L'Inapte de l'Académie du Roi Démon | The Misfit of Demon King Academy|MAOU GAKUIN NO FUTEKIGOUSHA
A+ a-
Chapitre 52 – Maladie spirituelle

Tous mes matches facilement gagnés, me voici enfin arrivé en finale.

Même pour moi, la Magie Cachée [Najira] consomme une grande quantité d’énergie. Même si elle a dû rester allumée en permanence, tous mes adversaires étaient encore plus faibles que Kurt. Résultat, mes temps de combat moyens étaient inférieurs à trois secondes. Pour cette raison, je n’avais pas à me soucier d’épuiser mon pouvoir magique. ( … trois secondes… ah ouais c’est tranquille )

“J’ai confirmé la destruction de l’épée de Noiria. Le vainqueur est Arnos Voldigod. ”

Les acclamations viennent d’un coin de l’auditorium où mon groupe de fans et les vêtements blancs se sont rassemblés, tandis qu’une autre agitation se fait entendre d’une autre provenance.

“Sérieusement… Encore… un autre vaincu.”

“Il est arrivé à la finale indemne ? C’est une force à laquelle on ne s’attendrait pas de la part d’un métis… ”

“Tout ce que nous pouvons faire maintenant, c’est avoir confiance dans le saint de l’épée démoniaque.”

“Aah, Ray Grandori a aussi une victoire totale. Je suis sûr qu’il répondra à nos attentes.”

Je retourne dans la salle d’attente avec les murmures de la faction royale derrière moi. Misa m’y attendait.

“Tu pars maintenant ?”

“Oui. Après avoir parlé à mes parents.”

Je quitte la salle d’attente et me dirige vers l’auditorium. Mon père me tombe dessus en chemin.

“Aah Arnos. Ton père doit aller travailler maintenant mais je viendrai te regarder demain.”

“Si tu es occupé, ne t’inquiètes pas. Il y a aussi la diffusion magique.”

Le tournoi d’épée démoniaque est diffusé à travers Deiruheido en direct avec Clairvoyance [Rimnet]. L’équipement nécessaire à la diffusion s’est répandu dans environ 50 % de Deiruheido. Le nombre de personnes pouvant maintenant le regarder est l’une des raisons pour lesquelles les factions royales ne veulent absolument pas que je gagne.

“Ne t’inquiètes pas. C’est ton grand moment. Même si je suis occupé, je viendrai te regarder.”

Mon père me gifle l’épaule.

“… Ouh !”

Il a probablement oublié qu’il était blessé. ( quelle andouille )

Il s’est vraiment surmené. En me rapprochant, je soigne ses blessures avec Soin [Ento].

“Comment ça va ?

“Oh… Je suis guéri ! Comme prévu d’Arnos. Il n’y a plus aucune douleur, peu importe combien je bouge !”

Mon père fait des mouvements inutiles d’avant en arrière, puis d’un côté à l’autre et –

“Uoohh…. !!”

Il trébuche et se cogne la tête contre le mur. Après une seconde d’égarement, il s’accroupit en se berçant la tête. ( … grosse andouille )

“Ugugu … désolé. Soin une fois de plus s’il te plaît… ”

“Ça va guérir même si je n’y touche pas.”

Le sort devrait toujours être actif, je n’ai pas besoin de le relancer.

“… Oh. C’est vraiment guéri.”

Mon père se lève.

“À plus.”

En me serrant la main, mon père s’enfuit rapidement.

“Désolé, ton père est si occupé. Il est surchargé de travail mais il a quand même pris le temps de venir te voir.”

Ma mère vient vers moi en parlant.

“Sur quoi travaille Papa en ce moment ?”

“Il m’a dit de garder ça secret.”

Ma mère rit en souriant gentiment.

“Il était impossible pour ton père de forger une épée de fer Kongo chez nous, alors il est allé incliner la tête chez une connaissance et a emprunté leurs capacités. Il travaille pour les rembourser maintenant.”

Je vois. C’est pourquoi il n’est pas rentré à la maison récemment.

“Arnos-chan est intelligent, donc tu ne voulais sûrement pas nous déranger pour que l’on t’achète une épée. Nous ne voulions pas que cela t’arrête, alors ton père t’a fait une épée.”

Fumu. J’ai été complètement incompris. Si je gagne le tournoi, dois-je dire que c’est grâce à l’épée de mon père ?

“C’est un secret que maman ne t’a pas dit d’accord ?” ( … pas rester longtemps d’ailleurs )

“Compris. J’ai fini pour aujourd’hui alors je rentre à la maison.”

“Hein ? Tu ne vas pas regarder le reste des matches Arnos-chan ?”

“Je dois m’occuper de quelque chose. Ray gagnera de toute façon.”

“Je vois. Si tu as quelque chose à faire, tu veux que je prenne soin de ton épée ? ”

Ma mère essaie de prendre l’épée de ma ceinture.

“Ce n’est pas vraiment un problème de la garder.”

“Mais c’est lourd. Arnos-chan a besoin de se reposer pour demain.”

Elle prend mon épée de force.

“Ça va. Sans cette épée, Arnos-chan ne pourra pas participer à la finale demain. Mère protégera cette épée à tout prix.”

Il est vrai qu’une épée de rechange ne peut pas être utilisée dans le tournoi. Cependant Avos Dillheavia voudra probablement de moi en finale pour qu’il puisse tendre son piège. Je ne pense pas qu’il essaierait de m’empêcher de participer.

Ma mère tient mon épée fermement contre sa poitrine.

“Je te la confie alors.”

“Oui, je vais la ramener soigneusement à la maison.”

Sasha et Misha sont également quelque part dans l’arène, donc tout ira bien.

“À plus tard.”

En disant au revoir à ma mère, je quitte les gradins. Dès que je passe la porte, des voix de filles retentissent.

“Pouvez-vous nous donner quelques conseils pour notre nouvelle chanson de joie, honorée mère ? ”

“Oui, écoutez bien.”

Ma mère semble parfaitement s’entendre avec mes fans. Quel genre de chanson vont-ils faire ? Honnêtement, je ne veux pas trop y penser. ( … tu devrais les arrêter pour éviter les horreurs mdr )

“Merci pour ta patience.”

J’appelle Misa qui attend à l’entrée.

“Aucun problème.”

Prenant la main de Misa, j’utilise Transfer [Gatom] et nous arrivons immédiatement à la clinique magique.

“Que puis-je faire ?”

“Peux-tu utiliser ce que tu as utilisé dans l’examen en équipe ?”

“La Brume de Pluie Spirituelle [Fuska] ? C’est de la magie spirituelle pour faire pleuvoir.”

“Oui. Je vais te prêter du pouvoir magique alors rends-la aussi large que possible.”

“Compris.”

En utilisant [Guys], j’envoie mon pouvoir magique à Misa. Peu à peu, un nuage noir couvre la ville et la pluie commence à tomber. En utilisant [Fuska] nous nous fondons dans l’ondée et le brouillard. Lorsque nous ouvrons la porte de la clinique, la brume s’infiltre derrière nous.

Malgré une marche ostentatoire dans les couloirs remplis de monde, nous passons inaperçus grâce à [Fuska]. J’utilise ma vision de loin pour vérifier la liste des patients hospitalisés. La voilà. Sheila Grandori, la mère de Ray. On dirait qu’elle est dans une pièce spéciale au 10e sous-sol.

Nous descendons les escaliers et arrivons au bon étage. Il n’y a rien d’étrange. La porte ressemble à une porte d’hôpital normale. Je l’ouvre sans hésitation.

La première chose qui attire mon attention est le cercle magique couvrant toute la pièce. C’est une formation magique utilisée pour la guérison, et Sheila dort dans un lit au centre.

Nous marchons jusqu’à ses côtés.

“…. Son corps est…”

Misa laissa échapper une voix surprise. Le corps de Sheila est si transparent qu’il semble sur le point de disparaître. Elle ne montrait aucun signe de conscience et sa vitalité est si faible que je ne suis même pas sûr qu’elle soit en vie.

“Fumu. C’est donc une maladie spirituelle ?”

Je touche la tête de Sheila avec mon doigt et diagnostique son corps avec mes yeux de démon. Peu importe combien je regarde dans son abîme, je ne peux pas trouver la source de sa maladie. En plus d’être faible, son pouvoir magique est également instable.

Il n’est pas étrange que son corps se détériore avec la faiblesse de sa magie, mais son état semble être stabilisé pour le moment.

“…Vous avez compris ?”

“C’est comme si elle vieillissait…”

Son corps est normal. Il semble que sa vie se termine en raison de causes naturelles et qu’elle s’affaiblisse. Cependant, je suis sûr qu’elle est encore assez jeune.

Attendez… c’est ça ?

“Je vois. C’est donc ce qu’ils appellent la maladie spirituelle.”

“Que voulez-vous dire ?”

“Cette femme est une demi-esprit demi-démone comme toi.”

Les yeux de Misa s’ouvrent de surprise.

“Mais Ray-san est un royal ?

“Ce n’est pas vraiment un mystère. Elle est probablement sa mère adoptive et non sa mère biologique.”

“… Oui… C’est probablement ça…”

“Cette maladie est probablement liée à son côté spirituel. La vie des esprits est légèrement complexe. Le bon sens des démons ne s’applique pas à eux.”

Si c’était lié à son côté démon, mes yeux auraient détecté sa maladie.

“Cela me rappelle. Ray-san a dit que les esprits demi-démons ne vivaient pas longtemps et qu’ils n’étaient pas réellement vivants.”

N’était-ce pas quand ils parlaient dans mon jardin ?

“As-tu des idées ?”

“Non… même si je suis à moitié esprit, je ne sais rien des esprits… désolée…”

Alors sa mère a été prise en otage et Ray a permis à un outil magique d’être intégré dans son corps. Je suppose que la faction royale lui a offert un remède pour sa mère en guise de compromis. Comment la maintiennent-ils en vie ? Le cercle magique n’a aucun effet sur elle.

Je ne crois pas non plus que Ray fasse aveuglément confiance à la famille royale.

Cette clinique peut-elle vraiment effectuer des traitements efficaces sur les esprits ? Cela exigerait qu’un démon soit très bien informé, ce qui signifierait qu’il y a de très fortes chances qu’ils soient de l’âge des mythes.

Que devrais-je faire ? Une fois que j’aurais aidé sa mère, tout ce que j’ai à faire est de retirer cet outil de son corps. Dois-je rechercher le remède ? Non, essayons d’abord autre chose.

“Misa, j’ai une demande.”

“De quoi avez-vous besoin ?”

“Interroge Ray sur sa situation, en particulier sa mère. Si je peux comprendre son passé et en particulier son origine, je peux utiliser Manipulation du temps [Lebaido] sur elle. Si je peux remonter son temps, elle sera guérie même si je ne trouve pas la source de sa maladie. Bien sûr, si vous vous trompez, Ray et vous serez en danger.”

Misa hoche la tête avec détermination.

“J’essaierai.”



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 51 – Message Menu Chapitre 53 – Le passé de Ray