Le Plus Jeune Fils du Maître Épéiste | Swordmaster's Youngest Son | 검술명가 막내아들
A+ a-
Chapitre 80 : Les affaires de chacun

***

Traductrice : Moonkissed

Auteur : Emperor Penguin

***

L’île où ils s’étaient battus avait complètement disparu après l’assaut destructeur de la Pluie de météorites, la Lame de l’esprit : Lune de Sang, et l’explosion due à l’éclatement de l’Orbe du Dieu Démon. C’était une puissance destructrice suffisante pour anéantir complètement l’île.

L’Empire du Vermont s’était rendu compte de cette affaire et avait envoyé une équipe d’investigation. Dans les mers voisines, la sécurité navale avait été témoin des grandes explosions et avait alerté le continent.

L’équipe d’enquête envoyée était composée des magiciens impériaux et de la 3e division des forces spéciales du Vermont.

Ils n’avaient pu qu’être choqués par le paysage dévasté.

L’île oblitérée était une chose, mais le mana étrange continuait à tourbillonner dans le néant. C’était la principale raison pour laquelle ils ne pouvaient pas s’approcher des restes de l’île.

« Que s’est-il passé ici ? »

Les soldats des Forces Spéciales qui traquaient Quikantel et Enya avaient senti leur cœur s’affaisser.

Ils savaient que la destruction devant eux était certainement liée à l’endroit où se trouvaient le contracteur et son dragon.

Un magicien impérial, qui observait la scène, s’était approché des forces spéciales.

« Chef de division Wratch, il semble que le dragon argenté Quikantel ait eu une bataille ici. Le mana du dragon argenté… et le mana du dragon du vent peuvent être détectés ici. »

« Le dragon du vent… Tu es sûr ? »

« Oui. Je pense que c’est Vyuretta des Zipfel. C’est le seul dragon du vent qui s’est approché de cette zone. Et je peux détecter le mana d’un humain… mais je ne peux pas déterminer à qui il appartient. »

Wratch avait posé sa main sur son front.

Pourquoi s’étaient-ils battus ? Aucune réponse ne lui vint immédiatement à l’esprit.

‘Il est fort probable que le mana de l’humain provienne de la contractante d’Olta, Enya. Peut-être que c’est lié à la “chose” que les Zipfel fabriquent ? Merde, j’aurais dû garder un œil sur la cabane… !’

La “chose” dont il parlait était l’Orbe du Dieu Démon.

Actuellement, il n’y avait pas beaucoup de personnes dans l’Empire du Vermont qui connaissaient l’orbe. Les seuls à connaître son existence étaient l’empereur, les chefs des divisions des forces spéciales et certains ministres impériaux.

Cependant, aucun d’entre eux ne connaissait exactement ses capacités et ses fonctions, ni le nom de l’objet.

Ils savaient seulement que les Zipfels avaient fabriqué un artefact impliquant les “contracteurs des dieux”.

« Chef de division ! La marine a découvert des morceaux du cadavre d’un dragon de l’autre côté de l’île. »

Les morceaux de chair et d’écailles découverts étaient collés à des restes d’arbres morts flottant dans l’océan.

« …Ils proviennent certainement de l’aile du dragon d’argent et de la queue du dragon du vent. »

Le magicien impérial vérifia après avoir regardé les restes.

« Rassemblez tous les restes dans l’océan. Assurez-vous de ne pas les laisser tomber dans le vide ! »

Dans les heures qui suivirent, l’équipe d’investigation put récupérer de nombreux morceaux de chair, d’os et d’écailles.

Les magiciens impériaux conclurent que les deux dragons étaient morts de la bataille, et rapporter une telle nouvelle à l’empereur était la tâche de Wratch.

« En effet, comme tu l’as dit, cela peut être lié à l’artefact qu’ils fabriquent. Cela signifie-t-il que vous n’avez pas identifié ce qui a causé le tourbillon qui a supplanté l’île ? »

« Oui, Votre Majesté Impériale. »

« Il semble y avoir beaucoup d’incertitudes dans tes rapports. Et tu n’as même pas identifié les invités de Quikantel. »

« Mes excuses, Votre Majesté Impériale. »

« Eh bien, tu ne l’as probablement pas fait exprès. Si tu n’es pas en mesure de les retrouver, alors il doit s’agir de personnes extraordinaires. Malgré tout, je crois que tu finiras par les retrouver. »

Wratch avait baissé la tête.

« Quoi qu’il en soit… De notre point de vue, nous devrions prier pour que les deux dragons soient morts. Sinon, ils le verraient comme une menace. D’abord, attendons la déclaration officielle du clan Zipfel. »

« Que devons-nous dire à notre presse ? »

« Dites-leur de couvrir l’affaire pour l’instant. Si Enya n’est pas retrouvée avant ce soir, déclarez-la disparue. Quikantel est probablement mort avec elle. Les nobles de l’académie seront ravis. »

Après le départ de Wratch, l’empereur s’était assis seul dans son bureau et avait pensé à lui-même.

‘Je devrais envoyer plus de forces spéciales près du clan Zipfel. Trop de choses se sont passées pendant que je ne faisais pas attention.’

* * *

Au dernier étage de la tour des magiciens du clan Zipfel, un homme regardant dans une boule de cristal avait parlé.

« Andrei… est décédé. »

Cet homme était Kelliark Zipfel, l’actuel patriarche du clan Zipfel.

Bien qu’Andrei soit son frère cadet, la nouvelle de la mort du commandant en second ne l’avait pas vraiment affecté.

Contrairement à la perception que le monde avait de son apparence, il avait le visage d’un jeune adulte. Quiconque ne savait pas à quoi ressemblait Kelliark dans sa jeunesse ne pourrait pas l’identifier immédiatement dans la rue.

[Quoi ? Ton frère est mort ? Qu’est-ce que tu veux dire ? Cette boule de cristal… On ne peut rien voir dedans. C’est juste pour la décoration. C’est censé être une autre blague pas drôle, Kelliark ?]

Le seul être capable de parler à Kelliark Zipfel ainsi était le dragon de feu Kadun, un des dragons du dieu des flammes Sheenu et le dragon gardien de Kelliark. Il cuisait lentement une brochette de viande en utilisant le souffle qui sortait de son museau.

« Non, pas à travers le cristal, idiot. Je peux le sentir. Mon petit frère vient de mourir. Je ne plaisante pas. »

Kadun avait arrêté de tourner sa brochette. 

[Hm… donc tu dis que c’est vrai. Peut-être qu’il a perdu contre Quikantel ? Il n’avait pas pris l’Orbe du Dieu Démon avec lui ? Il avait aussi Vyuretta. Ah, si Andrei est mort, alors Vyuretta a-t-il aussi péri ? De toute façon, Quikantel aurait dû être un adversaire facile s’il avait le pouvoir de l’orbe à ses côtés.]

« Aucune idée. Peut-être que le dragon argenté était plus fort que nous le pensions, ou qu’une tierce personne les a aidés. »

[Quikantel ? Cette salope est forte, mais pas assez pour les combattre tous les deux. Elle n’est certainement pas assez forte contre le Globe !]

Mâche !

Kadun avait mâché une bouchée de la brochette. Kelliark le regarda et sourit doucement.

« Si c’est le cas, alors cela signifie qu’il y avait un troisième parti. Qui penses-tu que ce soit ? »

[Comment je le saurais, putain ? Abruti.]

Kelliark fronça les sourcils en entendant les mots du dragon.

[…C’est probablement un dragon ! La dernière fois, Kinzelo n’avait-il pas dit qu’un dragon contrôlant les ombres avait tué les géants du cimetière ? Alors ça pourrait être Misha. Très probable.]

« Par Misha, tu veux dire la sœur de Murakan le dragon noir ? »

[Oui, elle. Cette salope n’aurait pas peur du pouvoir de l’orbe. Elle n’est peut-être pas aussi forte que Murakan dans la fleur de l’âge, mais elle est toujours super forte.]

« Ton devoir a été déterminé, Kadun. »

[Pour aller trouver Misha ? Je suppose que je fais tout le sale boulot. Je vais essayer de la trouver, mais n’attends rien de moi. Si un dragon noir fait de son mieux pour se cacher, même le Dieu de la recherche ne serait pas capable de le trouver.]

« Je vais juste te faire confiance, Kadun. De toute façon, avoir perdu l’orbe est vraiment chiant. »

[Est-ce que tu te soucies vraiment que ton frère vienne de mourir ?]

« Eh bien, je savais que cet abruti finirait par mourir. Il y a quelque temps, il s’est invité au banquet de Cyron sans une once de peur, et j’étais assez énervé. Mais je ne pensais pas qu’il emporterait le Globe dans la tombe. »

[Nous devons appeler le fragmenteur pour le refaire. Sans cela, nous ne pouvons pas aller chercher les Runcandels avant que Cyron ne meure. Et les rois de la Mer Noire…]

« Je sais. Je sais déjà. Mec, tout ça c’est du gâchis. Juste au cas où, je devrais aller me débarrasser de toutes les preuves de l’orbe. J’ai plus de sale boulot que toi, Kadun. »

[Tu devrais en faire autant. Afin de devenir le Dieu du Monde, c’est ça.]

* * *

Dans l’Atelier fragmenté de Bouvard Gaston situé dans le Duché de Curano, Vishukel s’était assis en réprimant sa colère et son émotion haineuses.

« Ah, bienvenue, Sir Vishukel ! Ça tombe bien. J’avais envie de vos croquettes de patates douces. Hehe… Pas de croquettes aujourd’hui… ? »

« Écoute attentivement, Bouvard. Je suis venu après avoir entendu les traîtres de la famille impériale du Vermont. Il semblerait que le clan Zipfel ait utilisé l’Orbe du Dieu Démon dans notre dos. »

« Quoi ? Ils l’ont fait ? »

« Oui. Dans le territoire océanique de l’Empire du Vermont, un dragon argenté et un dragon du vent ont livré une grande bataille, et une île a été anéantie. Et à cause du mana restant, il y a un tourbillon au milieu de l’océan qui ne veut pas disparaître… C’est certainement dû à la destruction de l’orbe. »

En entendant cela, Bouvard se leva d’un bond de son siège et cria.

« Urrrrggghhh ! Cet orbe était ma création ! Je suis sûr de les avoir prévenus de ne pas l’utiliser dans son état incomplet ! Je ne leur pardonnerai jamais si c’est vrai ! »

Tandis que Bouvard piquait une crise de colère, Vishukel grimaçait.

‘La journée pour tuer cet abruti de porc s’éloigne encore. Il doit refaire l’orbe.’

Les Zipfels avaient eu l’idée initiale, mais Bouvard avait pris soin de la création de l’orbe.

Ainsi, la propriété de l’orbe avait été partagée à parts égales entre le clan Zipfel et le groupe Kinzelo.

« Même notre chef est furieux. Puisque notre alliance avec les Zipfels pourrait se briser à tout moment, ne communique pas avec eux pour l’instant. »

* * *

Deux jours plus tard.

« Jeune Maître Jin, bienvenue ! »

Jin et ses compagnons arrivèrent au manoir de Kashimir à Tikan. Kashimir et les agents du Paon aux Sept Couleurs sortirent dans la cour pour les accueillir. Et Gilly — qui attendait leur arrivée — courut frénétiquement vers eux.

« Jeune Maître ! Vous allez bien ? »

« Tarte aux fraises. Haha, je vais bien. »

Gilly avait entendu parler de la situation critique d’Enya, et n’avait pas dormi un seul instant tant elle s’inquiétait pour Jin. Elle tourna la tête vers Luna, et s’inclina immédiatement.

« C’est bon, Gilly. J’ai entendu en venant ici, mais le plus jeune semble t’aimer beaucoup. S’il te plaît, continues à prendre soin de lui. »

« Luna… ? Attendez… La Baleine Blanche, Lady Luna Runcandel ? »

« Ah, vous devez être Sir Kashimir. Je vous salue. Je suis Luna Runcandel. »

« Je n’arrive pas à croire que Lady Luna soit venue dans ma résidence. C’est un honneur pour moi de vous servir. Je vous en prie, entrez. Vous avez tous bien travaillé. »

Alors qu’ils entraient dans le manoir, Kashimir prit la parole avant que Jin ne puisse ouvrir la bouche.

« Jeune Maître Jin, je dois d’abord vous dire quelque chose. Plus tôt dans la journée, il y a environ trois heures, le dragon gardien de ma fille est revenu. »

Les yeux de Jin s’étaient agrandis.

« Lathry est revenu ? »

« Oui, mais il y a quelque chose de bizarre. Il semble que Lathry ait un trou dans sa mémoire pour la période où il a disparu. Pour l’instant, Lathry est aux côtés de ma fille, mais il semble qu’ils ne pouvaient pas comprendre la situation eux-mêmes. Peut-être que ce n’était pas un enlèvement ? »

« C’en était un. Quikantel a obtenu une confession directement de Vyuretta. »

Une pensée était soudainement venue à Jin.

Peut-être que les Zipfels avaient peur que les autres clans découvrent l’existence de l’orbe, alors ils se débarrassaient de toutes les preuves concernant la situation. Alors, il était probable qu’ils aient effacé volontairement les souvenirs de Lathry pour protéger son secret.

Avec cela en tête, Jin avait expliqué les événements sur l’île, et Kashimir avait hoché la tête en écoutant.

« Ce sont des situations extrêmes… Je me sens mal de t’avoir forcé dans de telles circonstances alors que je suis resté impuissant à Tikan. Un artefact qui avale les contracteurs en entier… Mais qu’est-ce qui se passe dans le clan Zipfel… ? »

« Il n’y a qu’une seule raison de faire une réplique de l’orbe d’origine, crétin. »

Murakan avait ouvert la bouche. Jin, Quikantel, et Luna avaient acquiescé.

Sur le chemin de Tikan, ils avaient entendu parler de l’Orbe d’Origine.

« Ils essaient de devenir un dieu afin de régner sur le monde… Eh bien, je ne sais pas si les choses se passeront comme ils le souhaitent, cependant. »

____

N’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaires et laisser une réaction pour que je sache si l’histoire vous plaît.

____



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 79 : Une anomalie appelée les Runcandels (2) Menu Chapitre 81 : Rencontrer Cyron (1)