La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 203 : Erreur sur la personne

– « En temps ordinaire, une année suffit pour que des feuilles de thé soient prêtes à la consommation. Toutefois, ce genre de feuilles nécessite 9 années entières. C’est ce qui prouve leur unicité! De ce fait, il faut une infusion plus longue pour que la senteur s’éternise. Pourtant, après avoir versé l’eau chaude, vous avez sorti les feuilles après un temps de trois respirations. Ce qui a occasionné, pour la senteur accumulée dans les feuilles de thé depuis 9 ans, une libération partielle. C’est votre première erreur!

– « La Source des Neufs Années pousse sur des terres humides. Ce qui apporte aux feuilles un gain d’humidité. Avant l’infusion, il faut les tremper dans de l’eau légèrement salée afin de revitaliser leurs veines et permettre de mieux libérer leur senteur. Cependant, non seulement vous ne les avez pas trempées au préalable, mais vous leur avez fait perdre un niveau entier. Ceci est votre deuxième erreur!

– « Avant de commencer la préparation du thé, il est bien de chauffer le service à thé. Toutefois, à cause de votre désir excessif d’exhiber vos capacités, vous avez placé les feuilles dans la théière avant de l’avoir bien chauffée. De plus, ces feuilles étaient à température ambiante, ce qui résultat à une baisse de chaleur. Ceci est votre troisième erreur! »

– « Enfin, quand on utilise la Racine des Feuilles Déchues pour préparer le thé, dans la toute dernière étape, lorsqu’on verse le thé dans les tasses, on doit le faire durant trois respirations pour assurer que leur arôme et leur goût soient les mêmes. Hors, vous l’avez fait en sept respirations. Ce qui nous a donné une différence de presque un niveau entier entre la 1ère et la 5ème tasse. Vous pouvez le vérifier dès maintenant si vous le voulez. Même si la première tasse est au 4ème niveau, la dernière tasse est au mieux au 3ème niveau. Pour ces deux différences de goût dans la même théière, nous avons là une nouvelle erreur ! »

Zhang Xuan désigna les 17 erreurs de Tian Long sans faire aucune pause, puis il regarda ce dernier avec sympathie :

– « Quel gâchis qu’une technique aussi spectaculaire soit utilisée par vos soins! »

– « Mais, mais… » Tian Long pâlit, comme s’il avait vu un spectre.

Il avait envie de réfuter les propos de son “examinateur” improvisé, mais il en fut incapable.

Il venait tout juste d’apprendre cette technique et il était naturel qu’il commette des erreurs. Rationnellement, ce n’était pas une grosse affaire.

Mais Zhang Xuan n’était-il pas ignorant en la matière ?

Le maître Tian avait aussi dit les mêmes choses, or Zhang Xuan avait désigné davantage d’erreurs pour son petit-fils.

Se pouvait-il que le jeune Zhang soit plus instruit en Art du Thé que le grand-père de Tian Long ?

Toute la salle devint silencieuse et Zhang Xuan eut de nouveau le rôle de la bête curieuse.

Lu Xun demeura le plus choqué, étant donné qu’il s’était affiché comme grand démonstrateur de la technique de préparation du thé…

Que se passe-t-il ?

Comment peut-on en dire autant sur le thé, au point d’avoir une compréhension profonde de la Source des Neuf Années? Est-il vendeur de thé ?

– « Maître Tian, puis-je savoir si ma réponse est correcte ? » Ignorant l’étonnement qu’il avait suscité, le jeune professeur se tourna, le rire aux coins des lèvres, vers le vénérable maître Tian.

La Bibliothèque de la Voie Céleste avait compilé un livre sur Tian Long. Si celui-ci n’avait pas provoqué Zhang Xuan, il ne l’aurait pas malmené en public.

Mais Zhang Xuan ne fut pas trop vicieux. Il ne désigna qu’une portion des erreurs. S’il avait du tout dévoiler, Tian Long terminerait certainement comme l’apothicaire Bai Ming. Sa confiance serait anéantie et il arrêterait son Art du Thé.

– « Ce que vous avez dit… » Le vieux maître était incapable de certifier l’authenticité de la moitié de ce que venait de dire le jeune Zhang. Mais pour l’autre moitié, tout était absolument correcte.

Qui plus est, pour la moitié dont il n’était pas certain, selon la base des déductions faites de ce qu’il savait sur l’Art du Thé, Maître Tian estimait qu’elles étaient aussi probablement vraies.

D’un seul coup d’œil, ce jeune garçon a pu remarquer autant d’erreurs ?

Est-ce moi ou lui le Maître en Art du Thé ?

Le vieux Tian trouvait la situation irréelle. Après avoir hésité longtemps, il poursuivit :

– « …est juste! »

– « Tout est juste ? »

– « Tous les propos du professeur Zhang sont corrects ? »

À l’annonce du verdict, toute une agitation monta dans la salle.

C’était particulièrement vrai pour Bai Xun et Huang Yu qui se regardèrent l’un l’autre, les yeux brillants.

Frère, pouvez-vous arrêter de jouer avec nos émotions ?

Si vous avez une connaissance aussi pointue dans l’Art du Thé, pourquoi deviez-vous feindre d’être ignorant ?

– « Il doit l’avoir fait à dessein… » La jeune apprentie du maître enseignant Ling se sentit quelque peu ridicule après tous les messages télépathiques qu’elle avait envoyés à Zhang Xuan. Ce dernier devait bien rire de son ignorance…

– « Il semble que…Maître Zhang ait agi de la même manière pendant le test de peinture… » Lui rappela Bai Xun.

Mais ce gars, comment fait-il ?

Comment un être aussi particulier peut-il exister ?

– « Puisque c’est juste, cela veut-il dire que j’ai réussi l’examen ? » Joignant ses mains derrière son dos, Zhang Xuan retourna sur son siège et regarda calmement le maître Tian.

– « Attendez s’il vous plaît! »

Avant que celui-ci puisse parler, Wang Chao se leva brusquement :

– « La question posée concernait la technique de préparation du thé et son niveau de senteur. La réponse de Frère Lu concernant La Racine des Feuilles Déchues et les 4 niveaux d’arôme n’est pas fausse! D’autre part, le professeur Zhang a beaucoup parlé, oui, mais il ne s’est pas arrêté sur le point principal. Donc, on peut dire qu’il était en fait  hors sujet. Je pense que Frère Lu devrait être le vainqueur. »

– « Oui, même si Frère Lu n’a pas parlé de la dernière partie, cela ne veut pas dire qu’il n’en sache rien. Il a uniquement pensé que c’était hors sujet. » Dit Tian Long, le regard éclairé.

Si le professeur Zhang gagnait cette compétition et qu’il devenait l’apprenti de Liu Ling, ne serait-il pas avec Huang Yu tous les jours ? Tian Long ne voulait certainement pas que cela se produise. De plus, il venait d’être insulté, il ne pouvait pas laisser filer une si belle occasion.

– « … » Zhang Xuan fut étonné.

Il pensait être une personne effrontée, mais il avait trouvé son maître.

Hors sujet ?

– « Le professeur Lu avait déjà donné la réponse. Si le professeur Zhang n’avait pas dit autre chose, on l’aurait accusé d’être un copieur! » Huang Yu se leva, furieuse.

Mais de qui se moque-t-on ?

Peu importe, vous êtes tous des professeurs vedettes, n’avez-vous pas une once de dignité ?

– « Assez, arrêtez de vous chamailler. » Voyant que des étincelles fusaient des deux côtés, le vieux Tian gesticula :

– « J’ai été négligeant en posant une telle question, laissons-la tomber. »

– « La laisser tomber ? » Zhang Xuan regarda Tian. Il était évident qu’il aidait Lu Xun, qu’il connaissait davantage.

– « Professeur Tian… » Liu Ling plissa le front.

N’affichez-vous pas votre favoritisme en public ?

– « Assez, inutile d’en dire plus. Ce problème est de ma faute, alors je vais vous poser une autre question. »

– « D’ACCORD! » Étant donné que maître Tian avait déjà pris sa décision sans consulter personne, Liu Ling n’osa pas réfuter quoi que ce soit et il regarda, l’air coupable, le jeune Zhang.

– « Je m’excuse pour mon choix inapproprié de question. Toutefois, je peux dire que vous êtes tous les deux extrêmement instruits concernant l’Art du Thé. Si nous avions continué sur cette voie, nous aurions créé de la discorde entre vous deux. Je suis aussi légèrement instruit en peinture, et j’ai reçu récemment une toile remarquable. En tant que professeurs, vous devriez avoir quelques connaissances à ce sujet. Donc, vous pourriez faire une appréciation et une évaluation de ma toile. Celui dont l’évaluation sera la plus précise sera désigné vainqueur… » Le vieux Tian tirait sur sa barbe.

– « La peinture ? » Zhang Xuan dut se retenir d’éclater de rire. Si le maître Tian devait le tester sur quelque chose, la Bibliothèque magique réglerait vite fait la question, mais avec la peinture, ça n’était pas la peine puisqu’il savait peindre des toiles de niveau 5 et qu’il était déjà considéré comme un Grand Maître.

Êtes-vous sûr que Lu Xun veuille me défier là-dessus ?

Naturellement, le vieux Tian connaissait l’éducation de Lu Xun. Il savait que son père était le Maître Lu Chen et que ce dernier était un véritable maître en peinture. Lu Xun avait donc été en contact avec cet art depuis son enfance, et ses connaissances surpassaient celles de son Art du Thé.

Malencontreusement, il ignorait que son père respectait Zhang Xuan et qu’il l’appelait même “Maître”.

– « Avez-vous des objections ? » Demanda Tian au duo.

– « Lu Xun n’ose pas s’opposer aux arrangements du vénérable maître Tian. » Lu Xun jubilait intérieurement. Même si celui-ci avait entendu dire que Zhang Xuan était un maître en peinture, il pensait évidemment qu’il s’agissait de vantardise.

– « Je…suis d’accord! »

– « Un défi en peinture ? » Les Trois Maîtres Enseignants, Huang Yu et Bai Xun étaient tous excités. Ils regardèrent Lu Xun avec pitié.

Il va pleurer à la mort cette fois.

Pauvre enfant.

Honnêtement, Lu Xun, Zhang Xuan n’était pas la personne qu’il vous fallait pour ce défi…

___________________________________________________________________________

* Il y a deux méthodes pour préparer le thé chinois : La préparation sèche et la préparation humide.

Dans la préparation humide, il faut un service à thé spécial. Après avoir nettoyé le matériel, vous versez simplement l’eau dans la théière (qui possède habituellement un compartiment de drainage).

La préparation sèche est plus propre. L’eau inutilisée est vidée dans l’évier/compartiment à déchets.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 202 : La source des 9 années Menu Vol.3 / Chapitre 204 : Les capacités d’estimation de Lu Xun