Le Plus Jeune Fils du Maître Épéiste | Swordmaster's Youngest Son | 검술명가 막내아들
A+ a-
Chapitre 79 : Une anomalie appelée les Runcandels (2)

***

Traductrice : Moonkissed

Auteur : Emperor Penguin

***

‘C’est… !’

 

Les yeux de Jin se remplirent d’étonnement alors qu’il levait les yeux au ciel.

Dans sa vie passée, il avait entendu ses frères discuter des différents coups décisifs du clan à plusieurs reprises.

En voyant le ciel s’ouvrir et une aura tomber sur le sol, il avait pu en déduire qu’il s’agissait du troisième coup mortel décisif du clan, la ‘Pluie de météorites’. Mais c’était la première fois qu’il en était réellement témoin.

C’était aussi la première fois qu’il voyait l’une des techniques secrètes de son clan.

 

‘C’est étonnamment beau…’

 

Et fort.

D’innombrables boules d’énergie étaient tombées comme des étoiles filantes. Lorsque chaque filet de lumière frappait le sol, Jin pouvait sentir l’impact dans tout son corps.

Il avait l’impression de voir la limite absolue des capacités humaines.

Il avait serré le poing et s’était concentré sur l’observation, ne voulant pas manquer un seul instant. Il voulait se souvenir de cette scène et un jour la recréer lui-même.

Recréer le même pouvoir de domination.

Quikantel fixait sans réfléchir les centaines d’étoiles d’aura qui tombaient du ciel. La seule personne calme était Murakan.

 

[Coup mortel décisif, Pluie de Météorites. Cela fait un millier d’années. C’est encore insuffisant comparé à celui de Temar, mais ta sœur est toujours un monstre.]

 

BOOM ! KABOOM !

Chaque fois qu’un météore s’écrasait sur le sol, l’île entière se lamentait.

La terre était défigurée, les rochers se brisaient, et la terre s’effritait en plus petites particules. Les météores frappaient le sol, assez puissants pour désintégrer tout ce qui entrait en contact.

Parmi les explosions, un humain et un dragon sans défense avaient l’air pitoyable alors qu’ils cherchaient un abri.

Ils avaient réalisé qu’ils ne pourraient pas survivre en comptant sur un artefact incomplet, ce qui remplissait leur cœur de désespoir et de misère.

 

« Non… ! Ce n’est pas possible ! »

 

Andrei murmura des mots comme une prière en serrant l’Orbe du Dieu Démon. Vyuretta reprit sa forme de dragon et bondit pour le protéger.

 

‘Nous pouvons gagner si je protège Andrei. Si je protège Andrei… !’

 

Même si son corps était déchiré en millions de morceaux, tant qu’il restait un os cassé ou un morceau de chair, Vyuretta pouvait être ressuscité grâce au pouvoir de l’orbe. C’est grâce à cela qu’il n’avait jamais craint la mort.

Cependant, la force de Luna était toujours aussi terrifiante.

Peu importait qu’il soit réanimé et ressuscité. Il était assuré de mourir à nouveau de toute façon. Peut-être que même avec un Orbe de Dieu Démon complet, il serait impossible de vaincre l’humain devant lui.

D’un autre côté, Luna débordait de puissance majestueuse en abaissant son épée-hache.

Elle n’avait même pas regardé la pluie de météorites qui avait déchiré Vyuretta, préoccupée par son insatisfaction des résultats.

Elle avait désintégré l’île et massacré le grand magicien Zipfel ainsi que son dragon. Et pourtant, elle n’était pas satisfaite.

 

‘Pas même proche de celle de Père.’

 

La pluie de météorites de Cyron, dont elle n’avait été témoin qu’une seule fois dans le passé, était bien plus puissante.

C’était difficile à expliquer, mais ça transcendait… ça ne serait même pas considéré comme quelque chose qui aurait été fait par un humain.

Elle devait faire quelque chose qui dominerait absolument le champ de bataille. Alors seulement, elle pourrait envisager de se comparer à son père.

 

‘Malgré tout, c’est une bonne expérience pour le plus jeune. Espérons que cela lui donnera un peu d’inspiration. Si je ne suis pas digne d’être le successeur de Père… ce sera certainement toi, notre plus jeune frère.’

 

Avec cette pensée, elle avait regardé derrière elle.

Elle voulait envoyer un message à son frère qui regardait cette technique incomplète mais étonnante. Qu’il devait grandir et devenir beaucoup plus fort afin de devenir le prochain patriarche du clan Runcandel.

Et Jin avait ressenti le sentiment de sa sœur. Même si elle ne le disait pas, ou même si elle le disait et que Jin ne pouvait pas l’entendre… Même si Jin pouvait à peine la voir de loin, il savait ce qu’elle voulait lui dire.

 

‘Elle m’apprend toujours quelque chose’.

 

Elle avait allumé un feu dans son cœur.

Comparé à d’autres moments, il ne s’était jamais senti aussi passionné par l’art à l’épée. L’idée de surpasser sa sœur aînée et leur père pour succéder au trône l’étouffait.

Il n’oublierait jamais ce moment.

À la fin de la pluie de météorites, un cratère massif avait été laissé derrière lui au milieu de l’île, se remplissant d’eau. Et, comme si un volcan sous-marin était entré en éruption, un tsunami s’était formé à partir du cratère rempli. De plus, Vyuretta et Andrei étaient introuvables.

Ils avaient abandonné leur vie à la masse d’eau, car dans le tsunami, des parties du corps de Vyuretta étaient visibles.

Le ciel était clair, chaque nuage avait été dispersé par les météores qui les avaient traversés.

Luna secoua légèrement la tête alors qu’elle se tenait sous le soleil brillant et devant le tsunami grandissant.

 

« C’est un peu décevant. Devant mon frère… C’est ennuyeux si vous vous accrochez trop longtemps. »

 

Luna avait pointé Crantel vers le tsunami.

Simultanément, quelque chose à l’intérieur de l’énorme mur d’eau s’était lentement révélé.

Un visage noir, massif et monstrueux.

Il ressemblait à l’entité de l’Orbe du Dieu Démon. Cependant, il avait rapidement émergé de l’eau avec un corps complet. Ses bras et ses jambes étaient sortis de la surface de l’eau en premier, puis son torse avait suivi. 

Andrei avait fusionné avec l’orbe.

 

« C’est fou… Qu’est-ce que c’est ? C’est le résultat du déchaînement des pouvoirs de l’artefact ? »

 

Orbe d’origine, Orbe du Dieu Démon, peu importe ce que c’était, Jin savait que ce n’était pas normal. De plus, le pouvoir était trop horrible pour être simplement celui d’un “artefact”.

 

‘Je n’ai jamais rien vu de tel dans ma vie passée. C’est comme si un dieu puissant était descendu.’

 

Il n’y avait pas d’autre mot que “dieu” pour décrire cette créature terrifiante.

La queue de Quikantel se recroquevilla, incapable de résister à la terreur qui s’abattait sur elle.

Bien qu’il s’agisse d’une réplique, l’Orbe du Dieu Démon contenait toujours le pouvoir des dieux, qui faisait automatiquement disparaître la peur des dragons.

 

[Ouf, j’en suis sûr maintenant. Gamin, les Zipfel ont utilisé un contracteur pour recréer l’orbe d’origine. Heureusement, il n’est pas très fort pour le moment. Juste un peu maléfique… Je te raconterai le reste plus tard. D’abord, nous devons nous échapper d’ici.]

 

« Nous devons nous échapper ? »

 

Le domaine sans vent d’Andrei avait disparu depuis longtemps. Murakan ouvrit ses ailes et commença à s’élever, et Jin cria instinctivement.

 

« Nous devons aller chercher Sœur aînée Luna ! Nous ne pouvons pas la laisser combattre cette chose seule ! »

 

[Non, cette chose doit être tuée. Si nous la laissons vivre, elle va tourmenter le monde. L’Orbe d’Origine est comme ça. Et la seule personne qui peut mettre fin à cette chose est ta sœur.]

 

« Mais… »

 

[Même si j’ai perdu ma force, mes yeux sont encore vifs. Ta sœur peut certainement le prendre de front. Si c’était le véritable Orbe d’Origine, même Temar ne serait pas capable de l’arrêter.]

 

Comme si elle écoutait leur conversation, Luna leva les yeux vers Jin et Murakan. Elle agita sa main en l’air en criant.

 

« Ne vous inquiétez pas pour moi, et allez dans un endroit sûr ! »

 

Jin se sentait toujours mal à l’aise et pensait que ce n’était pas bien de s’échapper.

Pourtant, il savait instinctivement. Comme Murakan l’avait dit, “ça” devait être exterminé.

Cependant, il était extrêmement contrarié et déçu de ne pouvoir qu’assister à la scène au lieu d’aider.

 

‘Après aujourd’hui, il n’y aura jamais un jour où je serai de nouveau impuissant… !’

 

Jin serra les dents.

Murakan grimaça, car il était fier de la soif d’amélioration de Jin.

 

‘Sacré gamin. Je savais que tu n’avais pas peur. En regardant cette chose et émettant toujours ton aura combatif… On dirait que tu veux vraiment le tuer toi-même.’

 

Une énergie puissante, suffisante pour piquer le dos plaqué de Murakan ; c’était sans aucun doute celle de Jin.

Une aura de combat incroyablement proéminente de la part d’un jeune de 15 ans qui venait de devenir un 5 étoiles.

 

‘Tu deviendras le meilleur, Jin Runcandel, le contracteur de mille ans’.

 

Murakan ne se sentait pas très bien à l’idée de s’échapper lui aussi. Cependant, il se réjouissait de l’avenir et du potentiel de Jin.

 

[Allez, ne sois pas trop déprimé, et surveille ta sœur. Surveille l’anomalie appelée les Runcandels. Aujourd’hui, Luna Runcandel va sauver le monde !]

 

Quand elle avait pensé qu’ils étaient assez loin de l’île, Luna avait enveloppé Crantel avec son aura. Au même moment, Andrei s’était éloigné du mur d’eau massif et l’avait regardée de haut.

 

« Andrei Zipfel. Hmm… Ton visage est trop défiguré pour que je puisse le dire, mais tu as définitivement une expression de confiance. Depuis que tu es devenu un monstre avec cet artefact, tu dois penser que tu peux me vaincre maintenant. »

 

Grrrrr, grrrrrrrrk, grrrrrrrk !

Le monstre laissa échapper un rire triomphant qui ressemblait à celui d’une personne se raclant violemment la gorge. Comme elle le disait, Andrei n’avait plus peur de Luna.

 

« Le pouvoir des douze dieux est en moi, Luna Runcandel ! Et toi, qu’est-ce que tu as ? Même si ton père était là, tu ne serais pas capable de me vaincre ! »

« Ah, les Douze Dieux. Malheureusement, je n’ai que cette seule épée pour le moment. »

 

Elle avait répondu avec un visage calme.

 

« Montre-moi tout ce que tu as. Je le recevrai avec plaisir ! »

 

Un sourire dédaigneux s’était alors dessiné sur le visage de Luna.

 

« Comme prévu, tu es toujours dans l’illusion. Si tu t’étais battu contre moi en utilisant la magie que tu as entraînée pendant des années, tu n’aurais pu voir que la moitié de mes véritables compétences, tout au plus. »

 

Andrei avait essayé de répondre, mais s’était retenu après avoir vu que Crantel était teintée en rouge.

 

‘Une Aura cramoisie?’

 

Andrei avait incliné la tête en signe de confusion. Il avait combattu des centaines de chevaliers, mais il n’avait jamais vu aucun d’entre eux utiliser une aura cramoisie.

 

« Sur cette note, bien que tu ne l’aies jamais mérité… »

 

Crantel avait été embrasé. 

 

« Afin de réparer ta bêtise… je vais te montrer ce qu’est la véritable maîtrise de l’épée. Et naturellement, tu verras les failles de tes méthodes. »

 

‘Tu as prétendument mis en cage les entités que vous proclamez “dieux” à l’intérieur de ce petit rocher pathétique, et tu penses que rien ne peut se mettre en travers de ton chemin juste parce que tu l’as en ta possession. C’est un délire. L’homme que j’ai vu toute ma vie, qui est considéré comme un demi-dieu, domine le monde. Ou bien tu dis que tes dieux sont plus forts que lui ?’

 

‘Lame de l’esprit : Lune de sang’.

Luna avait chuchoté, une lumière rouge brillante émanant de Crantel.

Une lumière engloutit l’île et le ciel. Andrei n’avait pas ressenti une once de danger, car il faisait trop confiance au Globe.

 

« Viens ! Avec ton attaque impuissante ! »

Luna balança son épée, et une énorme vague d’énergie rouge traversa rapidement l’île. Le sol se mit bientôt à gronder, et en un instant, le sol se fendit, formant des fissures.

La vague de lumière rouge avait traversé toute l’île. 

Et Luna, pensant qu’il n’y avait rien à vérifier, abaissa son épée et se retourna.

 

« Je vais… »

« Je vais te montrer. »

 

Il n’avait pas pu finir sa phrase. Et c’était devenu sa dernière volonté.

Pzzzzzt !

Crac !

L’orbe caché dans la poche de poitrine d’Andrei s’était brisé. L’espace autour de lui s’était fissuré comme du verre, et l’énergie noire du Globe avait été aspirée dans ses fissures. 

Sur cette île pathétique, même les plus gros rochers étaient aspirés dans le vide.

Au moment où Luna — qui avait un genou à terre à cause de l’épuisement — était sur le point d’atteindre sa limite…

Whooooosh !

Murakan descendit à toute vitesse, et Jin tendit la main vers elle. Elle l’attrapa de justesse et lui adressa un sourire.

 

« On dirait que notre plus jeune m’a sauvé cette fois. »

____

N’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaires et laisser une réaction pour que je sache si l’histoire vous plaît.

____



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 78 : Une anomalie appelée les Runcandels (1) Menu Chapitre 80 : Les affaires de chacun