Le Maître des Secrets | Lord of the Mysteries | 诡秘之主
A+ a-
Chapitre 133 – Un Magicien avant d’entrer en scène

Vol 2 : L’Homme Sans Visage / Chapitre 133 – Un Magicien avant d’entrer en scène

10 heures du soir, dans la ruelle près de la porte arrière du Bar des Cœurs Vaillants…

Comme la fois précédente, Klein, dans sa redingote noire à double boutonnage et son semi-haut de forme assorti, fit simplement le tour du bar et se dirigea vers la rue la plus proche comme s’il se promenait.

Il sortait de la ruelle lorsqu’une voiture s’arrêta devant lui. Derrière la vitre, les yeux bruns de Maric réprimaient tout signe d’intention malveillante.

Klein enfonça son chapeau sur sa tête et, sa solide canne à la main, monta dans la voiture aussi tranquillement que s’il l’avait hélée lui-même.

Il s’assit et redressa son nœud papillon comme un gentleman qui se rendrait à un banquet.

Maric, qui portait une chemise blanche, un gilet noir et des collants, le regarda des pieds à la tête et fronça les sourcils :

– « Cette tenue n’est pas adaptée au combat ».

De toute évidence, il avait encore des doutes sur la puissance de Klein, mais avait choisi de faire confiance à Sharron.

Klein eut un sourire désinvolte :

– « Mes pouvoirs Transcendants comme ma façon de combattre sont différents des vôtres. Cette tenue ne m’affectera en aucune façon, elle me convient même très bien. Pour exemple, elle a beaucoup de poches qui me permettent de ranger divers objets à différents endroits, ce qui m’évite, lorsque je dois faire vite, de me tromper. Je ne voudrais pas y laisser la vie pour une erreur aussi ridicule. »

Tout en parlant, il sortit d’une poche dissimulée les trois sédatifs spécifiquement concoctés par l’Apothicaire qui lui restaient.

Il n’avait pas fini sa phrase qu’une silhouette en longue robe noire et coiffée d’un petit chapeau mou se dessina sur l’une des vitres de la voiture.

Ce n’était autre que Sharron, Spectre de Séquence 5 de la voie du Mutant.

Elle regarda Klein et dit d’une voix éthérée :

– « Vous parlez trop. Vous n’êtes pas assez naturel. »

… Je voulais juste me mettre dans mon rôle… Pensa Klein qui répondit avec un petit rire sec :

– « Probablement parce que je suis un peu nerveux. »

Sans attendre que Sharron reprenne la parole, il tendit les trois sédatifs à Maric.

– « À la première occasion, buvez-les. Je suis sûr qu’étant plus expérimenté que moi, vous saurez à quel moment les prendre et quelle quantité boire. »

Maric regarda le tube à essai de verre translucide et scellé, et l’agita doucement :

– « Deux et demi. Un peu plus et je serais vraiment trop endormi pour faire quoi que ce soit durant un court moment. »

– « Très bien », le félicita Klein avant de se tourner vers Sharron : « Vous avez décidé du lieu de l’embuscade ? »

La jeune femme acquiesça.

– « Nous sommes en route », répondit-elle simplement sans révéler au jeune homme l’endroit dont il s’agissait.

Très prudente, très prudente… Se dit Klein.

– « La purification peut-elle vous causer du tort ? » Demanda-t-il après réflexion.

– « En tant que zombie, oui. De même lorsque je prends ma forme d’esprit », expliqua-t-elle succinctement.

Si je comprends bien, lorsqu’un Spectre de Séquence 5 est encore dans son état physique, la purification n’a aucun effet sur lui…

– « Et l’exorcisme ? » Demanda-t-il, pensif. « Et la chasse aux démons ? »

Comme ils avaient affaire à un Transcendant de même voie, Sharron ne lui cacha rien.

– « La chasse aux démons infligera des dommages à nos corps et l’exorcisme à nos corps physiques aussi bien que spirituels. Mais ils ne nous tueront pas. »

Klein esquissa un sourire et soupira.

– « Je vois. »

Il réfléchit un instant :

– « En ce moment, ressentez-vous le pouvoir de la purification et de l’exorcisme ? »

– « Non », répondit Maric d’une voix rauque.

Parfait, cette cage créée à partir d’un mur d’énergie spirituelle est vraiment capable de les isoler des effets de la Broche du Soleil. Mais j’ai tellement chaud…

– « Steve le Spectre, Jason le Zombie et Tyre le Loup-garou ont-ils d’autres armes Transcendantes ou objets occultes que la Couronne Lunaire Écarlate ?

– « Nous n’en savons rien », répondit Maric, l’air un peu irrité, en se pinçant le front.

Le combat étant imminent, il ne pouvait s’empêcher de ressentir des fluctuations émotionnelles tandis qu’il réprimait sa malice et ses désirs.

Sharron, qui écoutait en silence, répondit sans se démonter :

– « Lorsqu’ils sont sous l’influence de la Couronne Lunaire Écarlate, Jason et Tyre sont dans un état de ferveur. Même s’ils possédaient des objets occultes, ils n’auraient pas de raison de les utiliser. »

– « À moins qu’il ne s’agisse de quelque chose de passif », ajouta Maric. « Mais pour un Loup-garou, ses griffes sont ses armes Transcendantes. Même chose pour Tyre, Jason et moi. Elles sont capables de déchirer l’acier et sont venimeuses. »

– « Très bien, je n’ai plus de questions », répondit Klein.

La voiture filait à toute vitesse dans les rues où les passants se faisaient rares. De temps à autre, elle traversait des flaques d’eau et de fines éclaboussures venaient la souiller.

Une dizaine de minutes plus tard, Maric demanda au cocher – qui était un zombie – d’arrêter la calèche.

Klein regarda par la vitre et vit un bâtiment sombre et délabré. Non loin de là, on pouvait entendre le bruit de l’eau courante.

– « Nous sommes sur le quai de Balam Ouest, désaffecté depuis un an et sur le point d’être reconstruit », expliqua Maric. « L’embuscade aura lieu aux alentours des entrepôts. »

Le quai abandonné de Balam Ouest… Si un accident devait vraiment se produire, la rivière Tussock serait la meilleure voie d’évacuation… D’après mon enquête, il y a une cathédrale à environ deux kilomètres au nord-ouest, une cathédrale appartenant à l’Église du Dieu de la Vapeur et des Machines…

Klein descendit de voiture, arrangea tranquillement ses vêtements et, sa canne à la main, suivit Sharron et Maric sur le quai en attente d’être rénové.

Au bout d’environ cinq minutes de marche, ils arrivèrent dans un grand espace entouré de plusieurs entrepôts.

Le sol était sombre avec partout de mauvaises herbes fanées. Dans un coin trônait un coffre de bois.

– « Ce sont les explosifs que vous avez demandés », dit Maric en le pointant du doigt.

Klein hocha la tête et demanda aussitôt :

– « Vous n’avez pas peur qu’un clochard ne les vole ? »

– « Mes zombies dorment sous terre, ici. Si quelqu’un vient, ils le feront fuir », répondit Maric qui, montrant du doigt certains endroits, ajouta : « Lorsque vous enterrerez les explosifs, évitez d’en mettre là. »

– « Pas de problème », acquiesça Klein. « Mes effets de purification et d’exorcisme vont-ils nuire à vos gars ? »

– « Non, lorsqu’ils dorment d’un profond sommeil, ils sont comme des cadavres. De plus, ils sont protégés par une épaisse couche de terre. »

Sharron regarda autour d’elle et, pour une fois, se fit bavarde.

– « Restez ici et faites vos préparatifs. Nous allons aller attirer l’ennemi. Cela ne prendra pas plus de trente minutes. Utilisez ce temps à bon escient.

« Dès que vous serez prêt, cachez-vous dans un entrepôt. Ne soyez pas pressé d’agir. Soyez patient. Aussi dangereuse que puisse être la situation, faites comme si tout était normal.

Lorsque vous verrez que je m’affaiblis et apercevrez la Couronne Lunaire Écarlate, utilisez cet « œil » pour localiser Steve et l’attaquer par surprise. Je vous assisterai avec mon objet occulte.

Klein, qui écoutait attentivement, eut un petit rire :

– « Un plan très simple. »

– « Plus le plan est simple, plus il est efficace », répondit calmement Sharron.

Maric se pinça le front et secoua la tête :

– « Steve n’est pas stupide. Si nous élaborions un plan complexe et qu’un problème survienne, ce serait une véritable catastrophe.

Cette mise au point terminée, Sharron disparut et Maric quitta aussitôt le quai.

Klein les regarda partir puis sortit de sa poche une petite boîte métallique carrée à la surface recouverte d’une mince couche d’énergie spirituelle. C’était la cage qu’il avait conçue à partir d’un mur d’énergie.

Elle avait le pouvoir, dans une certaine mesure, d’isoler le monde extérieur des effets de certains objets mystiques, mais pas celui d’atténuer leurs effets néfastes sur celui qui la portait.

Une cage comme celle-ci ne pouvait bien sûr pas gérer les Artefacts Scellés trop puissants ou étranges qui nécessitaient un environnement de scellement spécialement conçu pour eux.

Quatre entrepôts, envahis par les mauvaises herbes. Le sol est boueux à cause de la pluie de tout à l’heure…

Klein sortit un morceau de papier et le secoua.

Celui-ci se tendit et devint aussi dur qu’une plaque de fer.

Le jeune homme le prit et creusa au centre de la zone un trou peu profond où il enterra la petite boite de métal qu’il tenait à la main. Seule une fine couche de terre la séparait du monde extérieur.

Cela fait, il sortit les explosifs du coffre de bois, en enterra dans différents endroits ainsi que dans les entrepôts et les bâtons restants près du centre.

Enfin, il sortit son revolver et ajusta une nouvelle fois le ratio : 3 balles de purification et 2 balles d’exorcisme.

Il fourra l’arme dans l’étui sous son bras, arrangea ses vêtements, se dirigea vers un espace situé entre deux entrepôts et jeta une figurine de papier juste au-dessus des quelques explosifs qu’il y avait enterrés.

Une nouvelle fois, Klein regarda autour de lui puis prit une autre boîte métallique carrée. Ayant supprimé la cage d’énergie spirituelle, il en sortit la broche d’or sombre en forme d’oiseau et l’agrafa sur sa poitrine du côté gauche.

Ouf…

Il soupira, quitta l’endroit, fit le tour des extérieurs, jeta quelques objets discrets et brûla le morceau de papier qu’il avait utilisé.

À son retour, il grimpa au sommet de l’un des entrepôts et se cacha dans l’ombre.

Il compta et vérifia ses différents charmes, extraits et poudres à base de plantes, toucha l’étui à cigarettes en fer et fit claquer ses doigts.

La figurine qu’il avait laissée entre les deux entrepôts se leva et se transforma en un gentleman vêtu d’une redingote noire à double boutonnage, coiffé d’un semi haut de forme en soie et tenant à la main une solide canne.

Ce double étant assez éloigné et dissimulé, il aurait été difficile pour quiconque venait de l’extérieur de le remarquer.

Une fois celui-ci en place, Klein disparut de l’endroit où il se tenait.

Mais comme sa vue n’en était pas affectée, il distinguait clairement la route qui menait à la clairière.

Même s’il était préparé et avait vécu de nombreuses batailles, le jeune homme, en cet instant, était tout de même un peu nerveux et effrayé.

Même la meilleure des performances peut toujours être percée à jour !

De plus, l’ennemi était un Séquence 5 doté d’un objet occulte ! Et il y avait aussi un Séquence 6 et un Séquence 7 !

Est-ce là l’état dans lequel se trouve tout magicien avant de monter sur scène ?

Klein prit une inspiration silencieuse pour réprimer ses émotions et la chaleur.

La lune cramoisie, cette nuit-là, était obscurcie par les nuages et seule une faible lueur éclairait la clairière.

Le Magicien n’attendit pas longtemps. Trois silhouettes approchaient à pas rapides, l’une derrière l’autre.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Meifumado
  • 🥈2. matsu 1
🎗 Tipeurs récents
  • matsu 1
  • Meifumado


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 132 – La Broche du Soleil Menu Chapitre 134 – Zombie et Loup-garou