Le Système Technologique d’un Etudiant Hors Pair | Scholar's Advanced Technological System | 学霸的黑科技系统
A+ a-
Chapitre 40 – Un peu hors du – vu

Chapitre 40 – Un peu hors du-vu

[Bonjour, Lu Zhou. C’est le département de recherche mathématique de Courant de l’Université de New York. Tout d’abord, je vous remercie d’avoir soumis vos recherches au [Journal international de mathématiques théoriques et appliquées]. Une de tes conclusions mentionnées dans la thèse “Théorie de l’inversion optimale des opérateurs linéaires et des fonctions linéaires” a fait des progrès significatifs pour notre collaboration de recherche avec l’Institut Paul Scherrer.]

[… Le projet concerne l’analyse du spectre de retour des ondes sismiques qui est utilisé en exploration géologique et en recherche sismique. Les détails spécifiques du projet sont sous un accord de confidentialité. Mais je vous promets que vos recherches seront utilisées à des fins pacifiques…]

[Lorsque nous avons découvert que vous aviez seulement 19 ans, Professeur Rodwell et Professeur Li de notre Institut ont exprimé leur surprise.]

[En même temps, j’admire beaucoup votre talent en mathématiques. Tout en vous exprimant notre gratitude pour vos recherches, nous vous invitons aussi sincèrement. Si vous êtes intéressé à venir aux États-Unis pour étudier au niveau du premier cycle et du master, n’hésitez pas à nous contacter. Le campus de l’Université de New York vous est ouvert].

Pékin, à côté du collège Wudaokou, dans un immeuble à l’ancienne.

Le Jin Ling Daily était sur la table et citait la lettre de l’Université de New York. Il choisit des parties de la lettre et résuma la controverse sur Weibo.

Quant à l’origine de ce journal, il avait été envoyé par son vieux camarade de classe, qui était le principal de l’Université de Jin Ling.

Il y avait aussi une copie de la lettre en anglais.

“C’est tout simplement scandaleux !”

Le vieil homme aux cheveux blancs finit de lire le journal, poussa ses lunettes et secoua la tête. Son doigt sur la table tremblait de colère.

Un homme entre deux âges entra dans la salle d’étude. Quand il vit le visage du vieil homme, il demanda: “Papa, pourquoi es-tu si furieux ?”

“Regarde ça toi-même,” dit le vieil homme en tapant du doigt avec le doigt sur le journal.

L’homme d’âge moyen vit la page couverture du journal et réalisa soudain.

Il était différent de son ancien père retraité qui passait sa journée à promener le chien et à jouer aux échecs. Il utilisait fréquemment Internet. Il avait évidemment entendu parler de cette nouvelle. Il parlait justement de ça avec son collègue hier.

Peu importe si ces thèses avaient un problème ou non. Un “expert” autoproclamé essayant d’attraper un étudiant de premier cycle, était une tactique avide de gloire.

Il essaye juste de monter le pot, c’est du harcèlement.

On pourrait même dire qu’il détruit des intellectuels !

L’homme sourit et demanda: “Tu es au courant de ça toi aussi ?”

“Un inconnu qui pointe du doigt, c’est scandaleux ! Je ne le supporte pas ! …”

C’était comme si ses pupilles troubles étaient tombées dans les souvenirs du passé.

Le vieil homme ouvrit la bouche. Il soupira soudainement et secoua la tête.

“Peu importe, je ne le dis pas. C’est du passé.”

Puis, il regarda à nouveau le journal. Il cita un article de blog à propos du blogueur nommé Zhu Fangcai.

“… Cet article est bien écrit, similaire à la coutume du passé.” dit le vieil homme. Il s’appuya sur l’accoudoir de la chaise et se leva.

L’homme d’âge moyen demanda: “Papa ? Tu sors ? On va bientôt manger.”

Le vieil homme agita la main et se dirigea vers la porte: “Je ne vais pas manger je vais chez mon camarade de classe. Je suis en colère et je ne me sens pas à l’aise !”

La lettre de remerciement que le [Jinling Daily] avait publiée changea l’opinion du public.

Un étudiant reconnu par l’Université de New York ne pouvait pas être un cancer universitaire.

Les gens qui étaient auparavant sceptiques à propos de Lu Zhou commencèrent à réfléchir sur cette nouvelle information.

L’Université de New York était classée dans le Top 30 mondial. On pouvait dire que l’Université de Jin Ling couvrait leur propre réputation, mais il n’y avait aucune raison que quelqu’un de l’autre côté de l’Océan Pacifique fasse une telle chose, pas vrai ? De plus, le centre de recherche suisse avait également fait parler de lui…

Le rapport sortit et Zhu Fangcai fut outragé.

Il ne pouvait rester assis. Il sauta de sa chaise et publia le troisième article.

Il n’était plus empêtré dans la valeur académique du papier cette fois-ci.

“Même si tu peux prouver qu’il n’y a rien de mal à la thèse, tu ne peux pas prouver que tu l’as écrit toi-même !”

“Comment un étudiant du premier cycle pourrait écrire des thèses comme ça ?”

“Qui peut le prouver ? L’Université de Jin Ling ? Juste parce que tu es allé à la bibliothèque plusieurs fois ? Je suis allé à la bibliothèque un nombre incalculable de fois. Comment se fait-il que je ne puisse pas écrire 10 thèses en un mois ?”

“Tu as dit que tu es un génie. Je n’y crois pas !”

Lu Zhou regarda le post de Zhu Fangcai et pensa: “C’est parce que tu es stupide…”

Cependant, l’adversaire de Lu Zhou ne lui avait pas laissé cette chance.

L’argument devenait laid.

Au moment où Lu Zhou pensait que cette controverse se poursuivrait, [Quotidien des jeunes de Huaguo] publia un rapport, lançant un rapport décisif.

Le titre de l’article était dominant.

[Ambitions d’un jeune héros !]

L’article ne mentionnait pas le combat en ligne il y a quelque temps. Il n’y avait qu’un étudiant normal publiant onze thèses SCI cette année. De plus, deux professeurs de l’Université Wudaokou avaient évalué ces papiers ainsi que la lettre de remerciement de l’autre côté de l’océan.

Et son nom était Lu Zhou.

Non seulement cet article avait été publié dans la revue, mais il avait aussi été publié sur le Weibo du [Quotidien des jeunes de Huaguo]

De plus, [Everyone Daily] et plusieurs autres médias l’avaient repositionné.

Lu Zhou semblait à nouveau s’inquiéter.

Cependant, cette fois-ci pour une tout autre raison…

Zhu Fangcai fixa de rage l’écran de son téléphone. Il ne put s’empêcher de transpirer.

Il réalisa soudainement qu’il jouait un rôle dans sa ligue.

Personne ne se souciait de lui et il pouvait dire ce qu’il voulait. Toute personne ayant répondu était aussi de son niveau et personne ne pouvait le tuer.

Mais maintenant…

Les médias essayaient ouvertement de placer Lu Zhou comme exemple d’étudiant stellaire. Pourtant, son argumentation était exactement le contraire de la propagande des médias.

C’est mauvais…

Qu’est-ce que je fais ?

Abandonner ?

Mais mes fans n’aiment pas ça et mes fans durement gagnés ont tous disparu.

Mais si je ne me rends pas…

Zhu Fangcai avait réellement peur d’être appelé par la suite.

Peu importe combien de fans on avait, on pouvait facilement se faire détruire par les médias.

Au moment propice, son téléphone sonna.

C’était un appel d’un autre commentateur de l’éducation nommé Zhong Bowen.

Le gars avait écrit des blogs similaires, mais moins durs. Son point de vue n’était pas aussi radical que celui de “Grande bouche”. Les gens l’appelaient le Vieux Zhong. C’était une personne gentille et bonne.

“Zhu, arrête juste ce truc, il n’est pas trop tard car si tu continues, j’ai peur qu’il y ait des problèmes,” dit le Vieux Zhong, le cœur lourd.

“Vieux Zhong ce n’est pas que je ne veux pas m’arrêter. Je ne peux pas m’arrêter!” soupira Zhu Fangcai.

Le Vieux Zhong avait le cœur brisé: “Tu penses vraiment que ces universités sont faciles à désorganiser ? Tu crois qu’il n’y a pas d’adeptes… Pourquoi s’en prendre à une université alors que tu n’as pas d’amis parmi les anciens élèves ?”

“Je ne voulais pas mettre en colère l’Université de Jin Ling. Je voulais juste critiquer ce petit enfant. Quiconque ayant vu dix thèses en un mois penserait aussi que ce n’est pas normal, non ? Qui aurait cru que leur réaction serait si importante ? Je pense qu’il doit y avoir un problème !” argumenta Zhu Fangcai.

“Je pense qu’il y a un problème dans ton cerveau,” dit le Vieux Zhong. Il ne put s’empêcher de l’insulter: “Pense avec ton cerveau, un étudiant de premier cycle publiant 10 thèses en un mois, il est évident qu’il n’est pas une personne normale!”

Maintenant que tu as dit les choses de cette façon …

Tu as raison…

Mais maintenant c’est trop tard pour les regrets.

“Que me suggères-tu ? ” dit Zhu Fangcai en soupirant.

“Cette chose est facile à résoudre. Ils veulent juste que tu t’excuses. Si tu t’excuses, si tu admets tes erreurs, ce sera fini,” dit vieux Zhong par le téléphone.

“Pas question, je préfère de loin porter plainte. Un procès ne serait pas trop cher… Si j’avoue ma défaite, je perdrais d’avantage”, déclara Zhu Fangcai. Il avait du mal à parler. Finalement, il secoua la tête, “Tout au plus, je ne parlerai pas autant.”

Il n’y a aucun moyen que je m’excuse. Je ne m’excuserai jamais.

Je leur demanderai un traitement silencieux ou nous pourrons aller en cour!

Il avait vu de plus grosses tempêtes que ça !

Il avait écrit que le thé Longjing guérissait du cancer et avait été poursuivi en justice par le gouvernement pour seulement soixante mille yuans. La cour pouvait le forcer à payer, mais ils ne pouvaient pas le forcer à s’excuser !

Le Vieux Zhong soupira, secoua la tête et dit : “Dans ce cas je ne t’aiderai pas, je te souhaite le meilleur.”

Il raccrocha le téléphone.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Cindy
  • 🥈2. Romain
  • 🥉 3. JOSEPH
  • 4. PascalW
  • 5. Lawliet
  • 6. Morris
  • 7. Hichiri
  • 8. Meifumado
  • 9. Cesar
  • 10. Thezwhd4210
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • Meifumado
  • Hichiri
  • Cindy
  • JOSEPH
  • Lawliet
  • Romain
  • Morris
  • PascalW
  • Thezwhd4210


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 39-Comprendre la lettre de lavocat Menu Chapitre 41 – Viens prendre ta livraison