The New Gate
A+ a-
Chapitre 13 – Partie 3

~ L’aube du jour suivant ~

La lettre de Barlux et toutes sortes de documents furent reçus à l’auberge, et Shin finit de se préparer pour sa convocation au château.

À la suite d’une discussion entre Shin, Schnee et Tiera, Shin se rendait pour l’instant au château royal pour voir l’attitude de l’autre partie. S’il faisait savoir qu’il avait à la fois un groupe et une fiancée, l’autre partie ne devait pas considérer cela comme inhabituel ; cependant, il ne pouvait pas être négligent.

“Alors, je m’en vais. Je vous laisse Yuzuha.”

“A bientôt. S’il y a quoi que ce soit, contactes-moi avec le Tchat Mental.”

“Tu dois te retenir si tu dois te battre, car ce sera terrible si tu blesses la princesse.”

“Ça ira bien… probablement.”

“Sérieusement, tu dois vraiment faire attention, d’accord ?”

Après un tel échange avec Schnee et Tiera, Shin quitta le Relais de l’Ours.

Comme on disait que l’autre partie était de la royauté, la tenue de Shin était l’une des originaux de l’époque des jeux, une tenue de cérémonie de Kalkia qui s’appelait actuellement “Lieu Sacré”.

On pouvait dire qu’elle ressemblait à un uniforme militaire de cérémonie qui alliait fonctionnalité et glamour ; c’était un objet merveilleux. Le rang des accessoires n’était pas trop élevé et il était traité comme un équipement de décoration.

En partie parce que Kalkia était à l’origine la première base, après avoir commencé une aventure, on pouvait l’acheter à l’armurerie pour les débutants. Naturellement, ses performances étaient également faibles.

Ce que Shin mettait, c’était une robe de cérémonie qui était un rouge associé aux capitaines. En plus de cela, il y avait aussi un vêtement de couleur bleue spécifique aux vice-capitaines et d’autres vêtements de bas rang qui étaient un peu moins performants que ceux d’un soldat ordinaire, etc. Lorsque ces éléments se réunissaient, on parlait d’un ensemble.

“Alors, que va-t’il se passer maintenant ?”

Tout en vérifiant la carte affichée au bord de sa vue, Shin se tourna vers la porte dans le mur intérieur.

Le château du roi était situé au centre de la ville de Bayreuth et il était entouré par les maisons des riches, tels que les nobles, les riches marchands et autres. Bien qu’à l’origine, il semblait être une zone résidentielle générale, un mur fut érigé autour au fur et à mesure de l’augmentation de la population, et la zone d’habitation fut séparée, sauf pour les personnes de statut social supérieur.

La frontière qui séparait le quartier d’habitation des nobles et des gens ordinaires était le mur intérieur vers lequel Shin se dirigeait. Comme il s’agissait à l’origine d’un mur extérieur, il était solidement renforcé. Y avait-il un puissant utilisateur de magie ? Le degré de renforcement était de première catégorie.

Quant à Shin, il priait seulement pour que le jour où le mur intérieur pouvait être envahi ne vienne jamais.

“Eh bien, je pense que ça n’arrivera pas jusqu’ici cependant.”

Alors qu’il marchait un moment, une porte plus petite que celle du mur extérieur apparut.

Comme le mur extérieur, le mur intérieur avait aussi des portes sud, nord, est et ouest. Et les allées et venues étaient vérifiées.

Il y avait beaucoup de personnes de haut statut qui vivaient là et une personne ayant une position officielle pouvait, dans une certaine mesure, passer sans contrôle d’identité.

Même si c’était le cas, il y avait là un aventurier de rang D à l’allure suspecte, et si ce n’était grâce à la demande qu’il avait reçue, il ne pouvait pas passer la porte. Dans la lettre envoyée par Barlux ce matin, il y avait un permis d’entrer par le mur intérieur qui y était attaché.

“…Bien, entrez.”

Shin présenta la lettre au soldat qui gardait la porte.

Après avoir comparé le permis avec un autre document, il laissa Shin entrer par le mur intérieur.

“…C’est un quartier résidentiel de classe supérieure, hein ?”

Il n’y avait presque pas de passants, contrairement à l’extérieur. Les seules personnes qui marchaient semblaient être des serviteurs d’après leurs vêtements. La plupart des gens se déplaçaient en calèche. Bien sûr, il n’y avait pas d’échoppes ou d’étals. C’était si calme qu’on avait l’impression d’être dans un pays complètement différent.

‘3, 4, 5,…8 personnes, hein ?’

Sur le chemin du château royal, Shin sentait les regards qui se dirigeaient vers lui.

Des compétences d’art martial et de magie de type【Camouflage】furent utilisées par des personnes entourant Shin alors qu’il se déplaçait tandis que ses observateurs maintenaient une certaine distance. Les couleurs affichées sur sa carte étaient vertes, donc elles ne semblaient pas hostiles pour le moment.

“Il n’y a aucun signe de mouvement de leur part, hein ? D’après ce que j’ai entendu dire de la princesse, j’ai le sentiment qu’elle ne penserait pas à faire quelque chose comme ça.”

D’après l’histoire de Barlux, il avait l’impression que la princesse allait probablement venir directement plutôt que de se cacher et de regarder.

Même si ce n’était qu’une hypothèse, d’autres forces étaient peut-être en mouvement.

“…Ah, je veux revenir en arrière…”

C’étaient certainement les vrais sentiments de Shin.

Bien qu’il ne puisse pas revenir maintenant puisqu’il était venu de si loin, il n’aimait pas les choses désagréables. Avec cet état d’esprit, Shin s’avança vers le château royal.

“Excusez-moi, j’ai reçu une convocation de la deuxième princesse et je suis donc venu ici. Pouvez-vous la prévenir ?”

“Je suis au courant. Veuillez présenter votre convocation.”

Shin s’adressa au garde du palais, qui défendait la porte du château, pour obtenir l’autorisation d’entrer.

Quant à la convocation, elle semblait avoir été bien diffusée. Le gardien du palais vérifia à nouveau le document que Shin avait reçu de Barlux et le plaça dans le bureau du gardien qui se trouvait à côté de la porte. Il semblait que le garde du palais n’avait pas l’intention d’ouvrir la porte pour Shin seul.

“Je vais appeler votre escorte maintenant. Veuillez attendre un moment.”

“D’accord, je comprends.”

Comme il n’avait rien à faire, il regarda autour de lui pour tuer le temps.

La route entretenue s’étendait jusqu’à l’intérieur du château. On pouvait descendre d’un chariot qui entrait à l’intérieur sans se mouiller, même sous la pluie.

Après avoir attendu un moment, il vit une silhouette à cheval venir dans sa direction. Une personne en armure rouge tenait les rênes. La personne arrêta le cheval devant Shin et descendit.

“Excusez-moi. Vous êtes l’aventurier Shin, n’est-ce pas ?”

“Oui, je le suis, et vous êtes…”

“Je suis Gadras Jarre. La princesse Rionne m’a ordonné de vous saluer. Je serai votre escorte, alors suivez-moi.”

“Je comprends.”

Shin fit un signe de tête et suivit Gadras.

Shin, en marchant, vérifia les statistiques de Gadras.

—-『Gadras Jarre – Niveau 188 – Chevalier Noir』

Niveau 188. Shin se souvenait de ce niveau. Il l’entendit la première fois qu’il rencontra Barlux, le “chef des chevaliers”, ce devait être lui.

Quant à la classe principal des Gadras, Chevalier Noir était l’une des classes de niveau avancé qui dérivait d’un chevalier. De plus, l’armure qu’il portait était une armure de rang《Unique》niveau inférieur. L’armure de Corne Écailleuse. C’était un équipement pour chevalier qui exigeait des statistiques et un niveau appropriés, et il en émanait une minuscule trace d’une aura guerrière.

Peu importe à quel point Shin était considéré comme un Élu de haut niveau, il n’arrêtait pas de penser à la façon dont quelqu’un qui était considéré comme faisant partie de la force la plus puissante du royaume venait le chercher expressément.

Voulaient-ils faire comprendre indirectement qu’il en était digne ?

Ou était-ce parce qu’un simple soldat ne pouvait pas le retenir s’il se comportait violemment ?

Il était impossible pour Shin, qui ne connaissait pas cette catégorie de personnes, de lire dans les pensées de ces nobles royaux.

Shin suivait Gadras avec obéissance, mais d’une certaine manière, ils ne passaient pratiquement devant personne.

“Vous, seriez-vous d’une noble lignée par hasard ?” demanda Gadras à l’improviste.

“Non, je suis juste un roturier que vous pouvez trouver n’importe où…”

Si Schnee et les autres entendaient Shin dire cela, il pouvait probablement recevoir une réponse du genre : “Es-tu vraiment en mesure de dire cela ?”

“Est-ce vrai ? Ah, appelez-moi Gadras. Je suis devenu chevalier après avoir été un aventurier, donc être formel ne correspond pas à ma nature.”

“Alors, je vous appellerai donc Gadras.”

“C’est bien, je suppose. Revenons au sujet qui nous occupe. Lorsque j’ai été convoqué au château pour la première fois, ils ont été choqués par mon armure. En tant qu’aventurier élevé comme un roturier, vous devez également faire attention à votre tenue vestimentaire. Il y a beaucoup de gens ignorants, donc vos vêtements peuvent facilement être mal interprétés”.

Il semblait qu’il n’était pas nécessaire de venir habillé de façon formelle.

J’ai fait une erreur ? Shin réfléchit, mais décida de suivre les conseils de Barlux pour l’instant.

“C’est parce que j’ai entendu dire par le maître de la guilde que je devais garder une apparence soignée. En fait, j’étais inquiet de savoir si c’était bien.”

“Eh bien, ce n’est pas une mauvaise chose de choisir des vêtements en fonction du lieu. Et je pense que c’est plutôt bien.”

“Comme c’est la première fois que je viens dans un château, je l’ai préparé à la hâte.”

Alors qu’ils marchaient en ayant de tels échanges, Gadras s’arrêta devant une porte. Alors que Shin regardait la porte, il remarqua que la qualité des ornements était différente des autres.

“La princesse Rionne est ici. Inutile d’être aussi tendu, car la deuxième princesse n’est pas du genre à exiger des formalités de la part d’un aventurier”.

“Je ferai de mon mieux.”

Gadras frappa à la porte, et annonça l’arrivée de Shin.

Peu après, la porte s’ouvrit de l’intérieur. Lorsque Gadras et Shin entrèrent à l’intérieur, la porte se referma immédiatement.

Shin se demanda s’il y avait une domestique, mais c’était un chevalier qui ouvrit et ferma la porte.

—-『Feyzel Adith – Niveau 172 – Paladin』

Quant à son apparence, il avait l’air d’un homme au tempérament doux, aux cheveux blonds et aux yeux bleus. Sa classe principale était Paladin. Cet homme pouvait aussi être un Élu.

À ce sujet, Wilhelm disait également qu’il y avait plus d’Élus que ceux annoncés publiquement.

Comme il ne pouvait pas trop fixer l’homme, il tourna tout de suite son attention devant lui.

Il y avait une table élégante et une chaise de luxe au centre de la pièce. Une belle femme était assise sur la chaise. De fins cheveux dorés étaient attachés à l’arrière de sa tête, mais ils descendaient encore jusqu’à son dos. Ses yeux d’un cramoisi profond, qui ressemblaient à des rubis, fixaient Shin. Sa silhouette était également agréable, même une certaine “partie” d’elle semblait rivaliser avec Tiera.

Seuls ses vêtements étaient loin de l’image d’une princesse. Pour la moitié supérieure de son corps, une armure de type cuir couvrait sa poitrine jusqu’à son abdomen. De plus, une veste blanche était portée au-dessus. Et pour sa moitié inférieure, il y avait un pantalon et des bottes rouges de couleur similaire qui montaient jusqu’aux genoux.

En parlant de la veste, comme elle n’était pas boutonnée, Shin pouvait clairement voir son décolleté remonté par l’armure de cuir depuis son emplacement. C’était totalement différent de la princesse qu’il avait imaginée.

—-『Rionne Strail Bayreuth – Niveau 230 – Épéiste Magique』

Bien que son nom et son niveau furent affichés, Shin compris qu’en l’excluant, elle était la plus forte dans cette pièce simplement par la présence qu’elle émettait.

Shin devina qu’elle portait probablement ces vêtements pour le combat. Apparemment, un combat semblait inévitable.

“Merci d’être venu. Je suis Rionne Strail Bayreuth, la deuxième princesse de ce pays. Mes meilleures salutations.”

“Je suis l’aventurier, Shin. Merci de m’avoir invité ici aujourd’hui.”

Il se présenta en s’inclinant.

“Oh là là ! Ça devient une discussion sérieuse. Je n’aime pas vraiment l’étiquette, donc vous n’avez pas à vous soucier des manières. N’hésitez pas à m’appeler Rionne.”

“…Alors, Dame Rionne c’est…”

Bien que Shin pensait que “c’était bien” si la princesse ne se souciait pas de l’étiquette, il évita de le souligner.

Comme elle apparaissait fréquemment dans le centre-ville, ses activités de princesse faisaient honte aux aventuriers. Shin s’en convainquit lui-même que “ça existait aussi”.

Sa belle apparence était du calibre d’une princesse, mais elle ne respirait pas la dignité d’une personne issue d’une famille royale. Était-ce un point positif ou négatif pour la famille royale ? Il semblait que les opinions puissent diverger sur cette question.

“Princesse, je ne peux pas faire ça lors d’une première rencontre. Cela pourrait provoquer un malentendu.”

“Vous êtes une personne avec qui je pourrais combattre en tant que compagnon. Ne serait-ce pas mieux que de créer une étrange barrière entre nous parce que je suis de la famille royale ?”

“…Shin, c’est malheureux, mais la princesse est comme ça. Ne vous inquiétez pas de votre statut social et agissez avec désinvolture.”

“Oui… je ferai de mon mieux… je suppose ?”

Shin pensait que “plutôt qu’une princesse, elle devait être appelée une aventurière”.

Le ton de Gadras aussi, pour une raison quelconque, devint moins formel. Apparemment, cela semblait être leur façon habituelle d’échanger entre seigneur et serviteur.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 13 – Partie 2 Menu Chapitre 13 – Partie 4