Le Démon Roi | Great Demon King | 大魔王
A+ a-
Chapitre 52 – L’invasion Des Cavaliers Loups Orques

Han Shuo avait parlé avec Fanny quand il cria immédiatement en entendant les voix sonner de l’extérieur, «Maître Fanny, dépêchons-nous d’aller les rejoindre!»

Fanny ne mordit pas ses mots et se précipita vers la porte de la chambre de Han Shuo dès que sa voix eut retenti. Après que Fanny fut partie, Han Shuo jeta au hasard le peignoir qui était enroulé autour de son corps et mit rapidement ses vêtements. Il rangea soigneusement les aiguilles de fer, le poignard, l’arbalète et les bouteilles de médicaments qu’il avait achetés ces derniers jours et quitta finalement la pièce.

Les corps des aventuriers et les voix criantes des marchands se firent entendre de partout dans la rue principale. Ces gens buvaient dans leurs hôtels ou s’amusaient dans des lieux de tentation, mais ils avaient tous quitté leur chambre quand ils avaient entendu la nouvelle de l’invasion des cavaliers de loups et avaient déferlé sur la rue principale.

Les aventuriers et les mercenaires vivaient tous en ayant une main sur leur lame de couteau, et étaient depuis longtemps habitués à de tels dangers. Lorsqu’ils quittèrent leur chambre, ils organisèrent tous leurs armes et armures de manière méthodique, se rassemblant dans la rue Sud selon la provenance des voix.

Han Shuo sortit de la chambre et réalisa que même le propriétaire de l’hôtel avait attrapé une longue épée quand il était retourné à la réception de l’hôtel. Le propriétaire se tenait devant la porte avec une expression féroce. Il semblait que les citoyens de Drol étaient en effet féroces et valeureux.

Fanny et les autres se tenaient tous devant la porte. Tous les étudiants déposèrent leurs affaires à la hâte dans la pièce et se précipitèrent à nouveau. Après l’aventure dans la Forêt Noire, ces jeunes mages en pleine croissance avaient appris à être calmes et possédés, et ne crièrent pas au hasard de panique.

– «Bryan, dépêche-toi de venir ici. Nous devons partir immédiatement pour la rue Sud. Puisque les cavaliers de loups Orques osent envahir la ville de Drol, nous ne devons pas les laisser réussir!» Elle leva immédiatement la main et appela aussitôt qu’elle vit Han Shuo apparaître, comme si elle avait peur qu’il ne puisse pas la voir.

Mis à part Fanny et les autres devant les portes de l’hôtel, quelques autres aventuriers et mercenaires s’étaient également réunis en groupes de trois à cinq personnes. Les étudiants en nécromancie continuèrent de sortir de leur chambre. Chacun était armé jusqu’aux dents et hérissé d’armes. Fanny compta les têtes peu après que Han Shuo se soit dirigé vers le côté de la jeune fille. Lorsqu’elle découvrit qu’elles étaient toutes prises en compte, elle cria immédiatement : «Suivez-moi jusqu’à la rue Sud et ne vous séparez pas.»

Han Shuo suivit Fanny dans une rue principale bondée de personnages, arrivant à la rue Sud peu après. Quand ils arrivèrent, Han Shuo vit que près d’une centaine d’aventuriers et de mercenaires étaient à proximité. Le vieux mage, Félix, et la femme elfe, Blanche, que Han Shuo avait vu la dernière fois étaient également là. À en juger par les apparences, ils agissaient comme des chefs. Félix flottait dans les airs et criait fort.

«Eh, ce vieux mage peut planer dans les airs en utilisant la magie de la lévitation. On dirait qu’il doit être au moins du niveau des archimages.» S’exclama Gene, choqué après leur arrivée avant de commencer à expliquer aux élèves. «Quand un mage s’entraîne dans un certain domaine, il peut utiliser la magie de la lévitation pour voler. Cependant, seuls les mages ayant atteint le niveau de l’archimage peuvent lancer de la lévitation. Par conséquent, les mages, qui peuvent voler, sont sans aucun doute des personnages nobles et extrêmement puissants.»

«Braves guerriers de l’Empire, les cavaliers des loups des Orques se dirigent vers la ville de Drol. Selon mes observations, les cavaliers de loup se déplacent en formation de cinq cents. En tant que campement de l’Empire, notre ville de Drol n’a aucune tolérance à être piétinée par ces sauvages. Guerriers, levez vos armes et donnez leur un aperçu de la fureur des guerriers de l’Empire!». Félix flottait dans les airs et tenait dans sa main droite un bâton magique exquis, incrusté de saphirs, parlant fort pour remonter le moral des troupes.

– «Eh, ce ne sont pas les gens de la branche de nécromancie ? Heh heh, j’avais envie de vous rencontrer ici». La voix de Beacher retentit soudainement sur le côté. Han Shuo tourna la tête pour voir que les grands étudiants de la lumière avaient tous tourné leur regard vers eux.

«Bonjour Maître, je n’aurais pas pensé que nous vous rencontrerions ici. J’espère que vous avez obtenu de riches récompenses lors de cette sortie ?». Gene hocha la tête et sourit en saluant, posant ses questions par la suite.

«Rien d’incroyable, pas de grandes récompenses, mais les étudiants se sont vraiment améliorés.» Répondit doucement la jeune fille en souriant.

Des sons sourds en provenance du sud retentirent au loin. Suite aux instructions de Félix et de Blanche, les guerriers étaient armés depuis longtemps et se hérissaient d’armes. Mages, archers et prêtres se tenaient à l’arrière, séparés des guerriers par une distance de cinq à six mètres. Ils avaient pris leurs bâtons magiques et regardaient intensément le sud avec une expression grave.

Voyant que tout le monde avait pris leurs positions, Griper et Gene ne perdirent pas de temps à poursuivre leur bavardage, au lieu de se mettre à la place des mages. Bien que le corps de Han Shuo se soit grandement amélioré, il n’était pas stupide au point d’attirer l’attention sur lui. Lui aussi suivait Fanny et se tenait avec les mages.

Tout comme tout le monde avait pris ses positions respectives selon la profession, des bruits sourds résonnèrent comme des tambours dans le cœur des gens assemblés. Un lourd et concentré sentiment d’aura puissante pénétra lentement dans le cœur de tous. Les cavaliers de loup orques chevauchant le loup se montrèrent lentement hors du nuage de poussière volant dans la vision de tous.

Une aura meurtrière enveloppa immédiatement toute la ville de Drol. Les cavaliers de loups se mirent immédiatement à charger en avant dès leur apparition, accompagnés de hurlements et de cris aigus. Les longues épées dans leurs mains brillèrent d’une lueur froide, et la puissante charge d’aura des cinq cents cavaliers de loups chargeant à l’unisson donna immédiatement aux autres un fort sentiment d’oppression.

«Mages prêts, libérez votre magie à mon signal!». Félix était relativement calme alors qu’il planait dans les airs, regardant les cavaliers de loups. Il ne parlait calmement que lorsque les cavaliers de loup avaient vraiment commencé à charger.

«Faites attention à tout le monde! Ne laissez rien vous arrivez.» Fanny était également un peu nerveuse à ce moment et elle se retourna pour transmettre quelques rappels aux étudiants qui se tenaient à côté d’elle. Juste au moment où Fanny était sur le point de le rappeler à Han Shuo, elle découvrit soudainement qu’il y avait une sorte de froideur engourdissante dans ses yeux et sur son visage calme. Il n’y avait aucune panique. Il attrapa une dague tranchante dans sa main, et une aura glaciale commença lentement à se dégager de la dague.

En remarquant le regard de Fanny, la concentration de Han Shuo s’évanouit et l’aura glaciale avec laquelle il avait infusé la dague en guidant l’énergie Yuan de sa main gauche après avoir activé le sort magique du Feu Glacial Mystique se dissipa soudainement. Sans aucune trace de son utilisation.

– «Quelque chose ne va pas Maître Fanny ?». Han Shuo regarda Fanny et demanda cela avec un sourire honnête.

«Non, rien. Fais attention!». Fanny regarda Han Shuo et répondit d’un ton étrange.

À ce moment, Fanny avait finalement réalisé que le sourire honnête et stupide que Han Shuo portait ordinairement sur son visage n’était qu’un déguisement. Le calme et la froideur dont il avait fait preuve face au danger étaient probablement le véritable état de Han Shuo.

«Bon sang, tu as menti à tout le monde. Je te le ferai payer tôt ou tard.» Fanny réfléchit férocement dans son cœur d’une part, et de l’autre apprécia subitement Han Shuo, sentant soudainement qu’un Han Shuo calmement sérieux avait une qualité très différente de celle d’un Han Shuo montrant un faux visage.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. prince
  • 🥈2. enzo
  • 🥉 3. Marino
  • 4. Julien Martin
🎗 Tipeurs récents
  • prince
  • Marino
  • enzo
  • Julien Martin


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 51 – Le calme après avoir tué quelqu’un Menu Chapitre 53 – Les dangers de la ville de Drol