Le Système Technologique d’un Etudiant Hors Pair | Scholar's Advanced Technological System | 学霸的黑科技系统
A+ a-
Chapitre 41 – Viens prendre ta livraison

Chapitre 41 – Viens prendre ta livraison

Immeuble de Shunfeng, le bureau du PDG.

C’était une pause déjeuner.

“Je voulais l’aider dans un moment de besoin, mais je suppose qu’il n’a pas besoin de notre aide,” dit Wang Wei tandis qu’il regardait la tendance numéro un et secoua la tête. Il mit un like sur le re-post du Everyone Daily.

À ce moment, quelqu’un frappa à sa porte.

Wang Wei ne leva même pas la tête quand il dit: “Entrez.”

Le Chef des Ressources Humaines entra.

“PDG, dois-je retarder l’offre jusqu’au week-end ?”

Wang Wei réfléchit un moment et répondit: “Envoie-là dès maintenant. Il n’y a pas de raison d’attendre.”

Cette nouvelle avait affecté [Everyone Daily], ce à quoi il ne s’attendait pas. Cependant, il ne se sentit pas trop surpris quand tout cela arriva.

Sentir de la politesse était un must pour n’importe quel homme d’affaires.

Le sens était clair lors de la réunion d’il y a deux ans.

Internet n’était pas exempt de lois. La liberté d’expression ne signifiait pas que l’on pouvait être sans prudence. Zhu Fangcai s’était servi de sujets tendances, avait utilisé des mots arrogants et avait fait honte aux gens sans raison. Ses jours devenaient de plus en plus durs.

Sans parler du fait qu’il avait eu un impact négatif sur la société.

Sans preuve tangible, il usait de son propre statut pour ternir la réputation d’un étudiant ambitieux. Il utilisait des expressions sans fondement comme “dix thèses par mois” et “cancer universitaire” pour augmenter sa popularité.

Il n’était pas différent d’un enfant bruyant.

Maintenant que Zhu Fangcai avait peur, il cessa de faire l’idiot. Il voulait rester discret, mais ce n’était pas si facile de rester discret.

La main avait déjà été levée et elle était sur le point de gifler. La question était de savoir si la gifle allait être dure.

Si cette grande gueule était intelligente, il se giflerait et reconnaîtrait ses erreurs. Peut-être qu’alors, cette main ne le giflerait pas.

Mais il était évidemment stupide…

Wang Wei réfléchit un peu en riant. Il toucha l’écran de son téléphone et re-posta l’article du Everyone Daily. Il avait même ajouté une légende.

[Jeune homme, un demi-million de salaire par an. Et si tu venais travailler chez Shunfung ? (visage de chien)]

Appuyer.

Envoyer.

Sa section de commentaires et ses messages explosèrent.

Cela ne faisait qu’une semaine depuis le début de cette controverse et elle était déjà postée dans le Quotidien des jeunes de Huaguo.

Lu Zhou ne s’attendait pas à une victoire aussi spectaculaire.

La réévaluation de Everyone Daily changea complètement la perception du public. Le public avait vu la clarification du gouvernement et était sur le point de condamner la grande gueule de Zhu.

Un étudiant de premier cycle qui avait reçu la reconnaissance de l’Université de New York et de l’Institut Paul Scherrer en Suisse, dont la thèse en informatique avait attiré l’attention d’une entreprise d’un milliard de yuans, avait-on pu appeler un si bon étudiant un cancer universitaire ?

Scandaleux !

[Est-ce qu’on vous aime encore pour avoir insulté, vieux Zhu ?]

[J’ai déjà dit que ces thèses n’avaient aucun problème. Le Vieux Zhu aime abuser des gens.]

[Je dois m’agenouiller devant ce génie. Je ne peux même pas écrire deux thèses en un an.]

[Tout le monde s’assoit et prie pour le dieu des études (chien)]

[J’ai l’impression que j’ai gâché mes quatre années à l’université…]

[En tant qu’étudiant international à l’Institut de technologie du Massachusetts, ce phénomène est très commun aux États-Unis. Nous appelons généralement ces gens curve-wrecker, signifiant des destructeurs de courbe, parce que leur performances est toujours aux extrémités de la courbe de distribution normale.]

[Si la jeunesse est forte, le pays est fort, comme le montre le journal Everyone Daily ! (poing) (poing)]

[…]

Ce qui rendit hystérique Lu Zhou, c’était qu’il ne savait pas qui avait divulgué son Weibo puisqu’il avait reçu plus de deux cents demandes de rédaction de thèse.

Il venait seulement d’enregistrer ce compte et ne s’attendait pas à amasser cinquante mille followers.

D’un autre côté, Zhu Fangcai avait été attaqué par le public. Il était comme un chaton apeuré. Il ne prononça pas de déclaration et ne regarda pas Weibo.

Il ne s’excuserait jamais.

Mais à quoi bon être une tortue ?

Même si l’un d’entre eux avait une carapace de tortue faite de métal, une autre personne pourrait même vous tuer directement de bas en haut.

Zhu Fangcai n’aurait jamais imaginé que son troisième post insultant deviendrait le dernier blog qu’il publierait.

Il ouvrit son ordinateur et se connecta pour voir combien d’adeptes il avait perdu. Il était stupéfait.

Son compte Weibo avait été banni…

Quand Zhu Fangcai vit la nouvelle, il eut l’impression d’être plongé dans les ténèbres et de s’évanouir.

Il s’allongea sur sa chaise et regarda, hébété, devant l’écran d’ordinateur.

Plus de trois millions de followers…

Parti en un instant.

Il regrettait non seulement les fans qui le suivaient, mais aussi ses cinq cent mille gains publicitaires mensuels.

Son compte valait plus de dix millions de yuans !

C’était comme si son cœur saignait. C’était insupportable. Zhu Fangcai décrocha le téléphone et téléphona au service clientèle de Weibo.

Dès que quelqu’un décrocha son téléphone, il se mit à crier : “Pourquoi avez-vous banni mon compte. J’ai quoi que ce soit de mal. Je vous préviens que si vous ne me l’expliquez pas, je vais porter plainte !”

Le client entendit ses plaintes calmement et dit poliment : “Bonjour monsieur, vous posez cette question à propos de votre compte Weibo ?”

Zhu Fangcai était toujours en colère. Il se souvint qu’il n’avait pas dit son nom et se calma rapidement, “Mon nom est Zhu Fangcai.”

“S’il vous plaît attendez.” Le représentant du client, après un moment, continua : “Bonjour Monsieur, nous avons suspendu votre compte Weibo suite à la publication d’informations nuisibles. Vous avez enfreint le [contrat de licence utilisateur de Weibo]…”

Zhu Fang était absolument furieux. “Quelle clause ai-je violée ?! J’utilise ma liberté d’expression. Qu’est-ce qui vous donne le droit de m’arrêter ! Je vous préviens. Débloquez mon compte immédiatement ou je vous amène en cour…”

Le représentant du service à la clientèle resta calme et s’exclama, “Je m’excuse, la violation a été gérée par le département de supervision du réseau de sécurité du gouvernement. Nous ne pouvons pas la débloquer. Veuillez faire appel par la voie judiciaire.”

Département de supervision du réseau de sécurité publique…

Nous ne pouvons pas le débloquer…

S’il vous plaît appelez par les voies judiciaires…

C’était comme si chaque phrase se moquait brutalement de lui.

Zhu Fangcai avait presque saigné sur le clavier.

Cependant, sa série de malchance ne se termina pas. Au moment où il raccrocha le téléphone, il reçut un autre appel.

Quand il décrocha, Zhu Fangcai dit de façon déprimante, “Bonjour…”

“Colis EMS. Venez en bas pour prendre votre colis.”

Colis ?

Je n’ai rien acheté en ligne récemment …

Zhu Fangcai fit une pause pendant une seconde. Confus, il demanda: “Quel colis ?”

“C’est un document. Laissez-moi le regarder pour vous. Il semble que ce soit un dossier ou quelque chose comme ça”, dit le livreur. Il se tenait à côté de sa camionnette et son téléphone était coincé entre son cou et son épaule alors qu’il retournait le paquet et disait : “La ville de Jin Ling… La cour ? C’est définitivement votre paquet, venez le chercher !”

Zhu Fangcai raccrocha et jeta son téléphone sur la table.

Il s’étala ensuite sur sa chaise et sortit son paquet de cigarettes avant d’en allumer une.

À travers la fumée, il pouvait voir son propre reflet sur l’écran de son téléphone.

Soudain, il réalisa qu’il avait l’air d’avoir quatre-vingt-dix ans…

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Cindy
  • 🥈2. Romain
  • 🥉 3. JOSEPH
  • 4. PascalW
  • 5. Lawliet
  • 6. Meifumado
  • 7. Morris
  • 8. Hichiri
  • 9. Cesar
  • 10. Thezwhd4210
🎗 Tipeurs récents
  • Cesar
  • Meifumado
  • Hichiri
  • Cindy
  • JOSEPH
  • Lawliet
  • Romain
  • Morris
  • PascalW
  • Thezwhd4210


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 40 – Un peu hors du – vu Menu Chapitre 42-Je veux devenir un scientifique