Le Démon Roi | Great Demon King | 大魔王
A+ a-
Chapitre 51 – Le calme après avoir tué quelqu’un

Ce n’était pas la première fois que Han Shuo tuait quelqu’un, mais comparé à des trolls de la forêt, l’impact que le cœur de Han Shuo avait reçu en massacrant Claude était extrêmement grand.

Après tout, les trolls des forêts étaient une race différente de lui, et étaient des voleurs de renom. Les tuer était aussi naturel que de tuer des créatures magiques, il était complètement différent d’eux. Han Shuo avait été forcé de tuer Claude. C’était vraiment contre sa volonté parce qu’il savait dans son cœur que s’il ne le tuait pas, Han Shuo pourrait se débarrasser de ses pensées pour vivre paisiblement dans le futur.

En regardant le jeune homme s’affaiblir et s’affaisser dans une mare de sang, Han Shuo se sentit un peu engourdi. Il y avait un sentiment de vide dans son cœur, il n’avait pas hésité quand il avait bougé, et ce ne fut que lorsqu’il regarda la mort en face qu’un sentiment de nervosité grandit en lui.

Claude était un noble et le fils cadet du commandant de la Légion. Si la nouvelle était divulguée, seule la mort l’attendrait à son tour.

En regardant le cadavre du jeune chevalier, Han Shuo regarda dans le vide pendant un moment. Son expression légèrement paniquée devint de plus en plus résolue et froide.

Finalement, le garçon réarrangea ses vêtements et se leva, avant de s’approcher du cadavre et de fouiller ses vêtements. Il versa quelques pièces d’or dans son sac d’argent, une carte de cristal et quelques remèdes éparpillés.

Après avoir réfléchi un moment, Han Shuo ne rangea que les pièces d’or. Il mit de côté la carte de cristal potentiellement incriminante et les autres biens de Claude.

Un petit squelette brandissant un couteau d’os apparut devant Han Shuo après la fin de son incantation. Le garçon chercha une clairière isolée et brandit avec le petit squelette un couteau durant quelques minutes pour creuser un trou profond. Han Shuo nettoya soigneusement les traces de sang qu’il avait laissées derrière lui. Il dissimula même lentement ses traces.

Tournant autour de la parcelle de forêt et s’assurant qu’aucun indice n’avait été laissé derrière lui, Han Shuo ne retourna pas sur le chemin originel. Au lieu de cela, il fit un cercle supplémentaire et creusa un trou profond au nord de Drol, enterrant tous les biens de Claude. Finalement, il retourna à Drol en empruntant une autre rue.

Il avait fait tout cela parce qu’il voulait être extrêmement prudent. Ils n’avaient pas attiré l’attention de quiconque sur le chemin de la forêt plus tôt.

Maintenant que Han Shuo l’avait tué et soigneusement enterré son corps, personne ne devrait le découvrir. Même si quelqu’un découvrait involontairement le corps de claude, Han Shuo avait pris toutes les affaires du corps, créant l’impression d’un meurtre au cours d’un vol. Ces choses se produisaient assez souvent dans la ville de Drol et devraient être en mesure de cacher les vraies raisons du meurtre.

Après que Han Shuo eut réglé ces problèmes, il se cacha dans les environs de l’hôtel d’Irène et des autres pendant les deux jours suivants, observant silencieusement les mouvements des étudiants de magie de la lumière. Il découvrit alors que ni Irène ni Plage ne cherchaient à venir.

Après deux jours d’observation, Han Shuo se détendit finalement et baissa la garde en voyant qu’Irène et Plage ne faisaient aucun geste pour aller chercher le jeune homme et se concentraient à dépenser de l’argent en visitant divers vendeurs d’armes et armures ainsi que des pharmaciens.

Au crépuscule cette nuit-là, Han Shuo ne s’aventura pas de nouveau pour garder un œil sur Irène et Plage, mais resta à l’intérieur pour pratiquer tranquillement la cultivation. Il élargit à plusieurs reprises la largeur des méridiens de son corps et améliora leur flexibilité.

Han Shuo était assis sur le bord de son lit, complètement nu, la sueur coulant sur tout son corps, en commençant par son front. Les tendons de son corps bondirent alors qu’ils se gonflaient comme un nombre infini de vers qui se déplaçaient à travers la surface de son corps. Il semblait encore plus digne et effrayant que le tatouage le plus diabolique.

Durant tout ce processus, un tremblement soudain traversa l’esprit de Han Shuo alors qu’il sombrait dans un royaume insensé. Pour le moment, il s’oublia, oublia le temps, et était comme une sculpture, sans vie. Seul un léger soupçon de splendeur noire circulait sous sa peau.

“Dondondon”.

Des bruits soudain de coups alertèrent Han Shuo. Lorsqu’il revint à lui, il fit le point sur lui-même et comprit qu’il avait dû sombrer inconsciemment dans l’état mental démoniaque.

“Dondondon”.

Les coups continuaient à retentir et Han Shuo fut un peu irrité que son entraînement ait été interrompu. Il attrapa une serviette au hasard et l’enroula autour de lui, disant avec irritation : «j’arrive, j’arrive!».

Lorsque la porte fut ouverte, Han Shuo reçut le choc de sa vie. L’expression irritable sur son visage disparut sans laisser de trace et se transforma immédiatement en un visage souriant. Il dit joyeusement: «Eh, c’est vous les gars. Je vous ai attendu longtemps. Vous êtes enfin de retour.»

Debout devant la porte, Fanny et Lisa avaient l’air un peu fatiguées et leurs cheveux étaient un peu décoiffés. Ils portaient des objets dans les mains et des sacs sur le dos, l’air fatigué de la route. Apparemment, ils venaient de rentrer de la Forêt Noire.

– «Toi Bryan, tu es rentré à Drol il y a si longtemps. Nous nous sommes inquiétés pour toi pendant un bon moment. Oh, comment as-tu obtenu de l’argent pour vivre dans une chambre aussi chère? Si le propriétaire ne me l’avait pas dit, je n’aurais jamais cru que tu logerais dans cette chambre.» Les yeux clairs de Fanny balayèrent Han Shuo et elle parla avec un peu de mordant.

– «Bryan, que s’est-il passé le jour de ton départ ? Tu n’es pas rentré depuis deux jours et je pensais que quelque chose t’était arrivé ? », Dit-elle.

«Je me suis perdu après mon départ, et quand j’ai trouvé le camp d’origine, j’ai découvert que vous étiez partis depuis longtemps. Je n’ai pas pu vous trouver, alors j’ai fait un pas en avant et je suis retourné à Drol pour vous attendre. Heureusement que tout le monde va bien. C’est merveilleux.» Han Shuo sourit légèrement et s’expliqua doucement.

Fanny regarda Han Shuo, réfléchit un moment et s’adressa à Lisa à côté d’elle. «Lisa, va finir de préparer les chambres avec Maître Gène et les autres. Je dois discuter de certaines choses avec Bryan.»

– «Maître Fanny, cet incident est passé depuis un bon moment maintenant. Bryan nous a même sauvé la vie… Vous lui en voulez encore ?»

Son visage rougit quand Fanny entendit de nouveau parler de l’incident de la dernière fois. «Non, j’ai à discuter d’autres choses avec lui. Va choisir une chambre pour moi et je serai bientôt là.»

En entendant l’explication de Fanny, elle ne se sentait pas à l’aise, mais elle ne dit rien de plus et se retourna pour partir en murmurant quelque chose dans sa bouche.

Dès qu’elle fut partie, Fanny posa son regard sur Han Shuo et regarda la pièce dans laquelle elle vivait autrefois, semblant se souvenir de ce qui s’était passé la dernière fois, ses joues devenant encore plus rouges. Elle renifla doucement et dit: «Tu ne vas pas m’inviter à entrer ?»

– «Eh, Maître Fanny, par ici s’il vous plaît». Han Shuo fut surpris et tourna précipitamment son corps sur le côté. Lorsque Fanny entra, il pencha la tête pour jeter un coup d’œil dans le couloir et ferma la porte hâtivement, comme s’il agissait avec une conscience coupable.

– «Que fais-tu si discrètement ? Je te demande ce qui s’est passé le lendemain de ton départ du camp? Comment t’es tu procuré les pièces d’or pour louer cette chambre ?». Fanny fixa Han Shuo avec un regard suspicieux après s’être assise.

Han Shuo n’avait toujours pas complètement récupéré de la mort de Claude. En entendant les mots de Fanny, il fut un peu surpris. Il réfléchit un moment puis expliqua en riant: «Lorsque j’ai quitté le camp ce jour-là, je suis resté à proximité pour pratiquer la magie de nécromancie. J’ai rencontré un Loup de la Lame du Vent blessé. J’ai continué à chasser le Loup de la Lame de Vent blessé et l’ai finalement tué quand il ne faisait pas attention. Quand je suis rentré au camp, je suis revenu ici après avoir réalisé que vous étiez parti. Après être retourné à Drol, j’ai vendu le noyau et la peau. C’est comme ça que j’ai obtenu les pièces d’or. Je pensais que vous reviendriez probablement ici, c’est pourquoi j’ai loué la chambre pour vous attendre. C’est ce qui s’est passé.»

Fanny ne parla pas immédiatement après que Han Shuo eut fini de lui expliquer, mais plutôt regarda Han Shuo avec une pensée apparente. Elle expira doucement après un moment, «Bryan, tu es vraiment complètement différent d’avant!»

Il lui répondit en parvenant à sortir un sourire honnête. Il se gratta la tête: «Vraiment? A quel point suis-je différent ?»

«À bien des égards. Ton apparence, ton corps et ta taille, ainsi que ta personnalité et tes expressions tes paroles sont devenues bien trop différentes de ce que je connais de toi. On dirait que c’est toi qui a le plus changé après avoir vécu les épreuves de la Forêt Noire. Tous les étudiants ont subi des changements après avoir constamment fait face à des batailles de vie ou de mort, mais qui aurait pensé que ton changement aurait été le plus important ? Je trouve cela tellement marquant!». Fanny fixa Han Shuo d’un air abasourdi.

Celui-ci comprit que lors de cette sortie dans la Forêt Noire, à son insu, un changement avait vraiment eu lieu dans la façon de voir les choses. Ce changement avait accompagné l’augmentation de sa force et les dangers auxquels il était confronté. Han Shuo, après avoir tué de ses propres mains la veille et avoir eu une réflexion sérieuse, avait pu mieux comprendre les dures réalités de ce monde et son cœur était devenu plus froid et plus dur.

«Maître Fanny, vous avez laissé une note disant que vous avez rencontré les deux monstres mangeurs d’hommes. Avez-vous eu un conflit avec eux ?». Han Shuo rit légèrement et n’expliqua pas les choses plus en détail, mais commença plutôt à demander à Fanny ce qui leur était arrivé après.

«Bien sûr, les deux monstres mangeurs d’hommes continuaient à nous suivre. Ils sont même entrés en collusion avec quelques trolls des forêts pour nous attaquer. Nous avons finalement réussi à nous en sortir, mais nos chemins étaient considérablement déviés de notre direction originale parce que nous évitions les monstres mangeurs d’hommes et les trolls de la forêt. C’est pourquoi nous sommes rentrés si tard à Drol.» Répondit Fanny.

Hochant la tête, Han Shuo était sur le point d’ouvrir la bouche, quand il fronça soudainement les sourcils et se leva brusquement. Il dit avec un visage sérieux: «On dirait que nous avons des problèmes.»

«Tout le monde en alerte! Les cavaliers de loups orques sont apparus dans la partie sud de Drol. Ils vont dans cette direction, tout le monde se prépare pour le combat!»

Des énormes cris retentirent soudainement dans les rues à l’extérieur de l’hôtel, toutes liées à l’invasion imminente des cavaliers orques.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Julien Martin
  • 🥈2. prince
  • 🥉 3. enzo
  • 4. Marino
🎗 Tipeurs récents
  • prince
  • Marino
  • enzo
  • Julien Martin


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 50 – Une dure réalité Menu Chapitre 52 – L’invasion Des Cavaliers Loups Orques