La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 168 : La capacité de discernement d’un maître enseignant

Tout le monde tremblait comme si un éclair les avait foudroyés.

Au départ, tous ces visiteurs, devant la résidence de Yuang Xuan, pensaient que peut-être Sun Qiang avait commis une erreur ou leur avait joué des tours. Pourtant celui-ci leur avait répété le même message plusieurs fois.

Il maudissait la famille du maître enseignant Liu. De plus, sans gêne aucune!

Maître Yuanyu se tenait droit comme un obélisque.

Je n’ai parlé que de l’existence du maître enseignant Yang Xuan, je ne voulais offenser quiconque…Maintenant, si le maître enseignant Liu devait devenir fou, cela causerait une agitation sans précédent. Si Yang Xuan s’avère être un véritable maître enseignant et qu’il ne laisse pas tomber cette affaire, une bataille pourrait en découler. Ensuite…C’est très simple, il n’y aurait plus d’ensuite…

Les visiteurs étaient sous le choc, mais Sun Qiang se sentait fier parce qu’il pensait que la réaction de ce petit monde était normale!

C’était la méthode que Yuang Xuan avait employée pour avoir Ling Tianyu. Au moment où il avait ouvert sa bouche, ce dernier céda. Il avait imité les gestes de son maître jusqu’aux moindres détails, lui donnant l’impression d’être un être supérieur capable de lire dans le tissu du monde.

Avec sa tête penchée vers le haut, il jeta un regard pour voir si tout le monde avait cédé à sa grandeur et s’était agenouillé pour l’appeler ‘Maître’. Toutefois, la seule chose qu’il vit fut un regard froid de la part de ses visiteurs. En fait, même les gardes avaient tiré leur épée.

– « Vénérable Maître, je vais le tuer… » Le garde hurla et se prépara à charger.

– « Hein ? Pourquoi ça ne fonctionne pas ? » En voyant le comportement du garde, le majordome ne comprenait pas ce qui se passait. Manquait-il quelque chose ? Gedeng, son cœur fit un bond. Se pouvait-il que ses propos furent erronés ? Quand bien même, il décida de tenir sa disposition et son autorité.

Lorsque le vénérable maître parlait, il provoquait souvent la colère de son client, mais lorsque ses mots s’avéraient justes, ce dernier abandonnait immédiatement.

En pensant à cela, la confiance de Sun redoubla de vigueur :

– « Et si… vous me permettiez de toucher votre femme… Oh, étant donné que votre femme n’est pas là… Vous… êtes une vraie bête, et vous l’avez cherché…! » Le majordome se souvint des petites expressions dont usait son maître avec brio.

Tout le monde resta silencieux, comme pétrifié sur place.

Grand frère, je pensais que vous étiez assez effronté pour maudire la famille du maître enseignant Liu, mais pas que vous aviez encore sous le coude de telles énormités…Toucher l’épouse du maître et traiter celui-ci de bête!?

Le visage de Liu devint froid comme l’acier. Si ce n’était pas pour son incroyable tolérance, il aurait déjà tué ce majordome d’une simple gifle.

– « Vénérable Maître, permettez-moi de tuer cet idiot qui ose vous insulter! » Demanda le garde Ah Yun en s’inclinant.

– « Dites-lui qui je suis! » Répondit Liu en agitant sa robe. Il voulait aussi en terminer avec lui, mais devant l’arrogance de Sun Qiang, il ressentit comme une sorte d’appréhension.

S’il n’est pas maître enseignant, pourquoi ce petit majordome se comporterait ainsi ?

Il ne se trompait pas! S’il s’avérait que Yang Xuan fût véritablement maître enseignant, il ne pourrait faire face à son courroux après avoir tué son majordome. Il était donc préférable qu’il agisse avec prudence.

– « Rondouillard, notre Vénérable Maître est le Grand-Duc Honoraire du Royaume de Beiwu, le Maître Enseignant Liu Ling… » Déclara le garde.

– « Comme si ça comptait que vous soyez Duc ou qui que ce soit… » À mi-chemin de sa phrase, le corps bedonnant de Sun trembla comme un flan :

– « Qu’est-ce que vous avez dit ? Maître Enseignant ? Il est Maître Enseignant ? » Il pouvait snober tous les grands ducs du monde entier, mais cela ne s’appliquait pas aux maîtres enseignants.

– « Oui, notre Vénérable Maître est un maître enseignant 1 étoile. Vous méritez vraiment la mort pour l’avoir insulté! » Ah Yun serra ses dents.

– « La mort ? » Le majordome tomba presque à terre de peur. Il croyait pouvoir se la jouer “cool” et passer pour un expert, pendant que son maître n’était pas là, et peut-être améliorer l’image que “Yang Xuan” avait de lui.

Pourquoi y a-t-il autant de disparité parmi les humains ?

Insulter un maître enseignant ne revient-il pas à commettre un suicide ?

Que devrais-je faire ?

Sun Qiang plissa le front comme un Shar-Pei.

– « Allez rapporter à votre vénérable maître que les Maîtres Enseignants Liu Ling, Zhuang Xian, et Zheng Fei sont ici. Quant à votre affaire, je la réglerai personnellement avec votre maître! »

– « Le Vénérable Maître est sorti depuis ce matin…Je ne sais pas quand il rentrera… » Le majordome poussa un soupir de soulagement et ne se comporta plus avec arrogance.

– « Vous ne savez pas quand il sera de retour ? » Liu Ling et ses compagnons n’étaient pas très satisfaits.

– « En effet! » Assura Sun.

– « Très bien alors, voici un parchemin nominatif, prenez-le. Nous reviendrons lorsque votre  maître sera de retour. » Liu fit un geste à son garde pour le parchemin.

– « Oui! » Sun accepta le parchemin sans broncher. En lisant les mots “Maître Enseignant” inscrits dessus, il se sentit seul au monde!

– « Allons-y! » Les 3 maîtres enseignants ne voulurent pas perdre davantage leur temps avec un majordome.

Sun Qiang ne fut soulagé qu’en les voyant disparaître au loin. Il essuya la sueur froide qui suintait sur son corps, avant de marcher vers la cour intérieure. Dans cette cour, ses genoux le lâchèrent et il tomba au sol, paralysé.

On dirait qu’il n’est pas aussi simple de feindre l’expert. Autrement, il ne faut pas avoir peur de mourir…Je ne recommencerai plus jamais cela…

………

– « Maître Enseignant Liu, pourquoi n’avez-vous pas tué ce type qui vous a insulté ? » Le garde ne put s’empêcher de questionner son maître.

Ceux qui pouvaient devenir maître enseignant n’étaient en aucune manière gentils. Liu n’avait jamais hésité à tuer, mais pourquoi avait-il toléré de tels propos à son égard ?

– « Frère Zheng, qu’en pensez-vous ? » Ignorant la question de son soldat, Liu se tourna vers Zheng Fei.

– « Le maître qui réside dans cette demeure ne semble pas être un simple personnage. S’il est véritablement un maître enseignant, il est probable que ses capacités dépassent les nôtres. »

– « Oui! » Zhuang Xian hocha la tête.

– « Mais…nous n’avons pas vu le propriétaire des lieux! » Tout le monde se questionna.

Ils n’avaient pas vu Yang Xuan, alors pourquoi cette discussion ? Même Yuanyu, qui se trouvait à l’arrière, était intrigué.

– « Nous ne l’avons pas vu, mais nous avons vu son majordome. » Dit Liu.

– « Ce faible type ? » Ah Yun devint très étonné. Y avait-il quelque chose de spécial avec ce majordome ?

– « Vous l’avez tous vu de l’extérieur! J’ai jeté un œil à sa constitution. Il n’est pas simplement pauvre ; on peut le considérer comme extrêmement inférieur. Logiquement parlant, sa limite devrait être celle d’un combattant 3ème Dan du royaume Zhenqi. Pourtant, avez-vous vu à quel point il était fort ? » Répondit Liu.

– « Dernier niveau du royaume Pigu, 4ème Dan… » Avança le garde Ah Yun.

– « Oui. Il a atteint ce niveau. De plus… à en juger par son manque de contrôle sur son Zhenqi, sa percée doit s’être faite récemment. Tout ceci ajouté à ce que nous a dit Maître Yuanyu, comme quoi ce Sun Qiang était quelqu’un que le maître Yang Xuan avait embauché à la volée et qui n’était qu’un simple marchand de la Cité Commerciale… Il est très probable que son augmentation de force soit due aux conseils du Maître de la demeure… » Liu afficha un visage sombre :

– « A la vue d’une constitution inférieure et de techniques de pratique qui ne sont pas exceptionnelles, son Zhenqi doit avoir été immobilisé pendant longtemps à cause d’impuretés, bloquant tous ses méridiens. Néanmoins, le maître Yang Xuan a pu lui induire une percée en l’espace de quelques jours, augmentant même sa force de tout un royaume entier… Il serait difficile pour moi d’en faire autant. » En tant que Maîtres Enseignants, ils pouvaient identifier facilement l’état d’un individu.

Si Zhang Xuan était présent, il serait époustouflé de ce qui se disait. Leur capacité de discernement était impressionnante. Il n’était pas étonnant que tout le monde tremblait devant eux.

– « Si je ne me trompe pas, le Maître Yang Xuan a utilisé un Zhenqi extrêmement pur pour faire sauter les barrières dans le corps de son majordome, lui permettant de percer. Alors, le Zhenqi de celui-ci, accumulé depuis de nombreuses années, a surgit et lui a fait atteindre le royaume Pigu. » Dit Zhuang.

– « Pouvoir fusionner les deux Zhenqi pour débloquer les méridiens, le Zhenqi de ce maître doit être au moins de niveau intermédiaire. Ou sinon…sa pratique des arts martiaux doit avoir atteint le royaume Zongshi! » Liu hocha la tête, approuvant les propos de Zhuang. Puis, il se tourna vers le garde Ah Yun et dit :

– « Qu’il soit expert possédant un Zhenqi de niveau intermédiaire ou un Zongshi…et même s’il n’est pas maître enseignant, il n’est pas quelqu’un que nous pouvons offenser. D’autre part, s’il est effectivement Maître Enseignant, même avec une expérience inférieure à la nôtre, il est probable qu’il possède un très grand potentiel. Si nous avions tué son majordome, il nous aurait été impossible de nous réconcilier ensuite. Après tout, ce majordome est une personne insignifiante. Il a probablement été effrayé en apprenant notre identité! »

– « Oui! » Ah Yun acquiesça.

– « Incroyable! » En écoutant leur déduction, Yuanyu ouvrit la bouche d’étonnement. La prestigieuse profession de maître enseignant trouvait toute sa justification.

– « Mais vénérable maître, cette personne n’est pas dans sa demeure, qu’allons-nous faire ? » Demanda le garde.

– « Même s’il n’est pas chez lui, cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas vérifier son identité. Informez l’Empereur Shen Zhui de cette affaire et dites-lui de faire venir au palais les personnes que ce Yang Xuan a soigné. Je veux les voir personnellement… » Délégua Liu.

– « Oui! »

Maître Yuanyu fut impressionné.

Ce n’était pas très grave que Yang Xuan soit absent. Ce n’était pas un secret qu’il avait aidé Ling Tianyu, Du Miaoxuan, Luo Chong, et l’apothicaire Chen Xiao… Tant qu’ils pourraient les interroger, tout s’éclairerait et l’on saurait si Yang Xuan était véritablement un Maître Enseignant.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Alexis
  • 10. Max973
  • 11. Marco
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Frederic
  • 25. Pierre
  • 26. Cédric
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 167 : L’arrogant Sun Qiang Menu Vol.3 / Chapitre 169 : La 6ème Dan de l’art divin de La Voix Céleste