La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.2 / Chapitre 135 : Question de minutes

En entrant et en remarquant Zhang Xuan assis au milieu de la pièce, Ling Tianyu ressentit un peu d’appréhension :

– « J’ignorais que le maître voulait m’offrir ses conseils et j’ai mal agi, je vous demande pardon! »

Son attitude de la veille avait été inhospitalière, il est vrai, en doutant de la bonne volonté du maître, et c’était déjà une bénédiction que ce dernier veuille bien le laisser entrer.

– « Il n’y a rien que je doive pardonner! » Dit Zhang Xuan en gesticulant ses mains :

– « Je ne suis pas aussi mesquin! »

Sun Qiang fit de grands yeux.

Vous avez laissé le marchand Ling dehors toute la nuit, et vous ne l’avez fait entrer qu’après avoir pris tranquillement votre petit déjeuner. Vous appelez ça ne pas être mesquin ?

– « Oui, oui… » Le visage de Ling rougissait.

– « Savez-vous pourquoi je vous ai fait attendre toute la nuit à l’extérieur ? » Demanda le jeune professeur.

– « Je… » La gêne se lisait sur le visage du marchand.

N’est-ce pas parce que je vous ai manqué de respect ?

J’admets mon erreur, d’accord ?

– « Pensez-vous que je vous rende les choses difficiles sciemment ? » Zhang Xuan s’approcha.

– « Non, bien sûr que non! »

– « Vous n’avez pas besoin de le nier. Il est normal de le penser! » Zhang Xuan restait décontracté :

– « La vérité c’est que j’ai agi pour votre bien! »

– « Pour mon bien ? » Non seulement Ling Tianyu ne comprenait pas, mais le majordome fit aussi une drôle de tête.

Attendre à la porte était pour son bien ?

Quel genre de théorie est-ce ?

– « Si je ne fais pas fausse route, votre femme est sévèrement malade, au point de pouvoir mourir à tout instant, et vous êtes venu me demander de la sauver. » Zhang Xuan fixait Ling Tianyu.

– « Oui! » En écoutant le Vénérable Maître énoncer ses motifs, le marchand fut bouleversé.

– « Si vous voulez que je la sauve, vous devrez me l’amener. Cependant, vous avez été en contact avec le Jade Sanguin du Sud hier, et cette aura qui consume la vitalité était toujours dans votre corps. Si j’avais accepté, vous auriez été à nouveau en contact avec elle, et elle serait probablement morte avant que vous ne me l’ameniez ici. » Zhang Xuan soupira et poursuivit :

– « Donc, je vous ai fait attendre dehors toute la nuit afin que vous vous débarrassiez de cette aura et que vous ne rentriez pas chez vous. Tout cela afin d’éviter qu’une catastrophe ne se produise. Même si je suis un maître enseignant, je n’ai pas la faculté de ressusciter les morts! »

Ling Tianyu commençait à avoir des sueurs froides. Lui qui croyait que le vieux maître avait voulu l’humilier, il avait devant lui un homme compatissant et plein de bonnes intentions. La véritable nature d’un Maître Enseignant!!!

Le marchand se sentait chanceux d’avoir pu tenir toute la nuit mais aussi soulagé et reconnaissant. Sun Qiang, qui se tenait à ses côtés, était stupéfait. Chaque mouvement de son Vénérable Maître avait été profondément étudié!

Ling s’inclina devant son maître :

– « Merci, Maître! »

– « Envoyez quelqu’un la prendre pour me l’amener, ainsi je pourrais l’examiner. Si elle est trop malade, je crains que je ne puisse rien faire. » Dit Zhang Xuan.

– « Oui! » Le marchand était agité. Il se dépêcha de partir avec Maître Cheng Yuan.

Zhang Xuan se tourna vers Sun Qiang :

– « Xiao Qiang. Je vous ai promis de vous aider à percer vers la 4ème Dan et je ne mens jamais. Exécutez une technique de poings pour que je puisse me rendre compte de votre état! »

– « Oui, Vénérable Maître! » Le majordome était excité.

Celui-ci se sentit un peu embarrassé :

– « Vénérable Maître, j’ai été blessé hier… mon corps est affaibli et je ne suis peut-être pas dans de bonnes conditions pour accéder au royaume Pigu aujourd’hui… »

Il ne l’avait pas réalisé avant d’exécuter sa technique, mais là il venait de ressentir une douleur dans tout son corps, et son Zhenqi ne circulait pas aussi fluidement que d’habitude.

– « Ne vous inquiétez pas! » Le professeur Zhang l’interrompit en souriant :

– « La raison pour laquelle vous êtes resté bloqué au royaume Zhenqi pendant si longtemps est simple. Vous avez cultivé un zhenqi impur. De ce fait, il n’a pas pu circuler dans vos méridiens pour nourrir votre corps. Dans un tel état, il est possible que le zhenqi stagne. Mis à part le fait de rester bloqué indéfiniment au même niveau , la force peut aussi être détériorée! »

– « Oui Maître! »

Depuis deux années, il sentait que son endurance chutait et que son niveau se détériorait également. S’il n’avait pas persisté à s’entraîner, il aurait pu retomber au premier niveau du royaume Zhenqi!

– « Au royaume Pigu, combattant 4ème Dan, le zhenqi doit surgir dans le corps et alimenter la chair et les os. Normalement, pour un zhenqi impur, il est difficile d’agir de la sorte. Toutefois, la situation actuelle est différente. Après avoir reçu des coups hier, votre corps a été endommagé mais il a en même temps remis votre zhenqi en place. Les passages obstrués de vos méridiens ont été nettoyés de façon significative… »

– « Vénérable Maître… Est-ce que c’était pour mon bien si j’ai été battu ? » Le majordome traversait d’intenses émotions et des larmes perlaient sur son visage. Il s’était trompé sur son Maître.

– « Quoi ? »

Zhang Xuan était confus devant tant d’émoi.

Je voulais simplement vous dire que vos blessures n’affectaient pas votre entraînement. Pourquoi ? À quoi pensiez-vous ? Est-ce que votre cerveau convulse ? Mais, continuez, cela donne du prestige à mon titre de Maître Enseignant!

– « Hem hem! » Le jeune professeur toussa et dit :

– « Oui. Au moins mes efforts n’ont pas été vains puisque vous avez pu le comprendre. Bon, oublions cela. Ling Tianyu ne vous a-t-il pas donné des médicaments pour soigner vos blessures ? »

– « Je… » Sun Qiang rougit.

– « Ce n’est pas grave. Tant que vous me servez avec loyauté, vous pouvez recevoir des présents. Prenez votre médicament et préparez-vous, vous allez essayer d’atteindre la 4ème Dan maintenant. »

– « Dès maintenant ? » Le majordome ne s’attendait pas à ce que les choses aillent si vite :

– « Vénérable Maître, ne faut-il pas trouver un endroit calme ? Aussi, le Seigneur Ling ne va-t-il pas revenir avant que je puisse réussir ? Cela retarderait vos affaires… »

– « Ce n’est qu’une question de minutes, pourquoi nous faudrait-il un endroit calme ? »

– « Une question de minutes ? Une percée en un temps… si court ? »

Sun Qiang regarda son Vénérable Maître comme un bébé devant son hochet!

.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.2 / Chapitre 134 : Un Du Yuan perplexe Menu Vol.2 / Chapitre 136 : Le maître enseignant Yang Xuan