La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.2 / Chapitre 136 : Le maître enseignant Yang Xuan

Même si le niveau 3ème Dan n’était pas considéré comme avancé, il n’était pas à négliger non plus. Après plus de 10 ans d’effort, Sun Qiang était toujours incapable de franchir le cap!

Mais le majordome avait du mal à croire à l’efficacité d’une méthode aussi fulgurante. Régler la question en quelques minutes de temps était inconcevable!

– « Pourquoi ? Vous ne souhaitez pas progresser ? » Zhang Xuan fronça les sourcils en remarquant l’hésitation de Sun Qiang.

– « Non, ce n’est pas ça… Vénérable Maître, que dois-je faire… » Sun Qiang essaya de garder son calme.

– « Prenez tout d’abord votre pilule, puis utilisez toute votre force pour propulser votre zhenqi dans vos méridiens. Quant au reste, je m’en charge. »

– « Entendu! »

Ces instructions étaient très simples. Le nouvel élève du jeune professeur n’hésita pas un seul instant. Il prit la pilule et l’avala d’un trait!

Comme on pouvait s’y attendre d’une pilule forgée par un apothicaire officiel, le médicament fut très efficace. Au moment même où il l’avala, tout son corps devint chaud et il put sentir l’énergie fuser en lui.

Zhang Xuan s’approcha, sortit quelques aiguilles d’argent et les appliqua là où les méridiens étaient bloqués.

Après ses expériences précédentes avec Zhao Yanfeng et Wang Ying, le professeur Zhang avait réalisé qu’il aurait régulièrement recours à ces aiguilles! Pour cette séance, il avait spécialement préparé une boîte d’aiguilles qu’il gardait dans son espace de stockage.

Afin de pouvoir localiser les méridiens obstrués, la plupart des praticiens avaient besoin d’infuser leur propre zhenqi dans le corps du patient pour le sonder, mais avec Zhang Xuan, c’était différent. Dès que son ‘patient’ exécutait une technique de combat, la Bibliothèque de la Voie Céleste compilait un livre énumérant toutes les imperfections liées à sa condition physique. Tout ce qu’il restait à faire à notre jeune professeur, était d’insérer les aiguilles à l’endroit concerné et d’utiliser son zhenqi pur pour dégager les impuretés!

Zhang Xuan infusa donc son zhenqi comme une rivière claire qui s’écoule dans une eau boueuse et qui la transforme. Le zhenqi du “patient” qui stagnait, re-partit alors de plus belle pour revigorer son hôte!

Sun Qiang sentit l’énergie circuler à nouveau, impactant son corps de plus en plus fort. En moins d’une minute, il avait fait le tour de ses méridiens!

Le majordome franchit la 3ème Dan immédiatement, mais son amélioration ne s’arrêta pas là, elle continua à grimper en flèche.

– « Mon niveau… » Sun Qiang examina sa force et il n’y croyait pas. Il pensait que percer dans le royaume Pigu premier niveau serait déjà un exploit, mais là, il avait atteint son dernier niveau directement!

– « À peine 5 minutes se sont écoulées ? »

Le majordome fut encore plus surpris de l’exactitude avec laquelle son vieux Maître avait tout calculé!

Si c’était si facile, pourquoi suis-je resté bloqué au même niveau plus de 10 ans ? Est-ce que je pratiquais comme il aurait fallu le faire  ?

– « Très bien, tout ce que vous devez faire maintenant est de vous fortifier! » Zhang Xuan retira ses aiguilles et retourna sur son siège comme si de rien n’était.

L’application des aiguilles ne suffisait pas en elle-même, les pratiquants devaient s’entraîner et se renforcer pour que l’ensemble forme un tout cohérent. S’il n’avait fallu que de l’acupuncture pour régler tous ces problèmes, notre jeune professeur n’aurait pas besoin de gagner beaucoup d’argent pour acheter des pilules!

– « Merci, Vénérable Maître! »

Sun Qiang devait beaucoup à son “Maître Enseignant”. Le respect de Ling Tianyu, les grands bienfaits médicinaux et son extraordinaire percée.

– « Je dois m’assurer de travailler avec assiduité à l’avenir. Je ne dois pas gâcher cette chance qui m’a été donnée… » Pensa-t-il.

– « Ling Tianyu devrait bientôt arriver. Sortez pour l’accueillir! » Ordonna Zhang Xuan d’un geste de la main.

– « Oui Maître! »

…………

Pendant ce temps, à l’extérieur de la demeure…

– « Mais qui habite là ? Pour pouvoir transformer Sun Qiang à ce point, au point même que Ling Tianyu le traite avec respect et l’appelle “Frère”… »

Du Yuan était de plus en plus intrigué. Ce ne fut qu’après une longue réflexion qu’il comprit pourquoi le Seigneur Ling était si respectueux. Cependant, le gros point d’interrogation était toujours de mise. Il ne pensait pas qu’un noble au Royaume de Tianxuan puisse avoir un statut suffisamment élevé pour dompter un milliardaire et le faire devenir aussi révérencieux!

Ces doutes traversaient son esprit lorsque les portes s’ouvrirent et que Ling Tianyu suivi de Maître Cheng Yuan sortirent.

– « Ils partent juste comme ça ? Personne… ne les raccompagne ? » Du Yuan se frotta les yeux.

Où était passé l’indispensable marque de respect ? Le Seigneur Ling était une personne d’un certain standing. Même son grand-père le raccompagnait jusqu’à la porte lorsqu’il allait visiter le Clan Du, c’était un signe de respect! Ici, le monde marchait sur la tête, non seulement Ling ouvrait la porte par lui-même, mais les gardes tenaient aussi des airs condescendants.

Mais que se passe-t-il ? Du Yuan était accablé par la curiosité.

Un moment plus tard, alors qu’il allait s’approcher des gardes pour les questionner, ‘Jiyaa’, les portes s’ouvrirent une fois de plus.

Sun Qiang sortit tranquillement, les mains dans le dos.

– « Mais… » Du Yuan décida d’avancer quelque peu vers lui lorsqu’il fut pris d’une stupéfaction qui le figea sur place.

Quelqu’un peut-il me dire ce qui se passe ?

La première fois que ce gars est sorti, il était au dernier niveau du royaume zhenqi. Comment peut-il avoir atteint soudainement le niveau avancé du royaume Pigu ? Cela n’a pris que 10 minutes… Mes yeux me jouent-ils des tours ? Du Yuan avait la chair de poule.

– « Oh ? N’est-ce pas le jeune maître Du Yuan ? Quel bon vent vous amène ? »

Du Yuan entendit la voix de Sun Qiang. En relevant la tête, il remarqua que celui-ci était déjà devant lui.

– « Oh, je ne faisais que passer… » Retenant son étonnement, Du Yuan demanda prudemment :

– « Vous ne travaillez pas au marché ? Pourquoi êtes-vous… »

– « Je sers actuellement mon Vénérable Maître en tant que majordome! » La fierté illuminait le regard de Sun Qiang.

– « Votre Vénérable Maître est… » Demanda hâtivement Du Yuan.

– « Vous ne connaissez pas notre Vénérable Maître ? » Les mains toujours dans le dos, Sun Qiang respirait l’admiration et l’excitation :

– « Il s’agit du Maître Enseignant Yang Xuan! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. guillaume
  • 14. Ba-Soma
  • 15. Thomas
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. Xetrix
  • 23. JOSEPH
  • 24. Pierre
  • 25. Cédric
  • 26. Frederic
  • 27. Cesar
  • 28. Yaozard
  • 29. Korros
  • 30. lancelot
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.2 / Chapitre 135 : Question de minutes Menu Vol.2 / Chapitre 137 : « Palper ma femme ? »