Le Véritable Monde des Arts Martiaux|True Martial World|真武世界
A+ a-
Chapitre 102 – L’Air Pourpre venant de l’Est (2ème partie)

“Qu’est-ce… qu’est-ce que c’était ?” Beaucoup de gens regardèrent en direction de la scène de jade blanc, mais tout ce qu’ils y virent était Yi Yun se concentrant les yeux fermés. Ses mains étaient près de ses sourcils et ses doigts pointés l’un vers l’autre. Lentement, il descendit ses mains tout en suivant l’axe central de son corps jusqu’à son dantian.

Lin Xintong avait remarqué que le Poing Osseux du Tigre et du Dragon n’était pas suffisant pour pratiquer une technique de cultivation parfaite, la fin était aussi un moyen de rétracter le Qi. En rétractant le Qi, on pouvait calmer son esprit et consolider sa compréhension. Seulement à ce moment-là un ensemble entier de technique serait considéré comme complet.

Une fois que Yi Yun eut fini ce processus, il expira une bouffée d’air. Son énergie était présente dans ce souffle, donc comme une lame, le souffle vola loin sans se dissiper.

Ce n’est qu’après avoir fait ça que Yi Yun ouvrit les yeux. Ses yeux étaient comme remplis d’éclairs, particulièrement acérés et incisifs !

“Ce… cette agitation à l’instant. Était-ce dû à ce garçon ?”

Le public n’était pas certain car ils trouvaient cela trop incrédule.

“Ça… Ça doit être le cas…” Dirent certaines personnes, incertaines.

En regardant vers le ciel, la brume violette brillait encore.

La plate-forme était remplie d’une douzaine de tasses de thé brisées, ressemblant à des coquilles d’œufs écrasées. Le plus gros morceau était de la taille d’un ongle. Certaines des pièces avaient même été réduites en poussière. C’était tout simplement choquant.

“Quand Yi Yun a fait sa démonstration, il a produit une brume violette. Son Poing Osseux du Tigre et du Dragon a fait exploser le son de ses os, et a même brisé les tasses de thé ?”

Les personnes présentes prirent un long moment pour y croire.

Ils étaient abasourdis. Quant aux membres du camp de préparation des guerriers du Clan Lian, ils étaient encore plus abasourdis. Ils ne comprenaient pas la brume violette, mais les tasses de thé les rendaient confus. N’était-ce pas le domaine mentionné par Yao Yuan, le “Tonnerre se produisant dans les Neuf Nuages” ?

Les membres du camp de préparation des guerriers attendaient de le voir se ridiculiser, mais maintenant, aucun mot ne sortait de leur bouche, comme s’ils avaient été pétrifiés.

Depuis le début des demi-finales jusqu’à maintenant, les concurrents avaient tous utilisé la méthode pour briser des roches et prouver leur force. Quand ce fût au tour de Lian Chengyu, il avait brisé une pierre de fer noire de la taille d’un rouleau. Et quand ce fut le tour de Tao Yunxiao, il brisa l’enchaînement du Poing Osseux du Tigre et du Dragon et exécuta les impressionnantes “Neuf Épées Mystérieuses du Ciel.” Finalement, Tao Yunxiao avait également utilisé son pouvoir destructeur pour prouver la force de sa technique.

Mais quand ce fut le tour de Yi Yun, il n’attaqua qu’une seule fois la pierre de fer noire, pour au final invoquer une brume violette avec son corps et briser quelques tasses de thé avec le son explosif de ses os.

Tao Yunxiao avait produit l’énergie de l’épée que des guerriers du Sang Mortel serait incapable de produire, mais Yi Yun avait produit la brume violette et brisé les tasses de thé. En comparaison, lequel était le meilleur ?

Les hommes du camp de préparation des guerriers ne le savaient pas. Mais il ne faisait aucun doute que leur jeune maître Lian Chengyu avait été éclipsé par les deux !

Le chef du camp de préparation, “Zhao Tiezhu le second”, n’arrivait pas à y croire.

À cet instant, Lian Chengyu était devenu complètement livide.

Il ne savait pas ce que Yi Yun avait fait. Mais rien qu’en voyant ce rayon jaillir dans le ciel et le fracassement de la douzaine de tasses, il avait confirmé que ses techniques de poing possédaient quelque chose d’incroyable !

Sinon comment un tel phénomène pourrait-il apparaître?

“À-t-il acquis une compréhension particulière ?” Lian Chengyu, bien sûr, ne connaissait pas “L’air Pourpre venant de l’Est”, car c’était à un niveau bien supérieur. Mais il pouvait déduire que c’était quelque chose gagné grâce à sa compréhension.

Peut-être que Yi Yun en avait profité pour atteindre un nouveau stade !

Les yeux de Lian Chengyu brûlaient de jalousie. Il était furieux et avait l’impression d’avoir été dépouillé de quelque chose qui lui appartenait !

Être capable de briller dans les préliminaires et les demi-finales, d’être évalué par les officiers Jin Long Wei et de devenir un membre d’élite Jin Long Wei. C’était ce que Lian Chengyu désirait.

Mais d’abord, il y avait l’échec de percer au Sang Pourpre. Jusqu’à présent, il ne savait toujours pas quelle était la raison de son échec. S’il avait pu atteindre le Sang Pourpre, il lui aurait été aussi facile de passer la sélection du royaume que de respirer. Il aurait aussi été plus facile pour lui d’entrer dans l’élite de l’avant-garde du dragon.

Désormais, il devait compter sur ses capacités pour passer la sélection du royaume. Durant les préliminaires, il avait juste à gagner en importance et ainsi attirer l’attention de Zhang Tan, mais en une fraction de seconde, Yi Yun l’avait éclipsé !

Lorsque ce dernier avait pratiqué sa technique, il n’avait pas brisé des rochers ou des arbres. Ce rayon de lumière et ce son explosif de ses os, qui brisèrent une douzaine de tasses de thé, étaient suffisants pour totalement l’éclipser.

De plus, cette personne était un pauvre plébéien de son clan tribal !

Lian Chengyu n’avait jamais imaginé qu’une telle chose puisse arriver un jour, même dans ses rêves les plus fous !

Et ce qui le déprimait le plus était le fait qu’il n’avait pas encore vu son vrai pouvoir.

Sans vraiment révéler sa main, l’attaque et le pouvoir destructeur de Yi Yun restaient encore un mystère.

Il semblait être très puissant et comme il n’avait jamais été en combat direct avec les autres, personne ne connaissait l’étendue de son pouvoir. Était-il au sommet des méridiens, du Collecteur de Qi ou d’un niveau encore plus élevé ?

Non loin de l’estrade, Zhang Tan était encore sous le choc.

Pour un pauvre jeune de clan tribal des vastes étendues sauvages, réussir L’air Pourpre venant de l’Est était incroyable.

L’Air Pourpre représentait une aura de royauté. Il y avait même des légendes selon lesquelles L’Air Pourpre était la signature d’un empereur fondateur ou d’un Saint.

Pour que de telles rumeurs voient le jour, les guerriers qui avaient provoqué L’air Pourpre venant de l’Est devaient avoir réalisé de grandes choses. Ils avaient vraiment le potentiel pour devenir des empereurs fondateurs et des saints des arts martiaux.

Etant donné que c’était un phénomène rare, c’était une légende bizarre qui circulait parmi les guerriers des échelons supérieurs des terres du royaume.

Pour rendre cela encore plus bizarre, on pouvait dire que ceux qui avaient provoqué cette apparition avaient obtenu la reconnaissance du Ciel et de la Terre. Ils avaient une “destinée divine” comme si une étoile s’était manifestée en tant qu’humain. Ils étaient destinés à être extraordinaires.

Cela pouvait sembler scandaleux, mais il y avait une part de vérité. Parce que L’air Pourpre venant de l’Est était la production gazeuse de l’esprit, du Qi et de l’essence d’une personne combinée avec le Yuan Qi de la Terre Céleste.

Cela signifiait également que le Yuan Qi de la Terre et du Ciel reconnaissait la personne !

Un individu reconnu peut aussi être considéré comme reconnu par le Ciel et la Terre. Bien que cela puisse paraître exagéré, ça avait du sens !

À ce moment, dans le dirigeable au-dessus du stade, Lin Xintong regardait les choses se dérouler et un sourire se forma sur ses lèvres.

En haute altitude, ils pouvaient apprécier la beauté de la brume violette. C’était comme un amas de flammes violettes.

Et sous cette brume violette, il y avait un jeune homme vêtu de lin. Son attitude était devenue exceptionnelle, comme s’il appréciait le fait qu’il soit au sommet d’une montagne.

L’air Pourpre venant de l’Est était définitivement une surprise !

“Xintong…” dit soudain le vieil homme Su.

“Oui ?” Lin Xintong se tourna vers le vieil homme Su, mais elle le vit qui fronçait les sourcils.

“Dites-moi, je viens de penser à quelque chose. Il a quelques mois, lorsque des nuages pourpres se sont levés dans les Nuages Sauvages, serait-il possible que ce soit une forme d’Air Pourpre venant de l’Est ?”



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 101 – L’Air Pourpre venant de l’Est (1ère partie) Menu Chapitre 103 – Les suppositions du vieil homme Su