Laissez-moi Jouer en Paix|Let me game in peace|我只想安静地打游戏
A+ a-
Chapitre 356 – Contempler

Chapitre 356 Contempler

L’ère du diable faisait de Zhou Wen le seigneur des cieux, le rendant plus libre qu’un oiseau. Après avoir acquis une compréhension plus profonde, il réalisa que dans de telles circonstances, il pouvait faire des choses que personne ne pouvait imaginer.

Feng Qiuyan se retenait au début, craignant de blesser Zhou Wen avec son sabre. Cependant, plus il se battait, plus il réalisait que les techniques de mouvement de Zhou Wen étaient uniques et incroyables.

Il n’avait jamais vu une personne capable de flotter à l’envers dans les airs tout en se battant. C’était comme si les lois de la science ne l’affectaient pas du tout. Ça renversait complètement toute l’expérience qu’il avait acquise lors de ses précédentes batailles avec les humains.

Les nombreuses techniques de mouvement que Zhou Wen montrait étaient des choses qu’il n’avait jamais imaginées auparavant. Elles dépassaient pratiquement l’imagination de l’humanité.

“Comme prévu de la part de l’entraîneur!” Cela laissa Feng Qiuyan excité. Il brandit son sabre et combattit Zhou Wen à sa guise afin qu’il puisse voir plus des techniques de mouvements étranges de Zhou Wen.

Ces techniques devinrent plus étranges et bizarres alors que le temps passait. Quant aux techniques de sabre de Feng Qiuyan, elles devenaient plus calmes, utilisant la permanence pour contrer l’impermanence. C’était comme si Feng Qiuyan comprenait vraiment la profondeur de la lutte contre le mouvement avec l’immobilité.

Avec sa Providence, Zhou Wen commença à gagner un avantage. Cependant, il réalisa que chaque coup de Feng Qiuyan le mettait extrêmement mal à l’aise. C’était comme s’il avait scellé tous les changements dans ses techniques de mouvement, lui donnant un sentiment de retour aux bases.

Zhou Wen était déjà immergé et concentré sur la bataille. Alors qu’il se battait, il réfléchit à une façon d’échapper à la situation actuelle.

Cependant, peu importe le genre de changements qu’il apportait à sa technique de mouvement et peu importe à quel point elle était unique, il était difficile de berner le sabre de Feng Qiuyan. Chaque coup de Feng Qiuyan était devenu simple. Il avait vu à travers la myriade de changements pour finalement décider d’un coup de sabre unique.

Chaque frappe était sans attache ni limite et devenait sublime. Feng Qiuyan avait enfin maîtrisé ses techniques de sabre.

La technique de déplacement de Zhou Wen ne cessait de changer, réussissant à peine à esquiver les attaques de Feng Qiuyan. Cependant, l’espace dans lequel il pouvait se déplacer diminuait, étant constamment réprimé par la technique de Feng Qiuyan.

Cette pression forte et oppressante ne fit pas paniquer Zhou Wen. Au lieu de ça, il se sentait plutôt excité. Son cerveau était plus calme et plus clair qu’à n’importe quel autre moment.

Zhou Wen cherchait constamment la possibilité de craquer les techniques de sabre de Feng Qiuyan. Il fit sortir chaque once de possibilité de son corps pour rendre l’impossible possible.

La circulation d’énergie de l’ère du diable et de sa providence étaient également usée à leur limites, permettant à Zhou Wen de ressentir profondément leur existence et leurs effets. Ce n’est qu’ainsi qu’il pourrait mieux s’en servir.

Petit à petit, Zhou Wen réalisa que l’Ère du diable et sa Providence de Vie étaient quelque peu différentes de ce qu’il avait compris précédemment.

Il était vrai qu’il gagnait de puissants boost en vitesse et en vol, mais le véritable pouvoir n’était pas seulement ça. Cet Art d’énergie primordiale qui venait d’un domaine différent semblait avoir des significations encore plus profondes.

Comme d’habitude, Wei Ge arriva au terrain d’entraînement tôt le matin. Il était venu ici non pas pour s’entraîner mais pour attendre quelqu’un.

Le vice-chancelier était chargé de gérer les terrains d’entraînement. Il n’était qu’un vice-chancelier qui n’avait pas beaucoup d’autorité à l’école, il ne se souciait généralement de rien.

En fait, Wei Ge savait que ce vice-chancelier, qui semblait n’avoir aucun pouvoir réel, avait une formation très profonde. Selon les informations qu’il avait récolté, un président du conseil étudiant avait pu rester à l’école en tant que membre du personnel. Ça avait été arrangée par le vice-chancelier.

Il fallait savoir que ce genre de choses n’était pas du tout de son autorité, mais il l’avait pourtant fait.

Par conséquent, lorsque Wei Ge apprit que le vice-chancelier venait au terrain d’entraînement le matin, il vint également ici chaque matin pour faire semblant de s’entraîner, dans l’espoir de lui laisser une bonne impression. Il souhaitait même avoir des liens étroits avec le vice-chancelier afin de lui apporter son aide dans le futur.

Wei Ge savait à quel point il était important d’être retenu comme personnel. An Jing ne voulait pas être dérangée par la position de président du conseil étudiant. Li Xuan ne moquait également de pouvoir rester à l’école, mais pas lui.

Il n’était pas de l’élite comme An Jing, et n’avait pas non plus les antécédents familiaux de Li Xuan. Pour l’aider, lui et sa famille, à avoir un avenir, rester sur le campus était sans aucun doute la meilleure option.

À cette époque où le danger était partout, l’école était sans aucun doute l’un des endroits les plus sûrs. Le but de Wei Ge était de rester à l’Université du crépuscule et d’amener ses parents pour qu’ils s’installent ici. De plus, il avait travaillé dur pour ça.

Cependant, il était trop difficile d’être retenu pour travailler à l’Université. C’était si difficile que Wei Ge ne voulait pas renoncer à un morceau d’espoir.

Lorsqu’il arriva sur le terrain d’entraînement, il était encore tôt. Seuls quelques étudiants s’entraînaient avec les divers équipements dans la salle, et il ne vit pas le vice-chancelier.

Wei Ge était très satisfait. Il entra dans le vestiaire et se changea dans sa tenue d’entraînement, se préparant à trouver un endroit relativement remarquable pour s’entraîner en attendant l’arrivée du vice-chancelier.

Cependant, lorsque Wei Ge traversa une salle d’entraînement, il entendit un léger bruit venant de l’intérieur. Cela ressemblait au son de lames déchirant l’air.

“Quelqu’un utilise la salle d’entraînement si tôt?” Wei Ge était un peu curieux. Il se dirigea vers la porte de la salle d’entraînement et l’ouvrit. Réalisant que la porte n’était pas verrouillée, il l’ouvrit et regarda à l’intérieur.

En entrant, il ouvrit immédiatement les yeux en grand en voyant les deux silhouettes se battre dans la salle d’entraînement. L’une d’elle utilisait un sabre, et le sabre était suffisant pour faire frissonner. Juste en regardant de l’extérieur, Wei Ge avait l’impression d’être sur le point d’être tué par l’aura de sabre.

L’autre personne n’utilisait pas d’armes. Il n’utilisait que ses techniques de mouvement pour esquiver les frappes terrifiantes. Malgré les terrifiantes techniques de sabre, son corps était toujours aussi gracieux qu’un immortel.

Wei Ge avait également vu de nombreux tuteurs utiliser leurs techniques de sabre et de mouvement. En tant que président du conseil étudiant, il avait plus d’opportunités d’interagir avec les tuteurs que les étudiants ordinaires. Il avait également vu de nombreuses batailles, mais les techniques de sabre et de mouvement devant lui lui donnaient une sensation sans précédent. C’était comme s’ils étaient encore plus forts que les tuteurs qu’il avait vus auparavant.

“Zhou Wen… Feng Qiuyan…” Wei Ge reconnut les deux, stupéfait. C’était comme s’il ne pouvait pas croire que les deux personnes qui se battaient ici n’étaient pas des tuteurs, mais des étudiants comme lui, et des juniors qui plus est.

Wei Ge se tenait devant la porte, regardant les deux combats dans un état second, gardant la porte ouverte sans entrer ni reculer. Il parut quelque peu stupéfait.

Boom!

A ce moment, l’aura de Zhou Wen explosa alors qu’une force indescriptible jaillit de son corps comme si une flamme transparente brûlait.

Il est en train de condenser une Âme de Vie… Les pupilles de Wei Ge se contractèrent alors qu’il fixait intensément Zhou Wen dans les airs, comme s’il était pétrifié.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. Lawliet
  • 🥉 3. Cesar
  • 4. PascalW
  • 5. j
  • 6. Thomas
  • 7. OyaTec_Suko-??
  • 8. Stormliders
  • 9. Yaozard
🎗 Tipeurs récents
  • OyaTec_Suko-??
  • j
  • Yaozard
  • Cesar
  • Thomas
  • Stormliders
  • Lawliet
  • PascalW
  • Alexis


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 355 – Régicide Menu Chapitre 357 – La Terre Perdue