La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1909 – Ancien Sage ! Je deviendrai l’Enseignant du Monde (3)

– « C’est… »

Sous le choc, Zhao Ya bondit sur ses pieds.

Elle comprenait que même avec sa cultivation élevée… Elle était incapable de percevoir entièrement cette mer de nuages menaçants !

Grâce à son travail acharné les six mois précédents, elle avait atteint la Réincarnation par le Sang. Bien sûr, elle était encore loin de faire une percée dans le royaume du Briseur de Dimension, mais sa force la plaçait sans aucun doute au sommet du monde des pratiquants.

Malgré cela, elle était incapable de sentir la limite de cette brume…

Cela ne signifiait-il pas que les nuages menaçants s’étendaient sur plusieurs centaines de milliers de kilomètres ?

– « Mais qu’est – ce que c’est que ça ? »

Zhao Feng et sa femme remarquèrent rapidement que quelque chose clochait et furent horrifiés par cette vision.

– « On dirait une Ordalie… Professeur ! Il est de retour ! » Ses yeux s’illuminèrent.

N’étant plus d’humeur à cultiver, elle se précipita vers l’épicentre de la masse en suspension.

À part cet homme, personne ne pouvait invoquer un tel amas ! Il était le seul et unique au monde à pouvoir le faire !

– « Un professeur cherche à transmettre des connaissances et à répondre aux questions de ses élèves. Bien que notre Salle des Maîtres en Combat n’ait pas vocation à répandre la sagesse, nous pouvons néanmoins démystifier les techniques de combat et les compétences martiales. Telle est la responsabilité d’un enseignant, d’autant plus que nous ne formons pas une organisation indépendante, mais une filiale du Pavillon des Maîtres Enseignants ! »

Debout devant une armée de dix mille hommes, Zheng Yang toisa les Maîtres en Combat fraîchement recrutés.

En six mois, la Salle des Maîtres en Combat s’était considérablement renforcée, surtout après qu’il eut transmis le savoir acquis auprès de Zhang Xuan.

Ses subordonnés étaient plus forts que jamais, chacun d’eux ayant la force de repousser des centaines de pratiquants simultanément.

– « Oui, Monsieur ! » acquiescèrent-ils.

Tous avaient entendu parler des exploits incroyables de leur Maître de Salle et de son professeur, et ils avaient hâte d’ajouter leur petite pierre à sa légende. Le suivre était leur souhait le plus cher, et il devenait enfin réalité !

Voyant que tous étaient gonflés à bloc, Zheng Yang arrêta là son discours. « Très bien, nous allons commencer l’entraînement pour aujourd’hui ! »

Il était sur le point de faire signe aux instructeurs de commencer quand il leva la tête et vit une masse obscure ramper depuis l’horizon.

– « Ces nuages sombres… Est-ce une Ordalie ? » Stupéfait un instant, il finit par comprendre. « C’est mon Professeur ! Il va devenir un Ancien Sage ! »

D’une légère poussée sur le sol, il disparut.

Dans la capitale de la Tribu démoniaque, Liu Yang était assis sur un trône surélevé, souverain méprisant ses sujets. D’une voix glaciale et avec une autorité ne souffrant aucune contestation, il déclara : « Je l’ai répété trop souvent, et il ne me plaît guère d’avoir à me répéter encore et encore. Tous les démons doivent s’efforcer de maintenir des relations amicales avec les humains et les conflits doivent être évités à tout prix. Quiconque désobéit sera tué sans hésitation ! Combien de fois vais-je devoir vous le dire ? »

Les démons s’agenouillèrent rapidement et répondirent : « Votre Majesté ! Nous vous obéirons ! »

Peu de temps après son investiture, le nouveau Seigneur Chen Yong avait mis en œuvre une série de réformes rapides et parfois extrêmes. Grâce à ses efforts, ses sujets commençaient à accepter la coexistence avec les humains et la tension initiale entre leurs races s’apaisait. Bien sûr, une querelle qui avait duré des dizaines de milliers d’années ne pouvait pas s’arrêter si facilement, mais au moins, les combats avaient cessé.

Finalement, le temps emporterait l’hostilité entre les deux espèces, ouvrant la voie à une ère de stabilité et d’harmonie.

De plus, cette coexistence n’était pas sans bénéfice. Les démons avaient ainsi accès aux précieuses ressources échangées sur le Continent des Maîtres Enseignants et ils pouvaient également développer leurs industries en appliquant les technologies humaines.

Après avoir expérimenté tous ces avantages, certaines factions parmi la Tribu Spirituelle soutenaient même ouvertement la politique du nouveau Seigneur Chen Yong.

Plus important encore, ce dernier avait répandu un nouvel ensemble de techniques de cultivation leur permettant de cultiver rapidement, même sans avoir à dévorer la chair et l’âme des humains.

Les deux races ayant des intérêts communs, les frictions diminuaient significativement.

– « Très bien, mettons fin à cette audience. Vous pouvez y aller ! »

Liu Yang se leva pour partir. En signe de respect, ses sujets n’étaient autorisés à quitter qu’après le départ de leur empereur.

Cependant, à ce moment-là, des nuages menaçants apparurent et couvrirent le ciel en un éclair.

– « Professeur… » Ses yeux s’écarquillèrent.

Sans hésiter, il fit un mouvement du poignet, déchira l’espace, s’engouffra dans ce passage et disparut sous le regard troublé de ses sujets.

Après son travail acharné pendant six mois, la Tribu s’était enfin stabilisée. Il avait le droit de rendre visite à son Professeur.

La même scène se produisait dans le Domaine Kunxu des Cent Écoles des Philosophes.

Kong Shiyao regarda le ciel sombre en tremblant d’excitation.

Son Professeur allait-il enfin réapparaître après sa longue absence ?

– « Je vais vous laisser le Domaine de Kunxu pour le moment. Je vais aller voir ce qu’il en est ! »

Sans attendre de réponse, elle se précipita vers le Continent des Maîtres Enseignants.

Après avoir passé six mois dans l’anonymat, Zhang Xuan avait à nouveau provoqué un énorme tumulte sur cette terre avec sa percée !

– « C’est lui… C’est vraiment lui ! »

– « Aucun doute, il n’y a personne d’autre que le Maître Enseignant Zhang pour générer quelque chose de ce genre. Dire que nous ne l’avons pas reconnu alors qu’il était là, devant nous ! Nous avons même essayé de l’arrêter… »

– « Mon Dieu, j’ai la chance de voir la splendeur du Maître Enseignant Zhang de mes propres yeux ! Maintenant, je peux mourir sans regrets ! »

Les habitants de cette petite ville réalisaient ce qu’il s’était réellement passé et beaucoup se raidirent, sous le choc.

Lorsque Shen Bi Ru avait affirmé être une collègue de Zhang Xuan, personne ne l’avait crue. Quand elle avait dit que le jeune homme qui se tenait devant eux était ce célèbre Maître Enseignant, ils s’étaient moqués d’elle, pensant que c’était absurde.

Mais tout cela était bien réel !

Cet homme incroyable qui avait gagné le respect et l’admiration du monde entier se tenait vraiment devant eux, en chair et en os !

– « Il n’a pas changé. Il est toujours sous les feux de la rampe, » sourit Shen Bi Ru d’un air impuissant.

Aussi loin qu’elle s’en souvenait, il avait toujours attiré l’attention de tous. Elle avait pensé qu’il changerait en arrivant au sommet, mais non. Il était le même vantard, comme s’il ne connaissait pas les concepts d’humilité et de profil bas.

Zhang Xuan était inconscient du tumulte de la foule.

Il méditait sur sa nouvelle illumination. Comme si les rayons du soleil à l’aube avaient percé les ténèbres de son esprit, il y vit une nouvelle voie à suivre.

Ce sentiment était si fort qu’il le toucha en profondeur.

– « C’est donc ça que je cherchais tout ce temps, » murmura-t-il en regardant les nuages sombres et les éclairs qui se rassemblaient autour de lui.

Il était évident que l’Ordalie qu’il allait traverser serait extrêmement destructrice et aurait une puissance offensive bien supérieure à tout ce qu’il avait surmonté auparavant.

Si la !

Des éclairs et des flammes célestes se condensèrent pour former d’innombrables et gigantesques armes, et toutes s’abattirent sur lui.

Même un pratiquant au royaume du Briseur de Dimension n’aurait eu aucune chance.

En fait, l’Ordalie semblait même supérieure aux capacités du Continent.

Cette force ultime avait vocation à détruire sa cible sans jamais échouer, et même Zhang Xuan, qui venait d’être éclairé, n’avait aucune chance.

Mais…

Puisqu’il n’avait pas la moindre chance, pourquoi s’embêter à la combattre ?

Sans le moindre changement d’expression, il ouvrit la bouche.

– « Dissipation. »

Sa voix transperça le vide et se répercuta dans les cieux.

Huala !

Comme s’ils avaient rencontré leur plus grand ennemi, les armes faites d’éclairs et de flammes se désintégrèrent.

Suite à son ordre, les nuages menaçants se dispersèrent lentement, laissant derrière eux un ciel d’un bleu pur.

Auparavant, il aurait dû utiliser toutes sortes d’astuces pour s’en sortir. Toutefois, il était alors capable de réussir en prononçant un simple mot.

Les cieux du Continent des Maîtres Enseignants semblaient s’être soumis à lui. Il était devenu l’Enseignant du Monde, et ses mots en dictaient le futur.

Un Mot de Loi !

Percer vers le royaume Ancien Sage signifiait surpasser le monde dans un certain domaine, mais Zhang Xuan était déjà bien au-delà. Son existence entière surpassait les limites de cette terre, faisant de lui un être se tenant au-dessus des cieux.

Il surpassait ciel, terre et enfer, ainsi que l’essence même de ce qui les composait.

Tandis que l’Ordalie mourrait, une énergie écrasante jaillit de son être et transperça la voûte céleste, brimant tout ce qui se trouvait dans sa zone d’influence.

Bo u m !

Incapable de réprimer son zhenqi, son aura commença à s’élever. En un instant, il laissa derrière lui le parachèvement de la Sempiternité et devint un Ancien Sage.

Royaume de la Continuité de la Lignée, Ancien Sage 1ère Dan !

Royaume des Grands Philosophes, Ancien Sage 2ème Dan !

Royaume de la Réincarnation par le Sang, Ancien Sage 3ème Dan !

Toute l’énergie accumulée avant sa percée lui permettait d’avancer encore et encore.

En moins d’une minute, il traversa trois royaumes et arriva au parachèvement de la Réincarnation par le Sang !

En un sens, son exploit était encore plus effrayant que celui de Kong Shiyao. En fait, même la percée du Maître Enseignant Kong n’avait pas été aussi rapide !

Sentant l’énergie qui traversait son corps, Zhang Xuan sourit lentement en regardant le monde d’en-haut, comme un immortel céleste. À ce moment-là, il paraissait être intouchable et invulnérable.

Un long silence persista sur le Continent, le ciel s’éclaircissant complètement. Après quoi, une voix majestueuse retentit à travers cette terre.

– « À partir de ce jour, je suis l’Enseignant du Monde ! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. PascalW
  • 10. Ruben
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Marco
  • 19. enzo
  • 20. Max973
  • 21. Cindy
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Thomas
  • 25. Ba-Soma
  • 26. nevri
  • 27. Starbuck
  • 28. Aeyna
  • 29. Cédric
  • 30. Martin
  • 31. Ronan
  • 32. Xetrix
  • 33. JOSEPH
  • 34. Pierre
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1908 – Ancien Sage ! Je deviendrai l’Enseignant du Monde (2) Menu Chapitre 1910 – Un disciple spécial