Le Véritable Monde des Arts Martiaux|True Martial World|真武世界
A+ a-
Chapitre 103 – Les suppositions du vieil homme Su

Bien que l’Air Pourpre Venant de l’Est soit un phénomène rare, il y avait eu un nombre incalculable de figures remarquables mentionnées dans les livres d’histoire. Par conséquent, il en existait des traces dans ces ouvrages. Mais la Naissance des Nuages Pourpres était un phénomène encore jamais vu.

Même en parcourant les livres d’histoire, il était difficile de trouver un événement similaire. Un événement tel que celui-ci, recouvrant la vaste étendue des Terres Sauvage, ne s’était jamais produit auparavant !

À l’origine, personne n’associerait la “Naissance des Nuages Pourpres” à “L’air Pourpre Venant de l’Est”.

Mais le vieil homme Su en était venu à faire le rapprochement.

Lin Xintong était choqué, “Maître, comment cela pourrait-il être possible ? La naissance de ces nuages a recouvert une si grande surface, comment serait-il possible que ce soit dû à l’Air Pourpre Venant de l’Est ?”

“L’air Pourpre venant de l’Est représente l’énergie spirituelle d’un guerrier qui gagne la reconnaissance du Yuan Qi Terre et du Ciel. Et même si la naissance des Nuages Pourpres, avait activé l’intégralité du Yuan Qi des terres sauvages, le phénomène n’aurait pas eu une telle ampleur !”

Lin Xintong trouvait cela incroyable. Même le passage au stade supérieur d’un Grand Empereur n’était pas aussi exagéré.

Le vieil homme Su hocha la tête et eut un rire d’autodérision.

“Haha, j’ai seulement pensé à ça sur le moment.”

Le vieil homme Su ne parla plus de cette affaire. Cependant, il était généralement extrêmement précis lorsqu’il avait de l’inspiration.

“Xintong, tu as laissé derrière toi le manuel du poing osseux du tigre et du dragon, avec tes notes, pour le gamin. Pour avoir su lire au travers, sa perception n’est pas mauvaise et, indirectement, ça fait de lui ton disciple. Et, puisque je suis ton maître, ce gamin est maintenant mon grand-disciple. Il a pris les devants vis-à-vis de moi en faisant ça.“

Le vieil homme Su secoua la tête en disant cela. Lin Xintong éclata presque de rire en entendant cela. Si les autres avaient reconnu un grand-père comme un maître, ils auraient été désavantagés. Mais quand il s’agissait de son maître, si quelqu’un le prenait comme un maître de la génération du grand-père, cette personne aurait pu profiter de lui.

“Xintong, tu as raison. Mais je commence à l’apprécier. Et à propos de son influence sur tes méridiens Yin, y as-tu compris quelque chose ?”

Lin Xintong secoua la tête. C’était comme courir après une ombre et elle n’avait aucun moyen de le confirmer.

Cette nuit-là, à son retour, Lin Xintong avait commencé à faire circuler son ‘Sutra du Cœur de Fée’, mais peu importe à quel point elle essayait, ses méridiens restaient secs, sans aucune réponse. C’était le résultat auquel elle s’attendait…

Mais Su Jie était optimiste. Il avait dit, “Xintong, je vais rencontrer le Marquis Wenyun dans quelques jours. Rien n’a été fait pour enquêter sur la Naissance des Nuages Pourpres. Il a trouvé un trésor national, un compas très particulier, et a réussi à trouver une ruine antique. Cette terre mystique est extrêmement dangereuse, il est donc impossible pour toi d’y entrer avec ta force actuelle. Le Marquis et d’autres personnalités du Royaume Tai Ah ont décidé d’y aller, mais ils ne veulent pas le faire de manière inconsciente et inconsidérée. Le marquis Wenyun a réussi à obtenir une carte incomplète de la disposition de ces ruines et il m’a invité, je suis très intéressé et j’ai décidé d’y aller. Il pourrait y avoir l’héritage d’un ancien Maître des Cieux Désolés. Si j’y trouve l’inspiration, je pourrais peut-être soigner tes méridiens.”

Alors que Su Jie disait cela, Lin Xintong se sentit inquiète mais touchée, “Maître, cette ancienne ruine…”

“Haha, ne t’inquiètes pas. Je vais bien. La raison principale pour laquelle je vais y aller est pour forcer la formation défensive qui l’entoure. De plus, ai-je déjà souffert en marchant dans les vastes étendues sauvages pendant toutes ces années ? J’ai résolu toutes sortes de situations dangereuses. Tu n’imagines pas combien de personnes se sont précipitées pour que je les rejoigne pour entrer dans les terres mystiques.” Dit le vieil homme avec fierté. Il ne se vantait pas de ça, et il avait la capacité de se protéger du danger. Il était revenu avec de nombreux trésors face à de nombreux dangers.

Mais quant au fait que de nombreuses personnes se battaient pour que le vieil homme Su les rejoigne pour entrer dans des terres mystiques, c’était tout le contraire.

Quand Su Jie fut moins célèbre durant sa jeunesse, il avait rejoint de nombreuses expéditions pour explorer les royaumes mystiques. Il avait ensuite rencontré un danger inattendu qui fit disparaître toute l’équipe de l’expédition à l’exception du Vieux Su.

Il y avait même des moments où il réussissait à en tirer des bénéfices. Bien sûr, Su Jie ne l’admettrait jamais.

Chaque fois qu’il rappelait ces événements aux autres, il paraissait attristé et rendait même hommage à ceux qui étaient morts. C’était comme s’il avait reçu beaucoup de traumatismes dans ces rencontres périlleuses des royaumes mystiques.

Mais en un clin d’œil, les gens le voyaient se promener dans un atelier souterrain ou une maison de vente aux enchères en train de vendre les trésors qui ne lui servaient à rien contre des choses qu’il lui serait utile. Avec un sourire satisfait, il s’en mettait plein les poches.

Après que cela se soit produit de multiples fois, les gens donnèrent un surnom à Su Jie: “Su le Fuyard”, et l’infamie connue sous ce nom se répandit rapidement. Par conséquent, peu d’expéditions avaient fait appel à ses services depuis.

Qui oserait l’emmener ? Ils finiraient par servir d’appât pendant qu’il se dépêcherait de s’échapper.

Donc, il y avait des raisons de croire que l’invitation du Marquis Wenyun au vieil homme Su était due à un problème particulièrement complexe dans le domaine mystique. Ce n’était qu’en dernier recours qu’ils devaient demander l’aide de Su Jie pour le résoudre.

À ce moment, la foule était confuse, émerveillée, voire déconcertée alors que Yi Yun descendait de la scène de jade.

“Tu es Yi Yun ?”

A ce moment, une voix retentit dans les oreilles de Yi Yun. Il leva la tête et vit Zhang Tan le regarder.

Yi Yun ralentit ses pas et hocha la tête.

“À quel niveau es-tu ? Collecteur de Qi ?”

Yi Yun hocha à nouveau la tête.

“Les premiers stades ou au sommet du Collecteur de Qi ?”

“Au sommet.” Yi Yun bougea doucement ses lèvres. Mais même de loin, Zhang Tan pouvait le lire.

Ce gamin ne savait pas donner de la voix.

C’était intéressant, car c’était une petite astuce que les gens au stade des Méridiens connaissaient. Son maître ne lui avait-il pas enseigné ou n’avait-il pas de maître décent ?

Non, sans maître, il n’aurait pas été capable de maîtriser une telle technique.

Beaucoup de pensées commencèrent à traverser l’esprit de Zhang Tan.

Ce Yi Yun était un monstre !

Il semblerait qu’il ait progressé durant les préliminaires, il était passé des premières étapes du Collecteur de Qi jusqu’au sommet !

D’autres étaient sous pression et luttaient. Pourtant, lui, avait utilisé la pression pour avancer.

Et ce qui le rendait plus rare, c’était que Yi Yun n’avait que douze ans !

A douze ans, avec une excellente perception et un bon niveau de cultivation, il était un très bon candidat.

“Sais-tu ce que signifiaient ces nuages ?” Demanda Zhang Tan.

Yi Yun avait une pensée en tête avant de regarder le ciel. Dans le ciel, il y avait une étendue de fumée pourpre. Comme cela avait été long, les nuages brillants s’étaient lentement dispersés. C’était extrêmement joli, comme des plumes violettes se dispersant.

Un ciel violet…

Pendant que Yi Yun cultivait, le Yuan Qi de la Terre et du Ciel qui l’entourait avait envahi son corps et après avoir été raffiné par le Cristal Pourpre, il s’était échappé par ses pores.

Il semblerait que cette énergie spirituelle s’était mélangée au Qi de la Terre et du Ciel environnant pour former ce brouillard violet.

Cette brume violette pourrait avoir quelque chose à voir avec les origines du cristal violet.

“Ce n’est pas grave si tu ne sais pas. Rappelle-toi de ne jamais devenir arrogant. Dans ce monde, il y a beaucoup de talents, et le monde est trop vaste. Le Royaume Divin Tai Ah n’a presque pas de frontières et il ne peut pas être mesuré. Ne pense pas que ce que tu as accompli aujourd’hui est exceptionnel. Il faut travailler sans relâche pour y arriver !” Yi Yun accepta facilement les remarques de Zhang Tan. En fait, même sans ses mots, Yi Yun savait qu’il n’avait même pas atteint la ligne de départ sur le chemin de la voie martiale. Le chemin était encore long.

Avec ces pensées, Yi Yun quitta le stade et retourna vers sa place. En tant que membre du clan tribal Lian, sa place était à côté du clan tribal Lian.



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 102 – L’Air Pourpre venant de l’Est (2ème partie) Menu Chapitre 104 – Tu es sorti