Le Maître des Secrets | Lord of the Mysteries | 诡秘之主
A+ a-
Chapitre 136 – La Bouteille de Poison

Vol 2 : L’Homme Sans Visage / Chapitre 136 – La Bouteille de Poison

Le cri de Steve, le Spectre, provoqua également chez Sharron une expression douloureuse. Cependant et à grand peine, elle parvint tout de même à fermer sa paume, coupant ainsi les rayons de lumière et faisant disparaître la mystérieuse porte de bronze.

Conscient que les choses tournaient mal, Klein, surmontant son mal de tête, recula d’un pas, entra dans le feu et disparut pour réapparaître dans autre explosion qui s’était produite dans une direction différente.

Il venait juste de faire un bond pour tenter de riposter lorsqu’il vit Steve, cet homme d’âge moyen au manteau rouge sombre, s’arrêter dans sa course comme s’il attendait quelque chose.

Klein, brusquement, se sentit agité. Il avait des vertiges et des spasmes à l’estomac.

Il s’affaiblissait rapidement mais ne savait pas pourquoi.

Maric, qui venait de se remettre du cri aigu, avait lui aussi une réaction anormale. Il tendait constamment les mains pour s’agripper comme s’il souffrait d’une démangeaison incontrôlable.

Haletant, il déchirait ses vêtements de ses ongles longs et pointus et laissait sur sa peau des traces blanches. Plus il se grattait, plus celles-ci devenaient profondes et l’on pouvait voir suinter un peu de rouge.

Sharron, tombée au sol, ne pouvait plus se relever. Ses yeux bleus perdaient leur concentration, comme si elle ne voyait plus rien.

– « Poison… » murmura-t-elle.

Non loin de la jeune femme, Steve regardait son poing serré. Visiblement effrayé par la porte de bronze couverte de motifs mystérieux et de laquelle émanait une odeur indescriptible, il n’osait pas faire de geste imprudent.

Dans sa main droite, il tenait la Couronne Lunaire Écarlate, cette pleine lune cramoisie qui dégageait une lueur froide. De sa main gauche, il sortit de sa poche une bouteille en verre brun translucide et renifla :

– « La Bouteille de Poison Biologique peut être utilisée pour créer aléatoirement différents types de toxines. Si vous l’ouvrez, les poisons se répandent progressivement dans son environnement.

« Cela prend effet en moins d’une minute et les symptômes ne feront qu’empirer. Si, dans les quatre minutes, vous n’avez pas quitté l’environnement toxique, la mort est alors inévitable.

« Quel dommage. Je pensais que Jason serait capable de s’accrocher à ce moment.

« Sharron, vous n’auriez pas été affectée étant donné qu’un Corps Spirituel ne craint pas le poison, mais malheureusement, la Couronne Lunaire Écarlate vous empêche de changer d’état.

« Peut-être pourriez-vous renoncer à résister et me laisser comprendre vos charmes cachés. »

On aurait dit qu’il leur présentait tranquillement les capacités de l’objet occulte qu’il avait en main, attendant que Klein et les autres aient perdu toute capacité de résistance pour seulement passer à l’attaque.

Cependant, Tyre ne comprit pas son intention. Sous l’influence de la Couronne Lunaire Écarlate, le Loup-garou, qui avait perdu la raison, lança sans hésiter sa contre-attaque. Il se jeta en avant et à grands coups de griffes, lacéra le corps de Maric.

On entendit des bruits successifs d’ongles déchirant l’acier et des blessures sanglantes apparurent sur la peau de ce dernier.

Klein se pinça le front, dont il avait l’impression qu’il commençait à chauffer. Mais les effets négatifs n’étaient pas aussi graves que Steve ne l’avait prétendu.

Il semblerait que le poison ait été affaibli par l’effet constant de purification et d’épuration de la Broche du Soleil… Pensa le jeune homme qui eut un ricanement :

– « Vous avez l’intention de nous attaquer après que nous ayons succombé au poison ? Pourquoi croyez-vous que je n’aie pas utilisé de feux d’artifice tout à l’heure ? Pourquoi pensez-vous que je me sois contenté d’explosifs ?

« Avec toutes ces explosions, j’ai certainement attiré l’attention des autres. En ce moment même, les Transcendants officiels des environs se précipitent tous ici. Il ne vous reste plus beaucoup de temps ! »

Steve tourna la tête vers le jeune homme dont le visage, couvert de peinture, était impossible à identifier. Brusquement, il se mit à rire :

– « J’avais oublié cet insecte dont je peux facilement m’occuper. Ne vous inquiétez pas, vous serez certainement mort avant que les gens de l’Église n’arrivent… »

Avant qu’il ne puisse terminer sa phrase, Klein leva le revolver qu’il tenait dans sa main droite et tira une balle purificatrice.

Steve fit quelques pas et parcourut plusieurs mètres en laissant derrière lui des images rémanentes.

La balle de Klein ne toucha pas l’endroit visé mais perça le sol au centre de la clairière, créant une forte agitation !

Une brise d’énergie spirituelle se mit à souffler et le zombie de Maric comme les ombres de Steve se figèrent simultanément.

En une fraction de seconde, enragés, ils foncèrent vers le centre de la clairière comme une meute de chiens affamés à l’heure du repas.

Steve, qui était sur le point d’utiliser de recourir à d’obscures méthodes pour contrôler Klein et le tuer, demeura un instant stupéfait, puis arbora une expression de surprise et de perplexité.

Déconcerté, il venait de s’apercevoir qu’il ne pouvait plus contrôler les morts-vivants ! C’était une première pour lui !

Au même moment, Klein claqua des doigts, fit exploser quelques bombes supplémentaires et déclencha des flammes écarlates qui s’élevèrent dans les airs en différents endroits.

Sa silhouette sautait d’un feu de joie à l’autre en clignant des yeux vers l’extérieur de la clairière.

– « Vous voulez fuir ? » chuchota Steve.

Il s’apprêtait à prendre une forme incorporelle pour poursuivre sa cible lorsqu’il constata que les zombies et les ombres avaient déterré une boîte métallique carrée et se battaient pour l’objet qu’elle contenait.

Très vite, l’une des ombres l’emporta. Son corps gonfla et, comme si elle avait gagné en intelligence, elle s’envola dans une autre direction.

Il entendait donc retarder mes actions avec cet objet pour avoir le temps de s’échapper… Humph, il n’a toujours pas compris de quoi était capable un Spectre avec la Couronne Lunaire Écarlate !

Renonçant temporairement à poursuivre Klein, Steve rangea la Bouteille de Poison Biologique, puis disparut brusquement pour réapparaître sur une fine couche de glace qui se formait dans une flaque d’eau. Là, il s’appuya sur sa vitesse terrifiante pour prolonger une image rémanente et arriva derrière l’ombre géante.

Une lueur d’un vert sombre passa dans les yeux de Steve. L’ombre se dissipa instantanément, sans un bruit, et l’objet qu’elle tenait à la main tomba.

Les autres zombies et ombres, ignorant totalement l’oppressante aura de la puissante entité, se précipitèrent pour l’attraper.

De plus en plus alarmé et curieux, Steve s’aperçut que son intuition spirituelle ne pouvait tirer aucune révélation de l’objet qui avait provoqué l’émeute des zombies et des ombres.

Il fit un pas en avant et s’empara de l’objet.

C’était un porte-clés en or sombre duquel pendait un antique et délicat sifflet de cuivre et, à côté, une simple clé de bronze.

Étroitement accrochés l’un à l’autres, ils reposaient dans la main blanche de Steve.

Au même moment, la Couronne Lunaire Écarlate qu’il tenait dans sa main droite émit une discrète lueur pourpre.

Avant même que les pensées n’aient eu le temps de faire surface dans l’esprit de Steve, un son léger mais très étrange pénétra son cerveau, lui déchirant les nerfs et lui raclant le cuir chevelu.

Il laissa échapper un cri misérable et, depuis les airs, tomba sur le sol. La Couronne Lunaire Écarlate, qu’il tenait à la main main, et le porte-clés furent envoyés voler simultanément.

Il se débattait et se tordait sur place, le corps bombé et protubérant. Des bras aussi petits que des bébés poussaient sur son corps et un liquide jaune pâle, nauséabond, se répandait en lui.

C’est alors qu’une nouvelle flamme apparut. Klein, qui s’était “échappé”, bondit et apparut sur la trajectoire de la Couronne Lunaire Écarlate.

Au lieu de tenter de s’en saisir, d’une légère pichenette, le jeune homme détourna l’objet de sa trajectoire et l’envoya voler vers Miss Sharron, toujours affaiblie.

Les cris de douleur de Steve s’éteignirent progressivement et la lune miniature atterrit avec précision la jeune femme.

Aussitôt, sa silhouette se fit immatérielle et ses yeux bleus, qui avaient perdu leur concentration, retrouvèrent leur éclat.

Elle serra fermement sa main droite et, l’objet de la taille d’une paume incrusté d’un anneau de rubis sombres dans la gauche, se mit à flotter.

La Couronne Lunaire Écarlate immunisait son détenteur contre l’influence de la pleine lune !

Sharron avait retrouvé sa vigueur et dans son état de Corps Spirituelle, elle n’avait plus à craindre le poison biologique !

Zombies et ombres se rassemblèrent à nouveau autour du Passe-partout et du sifflet d’Azik et reprirent leur lutte.

Klein, qui n’en avait cure, leva le bras gauche, doigt pointé.

La Broche du Soleil sur sa poitrine émit un éclat d’or sombre et disparut. Une lumière intense, brillante et sacrée descendit du ciel et enveloppa le groupe de zombies et d’ombres.

Dans ce qui semblait être la lumière du jour, les étranges ombres transparentes fondirent et disparurent. Quant aux morts-vivants, pâles et nauséabonds, ils émirent une fumée noire, puis s’enflammèrent et brûlèrent comme des bougies.

Lorsque la lumière disparut, il ne restait presque plus rien à l’exception de l’antique et complexe sifflet de cuivre et du Passe-partout accrochés à un porte-clés noirci.

Pendant ce temps, Sharron, loin de se soucier de Maric – dont les blessures s’étaient aggravées suite aux attaques de Tyre – s’appuya sur sa capacité à se transformer en miroir pour atteindre le mince morceau de glace que Steve avait utilisé précédemment et en sortir.

Elle tendit la main droite vers Steve – qui se transformait en monstre – et l’ouvrit, paume tendue vers son adversaire.

D’innombrables rayons de lumière jaillirent, s’entremêlèrent, et la porte de bronze aux motifs mystérieux se reforma.

Il y eut un bruit sec, puis le petit chapeau noir que portait la jeune femme fut emporté par une soudaine rafale de vent. Ses cheveux blonds soigneusement coiffés tombèrent en une cascade ébouriffée.

De toute évidence, recourir une nouvelle fois à cet objet occulte l’éprouvait.

Il y eut un grincement. La mystérieuse porte se fissura, et rires stridents, sanglots et cris résonnèrent dans l’air.

Des bras pleins de dents et d’autres totalement dépourvus de peau se jetèrent furieusement sur Steve dont les pustules éclatèrent l’une après l’autre.

Les étranges lianes vert foncé desquelles saillaient des visages de nourrissons et les tentacules illusoires et glissants entravèrent le puissant Séquence 5.

À nouveau, Steve poussa un cri.

Le pus jaune pâle qui s’écoulait de son corps le recouvrait tout entier et il avait grand mal à résister à la force de traction.

Une fissure rouge vif apparut sur son visage, dans laquelle on pouvait voir un trou menant à un tunnel sombre !

Klein leva alors son revolver et le pointa sur lui.

Sans délai ni hésitation, le jeune homme au visage maquillé et chapeau haut de forme pressa calmement la détente.

La Broche du Soleil émit un éclair et deux balles sacrées vinrent frapper Steve à la tête.

Elles ne transpercèrent ni sa peau, ni ses os, mais allumèrent des flammes resplendissantes qui transformèrent leur cible en torche lumineuse.

Il y eut un autre cri et Steve fut une nouvelle fois tiré vers la porte de bronze.

Klein relâcha le barillet du revolver, fit tomber les douilles et sortit la boîte métallique contenant les balles Transcendantes.

Dans le même temps, il injecta une nouvelle fois son énergie spirituelle dans la Broche du Soleil.

2 ! 1 !

Une parfaite colonne de lumière pure descendit du ciel et vint frapper Steve.

Profitant de ce répit, Klein inséra trois balles de purification et trois d’exorcisme dans le cylindre, et le referma.

À nouveau, il visa la tête de son adversaire et, dans un éclat d’or sombre provoqué par la broche, pressa six fois de suite et fermement la détente.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Meifumado
  • 🥈2. matsu 1
🎗 Tipeurs récents
  • matsu 1
  • Meifumado


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 135 – Le redoutable Spectre Menu Chapitre 137 – Un splendide feu d’artifice