L'Inapte de l'Académie du Roi Démon | The Misfit of Demon King Academy|MAOU GAKUIN NO FUTEKIGOUSHA
A+ a-
Chapitre 65 – Masque de sinistre

“…Ga … ka … ha… a… ”

Melheys laisse échapper un souffle douloureux.

Venuzdonoa lui a percé la tête mais il est toujours en vie.

“Fumu. Il semble qu’une chose gênante a été intégrée en toi.”

Une épée d’esclavage démoniaque a été placée dans le cerveau de Melheys. Même les pensées d’une personne peuvent être contrôlées par le propriétaire de l’épée d’esclavage.

“Disparais.”

Venuzdonoa détruit l’épée d’esclavage placée dans le cerveau de Melheys. Quand je sors Venuzdonoa de la tête de Melheys, il tourne des yeux vides vers moi. Peu à peu, ils reprennent couleur et vie.

“Es-tu revenu à la raison, Melheys ?”

Il baisse la tête en signe de gratitude.

“… Je suis extrêmement désolé Arnos-sama… J’ai été insouciant…”

Quand je l’ai vu dans la tour du groupe de fan, il n’avait définitivement aucun souvenir de moi. J’avais du mal à croire qu’il avait attendu patiemment toutes ces années pour essayer de me tuer. Bien sûr, il était toujours possible qu’il m’ait caché avec succès ses souvenirs.

Maintenant, il semble que le but d’Avos Dillheavia était de me faire penser que Melheys était un ennemi, et que je tues donc l’un de mes alliés.

Depuis que Ray avait eu une épée de contrat poignardée dans son corps, j’avais effleuré l’idée que Melheys pourrait également être dans une situation similaire.

“Qui t’a attaqué ?”

Melheys secoua la tête avec une expression d’excuse.

“… Je ne sais pas. Même en utilisant la magie, je ne pouvais pas voir son visage. Cette nuit-là, après avoir rencontré Arnos-sama, j’ai été attaqué par quelqu’un et poignardé avec l’épée d’esclavage. Je n’ai même jamais remarqué qu’ils étaient là jusqu’à ce qu’il soit trop tard. Il y a deux mille ans, je stockais votre magie et me préparais, mais je n’ai même pas eu la chance de l’utiliser.”

Je vois, c’est pourquoi il l’a stocké. Il y a 2000 ans, après avoir été attaqué par des subordonnés d’Avos Dillheavia, il s’était préparé pour se défendre s’il était à nouveau attaqué.

L’autre côté savait que Melheys était un adversaire coriace qui préparait des plans ingénieux. Ils ont donc décidé de l’utiliser pour essayer de me tuer cette fois.

En enfonçant Venuzdonoa dans le sol, l’épée redevient une ombre et s’enfonce dans celle sous mes pieds. Il est maintenant, pour ainsi dire, son fourreau.

“Je ferais mieux de raccrocher ça.”

J’attrape ma main gauche, toujours accrochée à Melheys, et l’applique sur le moignon pour qu’elle fusionne avec mon corps.

J’essaye de bouger mes doigts. Fumu, pas de problème.

“Amène Gaius et Idol ici.”

“Compris.”

Melheys crée 2 portes magiques et les corps de Gaius et Idol me reviennent.

“Qu’est-ce que vous allez faire ?”

“En dehors de toi, il semble que les sept autres empereurs démons ont vu leurs origines fusionnées et leurs corps “volés”.” Le visage de Melheys devient sérieux alors qu’il considère cette information.

“Sont-ils des subordonnés d’Avos Dillheavia ?”

“Aah.”

Quand j’ai eu affaire à Aivis, je n’avais pas d’autre choix que d’exterminer son origine mais c’est différent cette fois.

“Il y a deux autres origines qui servent sous Avos Dilheavia ici.”

Je dessine et active la formation magique pour la séparation origines sur les cadavres de Gaius et Idol, séparant les deux origines fusionnées avec leurs origines originales.

“Il a pris le contrôle des corps des sept anciens empereurs démons afin qu’ils soient au courant de ses plans.”

Prendre le contrôle des corps des sept anciens empereurs démons signifiait qu’ils contrôlaient directement les mythes et les légendes du roi démon de la tyrannie. Ce type de poste ne serait pas donné à des étrangers ou à des subordonnés en qui il n’aurait pas confiance. ( Facile quand tu le manipules mdr )

Même s’ils n’en ont aucune idée, il y a une chance que lorsque je les ramène avec Résurrection, je retrouve leurs vraies personnalités. Après avoir séparé leurs origines, je fais tomber deux gouttes de sang.

“Revenez à la vie et inclinez-vous devant moi, bande d’idiot. Montrez-moi vos identités. ”

Alors que j’active le sort, deux ondes de choc éclatent et se frayent un chemin dans cet espace et viennent voler vers nous, coupant les deux origines en deux au moment où elles sont sur le point d’être relancées, les éliminant et ne laissant rien derrière.

“Wha !”

Alors que Melheys laisse échapper une exclamation de surprise, je tourne les yeux vers l’attaquant. Un homme portant un masque d’apparence sinistre se tient là, tout son corps recouvert d’une armure noire de jais.

Le masque est-il un outil magique ? Même en utilisant mes yeux de démon, je ne peux ressentir aucun pouvoir magique venant de lui. Cela explique aussi pourquoi je n’ai pas remarqué son attaque avant qu’il ne soit trop tard.

“… C’est impossible. Entrer depuis l’extérieur…” s’étonne Melheys d’une voix confuse.

C’est certainement inattendu. Il n’est pas facile de se frayer un chemin depuis l’extérieur.

“Fumu. Es-tu Avos Dillheavia ?”

“…”

Pas de réponse.

“Tu ne veux pas parler ? Voyons ce que nous pouvons faire à ce sujet.”

Je tends la main et l’ombre sous mes pieds bouge, révélant une épée d’ombre qui s’élève vers ma main.

“…”

La main de l’homme masqué bouge légèrement et déchire un trou dans lequel il disparait.

“Melheys.”

“… Je ne peux pas sentir son pouvoir magique donc c’est difficile de le suivre. Je ne peux le trouver nulle part, il s’est probablement échappé.”

A-t-il jugé qu’il ne pouvait pas gagner contre Venuzdonoa ? Il a dû voir le combat entre moi et Melheys.

Encore une seconde et il aurait fini en rouille sur mon épée. On dirait qu’il n’est pas Idiot. Il n’avait qu’un seul but, semble-t-il. Disposer des origines des subordonnés possédant Gaius et Idol. Si les origines sont détruites, il est impossible d’en obtenir des informations.

“Que devrais-je faire ? Je peux peut-être encore le suivre.”

“C’est bon. Laisse-le.”

Ce n’est pas le moment de chasser l’homme masqué.

“Je te donnerai des instructions plus tard. Pour l’instant, il faut faire revivre Gaius et Idol.”

Les seules origines détruites par l’homme masqué étaient celles des subordonnés d’Avos Dillheavia, qui occupaient les corps. Il a laissé les vraies origines de Gaius et Idol intactes pour une raison quelconque. Comme d’habitude, ils n’auront pas de souvenirs, mais ils peuvent maintenant revivre dans un état normal.

“Comme vous voulez.”

Je mets à nouveau Venuzdonoa dans l’ombre et j’ouvre une porte devant moi d’où émerge mon épée d’acier Kongo.

“Avez-vous fini ici ?”

“Hmm.”

Je prends mon épée.

“Veuillez entrer, mon seigneur. Je l’ai connecté à la scène de l’arène. Ray Grandori y apparaîtra également.”

En hochant la tête, j’entre par la porte magique.

En marchant dans le passage déformé, je commence à entendre des voix.

“… Oi, que s’est-il passé ?”

“Je ne sais pas. Il n’y a aucun son provenant de la scène et vous ne ressentez aucune magie non plus…”

“Il n’y a pas non plus de communication de la direction. Que se passe-t-il ?”

“Oi, attendez un instant. Regardez là ! On dirait que quelqu’un émerge.”

“… Aah, c’est… La magie a-t-elle été annulée ? Une personne est debout et l’autre est par terre…”

“Est-ce que c’est fini ?”

“Qui a gagné ?”

La magie s’estompe et disparaît.

Ce que le public voit, c’est que je me tient là avec mon épée d’acier Kongo et Ray sur le dos à côté d’Initeio cassé. La voix de la chouette retentit.

“La destruction de l’épée du compétiteur Ray Grandori a été confirmée. Gagnant, Arnos Voldigod !”

* WAAAAAAAAAAAA * Une grande joie déborde de l’arène.

“Oui ! Arnos-chan a gagné !!”

“Aah… c’est vrai. Notre fils est génial après tout.”

Je peux entendre ma mère et mon père.

“Comme prévu. Arnos-sama est le meilleur au monde !”

“En effet. Arnos-sama est super cool… * sniff *… Uuuuu…”

“Attends, pourquoi pleures-tu ?”

“Parce que je suis tellement impressionnée… Toutes les règles ont aidé la faction royale et ont gêné Arnos-sama… mais il a gagné sans se plaindre…”

“Ça suffit. Devient un peu sérieuse.”

“Je suis toujours sérieuse !”

Les filles de mon groupe de fans sont en larmes. Un grand applaudissement sonne des sièges du public. La plupart d’entre eux étaient métis mais ils étaient tous très heureux. Ils étaient dans un tel état d’applaudissements et de cris qu’on dirait qu’ils pourraient continuer indéfiniment. Finalement, les acclamations se sont calmées et la chouette a continué.

“La cérémonie de clôture aura lieu plus tard, mais pour le moment, Arnos recevra une épée démoniaque en souvenir.”

Une fille vêtue d’une robe entre dans l’arène en tenant une épée démoniaque à deux mains. Les yeux bleus et des cheveux blonds baissés, la fille a un visage familier. En se rapprochant, elle me sourit.

“Toutes nos félicitations.”

Elle me présente l’épée magique souvenir.

“Fumu. Que fais-tu, Sasha ?”

Sasha a immédiatement l’air un peu gêné.

“Misha est avec Isabella alors ne t’inquiètes pas. Quoi qu’il en soit, le match est terminé, tu peux donc faire ce que tu veux maintenant.” ( Dit-elle avec des arrières pensées… la coquine )

“Je n’ai pas demandé ça.”

Sasha me regarde avec insatisfaction.

“Tu ne sembles pas savoir mais la famille Necron est une famille prestigieuse. Nous ne sommes pas très bons avec les épées, alors nous honorons les champions du tournoi à la place.”

Je vois. Puisque Sasha est une descendante directe de l’un des sept anciens empereurs démons, elle est dans la bonne position sociale pour le faire. Il s’agit de donner du prestige au gagnant.

“Hé, accepte déjà cette épée.”

Sasha tend à nouveau l’épée démoniaque.

“Ce n’est pas l’attitude que devrait avoir quelqu’un qui est censé me féliciter, n’est-ce pas ?”

Je prends l’épée avec désinvolture.

“… Je vais le faire correctement…”

Sasha rougit et regarde mon visage.

“Félicitations, Arnos Voldigod, et ma bénédictions pour votre épée.”

Fermant fermement les yeux, Sasha s’avance vers moi et touche légèrement ma joue avec ses lèvres.

Les applaudissements débordent de nouveau des sièges.

“Je l’ai dit…” s’émerveille Sasha en baissant les yeux sans croiser mes yeux.

“Y avait-il une telle règle ? Si tu ne voulais pas faire cela, il ne fallait pas.”

“Je le sais. Je n’ai pas besoin que tu me le dises.”

Le visage de Sasha donname soudain l’impression qu’elle veut esquiver la question avant de détourner les yeux d’un air frustré.

“… J’ai dit que je serais celle qui donne la récompense parce que je savais que tu gagnerais…” marmonne-t-elle faiblement.

Ses lèvres hésitent alors qu’elle cherche ses mots.

“Je n’ai aucune intention d’honorer un roi démon… à part toi…” ( brave fille )

Elle dit des mots assez mignons qui me font sourire involontairement.

“C’est une bonne intention.”

“… Hmph… Te prends pas pour quelqu’un d’important non plus !”

Contrairement à ce qu’elle a dit, la bouche de Sasha s’adoucit.

“Ah.”

Sasha laissa échapper une voix comme si elle s’était souvenue de quelque chose et dessine la formation magique pour la transmission de la pensée devant moi. Elle a été programmée pour transmettre au public.

“Arnos Voldigod. Pouvez-vous nous dire ce que vous ressentez en ce moment ? ”

“Aah.”

J’ai quelque chose à dire.

“J’ai pu gagner seulement grâce à cette épée.”

Je la soulève au-dessus de ma tête et montre mon épée en acier Kongo.

“Cette épée que mon père a forgée avec ses espoirs et ses désirs avait la même force que l’épée démoniaque Initeio. Son pouvoir vient du cœur et non de la magie. Mon père est un véritable maître artisan.”

Je tourne les yeux vers les sièges.

“Merci papa.”

En regardant mon père, je peux voir que son visage essaie fortement de supporter quelque chose. J’écoute attentivement la voix de mon père.

“… Que dit-il, Isabella ? Ne devrait-il pas parler de ses professeurs de l’école ? Ce n’est pas grave. Tout ce qu’il a accompli était dû à sa propre puissance et parce qu’il travaillait si dur…”

Mon père verse des larmes tout en étant profondément ému et ma mère sourit d’un doux sourire, des larmes dans les yeux.

“… Il est vraiment quelque chose… Je suis si content, Isabella…”

Ma mère caresse doucement mon père en tremblant.

“Nous sommes maintenant prêts pour la cérémonie de clôture. Tous les spectateurs peuvent-ils se rendre devant le trône. ”

La voix du hibou résonne et le public se lève et commence à bouger. Regardant Ray, il est entouré de plusieurs médecins, mais ils luttent contre ses blessures. Ils utilisent la magie de récupération mais il ne semble pas qu’il guérisse.

“Je vais le faire. Vous pouvez partir.”

Je lance Guérison anti-magique sur Ray.

Ses blessures guérissent en un instant et ses yeux s’ouvrent légèrement.

“… Est-ce fini ?”

Il avait perdu connaissance pendant un moment,et il a l’air un peu distrait.

“Ce fut un bon match.”

Je tends la main au Ray tombé qui l’attrape et se lève.

“C’est le sentiment le plus frustrant de perdre.” Ray me dit en se levant. “Mais la prochaine fois, je gagnerai et je te défendrai en même temps.”

“J’en suis impatient.”

Moi et Ray échangeons des sourires.

“… Ray-san, Arnos-sama !”

Une voix s’approcha de nous. Levant les yeux, Misa court sur les sièges vers nous avec beaucoup de larmes aux yeux. Son visage est très pâle et elle n’a pas l’air d’être très impressionnée par ma victoire.

“Est-ce que ça va… Misa-san ?”

Ray est inquiet et l’appelle.

“… Désolée…”

Misa essaie de parler mais sa voix s’accroche à sa gorge.

“Nn ?”

“…Je suis désolée…”

La voix de Misa sort hésitante, pleine d’excuses et de culpabilité.

“…Ray, ta mère… je… je… un peu plus… juste un peu… elle est devenue énergique… je n’ai pas pu la protéger… elle a récupéré…”

“Ne t’en fais pas.”

Quand j’ai dit que les yeux de Misa se sont arrondis et qu’elle m’a regardé avec une expression interrogative.

“La maladie spirituelle de Sheila est guérie.”

Je coule une seule goutte de sang et j’utilise Résurrection. ( Trop facile… mdr )

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Cliquez ici pour lire les chapitres en avant premier


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 65 – Volume 3 Prologue ~ Le héros et le roi humain ~ Menu Chapitre 66 – Matin tranquille