La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.3 / Chapitre 148 : Plateforme de combat pour étudiants

Zhang Xuan n’hésita pas un seul instant à enseigner la technique à Wang Chong, étant donné qu’il s’agissait des données épurées et compilées provenant de l’étude de celui-ci, c’était un geste tout bonnement naturel!

Bien sûr, il lui était impossible de faire part de la totalité de la technique. Après tout, L’Art de la Lance de la Voie Céleste était redoutable. Et n’en transmettre ne serait-ce qu’une portion était déjà un cadeau sans pareil!

– « Je… » L’expert fit sa demande sans trop d’espoir et en entendant l’acceptation du jeune Zhang, il fut pris d’une agitation à peine dissimulée.

Les experts partageaient les mouvements qu’ils avaient créés avec leurs enfants ou disciples, il n’y avait jamais de fuite. Wang faisait désormais partie de l’un d’eux.

Pourtant, l’Apothicaire Zhang était d’accord pour lui enseigner un mouvement si pointu, et cela sans rechigner. Quelle magnanimité et quelle personnalité…

– « Ce mouvement est trop profond, je ne peux pas l’apprendre gratuitement… » Dit l’expert après avoir hésité pendant un instant.

– « Il manque des pièces d’or à l’Apothicaire Zhang pour acheter des pilules. Je pense qu’il serait préférable que tu le paies avec de l’argent! » Interjeta Ouyang Cheng.

Mis à part cela, si Zhang Xuan désirait apprendre les Arts de la Lance que Wang avait créés… Est-ce qu’il les lui enseignerait ?

– « D’accord! » L’expert acquiesça sans broncher et demanda à son majordome de s’acquitter de cette tâche.  Ce dernier ne tarda pas à revenir avec une liasse de billets qu’il passa au jeune professeur.

– « Voici les honoraires pour l’enseignement. J’espère que l’Apothicaire Zhang Xuan les acceptera. Il ne serait pas convenable que je ne vous donne rien en retour… »

– « Ho ? » Le jeune Zhang fit de gros yeux.

Suis-je en train de rêver ?

Je suis venu ici pour apprendre l’Art de la Lance et c’est moi qui me retrouve à enseigner…De plus, je vais même gagner de l’argent!

Toutefois, notre professeur trouva difficile de rejeter cette somme, étant donné qu’il s’agissait d’au moins 2 millions.

Zhang Xuan commença alors à montrer la technique lentement, puis expliqua les concepts et travaux qu’elle revêtait.

Même si Wang Chong n’avait pas achevé Le Sens de la Lance, son savoir était impressionnant! Avec une seule démonstration, il saisit presque tout le concept. Bien que sa puissance était encore éloignée de la version originale de Zhang Xuan, ses mouvements étaient parfaits.

– « Apothicaire Zhang, je vous remercie de ce partage! » Après avoir compris ce mouvement, l’expert fut conquis par sa puissance. Il fit déjà des prévisions quant à combien de temps il lui faudrait pour achever l’Intention de la Lance et devenir même plus fort : moins d’une année!

Le professeur Zhang n’avait plus d’intérêt à rester dans la résidence de l’expert puisque sa transmission de savoir était terminée. Il dit alors adieu à Wang et partit avec Ouyang.

– « Apothicaire Ouyang, vous voudrez bien prendre soin des pilules, je vous les réclamerai quand le moment sera venu! »

– « Soyez tranquille! » Répondit Ouyang.

Celui-ci pensait qu’aussi longtemps que Zhang Xuan étudiait avec assiduité, il pourrait devenir rapidement un apothicaire 2 étoiles, mais son point de vue changea de latitude. Il l’avait vu créer un mouvement, que son ami expert avait adulé, en lisant simplement pendant 2 heures, et achever Le Sens de la Lance,… Une telle personne ne pouvait que gagner le gros lot et avoir une renommée incomparable.

Retour à l’académie…

La solution médicinale pour nourrir le corps et la pilule de régénération des méridiens étant déjà en sa possession, le jeune Zhang pensait qu’il fallait mieux déjà les remettre à ses étudiants plutôt que d’attendre. Ils pourraient ainsi pratiquer plus vite.

Après avoir dit au revoir à Ouyang, il retourna rapidement dans sa classe. Néanmoins, il fut surpris dès son arrivée de n’apercevoir que Wang Ying!

– « Où sont les autres ? » Zhang Xuan fronça les sourcils.

Il s’était évertué à trouver des solutions pour aider ses élèves et ceux-ci ne prenaient même pas la peine de venir s’entraîner.

Wang Ying ne l’attendait pas de sitôt et elle fut effrayée. Elle recula de peur et murmura :

– « Ils…Ils… »

Le professeur Zhang avait le teint blafard :

– « Parlez! »

– « Professeur… » L’élève tremblait. Elle était faible de caractère et en le voyant elle devint aphone.

À cet instant, la porte s’ouvrit et une voix retentit :

– « Wang Ying, dépêche-toi et viens. Ils ont commencé à se battre… »

Le détenteur de la voix vit le visage glacé de Zhang Xuan et arrêta de parler. Et pour cause, ses mots restèrent bloqués dans sa gorge.

– « Professeur Zhang… » Dit-il tremblotant. Il s’agissait de Yuan Tao.

– « Ils ont commencé à se battre ? Et vous avez besoin d’aide ? Est-ce que je vous ai amené ici pour pratiquer ou pour vous battre ? »

– « Je… » Le jeune garçon enveloppé pâlit.

– « Vous n’avez appris qu’une chose ou deux et vous êtes déjà prêts à combattre ? Est-ce que vous n’avez plus besoin de moi comme professeur ? » En vérité, le professeur Zhang n’était pas en colère, mais il avait mal au cœur.

Même s’il ne connaissait pas ses élèves depuis longtemps, il s’était attaché à eux et les considérait comme de proches parents. Il avait travaillé dur pour eux. Néanmoins, ils étaient sortis pour se dégourdir les poings…

Il était frustré qu’ils manquaient à ce point de maturité.

– « Professeur Zhang, ce n’est pas ça… » L’anxiété apparut sur le visage boudiné de Yuan Tao.

– « Pas ça ? Alors dites-moi, que signifie votre venue pour chercher de l’aide ? Si je devais vous entendre dire d’autres sottises en ce jour, je vous sortirai de la classe. Et ne rêvez même pas de m’appeler encore professeur! » Zhang Xuan fit voler sa robe furieusement.

Si ces élèves n’en valaient pas la peine, il ne se décarcasserait pas autant. S’il perdait le Tournoi, il quitterait le Royaume de Tianxuan et l’Académie Hongtian.

Avec la Bibliothèque de la Voie Céleste, il pourrait se rendre n’importe où dans ce vaste monde ! La raison pour laquelle il était resté était que son ancien hôte appartenait à cet endroit et qu’il avait le sens des responsabilités envers ses élèves.

– « C’est… » Yuan trembla un moment avant de répondre dans ses dents :

– « Voici de quoi il s’agit. Aujourd’hui l’académie alloue des ressources pour pratiquer et ils ont dit que vous étiez…le pire des professeurs, et que vous n’aviez pas le droit à cette allocation. Cela nous a mis en colère et nous sommes allés le voir pour nous expliquer. Après quoi, un conflit a débuté… »

– « Allouer des ressources pour pratiquer ? » La surprise de Zhang Xuan disparut lorsque celui-ci se souvint. En effet, chaque mois, l’académie allouait des ressources à chaque enseignant. L’aide apportée était proportionnelle au nombres d’étudiants sous la tutelle du professeur, à ses résultats d’examen de qualification et à son évaluation globale.

Les professeurs utilisaient ces ressources pour encourager leurs meilleurs élèves à travailler plus dur. Celles-ci étaient octroyées en général par le Bureau Etudiant. Ce bureau avait pour vocation de gérer et de conduire les examens étudiants, mais aussi de distribuer les allocations aux élèves et aux  professeurs.

Zhao Ya faisait partie des 10 meilleures premières années, et elle avait obtenu à ces fins un dortoir pour elle seule.

– « Amenez-moi là-bas! » Sachant cela, Zhang Xuan eut le cœur en meilleur forme. Sa rage avait aussi diminué significativement.

Ah ces gosses…

– « Oui professeur! » Yuan Tao n’osa plus rien dire. Il ouvrit la marche immédiatement, suivi de Wang Ying. Les trois se rendirent directement vers le Bureau Étudiant.

……….

Pendant ce temps, au Bureau Étudiant…

– « La Guilde des Enseignants a déjà approuvé l’innocence du professeur Zhang, professeur Zhou, pourquoi est-ce que vous refusez encore de lui allouer les ressources qui lui reviennent ? » Zheng Yang regardait le jeune homme d’un air furieux.

C’était un étudiant qui était devenu professeur, Zhou Tian.

– « Innocent ? Y a-t-il des documents ? Nous ont-ils notifié de quoi que ce soit ? » Remarqua Zhou Tian avec un soupçon de moquerie en haussant les sourcils :

– « Puisqu’il n’y a rien du tout, le professeur Zhang demeure celui qui a obtenu la plus mauvaise note à son examen, en l’occurrence, ce serait un gâchis de lui allouer quoi que ce soit! Ne me blâmer pas de ne pas vouloir, posez-vous la question pourquoi vous avez choisi un professeur aussi nul! »

Comme dit l’ancien dicton* : La richesse, les paires, les enseignements et la terre. La richesse vient en premier, et à partir de là, vous pouvez clairement voir à quel point la pratique compte.

Wang Ying avait hésité lorsque Zhang Xuan lui avait dit qu’elle pourrait faire face à une pénurie de ressources pour pratiquer.

La majeure partie de ces ressources consistait en des pilules basiques. Même si elles n’étaient pas d’une grande utilité pour les enseignants, elles donnaient un excellent tonus aux élèves débutant la pratique.

Voilà pourquoi de nombreuses personnes pouvaient s’améliorer rapidement.

L’attribution de l’allocation se tenait ce jour et il était normal que les étudiants du professeur Zhang viennent se renseigner.

– « Même si vous n’avez pas encore reçu les documents de la Guilde des Professeurs, je vous rappelle que tous les professeurs de l’académie, et peu importe leurs résultats, à partir du moment où ils ont des étudiants, peuvent réclamer de la poudre de vélocité ! De quel droit refusez-vous cela ? » Demanda Zhao Ya.

Cette poudre était la ressource utilisée par les étudiants de base et la plus commune pour pratiquer. Elle permettait aux étudiants du royaume Juxi de beaucoup mieux ressentir l’énergie spirituelle dans l’air. Cette poudre n’était pas considérée comme une pilule et même Wen Xue, qui ne s’était pas qualifiée en tant qu’Apprenti Apothicaire, pouvait la forger. Selon le règlement scolaire, tout professeur ayant des étudiants pouvait en faire la demande.

Vous pouvez trouver des excuses pour éviter de nous allouer des ressources qui coûtent chères, mais si vous refusez de nous donner celle-ci, il est clair que vous allez nous rendre les choses difficiles!

– « Oui, il existe un tel règlement, mais il y a aussi une clause qui stipule que si les étudiants ne valent pas la peine d’être formés, le Bureau Étudiant peut décider de ne pas donner d’allocation. Vous refusez tous de suivre l’arrangement établi par le Bureau et vous faites toute une histoire. Donc, il est logique que je rejette votre demande ! » Dit Zhou de façon arrogante.

– « Mais… » Voyant que son vis-à-vis ne voulait pas fléchir d’un iota, Zhao Ya commença à rougir et à manquer de souffle.

– « Pourquoi ? Vous n’aimez pas mes arrangements ? Si vous n’êtes pas satisfaits, il y a une plate-forme de combat pour étudiants par là-bas. Vous pouvez défier mes élèves et si vous êtes victorieux, non seulement je vous donnerai cette poudre, mais aussi la Perle de Vélocité. Ne faites-vous pas tout un chambard pour obtenir les ressources de votre professeur? Même s’il ne s’agit pas d’une vraie pilule, nous n’en sommes pas loin. Elle est efficace, même pour des experts du royaume Pixue. Un simple professeur ne peut en réclamer qu’une par mois. Si vous acceptez le défi et que vous le réussissez, je vous donnerai tout! »

La plate-forme de combat pour étudiants était un moyen de régler les conflits entre des étudiants et des enseignants. Le modus operandi était simple. Tant que celui mettant au défi le professeur était capable de battre tous ses étudiants, ce dernier devait s’excuser auprès de l’élève.

___________________________________________________________________________

* Adage Bouddhiste qui mentionne les quatre choses nécessaires pour parvenir à l’Illumination. Sans une richesse suffisante, on ne peut s’immerger entièrement dans la pratique. Sans pairs, il est difficile d’atteindre des hauteurs supérieures. Sans enseignements, il est probable que l’on s’éloigne de la bonne voie, et sans une terre convenable, il est probable que l’environnement nous atteigne.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Alexis
  • 10. Max973
  • 11. Marco
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Frederic
  • 25. Pierre
  • 26. Cédric
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.3 / Chapitre 147 : Pouvez-vous m’apprendre ? Menu Vol.3 / Chapitre 149 : La décision de Zhang Xuan