La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 205 : Suis-je victorieux ?

– « Vous l’avez peinte ? »

La salle devint complètement silencieuse, puis elle s’agita énormément.

– « Vous avez dit que cette peinture de niveau 5 était votre création ? Zhang Xuan, vous voulez me faire mourir de rire. Si vous n’êtes pas en mesure de donner votre expertise, vous pouvez admettre votre défaite. Il est inutile de vous vanter à ce point! »

– « Vous êtes sans retenue. Même si vous aimez vous vanter, il y a des limites. Allez-vous nous dire que vous êtes le successeur du Grand-Maître Yun Shaoqing ? »

– « Chacun à sa place! Savez-vous au moins ce que représente une toile de niveau 5 ? Dire que vous prétendez en être le maître, arrêtez de plaisanter! »

Tian Long, Lu Xun, et Wang Chao ricanaient et regardaient Zhang Xuan comme s’il était un fieffé idiot.

– « Liu Ling, est-ce la personne que vous pensez prendre comme apprenti ? Il est arrogant et effronté. Pensez-vous qu’il soit convenable qu’une telle personne soit professeur ? » Le vieux Tian avait l’animosité d’un avocat en plein plaidoyer.

– « Professeur Tian, cette toile… » Après cette série de questions enflammées, Liu Ling hésita avant de répondre :

– « …a vraiment été peinte par le professeur Zhang Xuan! »

– « Quoi, vous admettez, vous aussi, qu’il est arrogant… Hein ? Qu’avez-vous dit ? » Le vieux maître “percuta” à mi-chemin de sa phrase et faillit tomber à la renverse. Les lèvres tremblantes, il demanda :

– « Il…Il l’a peinte ? »

– « Oui, cette peinture… a été réalisée par le professeur Zhang il y a quelques jours… » Liu Ling avait le sourire léger. Il avait lui aussi été époustouflé lorsque Huang Yu lui avait donné cette peinture avant de la transmettre à son tour au maître Tian.

Celui-ci venait de l’entendre de la bouche de son apprenti, et pourtant il avait du mal à le croire :

– « Mais…mais… »

Les yeux du vieux maître se plissèrent et son visage rougit d’embarras. Il aurait voulu se cacher.

En tant que Maître Enseignant, il était impossible pour Liu Ling de mentir sur de telles choses. Le vieux maître n’avait pas arrêté de louanger le peintre de cette toile, de dire qu’il voudrait le rencontrer avant de disparaître, et malgré le fait que cet artiste fût désormais face à lui, il doutait de son identité…

– « Je ne le crois pas…Même s’il avait commencé dans le ventre de sa mère, il est impossible qu’il puisse produire une œuvre aussi incroyable… » Lu Xun avait du mal à l’admettre.

Il venait juste de porter aux nues le créateur de la peinture, de même que sa technique ou ses coups de pinceaux…Il avait aussi deviné l’identité de l’artiste comme étant celle d’un Grand-Maître peintre. Pourtant…cela cadrait-il avec le fait qu’il avait passé son temps à rabaisser le jeune Zhang tout du long ?

– « Je ne le crois pas non plus. Maître enseignant Liu, ne vous laissez pas tromper par cet homme! » Avertit Wang Chao.

Zhang Xuan marcha jusqu’à la peinture et la toucha doucement.

Un craquement se fit entendre et le cerf sauvage sembla soudain s’animer. Tournant sa tête ici et là, il sortit de la toile en bondissant, puis dansa un moment avant de disparaître dans l’air.

– « Il s’agit de…L’esprit Originel ? L’Esprit Originel que seul le créateur de la peinture peut invoquer ? »

– « Une peinture contient le sang, la sueur et les larmes de son créateur. Ainsi, la peinture ne fait qu’un avec l’esprit du créateur. En touchant une peinture de niveau 5, celle-ci forme automatiquement un esprit… »

– « Oui…Il l’a réellement peinte… »

En apercevant le cerf courir, l’aura de la peinture entra comme en résonance avec le professeur Zhang…

– « Comment…est-ce possible ? » Lu Xun fut pris d’effroi et recula.

Mon Frère, si j’avais su que vous étiez un Grand-Maître peintre, je ne vous aurais jamais affronté!

Est-ce que je cherchais la déchéance ?

Près de lui, Wang Chao et Tian Long convulsaient. Tout particulièrement ce dernier. Il venait finalement de comprendre pourquoi même le Maître Yuanyu avait traité Zhang Xuan avec le plus grand respect, voulant même devenir son élève…

Un Grand-Maître qui pouvait peindre au niveau 5 était digne d’un tel respect.

– « Grand-Maître Zhang Xuan, veuillez pardonner mon aveuglement… » Le teint blafard, Maître Tian se leva et joignit ses mains ensemble. Il venait de prendre 10 ans. Ayant passé toute son existence à enseigner et à éclairer les autres, il avait acquis une énorme réputation. Néanmoins, il s’était trompé comme un débutant.

Faire se défier Lu Xun et un Grand-Maître dans une compétition artistique ? Qu’y a-t-il de plus ridicule que ça ?

Il avait l’intention d’aider Lu Xun à devenir l’apprenti de Maître Liu, mais en fin de compte…il ne fit qu’empirer les choses. Le pire du pire…

Sans répondre aux propos du vieux Tian, Zhang Xuan se plaça devant la peinture, calmement, puis la regarda :

– « J’ai peint cette toile à la résidence de Maître Lu Chen il y a quelques jours. Je n’étais pas dans l’herbe, et je n’ai pas utilisé la technique du Double Crochet non plus. J’ai utilisé les Deux Dragons qui Serpentent. Aussi, la peinture m’a pris 47 respirations et non pas plusieurs jours comme vous le dites. »

– « Les Deux Dragons qui Serpentent ? »

– « 47 respirations ? »

Les prédictions de Lu Xun étaient fausses, mais ce qui le choquait le plus c’était que le professeur Zhang avait utilisé la technique de reproduction que seuls les artisans des rues utilisaient, et en plus, pour produire une toile de niveau 5…

Vous allez atteindre le firmament à ce rythme!

Tout ceci fit venir les larmes aux yeux de Tian Long. Il avait humilié Zhang Xuan comme pas deux. Mais ce fut ici un juste retour de bâton! L’humiliation, c’était en fait Tian Long qui se l’était infligée!!!

Est-ce que la technique des Deux Dragons qui Serpentent peut créer une toile aussi incroyable ?

Ignorant le duo, Zhang Xuan toucha la peinture et dit :

– « Y a-t-il une brosse et de l’encre par ici ? »

– « Oui, bien sûr! » Le vieux Tian fit signe d’un geste à Tian Gong. Aussitôt, celui-ci apporta le matériel nécessaire, qu’il faillit du reste faire tomber par terre tellement il était excité.

Il était évident que le jeune Zhang allait apposer sa signature. Cette seule présence justifiait de la valeur de la toile.

Le professeur Zhang était encore un jeune Grand-Maître peintre. Il était certain qu’après être devenu un Maître Enseignant et avoir répandu son nom dans tous les royaumes alentours, la valeur de son œuvre augmenterait de façon exponentielle.

Bien sûr, le prix d’une toile était secondaire. Ce qui importait le plus, c’était d’avoir l’incroyable honneur de voir un formidable artiste apposer sa signature sur la peinture!

– « Cette toile n’a pas l’aura imposante dont parlait Lu Xun, et n’est pas une conception artistique profonde non plus. Donc, elle ne mérite pas le nom de “Ciel Bleu Brillant”! » Sur ce, Zhang Xuan trempa la brosse dans l’encre et sans hésitation, la fit danser sur la toile.

Deux mots, en grandes lettres, apparurent sur la partie supérieure de la peinture.

– « Cerf Sauvage ? » En voyant les mots, tout le monde fut surpris.

Ils pensaient que Zhang Xuan aurait plus d’inspiration…Est-ce que “Cerf Sauvage” n’était pas très ordinaire ?

– « Candide. Voici le niveau d’un vrai Grand-Maître. » Dit maître Tian.

– « Oui. Le centre d’intérêt de cette peinture demeure le cerf. Le naturel et les gestes de l’artiste contenus dans cette peinture s’expriment par le cerf. Même si l’intitulé “Cerf Sauvage” semble simple et peu impressionnant, il souligne l’élément-clé, cela amène la toile à un autre niveau. » Commenta Liu Ling avec admiration.

– « Ce n’est pas simplement ça. Si le titre avait été “Ciel Bleu Brillant”, les observateurs se seraient concentrés là-dessus, sur les éléments de contraste plutôt que sur la véritable essence. D’un autre côté, l’intitulé “Cerf Sauvage” nous invite à l’imagination. » Dit Zhuang Xian.

– « Oui, ce sont en fait des mots divins… » Zheng Fei hocha la tête puis il pointa du doigt droit devant lui :

– « Regardez! »

Tout le monde fixa la toile. Le cerf sauvage bondit à nouveau hors de l’œuvre. Il regarda Zhang Xuan tendrement et lui lécha la main avant de disparaître lentement dans l’air.

– « Il s’agit de…la Sagesse Spirituelle ? »

– « Une peinture appartenant au royaume de la Sagesse Spirituelle ? Non, elle n’a pas encore atteint ce niveau, autrement, le cerf se serait matérialisé plus longtemps que ça. »

– « C’en est pas loin! Le simple fait d’avoir intitulé la toile a suffi pour lui faire franchir un niveau. Maintenant, elle n’est pas très loin du 6ème… »

À la vue du cerf, toute la salle fut émerveillée et excitée.

Au-dessus du niveau 5, la Création spirituelle, il y avait la Sagesse Spirituelle.

Il était dit que tous les animaux, présents dans une peinture, possédaient leur propre intelligence, et pouvaient absorber l’énergie spirituelle pour maintenir leur forme pendant un court moment, créant ainsi une vision mystique.

Tout le monde avait toujours pensé qu’il s’agissait d’une légende, alors c’était un honneur d’assister en personne à ce spectacle irréel!

L’affection du cerf pour son créateur prouvait qu’il commençait à avoir de l’intelligence. Si la peinture était nourrie d’une énergie spirituelle abondante durant un siècle, il se pourrait qu’elle passe au niveau 6!

La salle avait le regard fixé sur notre jeune professeur. Tous les yeux pétillaient d’étoiles. Huang Yu et Bai Xun étaient si excités que leur corps en frémissait.

N’ayant cure de toute l’agitation qu’il avait provoquée, Zhang Xuan déposa la brosse et observa tout autour de lui :

– « J’en ai terminé avec l’expertise. Suis-je victorieux ? »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 204 : Les capacités d’estimation de Lu Xun Menu Vol.3 / Chapitre 206 : Offrir des feuilles de thé