La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1908 – Ancien Sage ! Je deviendrai l’Enseignant du Monde (2)

Zhang Xuan avait décidé de faire le tour du monde à cause d’un trouble intérieur. Il était perdu et avait besoin de faire le point.

Il avait lu l’histoire du Maître Enseignant Kong, mais leur vie avait été très différente. Ainsi, il ne pouvait pas espérer vivre les mêmes choses que lui, même s’il se plaçaient dans les mêmes situations.

Il savait que devenir l’Enseignant du Monde était le moyen pour lui de devenir un Ancien Sage, mais comment faire ? Le monde était si vaste et régi par ses propres lois. Ce n’était pas comme si ses mots pouvaient atteindre les cieux. Alors comment ?

Incapable de le comprendre, il avait été dans une impasse. Peu importait comment il avait retourné la question, il avait été incapable d’avancer davantage.

Bien sûr, il savait que tous les pratiquants affrontaient le même genre d’obstacle au cours de leur vie, mais il ne savait pas par où commencer avec celui-ci en particulier.

Il avait toujours dépendu de la Bibliothèque de la Voie Céleste pour sa cultivation. Il avait rassemblé des livres et les avait compilés, et si nécessaire, il les avait corrigés. Dans l’ensemble, rien de ce qu’il avait fait jusqu’alors ne pouvait être réellement considéré comme étant sa propre création. Même s’il avait été capable d’avancer rapidement, cette méthode était aussi devenue un facteur limitant.

Il était capable de modifier n’importe quelle technique de cultivation jusqu’à la rendre sans défaut, mais sa dépendance à cette capacité l’avait rendu incapable de pratiquer sans technique.

C’était son plus grand défaut, et il en souffrait.

Même les cieux étaient imparfaits. Rien dans ce monde ne pouvait se faire sans compromis.

Ainsi, il s’était mis en route pour découvrir cette terre. Il ne savait pas combien de temps cela lui prendrait, ni où cela le mènerait, mais c’était tout ce qu’il pouvait faire.

Ce voyage avait été une révélation. Il avait aperçu de nombreuses facettes de ce monde qu’il n’avait jamais remarquées auparavant. Cependant, en entendant les mots de Shen Bi Ru, il réalisa quelque chose.

La réponse qu’il cherchait depuis six mois n’était pas quelque part dans ce monde. Elle n’existait qu’en lui.

Tout ce qu’il avait à faire était de donner le meilleur de lui-même. Pourquoi se comparer aux autres ?

Tous dans ce monde avaient leur propre voie à suivre, il était donc inutile de se conformer à un autre moule. Il devait simplement rester loyal envers lui-même et continuer à avancer. Ce serait suffisant.

Même s’il n’avait pas une technique de cultivation parfaite à suivre et qu’il ne pourrait peut-être pas réellement devenir l’Enseignant du Monde, il lui suffirait de s’assurer de rester fidèle à ses convictions, ce qui serait suffisant !

– « Merci, Shen Bi Ru ! »

Sentant un changement intérieur, Zhang Xuan sourit. Il avait trouvé sa propre réponse, et il était enfin prêt à percer.

La ville devint silencieuse.

Sa voix n’était pas particulièrement forte, mais elle attira l’attention de tous en un instant.

En l’entendant, Shen Bi Ru tourna la tête et ses yeux s’écarquillèrent. « Professeur Zhang ! Que faites-vous ici ? »

S’il ne voulait pas être reconnu, même ses disciples les plus proches ne verraient pas au travers de son déguisement.

Mais par gratitude pour Shen Bi Ru, il ne voulait pas lui cacher son identité. Ainsi, elle vit le professeur qui avait été méprisé et menacé d’expulsion deux ans plus tôt, Zhang Xuan !

En apparence, il ne semblait pas avoir beaucoup changé, outre son allure plus noble, sa peau plus lisse et son regard plus profond.

– « Cela fait très longtemps que nous ne nous sommes pas rencontrés, » répondit-il avec un sourire chaleureux en se dirigeant lentement vers la scène.

– « Oui, cela fait longtemps… » Elle hocha la tête en tremblant, émue.

Elle avait pensé qu’avec la différence entre leurs positions, ils ne se croiseraient plus jamais. Qui aurait pu savoir que leurs retrouvailles se feraient si brusquement ?

Le jeune homme était toujours le même. Il ne semblait pas orgueilleux et son sourire était toujours aussi innocent.

– « Le Maître Enseignant Zhang ? »

– « Elle affirmait tout à l’heure qu’elle était une de ses collègues, et maintenant, elle fait semblant d’être choquée… Est-ce qu’elle essaie de nous faire croire que ce type est l’Enseignant du Monde, le Maître Enseignant Zhang ? »

– « C’est déjà quelque chose de nous baratiner toutes ces bêtises, mais là… Nous prend-elle pour des attardés ? »

– « Elle essaie vraiment de nous pousser à bout ! S’il est vraiment le Maître Enseignant Zhang, alors je suis le Maître du Pavillon ! »

– « Comment quelqu’un d’aussi distingué que le Maître Enseignant Zhang pourrait-il venir dans une ville reculée comme la nôtre ? »

Tous deux ne se cachaient pas, leur échange fit donc exploser la foule, comme si quelqu’un avait jeté de la poudre au milieu d’un brasier.

Le Maître Enseignant Zhang était respecté de tous, mais largement hors de leur portée. Il ne leur était jamais venu à l’esprit de le rencontrer en personne.

Pourtant, cette jeune femme avait crié si brusquement “professeur Zhang” après avoir tenu de tels propos… Affirmait-elle que cet individu banal était cet homme ?

Elle se moque de nous !

Nous pouvons accepter un peu de vantardise, mais souiller l’honneur du Maître Enseignant Zhang ? C ’est i mpardonnable !

– « Ne savez-vous pas que se faire passer pour le Maître Enseignant Zhang est interdit par le Pavillon ? Vous devez être puni pour votre insolence ! Sinon, comment pourrons-nous rester crédibles ? » s’écria un Maître Enseignant dans la foule.

– « Attrapez ces deux scélérats ! Attrapez-les et… » cria une autre personne.

Mais avant de pouvoir terminer sa phrase, une voix tonna. « Taisez-vous ! Regardez le ciel ! »

Les badauds furieux levèrent le nez et ils faillirent s’évanouir.

Le jeune homme qui se faisait appeler Zhang Xuan souriait paisiblement en s’élevant lentement dans les airs.

Il était connu que voler était une capacité réservée aux pratiquants qui avaient atteint le royaume Saint. Cet imposteur était-il de ce niveau ?

Mais avant de pouvoir y réfléchir, ils entendirent un grondement et d’innombrables nuages menaçants apparurent.

La tempête était énorme. Elle couvrit rapidement toute la ville, puis continua de s’étendre au loin. Il ne lui fallut pas longtemps pour atteindre l’horizon, plongeant la zone dans les ténèbres.

– « C’est… Une Ordalie ? »

– « Elle est énorme ! Comment est-ce possible ? »

– « On dit que même l’Ordalie de l’Ancien Sage la plus formidable ne couvre que 67 km². Celle-là doit être au moins dix fois plus vaste, non ? »

Tous étaient abasourdis.

– « Pour être capable d’invoquer une telle Ordalie… Ce jeune homme est-il vraiment le Maître Enseignant Zhang ? »

Alors que ce point d’interrogation mourrait sur une paire de lèvres, la foule se plongea dans le silence.

Voilà. À part le Maître Enseignant Zhang, qui pouvait provoquer un tel tollé céleste ?

Dans la Cour de la Plaine du Glacier…

– « Mère, rassurez-vous. Je prendrai soin de mon corps et je m’assurerai de ne pas agir imprudemment ! » Une jeune femme aux traits rappelant une délicate sculpture de glace rassura une dame plus mûre en souriant.

La première était le Chef de la Cour de la Plaine du Glacier, Zhao Ya.

La seconde, devant elle, était la Sainte Vierge de la génération précédente, sa mère.

Après la résolution du conflit entre son Professeur et les grandes puissances à la Cité de l’Alliance, elle était rapidement retournée à la Cour de la Plaine du Glacier pour libérer sa mère. Elle l’avait ramenée au Royaume de Tianxuan pour la laisser retrouver son père, puis les avait accueilli à la Cour de la Plaine du Glacier.

– « Mais vous continuez à vous isoler pour cultiver, sans manger ni boire… » Un homme d’âge moyen s’approcha en secouant la tête, désapprobateur. « Votre mère et moi avons peur que vous alliez trop loin ! »

Le père de Zhao Ya, le seigneur de la ville de Baiyu du Royaume de Tianxuan, Zhao Feng, faisait son retour !

Après la disparition du Maître Enseignant Zhang, leur fille avait fait le tour du monde à sa recherche. Incapable de le retrouver, même après un certain temps, elle avait finalement décidé de retourner à la Cour de la Plaine du Glacier.

Mais dès son retour, elle avait consacré tout son temps à sa cultivation, négligeant même de dormir… Cela lui faisait mal au cœur de voir sa fille chérie vivre de cette manière.

Même si elle avait atteint un niveau bien au-delà de leur portée, la voir plonger imprudemment dans n’importe quel danger tant que cela pouvait élever sa cultivation était une source de préoccupation. Ils craignaient qu’il lui arrivât malheur.

– « Je vais bien. Je souhaite juste pouvoir me tenir fièrement devant mon Professeur quand il reviendra. Je ne veux pas qu’il soit déçu en me voyant, » répondit Zhao Ya.

Les souvenirs qu’elle partageait avec lui traversèrent sa tête et la remplirent de courage. Elle était sur le point d’apaiser à nouveau ses parents avant de reprendre sa pratique quand ses sourcils se haussèrent.

Elle leva précipitamment la tête et vit que le ciel au loin était recouvert par de grands nuages sinistres qui se rapprochaient rapidement de la Cour de la Plaine du Glacier.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. PascalW
  • 10. Ruben
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Marco
  • 19. enzo
  • 20. Max973
  • 21. Cindy
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Thomas
  • 25. Ba-Soma
  • 26. nevri
  • 27. Starbuck
  • 28. Aeyna
  • 29. Cédric
  • 30. Martin
  • 31. Ronan
  • 32. Xetrix
  • 33. JOSEPH
  • 34. Pierre
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1907 – Ancien Sage ! Je deviendrai l’Enseignant du Monde (1) Menu Chapitre 1909 – Ancien Sage ! Je deviendrai l’Enseignant du Monde (3)