La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Vol.2 / Chapitre 134 : Un Du Yuan perplexe

Ignorant Ling Tianyu qui se trouvait à l’extérieur, Zhang Xuan poursuivit l’ouverture de ses acupoints du royaume Pixue.

Après une nuit entière de travail, il avait réussi à ouvrir 30 acupoints supplémentaires en une fois. En tout, cela lui faisait déjà plus de 50. La force de son Zhenqi avait atteint les 70 ding. Avec les 90 ding de son corps physique, il pouvait exercer une force de 160 ding avec facilité!

Mis à part les experts du royaume Pixue, il pourrait même égaler les experts du royaume Tongxuan. Dans ce royaume, le plus important méridien pouvait être ouvert, libérant la véritable force du corps, dont les niveaux étaient répartis comme suit : Premier niveau 100 ding, niveau intermédiaire 200 ding, et dernier niveau 400 ding!

Notre jeune professeur exerçant une force globale de 160 ding, était légèrement supérieur au premier niveau du royaume Tongxuan.

Il était inimaginable pour un pratiquant du royaume Pixue de posséder une telle force ; Si la nouvelle venait à se répandre, ça créerait une agitation sans précédent! Tout le monde savait qu’il existait tout un univers entre les royaumes Pixue et Tongxuan. Dans le Royaume Tianxuan tout entier, il n’y avait probablement personne comme Zhang Xuan.

Après s’être étiré un peu les articulations, le jeune homme ouvrit sa porte et alla marcher.

Sun Qiang s’approcha :

– « Oh, Vénérable Maître, le Seigneur Ling a déjà attendu plus d’une nuit complète dehors. »

– « Une nuit entière ? » Le professeur Zhang avait été si absorbé dans son entraînement qu’il avait oublié cet état de fait.

– « Bien… » Zhang Xuan se tapota le front comme s’il pensait à quelque chose.

Le majordome s’imaginait que son Maître allait faire preuve d’humanité et laisser entrer le marchand. Mais il entendit tout autre chose :

– « Je pense… que je vais d’abord manger! » Sun Qiang eut la bouche en “O”!

Le Boss de la firme commerciale de Tianyu, un milliardaire, attendait toujours dehors, toutefois, son Maître avait une priorité, celle de se remplir le coco!

Le majordome s’exécuta et demanda aux domestiques de préparer le repas. Pour être franc, les serviteurs et les femmes de chambres étaient impressionnés. Ils étalèrent une grande nappe pour un bon petit déjeuner.

Après avoir terminé son festin, Zhang Xuan se promena dans la cour intérieure. En regardant le ciel du matin, il estima qu’il devait être 10 heures et il demanda finalement à Sun Qiang d’ouvrir les portes!

……

Pendant ce temps, non loin de là…

Du Yuang était le jeune maître du Clan Du, qui était un des quatre grands Clans du Royaume de Tianxuan. Dépensier sans ambition, c’était un incomparable play-boy.

Il avait l’habitude, comme à l’accoutumée, de promener son chien, de jouer avec ses oiseaux et d’errer dans les quartiers.

Il avait déjà 24 ans mais n’était que combattant 3ème Dan du royaume Zhenqi. Parmi les descendants, il était considéré comme le plus pitoyable. Néanmoins, cette situation n’était pas voulue, c’était tout simplement parce qu’il n’avait pas eu de choix!

Au début, son père était le meilleur candidat pour devenir chef de clan. Toutefois, pour une raison inconnue, il avait contracté une grande maladie qui avait endommagé ses méridiens et bloqué ses acupoints. Il était alors passé en peu de temps du statut d’expert du royaume Pixue à celui d’infirme.

Ses rivaux saisirent l’opportunité qui leur était offerte! Du Yuan avait hérité des talents de son père, et possédait aussi les pleins pouvoirs pour rivaliser avec les autres. Cependant, après une décennie d’oppression, l’influence de son père s’était affaiblie!

Impuissant, Du Yuan vivait chaque nouveau jour sans aucun but.

Le soleil était déjà haut dans le ciel et il prit son chien pour aller traîner dans les rues.

– « Quoi ? N’est-ce pas le Seigneur Ling Tianyu de la célèbre firme ? » Il cessa brusquement de marcher parce qu’il avait reconnu quelqu’un. Même si Du Yuan était un dandy, il était membre des quatre grands clans! En tant que tel, il était régulièrement en contact avec la haute société. Ce Ling Tianyu entretenait une longue relation d’affaire avec le clan Du et il l’avait rencontré plusieurs fois.

Celui-ci avait un standing équivalent à celui de son grand-père, pourquoi… restait-il au bord de la route, trempé et dans un état désolé ?

– « À qui est cette demeure ? » Du Yuan traînait souvent dans cette rue et il savait que cette maison était vide depuis longtemps. Aussi, si quelqu’un y demeurait, quel devait être son statut pour laisser à l’extérieur le Seigneur Ling ?

– « J’ai entendu dire que le Seigneur Ling est resté là toute la nuit! »

– « Oui. Je l’ai vu par moi-même également. Il semble qu’il veuille rencontrer le propriétaire de la demeure, mais ce dernier l’ignore. Un majordome est sorti pour lui dire qu’il pouvait soit continuer à attendre, soit ne jamais revenir… »

– « Mince, es-tu sérieux ? Qui pourrait infliger cela au Seigneur Ling ? Qui plus est, avec une telle arrogance ? »

– « Je n’en ai aucune idée… Alors je suis venu tôt ce matin pour jeter un œil, mais je ne pensais pas qu’il attendrait toute une nuit… »

……

Du Yuan venait d’entendre cette conversation :

– « Il aurait attendu toute une nuit ? » Il en eut le souffle coupé!

Du Yuan ne put s’empêcher de demander aux curieux :

– « Savez-vous qui est le propriétaire de cette demeure ? »

– « Je n’en ai aucune idée. Il semble être arrivé hier! »

– « Il a créé toute une agitation. Juste après avoir emménagé, il a recruté des dizaines de gardes, de serviteurs et de femmes de ménage! »

– « J’ai vu le propriétaire. Il a 40 ans et son visage est légèrement jauni et émacié. Je ne l’ai jamais vu auparavant! »

– « Un homme entre deux-âges ? Recrutant des dizaines de gardes et de serviteurs ? » Du Yuan était de plus en plus intrigué.

– « Regardez, les portes s’ouvrent… » Jiyaaa! Un homme grassouillet sortit.

– « Sun Qiang ? » Du Yuan le reconnut.

Pourquoi est-il là ?

Est-il serviteur ?

Alors que celui-ci s’interrogeait, il vit le majordome faire de grands gestes :

– « Seigneur Ling, notre Vénérable Maître vous invite à entrer! »

Un petit vendeur qui ose lui parler ainsi ?

Du Yuan pensait que le Seigneur Ling serait en colère, mais contre toute attente, il ne semblait aucunement froissé, et la gratitude illuminait son visage. Il avança et mit un paquet d’objets dans les mains de Sun Qiang :

– « Merci Frère Sun pour votre aide. Voici quelques présents de mon choix, prenez-les. Je serai plus généreux prochainement! »

– « Ah ? » Du Yuan fut abasourdi.

Quelqu’un peut-il me dire ce qui se passe ?

Ce qu’il venait de voir était totalement incompréhensible…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. SaPhirYNA
  • 🥉 3. Cinthia
  • 4. Florian
  • 5. Reinox
  • 6. jack975
  • 7. Caroline
  • 8. PascalW
  • 9. Marco
  • 10. Alexis
  • 11. Max973
  • 12. Cindy
  • 13. Thomas
  • 14. guillaume
  • 15. Ba-Soma
  • 16. nevri
  • 17. Aeyna
  • 18. Ali
  • 19. Starbuck
  • 20. Martin
  • 21. Ronan
  • 22. JOSEPH
  • 23. Xetrix
  • 24. Cédric
  • 25. Frederic
  • 26. Pierre
  • 27. Yaozard
  • 28. Korros
  • 29. lancelot
  • 30. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Vol.2 / Chapitre 133 : Enfermé dehors Menu Vol.2 / Chapitre 135 : Question de minutes