L'Inapte de l'Académie du Roi Démon | The Misfit of Demon King Academy|MAOU GAKUIN NO FUTEKIGOUSHA
A+ a-
Chapitre 65 – Volume 3 Prologue ~ Le héros et le roi humain ~

Il y a 2000 ans, dans la capitale royale Gairadeite, située au centre du continent humain d’Azeshion.

Cette ville est également le bastion des forces d’assujettissement du roi démon, ainsi que du héros choisi par l’épée sacrée, Kanon. En plus d’être la capitale, Gairadeite est donc également une ville militaire remplie de cercles anti-magiques et d’armes en cas d’attaque surprise de démon. ( Fuck le nom de fou )

Un démon ordinaire disparaîtrait en posant un pied dans la ville. Celui qui marche actuellement d’une manière digne à travers ce qui est devenu une ruche d’activité n’est évidemment pas ordinaire.

Il est le roi démon de la tyrannie, Arnos Voldigod.

Les barrières destinées à repousser les ennemis sont inutiles contre lui. Il pourrait aussi bien marcher sur des mauvaises herbes, elles auraient le même effet sur lui. Ses yeux restent fixés sur les deux hommes venant vers lui pendant qu’il avance.

L’un est le héros portant l’épée sacrée, Kanon, et l’autre est le commandant de la force d’assujettissement du roi démon gairadeite et le roi de Gairadeite, Jerga. ( Dans l’anime, Jerga est juste le prof de Kanon )

Malgré ses 60 ans environ, la vigueur et le pouvoir magique de Jerga dépassent largement ceux d’un humain moyen. Il est également l’ancien héros et professeur des Kanons.

Avant la naissance de Kanon, il était celui qui combattait désespérément de nombreux démons pour protéger Azeshion. Même après s’être retiré des lignes de front, il cause toujours d’énormes dégâts aux démons avec sa direction des forces de subjugation du roi démon.

“Je vais y aller, Kanon.” annonce Jerga d’une voix déterminée.

“Si je tire le canon lumineux du feu sacré [Teo Trias] à bout portant, même le roi démon de la tyrannie ne pourra pas l’éviter. Il devra s’arrêter un instant. À cet instant, tues-le avec la sainte épée.”

“Professeur… C’est…”

“N’hésite pas, Kanon. Garde courage. Quoi qu’il en soit, il ne me reste plus longtemps et si la vie de ce vieil homme aide à instaurer un monde pacifique, alors c’est un faible prix à payer.”

Un cercle magique rempli de formations de lumière sacrée brille aux pieds de Jerga. C’est une compétence utilisable uniquement par un héros. Sanctuaire [Ask]. Une grande magie qui unit le cœur des gens et convertit leurs espoirs et leurs souhaits en magie. Avec cela, les humains qui sont inférieurs en magie au démon peuvent s’y opposer.

“Jerga-sama… Kanon-sama… s’il vous plaît…”

“Le roi démon… le roi démon de la tyrannie est ici aujourd’hui… s’il vous plaît…”

“Tous nos espoirs et souhaits sont les vôtres Jerga-sama…”

“Veuillez créer un monde pacifique …”

“Protégez notre avenir !!”

Les pensées débordant des gens affluent dans le sanctuaire [Ask] et la lumière sacrée commence à se rassembler sur Jerga. La capitale royale de Gairadeite est le dernier bastion de l’humanité, donc la force des prières est énorme et ne cesse de gonfler.

“Ici, j’arrive, bâtard ! Je vais dissiper la tristesse de toutes les personnes que tu as tuées !!” ( Malpoli )

Avec le sanctuaire [Ask], Jerga fonce vers le roi démon de la tyrannie pendant que Kanon prépare son épée sacrée.

Le roi démon Arnos déploie 50 portes et lance un barrage de canon de feu [Geo Greys].

Les soleils noirs de jais frappent Jerga l’un après l’autre. Même si [Ask] a été transformé en anti-magie, le pouvoir du roi démon est énorme et sa vie est rasée en un instant. ( En gros Ask, c’est comme quand Goku demande de l’énergie aux terrien pour son genkidama, mais là, il rassemble la force des gens pour se doper )

“… Ce n’est… Rien… Comparé à la douleur que j’ai ressentie lorsque tu as assassiné ma femme et mon enfant !!”

L’ancien héros continue d’avancer, tout en entouré de fortes explosions noires.

“UOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOHHH !!!”

La main de Jerga s’approche cependant du roi démon de la tyrannie.

“… Gu… fu…”

Avec juste un pas de plus, le bras droit du roi démon perce l’abdomen de Jerga.

“Fumu. Tu n’es pas la seule tragédie ici, Roi des humains. Les humains ont assassiné ma mère alors qu’elle me portait encore dans son ventre. Le sentiment d’être né d’un cadavre est pire que tout.” ( Comme Guts ! )

Jerga rit en crachant du sang.

“… Tombe en enfer avec moi, roi démon de la tyrannie…”

Jerga atteint le roi démon tout en étant toujours empalé.

“Canon de feu sacré [Teo Trias]”

[Ask] convertit les sentiments des gens en une coquille magique et la libère.

Une grande explosion retentit et les enveloppe de lumière sacrée.

“Kanon ! Fais-le n⚊ ”

Les mots de Jerga sont coupés alors que son poumon est écrasé et que le pouvoir quitte son corps.

“… Bat… ard… nos camarades…”

La puissance de [Teo Trias] était insuffisante. À l’origine, il y avait suffisamment de puissance pour pénétrer la barrière anti-magique des rois démons, mais les prières et les souhaits sont tombés de façon spectaculaire.

“Quoi ? J’ai simplement intimidé les gens.”

Avant de tuer le redoutable Jerga, Arnos a réduit le pouvoir de [Teo Trias] en intimidant l’armée de subjugation du roi démon qui lui fournissait un pouvoir magique via leurs prières et leurs souhaits.

S’il le voulait, Arnos aurait pu neutraliser tous les humains de la ville en raison de leurs capacités anti-magiques intrinsèquement faibles. Les tuer serait tout aussi facile.

“… Comment oses-tu… ne jamais pardonner… je ne te pardonnerai jamais bâtard !!”

“Fumu. Eh bien, c’est ça alors. D’après ce que je peux voir, ton origine est déjà à sa limite. Tu t’es bien battu mais ton corps humain, une fois mort, ne pourra plus jamais être ressuscité. Si tu meurs maintenant, personne ne pourra te ramener.”

Arnos finit de parler puis écrase l’autre poumon de Jerga.

“… Ga…”

Jerga s’effondre sur place.

“Maintenant, le héros Kanon.” Le roi démon dit à Kanon qui avait préparé sa sainte épée. “Tu ne veux pas de la paix ?”

Kanon regarde le roi démon.

“C’est une belle réplique de l’homme qui a plongé le monde dans le chaos.”

“De ton point de vue, c’est peut-être le cas. Je veux la paix à Deiruheido et si possible j’aimerais y parvenir sans détruire Azeshion.”

Kanon regarde le roi démon avec un regard alerte.

“Si mes paroles t’intéressent, viens à Deruzogedo. J’ai également invité le grand esprit et le dieu de la création. Si aucun de vous n’aime ce que j’ai à dire, vous pouvez tous joindre vos pouvoirs et essayer de me vaincre.” ( La classe ! )

Dès qu’il finit de parler, le roi démon de la tyrannie tourne le dos à Kanon et part en utilisant Transfer [Gatom].

“… Professsseur !”

Kanon se précipite immédiatement vers Jerga et lui jette des soins anti-magiques [Enshell]. Bien que les blessures aient été faites par le roi démon, elles étaient étonnamment peu profondes et ne nécessitaient donc pas beaucoup d’efforts pour guérir.

“… Désolé…”

“Ne vous inquiétez pas.”

Jerga se lève et Kanon parle.

“… Dois-je vous redonner votre origine ?”

Le héros Kanon a 7 origines mais il n’est pas né de cette façon. Il les a obtenues en les transférant d’autres personnes en utilisant le pouvoir de la sainte épée.

En prenant un peu l’origine de plusieurs personnes, il a obtenu 7 origines qui lui permettent de rivaliser avec le roi démon.

Parmi ces personnes qui lui ont donné une partie de leur origine se trouve Jerga.

“Une telle chose est impossible maintenant. Même avec l’épée sacrée, l’origine qui a été séparée ne peut pas être entièrement remise à son état d’origine.”

“Je peux toujours restaurer un peu de votre origine. Si je ne le fais pas… professeur…”

“Kanon. C’est une décision que j’ai prise. Je parie sur le fait que tu battras le roi démon. Pas seulement moi. Tous ceux qui vous ont donné une partie de leur origine sont pareils.” Jerga dit avec une volonté ferme.

“Tu es l’espoir. Bat le roi démon et sauve le monde. Tu es le seul soleil qui brille encore dans ce monde couvert de ténèbres. Même si cela ne se réalise pas maintenant, un jour, ton épée comblera le désir de l’humanité. Je ne perdrai pas cet espoir.”

En écoutant les paroles de Jerga, Kanon se tait. Au bout d’un moment, il lui demande l’impensable.

“… Que pensez-vous de ce qu’il a dit ?”

“Sur quoi ?”

“Ce que le roi démon de la tyrannie a dit avant de partir.”

Jerga répond immédiatement.

“Je n’y crois pas. Les Démons sont des créatures qui vivent pour tuer des humains. Soit nous les détruisons, soit ils nous détruisent. C’est l’un ou l’autre. La coexistence est impossible.” ( Pff… idiot, s’il l’avait voulu, il aurait détruit toute la ville )

Kanon hoche la tête, une ombre dans l’expression.

“Kanon. Tu es gentil, mais les démons sont des créatures qui ne méritent pas ta gentillesse. Ils sont une existence corrompue qui n’appartient pas à ce monde. Tu n’as pas besoin de te sentir coupable de les avoir tués. Les massacrer sera leur salut. Aie, du courage, car tu es le héros choisi par la sainte épée.”

“… Oui.”

Quand Kanon répond, Jerga titube et tombe sur un genou.

“Professeur !”

“… Aah. Arrête d’être si bruyant. Je suis juste fatigué. Je suis vieux…”

Kanon le regarde anxieusement.

“Mais…”

“Je vais bien. Va faire savoir à tout le monde que le roi démon est parti. Tout le monde se sent probablement encore mal à l’aise.”

“…Compris.”

Jerga regarde le dos de Kanon alors qu’il court vers le château.

“… Est-ce ma limite ? On dirait que…”

Jerga dessine une formation magique au sol et disparaît en utilisant [Gatom]. Il arrive dans une pièce faiblement éclairée couverte de formations magiques. Même les murs et le plafond en sont couverts. Ils maintiennen probablement l’immense globe d’eau qui flotte dans la pièce.

Ce n’est pas seulement de l’eau. C’est un outil magique sans forme. On dirait que c’est de l’eau bénite nettoyée par un dieu.

“… Le démon doit être détruit…”

Jerga regarde la boule d’eau bénite.

“… Même si mon corps se transforme en magie…” marmonne-t-il avec un regard sombre.

❤️Soutenez le novel sur Tipeee Cliquez ici pour lire les chapitres en avant premier


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 64 – Épilogue ~ Après le festival ~ Menu Chapitre 65 – Masque de sinistre