Subjuguer les Ténèbres | Tales of Herding Gods | 牧神记
A+ a-
Chapitre 29 – Double jeu

Qin Mu répondit respectueusement : « Que cet aîné ne s’inquiète pas. Ce junior s’entraîne depuis tout petit. Mes reins sont forts et mon yang primordial déborde d’énergie. Ma vue est très bonne et je suis capable de voir dans l’obscurité. Alors je vois très bien ici. »

L’ombre sur le mur trembla puis continua de lui montrer le prodige de la circulation du Qi vital.

Le troisième mudra de la Grande liberté était le mudra de la Grande sagesse. L’exécution du mudra de la Grande sagesse était beaucoup plus compliquée. Le Qi vital de l’ombre humaine circulait de plus en plus vite. Malgré ses yeux divins, Qin Mu ne parvenait pas à suivre la voie du Qi vital dans son intégralité, ce qui ne faisait qu’accroître son envie d’entrer dans la salle.

Qin Mu hésita un instant avant de poser un pied à l’intérieur de la pièce tandis que l’autre restait à l’extérieur. Ainsi, il réussit à voir en entier le chemin suivi par le Qi vital.

Qin Mu fit un effort pour le mémoriser, mais l’ombre sur le mur exécuta rapidement le mudra de la Grande sagesse. Il tenta de le refaire, mais après l’avoir achevé, il sentit qu’il en avait oublié une partie.

Il ne parvenait pas à se rappeler complètement de la voie du mudra de la Grande sagesse.

« C’est le quatrième mudra de la Grande liberté et c’est aussi le plus puissant. La puissance des trois premiers mudras fusionne pour créer celui-ci. »

L’ombre sur le mur paraissait s’affaiblir et ne cessait de rapetisser. Sa voix devenait murmure : « Ce mudra est un peu plus compliqué que les autres. Je crains que tu ne réussisses pas à le voir correctement. »

« Que cet aîné ne s’inquiète pas. »

Qin Mu lui sourit : « Ce junior s’entraîne depuis tout petit. Mes reins sont forts et mon yang primordial déborde d’énergie. Ma vue est donc excellente et j’arrive très bien à voir d’ici. »

L’ombre sur le mur se tut. Elle lui répondit ensuite en soupirant, d’une voix de moins en moins audible : « Je n’en peux plus. Entre. Tu verras quatre longs clous en bronze cloués au sol aux quatre coins de la pièce. Il faut juste que tu les retires. Ces quatre clous sont enfoncés dans mon dos et m’empêchent de reprendre mon souffle. Dès que je respirerai à nouveau librement, je pourrai continuer de te montrer le mudra. »

Il lui parla d’une voix enjôleuse : « Je crois que tu ne maîtrises pas encore le mudra de la Grande sagesse en entier. Le mudra de la Grande sagesse est très compliqué, mais son pouvoir est aussi extrêmement puissant. Si tu ne le maîtrises pas complètement, tu ne réussiras pas à libérer sa pleine puissance. Ce n’est pas tout. Le quatrième mudra est le plus puissant de tous, le mudra du démon de la Grande liberté ! Dès que tu auras ôté les clous… »

« Honorable aîné, je crois que je ne vais pas l’apprendre. » Qin Mu secoua la tête et recula sa jambe gauche de la pièce. « C’est trop difficile pour moi, je ne suis pas assez intelligent et je n’arriverai pas à le mémoriser. »

L’ombre sur le mur trembla et tenta de retenir Qin Mu : « Je peux te le montrer encore une fois si tu enlèves les clous… »

Qin Mu était de plus en plus perturbé. Il secoua la tête : « Honorable aîné, n’avez-vous pas dit que vous ne pouviez le montrer qu’une seule fois ? Si ce maître est contraint de me le montrer une deuxième fois, je risque de lui faire regretter. Ce junior s’en sentira grandement coupable. Je suis désolé d’avoir déçu les attentes de cet honorable aîné. »

« Non, tu es très intelligent. »

La voix de l’ombre se fit encore plus doucereuse, comme celle d’un maître affable instruisant ses élèves : « Tu as appris le mudra de la Force puissante du dieu démon et le mudra de la Liberté démoniaque rien qu’en les voyant une seule fois. Tu es très doué et tu réussiras sans aucun doute à te rappeler du mudra de la Grande sagesse si tu le revois. Tes capacités et ton intelligence me plaisent et je ne regretterai pas de te citer le mudra une fois de plus… »

Soudain la voix se tut. Lorsqu’elle reprit, son ton était devenu glacial : « Tu m’as dupé pour me voler mes techniques ? »

Surpris, Qin Mu lui demanda : « Pourquoi cet honorable aîné me pose-t-il cette question ? »

« Tu m’as dupé pour me voler mes techniques ! »

L’ombre sur le mur entra dans une rage folle et se mit à grandir jusqu’à engloutir à nouveau toute la salle. L’ombre était malveillante et hurla : « Comment as-tu osé me duper pour obtenir mes techniques ? Petit morveux, je te les ai enseignées de bon cœur alors que toi, tu m’as menti ! »

Qin Mu demeura à l’extérieur de la pièce. Il laissa l’ombre démoniaque s’agiter et secoua la tête : « Cet honorable aîné doit plaisanter. N’étiez-vous pas en train de tenter de me convaincre de vous libérer ? »

La porte de la salle s’ouvrit en grand. Les fenêtres lui servant d’yeux et la porte de bouche, elle avait l’air menaçante et terrifiante. L’ombre lui dit alors, d’un ton autoritaire : « Tu avais compris ? »

« Tous les deux, nous appartenons à deux races différentes. Pourtant cet honorable aîné m’a menti en affirmant que nous étions semblables. Ensuite, vous avez utilisé le mudra de la Grande liberté pour que je m’approche de vous. Vous aviez deux objectifs en tête. »

Qin Mu afficha le même sourire sincère que celui de Boiteux : « Le premier consistait à me faire entrer dans la pièce, de m’y attirer pour que je m’approche du mur. Là, vous m’auriez capturé puis contrôlé afin que j’arrache les clous de bronze aux quatre coins de la pièce. Votre deuxième objectif était d’utiliser mon désir d’acquérir le mudra de la Grande liberté pour que j’arrache les clous volontairement. Si je l’avais fait, vous ne vous seriez pas contenté de reprendre votre souffle. Ce que cet honorable aîné prévoyait de faire après sa libération, c’était de me manger comme vous avez mangé ce stupide chevreuil. Mais… »

Le sourire de Qin Mu devint encore plus sincère : « Je ne suis pas un chevreuil idiot. Alors j’ai joué au jeu du menteur et menti pour apprendre deux mudras et demi. »

La salle entière se mit à trembler et un hurlement à réveiller les morts se fit entendre : « Petite merde ! Je vais te massacrer ! Quand je serai libre, je vais te torturer à mort ! »

Le gardien de vaches du Village des Vieux Estropiés retroussa les lèvres et se tourna pour partir : « Grand-père Boiteux me joue ce genre de petits tours depuis mon plus jeune âge. Il trafiquait même les bonbons que mamie m’apportait. Dire que vous avez cru pouvoir me berner… »

« Je vais tuer ton grand-père Boiteux ! » hurla l’ombre sur le mur, enragée.

Qin Mu se retourna et, sur un ton grave, il lui donna ce conseil : « N’y pensez même pas. Sinon il va vous arnaquer et vous dépossèdera jusqu’à votre caleçon. »

Tout à coup, l’ombre sur le mur devint silencieuse, d’un silence qui n’augurait rien de bon. Elle murmura ensuite d’une voix douce : « Tu viens bien de dire que nous n’appartenons pas à la même race, n’est-ce pas ? Hé hé, que tu es naïf, petit morveux. Comment peux-tu affirmer que toi et moi nous ne sommes pas de la race… Hé hé hé, mon petit descendant démon… »

Qin Mu sentit un frisson lui parcourir l’échine et repensa soudainement à la voix divine venue des Neuf cieux lorsqu’il avait brisé son Mur. Il se remémora ensuite la façon dont il avait utilisé la voix démoniaque pour contrer la voix divine. Lorsqu’il les compara aux paroles de l’ombre sur le mur, la conclusion qui s’imposa alors lui laissa une impression désagréable.

Il secoua la tête pour chasser de son esprit toutes ces horribles pensées et s’en alla.

« Hé hé hé, tu es comme moi, comme moi, comme moi… » Derrière lui, le rire de l’ombre sur le mur résonna d’un son étrange.

Qin Mu fronça les sourcils alors qu’il sortait du Palais de l’élimination de la malédiction.

Dès qu’il le vit, le singe démon s’approcha de lui et jeta un coup d’œil à la pièce d’où il venait. L’inquiétude qui le minait ne disparut qu’après avoir vu l’ombre rétrécir. Puis il demanda à Qin Mu d’un ton grave : « Croire ? Idiot ! »

Qin Mu hocha la tête, il ressentait la même chose au fond de lui : « Les Grandes Ruines sont trop dangereuses. Si des gens aussi honnêtes que nous ne font pas preuve d’intelligence, ils seront dupés et disparaîtront sans laisser la moindre trace. »

Le singe démon le regarda. Sa bouche se déforma en un rictus : « Croire, idiot. »

Le visage de Qin Mu rougit légèrement. Il protesta : « Hé, je ne suis pas un tricheur. J’en ai bavé depuis que je suis tout petit, alors j’ai dû devenir malin. Oh, et puis je crois qu’il vaut mieux que tu partes d’ici rapidement. Vu l’état de délabrement du Palais de l’élimination de la malédiction, il ne va plus tenir debout très longtemps. Quand il va s’effondrer, ce vieux démon va se défouler sur toi. »

Le singe démon secoua la tête et regarda silencieusement les animaux sauvages.

Il ne restait plus beaucoup d’endroits où vivre dans les Grandes Ruines. Soit ils avaient été accaparés par les humains, soit d’autres bêtes étranges s’y étaient installées. Si le singe démon obligeait tous ces animaux sauvages à se déplacer, il craignait de ne pas trouver un autre lieu pour s’établir et de les voir mourir lorsque les ténèbres apparaîtraient à nouveau.

Qin Mu n’avait pas non plus d’idée car le Village des Vieux Estropiés était trop petit pour les accueillir tous.

« Viens, petite larve. »

Le singe démon se mit à marcher et Qin Mu lui emboîta le pas. Le singe démon l’emmena jusqu’au bas de la falaise et pointa du doigt l’empreinte de main sur le côté de la paroi rocheuse, son visage exprimant l’attente.

L’empreinte de main était celle du singe démon. Sa main, d’une taille incroyablement immense, avait laissé une empreinte profonde sur la falaise.

Cette empreinte de main signifiait que ce territoire était la propriété du singe démon. Lorsque des bêtes étranges voyaient cette marque, elles comprenaient qu’il s’agissait du domaine du singe démon et repartaient.

Si d’autres bêtes étranges voulaient conquérir cet endroit, elles devraient le défier. En cas de défaite du singe démon, son empreinte serait alors effacée au profit de celle du nouveau propriétaire.

« Toi, marquer. » dit le singe démon à Qin Mu.

Qin Mu était perplexe. Il ne comprenait pas le sens de ses paroles.

Le singe démon attrapa sa main et la plaça à côté de l’empreinte de sa propre main, et répéta : « Marquer. »

Qin Mu comprit ce qu’il essayait de lui dire et ressentit une forte émotion. Il asséna un coup puissant de la paume à côté de l’empreinte du singe. Son empreinte apparut immédiatement sur la falaise.

Le singe démon sourit. Il désigna ensuite la vallée et parla d’une voix feutrée : « À moi, à toi. »

L’émotion qui étreignait le cœur de Qin Mu se mua en rire, ce qui fit glousser le singe démon.

Au même moment, une voix retentit au-dessus d’eux : « Maître, il y a des gens en bas. »

Qin Mu leva la tête et vit un bateau en papier voler dans les airs. Le vaisseau mesurait une vingtaine de mètres de long. Il était très vaste et des femmes et des hommes revêtus de vêtements verts se tenaient dessus.

Il fut ensuite le témoin de choses encore plus étonnantes : des grues en papier battaient des ailes en cercle au-dessus d’un autre bateau en papier. Des femmes et des hommes étranges se tenaient debout sur les grues et portaient une longue épée dans le dos.

Sur le deuxième navire, il n’y avait qu’une seule personne et des marchandises que Qin Mu ne distinguait pas clairement.

Le bateau en papier s’arrêta dans les airs tandis qu’un aîné s’assit et ordonna : « Qian Qiu, va leur demander quelle direction nous devons prendre. »

« Oui. »

Un jeune homme sur la grue en papier baissa les yeux vers eux et demanda : « Jeune homme, sais-tu comment aller au Village des Vieux Estropiés ? »

Abasourdi, Qin Mu pointa du doigt la direction du Village des Vieux Estropiés.

Le jeune homme, poli et courtois, s’inclina en signe de gratitude. Un lingot d’or tomba alors de la grue en papier et l’oiseau s’envola ensuite vers le bateau.

Perplexe, Qin Mu ramassa le lingot d’or : « Pourquoi ces gens cherchent-ils notre village ? Est-ce que ce sont des marchands ambulants ? Mais si ce sont des marchands, pourquoi ne vont-ils pas à la Ville du Dragon frontalier ? »

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Cliquez ici pour lire les chapitres en avant-première
🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Valentin
  • 🥈2. Alexis
  • 🥉 3. guillaume
🎗 Tipeurs récents
  • guillaume
  • Alexis
  • Valentin


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 28 – L’ombre sur le mur Menu Chapitre 30 – Vengeance