C’était différent de l’Art Divin de la Voie Céleste qu’il utilisait pour s’entraîner lui-même, qui était plusieurs fois plus efficace. Yuan Tao était heureux d’avoir choisi un professeur aussi performant!

– « Bien, j’ai pu survoler les problèmes de chacun. Vous devez maintenant persévérer et vous entraîner sérieusement. »

De retour dans la salle de classe, Zhang Xuan rassembla ses cinq étudiants pour faire le point quand un un grand bruit se fit entendre. La porte fut ouverte à coups de pieds. Après quoi, un hurlement de fureur résonna dans la pièce :

– « Zhang Xuan, retirez ma jeune sœur et Mlle Zhao Ya de vos cours maintenant. Sinon, je vais vous faire souffrir!»

Wang Tao se précipita, menaçant, devant Zhang Xuan. Ses yeux rougis, comme prêt à tuer quelqu’un.

Voyant son frère aîné dans un tel état, Wang Ying accourut immédiatement :

– « Grand Frère ? »

– « N’interviens pas! » Il la poussa derrière lui et fixa froidement Zhang Xuan avant de dire d’un air hautain :

– « Zhang Xuan, c’est une chose d’user de votre absurdité pour tromper les autres, mais oser amadouer ma jeune sœur avec des mensonges revient à chercher la mort. Je vous donne dix secondes. Si vous les retirez de votre tutelle maintenant, j‘oublierai vite tout cela. Mais si vous ne le faites pas, vous avez beau être un enseignant de l’académie, je peux vous garantir que vous allez en découdre! »

Le regard méprisant, il libéra toute sa force et révéla une aura très puissante.

Il avait atteint le niveau Combattant 4ème Dan du royaume Pigu. Il n’y avait rien d’étonnant à ce qu’il soit le disciple d’un vieux maître. Sa force n’était en aucun cas inférieure à celle d’un enseignant moyen de l’académie.

Zhang Xuan le regarda avec indifférence :

– « Je suis en plein cours, sortez! »

Wang Tao se moquait de lui froidement :

– « En plein cours ? Avec votre niveau, que pourriez-vous enseigner ? Quant à sortir ? Vous voulez que je sorte, mais pour qui vous prenez vous ? La seule raison pour laquelle je vous appelle encore ‘professeur’ sont mes bonnes manières. Regardez-vous! Ignorez-vous que vous n’êtes qu’un enseignant du plus bas étage du Royaume Zhenqi? N’essayez pas d’agir comme si vous étiez quelqu’un. Même si je devais vous battre aujourd’hui, ma sanction ne serait qu’une réprimande des vieux maîtres. Que pouvez-vous me faire ? »

Il n’avait pas tort. Beaucoup de disciples de vieux maîtres étaient plus forts que les enseignants et  occupaient des postes estimés.

– « Grand frère… » Le visage de Wang Ying pâlit.

Bien-sûr, elle avait son propre avis. Alors qu’aucun des médecins experts du Royaume n’avait pu identifier son mal, le professeur Zhang avait pu résoudre son problème sans effort. Comment une telle personne pouvait ne pas avoir un bon niveau ?

Le visage de Zhang Xuan affichait toute sa colère :

– « Dégagez! »

– « Vous me demandez de décamper ? »

Mais le regard froid et la puissante aura du professeur l’obligèrent à reculer de quelques pas. Il tremblait, tel un lapin devant un fauve! Il n’avait ressenti une si grande pression qu’en présence de son maître. Comment ce professeur pouvait-il irradier une telle énergie? Était-il vraiment combattant 3ème Dan du royaume Zhenqi ?

Il fallut un moment avant que Wang Tao ne retrouve son sang-froid. Son visage s’assombrit comme un nid de fourmis et ses yeux rougirent. Pour lui, même si Zhang Xuan était enseignant, il n’était qu’un minable. Pourtant, il avait osé lui crier dessus en le faisant reculer de peur. Si cela devait se savoir… Comment pourrait-il encore faire face aux autres et maintenir son prestige ?

Se sentant humilié, Wang Tao rugit et d’un geste de la main, l’épée à sa taille fut tirée :

– « Vous jouez avec la mort! »

L’arme frappa en un éclair.

Combattant 4ème Dan du royaume Pigu, avec une force dépassant 500 kg… Avant même que l’épée ne l’atteigne, le son continu de la friction dans l’air créa une atmosphère oppressante. L’attaque semblait impossible à contrer.

– « Professeur Zhang ! »

Voyant son frère aîné frapper avec une telle rapidité, le visage de Wang Ying devint effrayamment blanc. Même si elle fut impressionnée par les conseils du professeur Zhang, elle était consciente du fait qu’il n’avait pas une bonne réputation et que sa force était modeste. Il était loin d’égaler son frère! Il allait inévitablement être blessé!

Effrayée, elle poussa un cri et ferma les yeux.

– « Comment… Comment cela est-il possible ? »

Alors qu’elle s’attendait à ce que le professeur soit battu, elle entendit les voix incrédules de Zhao Ya et des autres. Elle ouvrit rapidement les yeux pour jeter un regard et fut pétrifiée! Le coup pourtant incomparablement puissant que son frère avait porté avec son épée avait été stoppé dans sa course, simplement entre les deux doigts soi-disant fragiles de Zhang Xuan.

Bloquer un coup si puissant avec simplement… deux doigts!

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.1 / Chapitre 22 : La raison cachée du mal de Zhao Ya Menu Vol.1 / Chapitre 24 : Foutez le dehors !