Le Maître des Secrets | Lord of the Mysteries | 诡秘之主
A+ a-
Chapitre 135 – Le redoutable Spectre

Vol 2 : L’Homme Sans Visage / Chapitre 135 – Le redoutable Spectre

Un faible jet de lumière dorée passa et vint frapper ce qui semblait être un espace vide.

Mais brusquement, de ce point jaillirent des flammes resplendissantes qui prirent la forme d’un personnage en smoking noir et revêtu d’une cape rouge sombre.

Des flammes sacrées brûlaient sur son bras gauche et il émanait de lui une légère fumée noire et verte qui ombrait son visage pâle d’une lueur d’un vert sinistre.

C’était un homme d’une quarantaine d’années aux cheveux huileux peignés en arrière avec une attention méticuleuse. Ses yeux verts étaient sombres et ne laissaient voir ni émotion, ni douleur.

Steve le Spectre !

Il jeta un regard mauvais à Klein, toujours sur le toit de l’entrepôt.

À sa grande surprise, celui-ci sentit le froid l’envahir, un froid tel que la Broche du Soleil elle-même ne pouvait le contrer.

Son corps se raidit aussitôt et dans ses yeux devenus vitreux, on pouvait voir se refléter la silhouette de l’adversaire.

En un instant, Steve avait pris le contrôle du jeune homme dont l’esprit, peu à peu, s’engourdissait.

C’était l’une des capacités du Spectre de Séquence 5, une étrange capacité contre laquelle il était difficile de se défendre.

Fort heureusement, il était suffisamment renseigné et s’y était préparé. De plus, l’effet de l’exorcisme était efficace contre la possession d’êtres spirituels maléfiques, aussi, avant de n’être plus du tout en capacité de penser, il stimula la spiritualité de son Corps Spirituel et l’injecta dans la broche d’or sombre.

Il était sur le point de lever la main pour agripper son cou lorsqu’un rayon de lumière chaude et pure descendit brusquement du ciel.

On aurait dit un pilier de lumière du Soleil qui l’enveloppait de l’intérieur, apportant avec lui un sentiment de brillance et de purification divine.

Un sort du domaine du Soleil, l’Invocation de la Lumière sacrée !

Sous l’effet de celui-ci, le pouvoir de possession s’affaiblit et les yeux de Klein retrouvèrent en un instant leur éclat.

Aussitôt après, il s’enflamma, noircit et devint cassant, et il ne resta plus de lui qu’un fin morceau de papier.

Au même moment, entre les deux entrepôts, Klein, sauta des flammes provoquées par l’explosion.

Depuis un moment, il n’avait plus sa canne et le personnage qui flottait au-dessus de sa tête avait été réduit les flammes en cendres qui se dispersaient dans toutes les directions.

Avant que Klein n’ait eu le temps de se rendre compte de la situation, il sentit une main invisible lui saisir fermement la cheville, les mollets, les bras et même les vêtements.

Dans sa Vision Spirituelle activée depuis un bon moment, il aperçut des silhouettes floues et transparentes. De certaines on ne voyait qu’une partie tandis que d’autres étaient couvertes de sang, d’autres encore avaient la peau noire et brûlée, et d’autres enfin étaient blanches et froides.

Un vent froid d’origine inconnue se mit à souffler sur son cou, lui fit dresser les cheveux sur la tête et il se mit à trembler de manière incontrôlable.

La broche devant lui devint soudain brillante et des flammes dorées, irréelles, s’élevèrent l’une après l’autre tout autour de lui.

Elles émettaient l’aura du soleil et étaient si denses qu’elles formaient comme une mer.

C’était le “Feu de Lumière” du domaine du Soleil !

Les effroyables fantômes qui tournaient autour poussèrent un cri silencieux et disparurent, et le vent froid qui soufflait derrière sa tête céda place à la chaleur torride générée par la Broche du Soleil.

Temporairement en sécurité dans cet environnement, ne put pourtant s’empêcher de soupirer de peur.

Même s’il s’y était préparé et s’était procuré des objets pour contrer son adversaire, un combat un contre un avec un Spectre de Séquence 5 restait précaire. Sa “performance” avait bien failli, dès le début, se solder par un échec !

Pas très loin de Maric, la silhouette en cape rouge sombre de Steve se dématérialisa légèrement et les flammes brillantes sur son bras gauche s’éteignirent rapidement sous l’assaut de l’aura noire.

Ses yeux pleins de malice et de désir, brillaient d’une lumière vert sombre. Il semblait avoir perdu l’esprit et toute capacité de penser.

Averti par le coup de feu, Maric s’était éloigné et avait dirigé les zombies au visage insensible qui étaient sortis de terre encercler Ture le Loup-garou. Il créait des couches glissantes de glace et de boue en décomposition pour tenter d’affecter les mouvements de son ennemi.

Agrippé à la petite lune qui émettait une leur cramoisie, Tyre courut sans s’arrêter. Lorsqu’un zombie lui barra la route, il l’abattit avec désinvolture.

Celui-ci se retrouva coupé en six morceaux. Des lambeaux ce chair en décomposition et des asticots frétillants se répandirent sur le sol.

Le Loup-garou se figea un instant et regarda ses griffes, incrédule.

Seulement alors il comprit que l’augmentation que lui procurait la Couronne Lunaire Écarlate n’était pas seulement limitée à la vitesse.

Il avait l’impression de maîtriser un sort puissant et étrange !

Tyre s’arrêta de courir et se tourna vers Maric.

Jason, le Zombie, se rapprochait alors de la mystérieuse porte, le corps couvert de lianes d’un vert sombre qui saillaient des visages de bébés et tiré par des bras pleins de dents ou sans peau.

Il avait presque atteint l’interstice de cette porte de bronze et fixait froidement les indescriptibles yeux cachés dans l’obscurité.

On aurait dit que cet endroit était le lieu de repos final de son cœur.

– « Non ! » Cria-t-il, le corps contrôlé par la soif de sang et le désir de tuer.

Tyre, qui était sur le point de contre-attaquer, s’arrêta aussitôt. Les dents serrées, il lança à Steve la version miniature de la pleine lune cramoisie.

Ce n’est qu’en permettant à un Transcendant de Séquence 5 de regagner ses forces qu’il serait augmenté et que le combat se terminerait rapidement. Alors seulement, Jason aurait une chance d’être sauvé !

Lorsque Klein vit cela, ses yeux s’illuminèrent et il claqua des doigts.

Sur la trajectoire de la Couronne Lunaire Ecarlate, un explosif pré-enfoui souleva le sol dans une forte rafale de vent et déclencha une flamme écarlate.

Frappé par cette dernière, l’objet fut redirigé et atterrit dans une autre direction.

Un autre explosif provoqua une lumière ardente. D’un bond, Klein se jeta sur La Couronne Lunaire Écarlate qui n’était pas très loin de lui.

Soudain, une main blanche apparut juste devant le point d’atterrissage de l’objet et l’attrapa.

Ce n’était autre que Steve, qui avait disparu puis réapparu !

Son instinct l’avait poussé à courir après la pleine lune !

Avec un bruit doux, Steve attrapa la Couronne Lunaire Écarlate. L’éclat spirituel de ses yeux vert sombre se renforça d’une nuance et de l’état de Spectre pur, il reprit la force d’une puissance de Séquence 5.

Il eut un sourire narquois à l’adresse de Klein.

Comme il avait tout le temps de s’occuper de ce faible adversaire, il disparut à nouveau.

Klein fit deux roulades, fouilla dans sa poche de la main gauche à la recherche de l’étui à cigarettes en fer qu’il ouvrit délicatement, et toucha l’Œil Noir de Rosago.

Au milieu des délires qui lui faisaient couler les larmes et la morve, il distingua d’étranges lignes noires et remontant à leur, origine, entrevit Steve qui était invisible.

Il se rapprochait à grande vitesse de Sharron, qui, affaiblie, était affalée sur le sol dans l’intention d’en prendre le contrôle, de sauver Jason et de mettre fin à la bataille.

Sharron était la cible principale de cette opération !

Klein retira brusquement sa main gauche de l’étui et d’une pensée, injecta son énergie spirituelle dans la Broche du Soleil.

2 ! 1 !

Un rayon de lumière sacrée descendit du ciel et vint envelopper la jeune femme par derrière.

Steve, dans sa cape rouge sombre, réapparut à quelques mètres de là, évitant de justesse la lumière.

Renforcée par la Couronne Lunaire Écarlate, sa vitesse était si terrifiante qu’il était capable d’esquiver en un instant !

Mais au même moment, Klein, qui avait mis un genou à terre, leva la main et pressa la détente de son revolver.

Il visait Jason !

Une balle resplendissante fusa droit vers le dos du Zombie. Elle était sur le point de “l’aider” à franchir la porte du mystère lorsque Steve disparut, réapparut derrière Jason et bloqua la balle du plat de la main gauche.

La lumière du soleil émise par l’explosion lui fit secouer le bras de douleur. Il plissa les yeux tandis que sa peau carbonisée et qui pelait guérissait rapidement.

Soudain, il entendit un bruit sec !

Klein avait encore fait claquer ses doigts !

Un explosif à proximité explosa. Telles des balles, des pierres furent projetées dans toutes les directions tandis que l’onde de choc se propageait.

Un grand nombre d’entre elles atterrirent sur Jason et Steve !

– « Non ! »

Le Zombie poussa un cri à vous glacer le sang. Ses vêtements se déchirèrent sur le côté, laissant voir sur sa peau des taches blanches qui noircissaient rapidement et semblait sur le point de suinter du sang frais.

Pour un Zombie au corps aussi dur que l’acier, cette blessure n’aurait eu que peu de conséquences mais pour Jason, qui luttait déjà pour tenir le coup, c’était l’appel de la mort.

Incapable de tenir davantage, il fut aussitôt entraîné par les bras terrifiants à travers la fente de la porte !

– « Non… », entendit-on dans le lointain tandis que la mystérieuse porte se refermait avec un clang , engloutissant ses cris et l’isolant du monde.

Le silence tomba sur la clairière au milieu des entrepôts. Jason avait bel et bien disparu et on aurait dit qu’il n’avait jamais existé dans ce monde.

Steve écarquilla les yeux et laissa échapper un cri de colère :

– « Merde ! »

Alors que sa voix résonnait, Klein eut l’impression que quelqu’un lui assénait un violent coup de marteau sur la tête. Sa vision devint floue, il voyait tout en rouge et ne sentait plus que l’odeur du sang.

Durant un court instant, il n’entendit plus que des bourdonnements.

Une fois privé de la Couronne Lunaire Écarlate, Tyre, qui n’était plus immunisé contre ses effets, avait développé une fourrure noire et des crocs acérés. Il souffrait tellement qu’il porta les mains à ses oreilles tandis que du sang coulait du coin de ses yeux et de la commissure de ses lèvres.

Maric, qui aurait dû saisir l’occasion pour l’attraper, était dans un état pire encore. Son désir et sa malice, temporairement supprimés par le sédatif, avaient refait surface et il avait presque perdu le contrôle de ses zombies. Son expression était extrêmement déformée.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Meifumado
  • 🥈2. matsu 1
🎗 Tipeurs récents
  • matsu 1
  • Meifumado


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 134 – Zombie et Loup-garou Menu Chapitre 136 – La Bouteille de Poison