La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 169 : La 6ème Dan de l’art divin de La Voix Céleste

Zhang Xuan n’était pas au courant de la visite des 3 maîtres enseignants. Il se trouvait dans la chambre forte du royaume, les yeux brillants d’excitation.

– « C’est terminé… »

Après avoir lu tout une après-midi les livres du royaume Pixue, il compila une version complète de la 6ème Dan de l’Art Divin de la Voie Céleste dans sa Bibliothèque magique. La première partie s’était passée exactement comme il l’avait prévu, donc il passa aux étapes suivantes.

– « Il est temps de pratiquer! » Dans tous les cas, il se trouvait seul et n’avait pas besoin de se retenir. Sans aucune hésitation, il s’assit au sol et commença son entraînement.

À ce moment-là, un afflux dense d’énergie spirituelle venu du ciel surgit dans son corps, ouvrant ses acupoints les uns après les autres. Une série d’éclatements rappelant des haricots frits retentit dans toute la chambre.

Après un temps indéterminé, il ouvrit ses yeux et l’étonnement apparut sur son visage, mêlé d’incrédulité :

– « J’ai vraiment réussi…à ouvrir 108 acupoints ? »

La légende disait qu’il y avait 108 acupoints dans le corps humain. Toutefois, seulement 72 pouvaient être ouverts. De plus, ces ouvertures devaient suivre une séquence précise, pour obtenir des résultats optimaux. L’ordre était facteur de la condition physique. Dans le cas contraire, le nombre d’acupoints ouverts serait grandement réduit.

Le jeune Zhang pensait que c’était un réel exploit d’ouvrir 72 acupoints, même avec l’Art Divin de la Voie Céleste. Jamais dans ses rêves, il aurait imaginé atteindre ce nouveau chiffre.

À cet instant, tout son corps brillait comme un ciel étoilé. Zhang Xuan sentait une montée de puissance à l’intérieur de lui.

– « 108 acupoints signifie que ma force a été augmentée de 108 ding. Avant d’atteindre le royaume Pixue, j’avais déjà 20 ding, auxquels j’ajoute les 90 ding de mon corps physique, ce qui me donne une force totale de 218 ding. C’est l’équivalent du niveau expert intermédiaire du royaume Tongxuan… »

Au royaume Tongxuan, on possédait 100 ding de force au premier palier, 200 au palier intermédiaire, 300 au palier avancé, et 400 au palier ultime. Personne ne penserait qu’un pratiquant du royaume Pixue pourrait avoir la force d’un niveau intermédiaire du royaume Tongxuan.

Néanmoins, Zhang Xuan avait facilement accompli cet exploit.

Lui-même pensait rêver!

Il n’y avait pas beaucoup de monde dans le royaume de Tianxuan qui pouvait désormais rivaliser avec lui. Après tout, la personne la plus forte de ce royaume n’était qu’au royaume Tongxuan!

– « Je devrais voir s’il y a des techniques de pratique Combattant 7ème Dan… » Le professeur Zhang continua à parcourir les profondeurs des étagères.

– « Quel dommage… » Après avoir fait complètement le tour de la chambre forte, il fut déçu! Il n’y avait rien dans toute la collection à ce sujet. Mais il fallait s’y attendre. Les experts 7ème Dan du royaume Tongxuan étaient considérés comme le nec plus ultra du royaume de Tianxuan. Et en tant que tels, leurs techniques de pratique étaient inestimables. Elles ne pouvaient pas se trouver en ces lieux. Elles ne devaient être accessibles que pour l’Empereur!

– « Je vais me rabattre sur des techniques de combat alors… » Il marcha à grandes foulées dans la partie où étaient stockés ces manuels.

Il y avait une importante quantité d’ouvrages dans la chambre forte. Même si ces manuels de techniques ne constituaient pas un art profond exclusif, ils étaient nombreux.

Le jeune Zhang s’arrêta devant une certaine étagère. Il s’agissait d’une partie où étaient présentés les techniques de mouvements et de jambes : « Les 72 manœuvres du Lac » ; « Les Jambes Tourbillons » ; « 34 Styles de Coups de Pieds Enchaînés » ; « Échapper au Dragon Serpentant ». Toutes sortes de manuels techniques secrets remplissaient l’étagère.

– « Les jambes de Wang Ying étaient autrefois blessées. Même si elle dispose de la Solution Médicinale qui Nourrit le Corps pour soigner ses jambes, elle aura des difficultés à égaler le rapide Du Lei. Néanmoins, si elle apprenait une bonne technique de jambe et de mouvement, cela devrait accroître ses chances de l’emporter. » Pensant à cela, Zhang Xuan commença sa lecture.

En une heure de temps, il réussit à imprimer tous ces livres dans sa tête, et deux manuels se formèrent : L’Art du Mouvement de la Voie Céleste et l’Art des Techniques de Jambe de la Voie Céleste.

Il immergea sa concentration dans les livres, et 4 heures plus tard, maîtrisa les 2 mouvements.

Étant donné que les manuels de la chambre forte traitaient des mouvements les plus fondamentaux, seul un mouvement fut créé, tout comme pour l’Art de la Lance de la Voie Céleste.

L’Art du Mouvement de la Voie Céleste lui permettait de bouger à une distance de 20 mètres en un dixième de respiration. C’était comme de la téléportation!

Bien sûr, atteindre une telle allure imposait un énorme effort au corps. S’il ne pratiquait pas le Corps Doré de la Voie Céleste, un mouvement aussi instantané ferait éclater ses vaisseaux sanguins. Ses capacités physiques actuelles ne lui permettaient d’exécuter qu’un seul mouvement à la fois. S’il exagérait, il saignerait des oreilles et du nez à cause d’une pression excessive.

Toujours est-il qu’il s’agissait d’un mouvement à faire peur. Si on le pratiquait lors d’un combat, même un expert du royaume Tongxuan pourrait être détruit en un instant sans la parade adaptée.

Après avoir lu ces techniques de mouvements et de jambes, le jeune Zhang se dirigea vers les techniques de poing et débuta sa lecture, ce qui le mena à former une seule technique de coup de poing.

Deux heures plus tard, il avait terminé l’apprentissage du premier mouvement. Tout comme la technique de mouvement, un simple geste augmentait sa force d’une fois instantanément.

Vu sa force actuelle de 218 ding, une seule fois voulait dire qu’il pouvait exécuter un coup de poing avec une force de 436 ding. En d’autres termes, en exécutant l’Art du Poing de la Voie Céleste, sa prouesse au combat pouvait lui permettre de rivaliser avec celle d’un expert du royaume Tongxuan!

Bien entendu, ces coups de poing avaient aussi une limite physique. Tout comme la technique de mouvement, il ne pouvait pas l’utiliser à répétition, mais uniquement 3 fois maximum.

Pendant les nombreuses lectures de notre jeune professeur, le temps s’écoula lentement…

Heureusement, il avait prévu de rester pendant une assez longue période, aussi, il s’était préparé de la nourriture qu’il avait stockée dans son anneau. Autrement, il serait mort de faim avant même de pouvoir commencer à s’entraîner.

………

Pendant ce temps, au palais…

D’innombrables lanternes furent accrochées et allumées.

– « Apothicaire Chen Xiao, pourquoi êtes-vous ici ? » Marchant dans la salle principale, Du Miaoxuan fut très étonné. Il n’était qu’un simple maître du Clan Du, et à la suite de la détérioration de sa pratique des arts martiaux, même ce titre n’était devenu qu’un nom. Toutefois, il avait été appelé brutalement par l’Empereur Shen Zhui et donc, ne comprenait pas du tout ce qui se passait.

Il vit également Ling Tianyu et Luo Chong.

– « J’ai aussi reçu la convocation de Sa Majesté. Cela doit être quelque chose qui a à voir avec le maître enseignant Yang. Après tout, nous avons tous bénéficié de sa grâce! »

A cet instant, l’apothicaire Chen Xiao ne sembla plus aussi malade qu’avant. Au contraire, il était plein de vitalité.

– « Oui, peut-être… » Du Miaoxuan hocha la tête. Ling Tianyu et Luo Chong réalisèrent aussi qu’il pouvait s’agir effectivement de cela.

Toutefois, ils n’avaient pas à se creuser la cervelle, vu qu’ils allaient bientôt être au courant.

L’Empereur marcha dans la salle principale :

– « Je ne suis pas celui qui vous a invité. Par contre, les 3 maîtres enseignants derrière moi y sont pour quelque chose. »

– « Des Maîtres Enseignants ? » Les 3 “convoqués” étaient impressionnés. Ils se levèrent précipitamment et virent les 3 vénérables maîtres.

– « Asseyez-vous. Vous devez être Ling Tianyu. J’ai entendu dire que votre épouse était malade. Pouvez-vous m’en dire plus sur le traitement qu’elle a reçu ? »

Un moment plus tard…

– « Vous dites que…Yang Xuan, d’un simple regard, a remarqué que votre lion de pierre était fait de Jade Sanguin du Sud et en a déduit que votre femme était malade ? Alors…avec quelques aiguilles, non seulement il a sorti votre femme du coma, mais elle a même pu marcher immédiatement ? » Liu ouvrit grands les yeux, très perplexe.

– « Le Jade Sanguin du Sud absorbe la vitalité d’une personne. Étant donné l’état comateux de votre épouse, cela signifie qu’elle avait déjà atteint un stade très avancé. Afin de régler ce problème, il faut, en plus de savoir trouver les blocages exacts, avoir un Zhenqi de niveau intermédiaire pour briser ces verrous. Être capable de distinguer ces points précis sans hésiter dans ses mouvements… Est-ce qu’un maître enseignant possède vraiment une telle acuité visuelle ? »

« Quand vous êtes entré, avant même de pouvoir forger des pilules, il a pu vous dire que vous aviez l’aura de la mort et que vous pourriez y passer à tout moment ? Celui qui a une telle aura porte une marque sombre à sa glabelle, donc il n’est pas surprenant qu’il ait pu distinguer cela. Aussi, les apothicaires entrent souvent en contact avec des chaudrons, il était naturel qu’il puisse déduire cela…Toutefois, pouvoir déduire tout ça sans poser une seule question…Pourquoi ai-je l’impression que Yang Xuan serait plutôt un diseur de bonne aventure… »

– « Aussi, il a pu vous dire que votre instabilité mentale était due à la consommation de crevettes à écailles de dragon en vous regardant simplement forger ? Sans vous poser une seule question ? Vous devez plaisantez… »

Les 3 maîtres enseignants étaient déroutés!!!

Mince, est-il une sorte de déité ?

Même si les maîtres enseignants ont la vision aiguisée, n’est-ce pas trop en faire ?

Après un long moment, Liu conclut, le visage grave :

– « On dirait…qu’il n’y a que deux possibilités. Premièrement…Le niveau de ce Yang Xuan est beaucoup plus élevé que le nôtre, à un point qu’il nous est impossible de saisir toute l’étendue de ses capacités. »

– « Ou deuxièmement…Il connaissait à l’avance leur état et avait cherché une solution avant de traiter leurs problèmes en une fois, étonnant tout le monde. Pour dire clair, ce serait un charlatan opportuniste qui chercherait à faire fortune. »

Les maîtres enseignants Zheng et Zhuang furent du même avis que Liu.

– « S’il s’agit de la première possibilité, ce n’est pas une grande affaire pour moi que de le payer pour apprendre ce qu’il sait. Mais si cela s’avère être la seconde… » Les yeux de Liu devinrent de glace :

– « En tant que Maître Enseignant, il est de ma responsabilité d’exposer les moutons noirs afin qu’ils ne sapent pas la réputation de personnages illustres comme nous. »

 

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Alexis
  • 10. Cindy
  • 11. Marco
  • 12. Max973
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Ali
  • 18. Starbuck
  • 19. Aeyna
  • 20. Pierre
  • 21. Cesar
  • 22. Martin
  • 23. Ronan
  • 24. JOSEPH
  • 25. Xetrix
  • 26. Cédric
  • 27. Yaozard
  • 28. Frederic
  • 29. Cdric
  • 30. enzo
  • 31. Korros
  • 32. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 168 : La capacité de discernement d’un maître enseignant Menu Vol.3 / Chapitre 170 : Un orage se prépare