Laissez-moi Jouer en Paix|Let me game in peace|我只想安静地打游戏
A+ a-
Chapitre 355 – Régicide

Chapitre 355 Régicide

“J’ai vraiment atteint le niveau épique ?” D’une pensée, le sabre vola vers Feng Qiuyan. Il tendit la main pour attraper la poignée, et une fois qu’il la serra dans sa main, il était certain d’avoir dépassé le stade légendaire.

Zhou Wen se sentit immédiatement envieux. Ce serait formidable si son Âme de Vie était aussi obéissante.

“Félicitations pour avoir atteint le stade épique.” Zhou Wen était vraiment heureux pour Feng Qiuyan. Il pensait que maintenant que Feng Qiuyan avait avancé au stade épique, il n’y avait probablement plus de raison pour qu’il le dérange pendant qu’il farmait, non ?

Tandis que Feng Qiuyan tenait le sabre, ses yeux devinrent progressivement résolus. Il leva les yeux vers Zhou Wen et dit : “Grâce à toi, Entraîneur, j’ai pu avancer au stade épique à 17 ans. J’ai presque trois ans d’avance sur mes plans. J’espère que tu pourras continuer de me guider dans le futur !”

“Je ne t’ai pas guidé du tout. C’est à cause de ton talent. Ça n’a rien à voir avec moi. Il n’y a rien que je puisse t’enseigner dans le futur”, dit précipitamment Zhou Wen.

Feng Qiuyan ne discuta pas avec lui. Au lieu de ça, il tint le Sabre de son Âme de Vie et dit : “Entraîneur, je viens juste de passer au stade épique. Je ne connais pas encore le pouvoir de mon Âme de Vie. Pourrait-on faire un match d’entraînement ?”

Zhou Wen voulait à l’origine refuser, mais après réflexion, il accepta et se rendit au terrain d’entraînement avec Feng Qiuyan.

Bien qu’il ne soit pas intéressé par le combat, Zhou Wen pensait aux quatre autres arts d’énergie primordiale qu’il possédait. S’il pouvait utiliser les méthodes habituelles pour passer au stade épique, il devait comprendre la véritable signification de ses arts d’énergie primordiale. Ce serait une situation gagnant-gagnant de se battre avec Feng Qiuyan.

Quand ils arrivèrent sur le terrain d’entraînement, Zhou Wen réfléchit un moment et passa son art d’énergie primordiale à l’Ère du Diable. Les techniques de sabre de Feng Qiuyan étaient rapides, et il avait avancé au stade épique. Bien que ses stats n’aient pas augmenté, la vitesse de son sabre deviendrait certainement encore plus rapide qu’avant avec le boost de son Âme de Vie.

Les trois autres arts de Zhou Wen n’augmentaient pas significativement sa vitesse. Désormais, la stat la plus élevée de Zhou Wen était sa vitesse. Avec la Providence de Vie de l’Ère du Diable qui augmentait ses attributs et lui donnait des capacités de lévitation, il pensait pouvoir combattre Feng Qiuyan.

L’Âme de Vie de Feng Qiuyan appartenait au type de combat, donc elle pouvait être utilisée comme arme. Feng Qiuyan serra son Sabre d’Âme de Vie et frappa en avant.

Cette frappe était complètement différente de la dernière fois que Feng Qiuyan s’était battu avec Zhou Wen. À l’époque, Feng Qiuyan avait besoin d’augmenter lentement la vitesse du sabre après chaque coup, mais cette frappe était si rapide qu’elle était presque indiscernable. C’était comme si elle avait disparu de ses yeux.

S’il n’avait pas avancé au stade épique et augmenté sa vitesse, il n’aurait probablement pu esquiver qu’avec les Pas Fantômes, sans être certain de réussir.

Cependant, les choses étaient différentes désormais. La vitesse de Zhou Wen avait augmenté à 36 points. Feng Qiuyan venait juste d’atteindre le stade épique et n’était probablement qu’à 21 points. La différence était énorme.

Sans utiliser les Pas Fantômes, Zhou Wen fit un pas en avant et sa vitesse monta en flèche. Il enchaîna avec la Compétence de Fée de la Porte du Dragon, esquivant l’attaque de Feng Qiuyan d’une manière imperturbable.

“Entraîneur, tu dois être prudent ! Mon âme porte le nom de Régicide, et ce que je ressens, c’est qu’elle est incomparable.” Feng Qiuyan n’avait aucune retenue ou secret pour Zhou Wen alors qu’il partageait le nom et la capacité de son Âme de Vie.

La Providence de Vie et l’Âme de Vie devaient rester le plus grand secret d’une personne, donc la plupart des gens ne laissaient pas facilement les autres connaître leurs capacités.

“Régicide ? Pourquoi ça semble un peu suspect ? Ma Providence de Vie a le mot « Roi ». Est-ce que régicide ne signifie pas tuer un roi ?” Zhou Wen connecta les points.

Feng Qiuyan avait maîtrisé ses techniques de sabre, et il avait défini les standards avec son premier coup. Il dépassait la vitesse que son corps pouvait contrôler – le standard qu’il avait lorsqu’il avait enchaîné plus de cent coups.

S’il continuait à frapper, ses coups deviendraient plus rapides. Ayant déjà dépassé ses limites physiques, Feng Qiuyan n’aurait pas dû être capable de contrôler de telles vitesses. Cependant, il utilisait son Âme de vie qui ne faisait qu’un avec lui, améliorant grandement son contrôle. Cela permettait à chaque frappe de dépasser ses limites, devenant ainsi plus forte et plus rapide sans perdre le contrôle.

Heureusement, la vitesse de Zhou Wen était bien supérieure à celle de Feng Qiuyan. Avec l’Ère du Diable comme base, il n’était pas difficile pour lui d’esquiver la rapidité du sabre de Feng Qiuyan.

Cependant, Zhou Wen ne put s’empêcher de louer Feng Qiuyan. Si Feng Qiuyan ne mourait pas à cause d’une mésaventure, il serait certainement un grand expert du sabre dans le futur.

Sa Providence de Vie en tant que Roi Céleste du Sabre Rapide lui permettait d’avoir un talent sans limite en matière de vitesse. Maintenant qu’il avait l’Âme de Vie Régicide, il avait l’arme parfaite pour lui. De plus, avec sa concentration innée et sa perspicacité envers les sabres, personne ne pouvait l’empêcher d’avancer tant qu’il ne mourrait pas. Peut-être pourrait-il un jour réellement atteindre le stade mythique.

Le sabre de Feng Qiuyan devenait de plus en plus rapide, et devenait de plus en plus dangereux. Ses techniques de sabre n’étaient plus comme dans le passé, cherchant délibérément la perfection. On pouvait trouver de nombreuses failles dans ses techniques, mais toutes étaient cachées sous la vitesse de son sabre. Même si Zhou Wen pouvait voir à travers les défauts, il n’avait pas le temps d’en profiter. Le fait de voir mais de ne pas pouvoir agir était équivalent à ne pas avoir de défauts.

Dans le passé, les techniques de sabre de Feng Qiuyan étaient banales, et il poursuivait délibérément ses limites. Bien qu’il ne soit plus aussi parfait, il avait l’air beaucoup plus naturel. La banalité avait disparu et il y avait de la finesse.

Au début, Zhou Wen ne ressentit aucune pression. Après tout, sa vitesse était beaucoup plus élevée. Cependant, lentement, les techniques de sabre de Feng Qiuyan commencèrent à lui faire sentir cette pression.

C’était une technique de sabre qui dépassait ses limites. Il avait des possibilités infinies, mais il fallait aussi que Zhou Wen lui donne l’occasion de les montrer. Autrement, Feng Qiuyan n’aurait aucune chance s’il était vaincu au premier coup.

Sous le sabre rapide qui pouvait tuer en un clin d’œil, Zhou Wen était aussi gracieux qu’un immortel, esquivant les coups à plusieurs reprises sans que ses pieds ne touchent le sol. Tout en combattant Feng Qiuyan, il avait également senti les caractéristiques de l’Ère du Diable et de la Providence.

Cet art était imprévisible. La Providence de la Vie Diable donnait à Zhou Wen la capacité de contrôler l’espace. Avec ça, il pouvait traiter le ciel comme un terrain plat. Pour lui, il n’y avait pas de direction. Partout où il se tenait, les mondes infinis étaient sous ses pieds.

Avec une telle capacité, Zhou Wen avait beaucoup plus de choix qu’une personne ordinaire qui utilisait des techniques de mouvement. Zhou Wen pouvait facilement faire quelque chose que beaucoup d’autres ne pouvaient pas faire.

Dans le passé, Zhou Wen n’avait utilisé cette Providence de vie sans trop l’analyser. Cependant, après avoir soigneusement ressenti la providence, il réalisa que ce qu’elle pouvait faire était bien plus que ce qu’il avait imaginé.

Tout comme la Fée de la Porte du Dragon, il y avait beaucoup de mouvements qui nécessitaient un appui pour continuer. Cependant, il pouvait exclure tout ça parce qu’il n’avait pas besoin d’appuis pour voler directement dans les airs, lui faisant économiser beaucoup de temps et d’énergie.

Il n’avait pas non plus besoin de respirer dans les endroits qui le nécessitaient habituellement.

C’était comme quand les humains nageaient sous l’eau. Ils auraient besoin de refaire surface pour prendre une autre respiration après un certain temps. Cependant, si les humains pouvaient respirer sous l’eau, pourquoi auraient-ils besoin de perdre du temps à faire surface et à prendre une autre bouchée d’air ?

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. Lawliet
  • 🥉 3. Cesar
  • 4. PascalW
  • 5. j
  • 6. Thomas
  • 7. OyaTec_Suko-??
  • 8. Stormliders
  • 9. Yaozard
🎗 Tipeurs récents
  • OyaTec_Suko-??
  • j
  • Yaozard
  • Cesar
  • Thomas
  • Stormliders
  • Lawliet
  • PascalW
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 354 – Condenser une Âme de Vie Menu Chapitre 356 – Contempler