La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 206 : Offrir des feuilles de thé

Se rendant compte que le test n’était pas encore formellement conclu, tout le monde regarda droit vers le Maître Tian.

– « Vous gagnez… » Soupira ce dernier.

Une compétition d’évaluation de peinture contre le créateur de la peinture ?

Quelle rigolade! Il aurait été ridicule de dire que Zhang Xuan avait perdu!

Surtout, en mettant un nom sur cette toile, celle-ci a presque franchi un niveau entier.

– « Professeur Zhang, voici votre Thé qui Apaise l’Esprit! »

Puisque Zhang Xuan était victorieux, Tian Gang lui tendit une tasse. La vapeur s’en dégageait avec force, et la senteur titillait le nez du jeune Zhang. Avant même de le boire, il se sentit rafraîchit et revigoré.

Après avoir pris la tasse, alors que tous croyaient qu’il allait boire et s’immerger dans la bonne odeur, il inclina celle-ci et versa le thé au sol.

Le parfum du thé se répandit dans toute la salle.

– « Professeur Zhang… » En voyant un thé de cette valeur être gâché comme ça, Liu Ling, Huang Yu et toute la petite compagnie furent estomaqués. Ils n’en croyaient pas leurs yeux.

Il s’agissait du Thé qui Apaise l’Esprit, un thé dont rêvaient tous les pratiquants…Même Huang Yu, apprenti Maître Enseignant, n’était pas qualifiée pour le boire!

Quel gâchis de précieuses ressources!

Tout le monde le regrettait.

– « Zhang Xuan, mon grand-père vous a offert bien volontiers un précieux thé, néanmoins vous l’avez déversé comme cela. Pourquoi ? » Tian Long se leva soudain, trouvant ce geste impardonnable. Furieux, il le réprimanda, tout Grand-Maître qu’il soit.

– « C’est fâcheux! » Ignorant les hurlements de Tian Long, Zhang Xuan plaça ses mains dans son dos et regarda hors de la salle, comme si son attention était attirée par quelque chose de lointain. Puis il soupira.

– « Arrêtez avec votre façade. C’est vous qui avez gâché le thé, et vous dites qu’il est fâcheux qu’il soit renversé ? Pensez-vous vraiment que l’on puisse piétiner le clan Tian comme ça ? » Attaqua Tian Long.

Avez-vous fait cela dans un but précis ?

Tout le monde se demandait où le jeune Zhang voulait en venir.

Les trois Maîtres Enseignants possédaient d’incroyables capacités de discernement, mais concernant Zhang Xuan, ils étaient bien incapables de cerner sa pratique des arts martiaux, ses pensées, ou ses intentions…

Zhang Xuan était un mystère nimbé d’énigmes.

Alors que tous appréhendaient un règlement de compte, Zhang Xuan se tourna vers le vieux Tian :

– « Les feuilles de thé qui calment l’esprit poussent au sommet de la montagne glacée, leur garantissant les propriétés calmantes et revitalisantes. Elles sont ramassées après l’épanouissement de leurs fleurs. En temps ordinaire, infusées, elles doivent permettre de maintenir un Cœur Tranquille pendant 100 respirations. Toutefois, cette tasse ne permet de maintenir qu’un état le temps de 12 respirations. Que les effets de feuilles de thé si délicates soient réduits à ce point, c’est en effet très fâcheux! »

– « Mais… comment savez-vous cela ? » La colère de Maître Tian se tassa en entendant cette révélation.

Les effets de ce thé duraient en effet 100 respirations, comme mentionné dans les livres. Néanmoins, la façon dont le vieux Tian préparait son thé n’y changeait rien. Il ne pouvait maintenir les effets que sur 12 respirations. Il croyait au début qu’il s’agissait d’imprécisions du livre, mais les propos de Zhang Xuan venaient de le convaincre du contraire.

Je pensais que vous ne vouliez pas boire le thé ?

– « Le service à thé, les tasses, et la théière appartiennent au Set du Rayonnement d’émeraude, créé spécialement par Maître Potier Wu Qingzi. Quant à l’eau, elle provient du puits du plateau des Trois Jardins. Elle a été exposée au soleil pendant 2 jours avant de bouillir pendant une heure. La technique de préparation que vous avez utilisée s’intitule Les Mains Serpentant les Sept Cœurs ! Pour préparer ce thé, vous vous êtes purifié, avez mangé végétarien durant 7 jours et avez ajusté votre état d’esprit sur le Cœur Tranquille. Tous les aspects ont été effectués à la perfection, de peur que la moindre erreur ne puisse se produire. Cependant, il est fâcheux que les effets du thé qui apaise l’esprit n’aient pas été maximisés. » Gesticula Zhang Xuan.

– « C’est… »  Le vieux Tian était abasourdi. Il laissa tomber sa tasse sur la table, sans s’en rendre compte .

Tout ce que venait de dire le jeune Zhang était complètement exact.

Le vieux Tian avait gardé ces informations secrètes, même son petit-fils ne le savait pas.

Comment ce jeune professeur connaissait-il tous ces détails ?

On disait qu’un Grand-Maître en thé pouvait voir les imperfections et les problèmes d’un thé simplement en le regardant, en le sentant et en le goûtant. Octroyant ainsi, le cas échéant, de précieux conseils au préparateur.

Se pourrait-il que…le professeur Zhang soit aussi un Grand-Maître en thé ?

Si c’était le cas, il pourrait conseiller Maître Tian et l’aider à effectuer une percée.

Tian tremblait et s’agitait. Alors qu’il s’apprêtait à consulter Zhang Xuan, Tian Long hurla de colère :

– « Oser dire que le thé de mon grand-père est un mauvais produit! Pour qui vous prenez vous ? Pensez-vous éviter la bonne leçon que je vais vous donner ? »

Le vieux maître haussa les sourcils et faillit avoir une syncope. Il allait recevoir de précieux conseils et ce sale gosse lui sapait tout!!!

C’est à un Grand-Maître dans l’Art du Thé que tu veux donner une leçon ?

Tu n’es qu’une brute!

J’ai été partial de ta faute! Si je n’avais pas été si rude envers le professeur Zhang, il n’aurait pas été si mécontent.

Mince alors!!!

– « Ferme-la! » Lui commanda maître Tian.

– « Ah ? Grand-père… »

Tian Long ne s’attendait pas à cette réaction. Il resta figé sur place.

– « Va-t’en. Ne reste pas sur notre chemin! »

Faisant signe à son petit-fils de partir, le vieux Tian se leva très vite et approcha de Zhang Xuan. Joignant ses mains, il s’inclina. Comme un étudiant rencontrant un professeur. Le ton respectueux, il dit :

– « Le professeur Zhang a raison, le thé que j’ai préparé est…un mauvais produit. Il n’a pas les effets que devrait posséder un véritable thé qui apaise l’esprit… » Il n’avait aucun choix, si ce n’était de l’admettre. Il ne voulait pas manquer cette opportunité de progresser de nouveau.

– « Ce… »

– « …Thé qui apaise l’esprit peut permettre au pratiquant de maintenir un Cœur Tranquille pendant une centaine de respirations ? »

Une cohue s’empara de la foule, fixant Zhang Xuan comme s’il était l’attraction du siècle. En particulier Huang Yu et Bai Xun.

Le professeur Zhang n’était-il pas ignorant dans l’Art du Thé quand il est arrivé ?

Comment peut-il discerner autant de choses et faire admettre sa défaite à maître Tian ?

Sur le côté, Lu Xun et Wang Chao devenaient fous.

Ce type n’est-il pas un zéro ?

Il est un Grand-Maître capable de produire une toile de niveau 5 à un moment donné, et à un autre, il impressionne le vénérable Maître Tian dans l’Art du Thé… Où trouve-t-on des nuls aussi époustouflants ?

– « Je suis venu à votre résidence Tian, invité par les trois Maîtres Enseignants, néanmoins on m’a accueilli avec suffisance dès mon arrivée, au point même de vouloir tester mes capacités… » Le jeune Zhang hocha la tête tout en regardant le vieux maître devant lui :

– « Pensez-vous que cela soit la manière appropriée de traiter un Grand-Maître peintre ? »

– « Je… » Embarrassé, le maître Tian rougit. Si Zhang Xuan avait été un noble, cette affaire n’aurait pas eu grande importance, mais voilà, il était Grand-Maître peintre!!!

C’était une chose de ne pas montrer de respect envers une personne de ce titre, mais de la soumettre en plus à des tests…

Il s’agissait clairement de mépris!

La réputation d’un Maître Enseignant ne devait pas être souillée, et il en allait de même pour celle d’un Grand-Maître.

– « Franchement, je ne vais rien rajouter. Toutefois, sur le compte de votre sincérité, je m’en vais vous donner quelques conseils. Il faut apprécier le vin rouge dans un verre à vin. Même le vin dispose de sa propre argenterie. Le thé, le thé qui calme l’esprit, a une propriété apaisante, et même si le Set du Rayonnement d’Émeraude est un trésor laissé par un Maître Potier estimé, il est très chaud. Étant donné que la chaleur engendre l’irritation, comment rester calme ? Ceci est mon premier petit conseil.

– « L’Art du Thé évoque la tranquillité. Vos actions, consistant à vous purifier et à vous abstenir de manger de la viande, sont une forme de respect. Cependant, puisque l’on parle de tranquillité, pourquoi un banquet ? Vu l’agitation, votre cœur est déjà éprouvé, alors comment préparer le plus parfait des thés qui apaisent l’esprit ? Ceci est mon deuxième petit conseil.

– « Vous devriez garder ces deux points en tête. Peut-être que cela pourrait vous être profitable dans cet Art. Il me reste des choses à faire, alors je vais vous laisser. Adieu! » Zhang Xuan fit signe de la main puis sortit.

– « Professeur Zhang, attendez s’il vous plaît… » Le vieux maître se dépêcha de le rattraper.

– « Professeur Zhang, vos conseils m’ont éclairé. Voici pour vous prouver ma reconnaissance. J’espère que vous l’accepterez. »

Il appela un serviteur qui lui apporta une boîte. Il l’ouvrit gentiment, et une senteur profonde de feuilles de thé embauma l’air.

– « Des feuilles de thé qui apaisent l’esprit ? »

– « Vu la quantité…il y a deux taels ? »

– « Le Royaume de Tianxuan tout entier ne produit que 3 taels par an, et vous offrez 2 taels d’un coup ? »

Tout le monde était stupéfait.

L’Empereur lui-même n’avait pas le droit de boire ce thé. Cela en disait long sur la valeur de ces feuilles. Une quantité suffisante pour infuser dans une douzaine de tellières. N’était-ce pas trop généreux ?

Bien que tous furent surpris par ce cadeau, ils comprirent aussi que celui-ci était une juste compensation. Zhang Xuan avait mis le doigt sur des erreurs fondamentales dans la préparation du thé de Maître Tian.

Combien de surprises le jeune Zhang avait-il encore dans son escarcelle ? Savaient-ils tout de lui ?

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 205 : Suis-je victorieux ? Menu Vol.3 / Chapitre 207 : Retour à l’Académie