La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1903 – La percée de Kong Shiyao (1)

Quelqu’un toussa deux fois. « Maître Enseignant Zhang, venez-en au fait ! »

L’Ancien Sage Yan Qing lui-même ne pouvait plus le supporter.

Cette Ordalie était l’une des plus grandes crises auxquelles un pratiquant pouvait être confronté. Même avec de l’Essence des Anciens Sages en abondance, si on ne possédait pas un immense talent, il était impossible de faire une percée.

Kong Shiyao en avait été capable en partie parce qu’elle avait bénéficié d’une portion plus que généreuse des ressources du Domaine de Kunxu, en tant que descendante du Maître Enseignant Kong. Même si l’Essence des Anciens Sages s’était déjà tari dans les réserves des autres Clans, le sien avait pu lui en fournir un soupçon.

Malgré cela, chaque avancée n’avait pas été différente d’une marche sur la glace. Un seul faux pas, et elle aurait plongé dans l’abîme du désespoir. Pourtant, cet individu lui disait de traiter cette épreuve comme un membre de sa famille et de faire attention à elle ?

Il me prend pour une idiote ?

Est-ce qu’il s’ attend vraiment à ce que je crois de telles absurdités ?

– « On dirait que vous doutez de mes paroles. » Zhang Xuan secoua la tête.

Il se tourna vers les nuages menaçants dans le ciel et serra le poing.

Un éclair fut immédiatement arraché au châtiment d’en-haut.

Kacha ! Kacha !

Le trait de foudre se débattit, voulant échapper à sa prise, en vain.

– « Bon garçon, doucement… » Le prodige le caressa doucement.

Sa voix était aguicheuse, comme s’il calmait un animal en colère.

Face aux gestes apaisants de Zhang Xuan, la manifestation électrique hésita un moment avant de se relâcher. Lentement, elle s’infiltra par sa peau dans son corps.

Kong Shiyao et les autres étaient stupéfaits.

Est -ce seulement possible ?

Ce doit être une blague ! … N on ?

– « Vous voyez, c’est ainsi que vous devrez procéder. L’amour est la clé universelle. Au lieu de lui résister, vous devez l’embrasser et la laisser entrer en vous. C’est ainsi que vous pouvez gagner sa confiance et la faire obéir. » Il fit un mouvement rapide du poignet et l’éclair réapparut.

Il le caressa légèrement, comme un chat ronronnant allongé sur ses bras.

Aussi incroyable qu’était la scène, les autres se mirent à douter.

Était-il vraiment possible de surmonter cette épreuve ainsi ?

Dans ce cas, pourquoi personne ne l’avait-il fait en quelques dizaines de milliers d’années ?

– « Compte tenu de la puissance de l’épreuve de cultivation, qui oserait la traiter comme un animal de compagnie ? Ayez confiance, tout ira bien ! Lorsque vous invoquerez l’Ordalie de l’Ancien Sage, ouvrez tous vos acupoints et absorbez son énergie sans peur. Vous ne devez pas la repousser, même un peu ! Souvenez-vous, utilisez votre cœur et percevez l’autre. Tant que vous en serez capable, je vous garantis que vous n’aurez aucun problème à avancer d’un rang ! »

Kong Shiyao était encore un peu inquiète.

Peu importait sous quel angle elle prenait sa proposition, elle avait l’impression qu’il lui tendait une belle bouse…

– « Est-ce que vous ne me faites pas confiance ? Ou n’avez-vous pas confiance en vous-même ? Si vous ne pensez pas être capable de surmonter votre quatrième Ordalie de l’Ancien Sage, vous devriez le dire tout de suite. Vous resterez un simple Grand Sage 4ème Dan pour le reste de votre vie ! » Zhang Xuan agita la main, déçu. « J’ai toujours respecté le Maître Enseignant Kong, ce grand homme, et je pensais que ses descendants étaient aussi vaillants et intrépides. On dirait que je me suis trompé… »

– « Ne vous moquez pas de moi ! » marmonna Kong Shiyao. « Peuh ! De toute façon, dans le pire des cas, je mourrai. Laissez-moi vous avertir… Nous, membres du Clan Kong, n’avons peur de rien ! »

Voyant qu’il avait réussi à gérer cette indécise, le prodige hocha la tête. Il lui donna rapidement des instructions plus précises sur ce qu’elle devait faire après avoir invoqué son Ordalie, sans s’écarter de ce qu’il lui avait dit plus tôt.

Elle ne devrait pas résister. L’énergie passerait dans ses acupoints et ses méridiens et elle utiliserait son cœur pour sentir sa présence…

En entendant ces mots, elle grimaça et en eut la chair de poule.

Même si cela semblait être une absurdité totale, elle finit par décider de faire acte de foi. « Je vais essayer ! »

Ignorant les objections de l’Ancien Sage Yan Qing, elle monta dans les airs pour se préparer à l’invocation.

– « Pas ici ! Dans un endroit reculé ! » Ils étaient au beau milieu du Royaume de Tianxuan et si elle débutait son épreuve là, toute la zone serait dévastée. Zhang Xuan l’arrêta rapidement et la poussa à s’éloigner.

Ils quittèrent rapidement les lieux et, quelques minutes plus tard, ils se tenaient au milieu d’une chaîne de montagnes vide à une certaine distance du Royaume de Tianxuan.

Zhang Xuan et les autres, venus les rejoindre, décidèrent de se tenir à une distance de 10km pour observer la scène.

Huhu !

Sans aucune hésitation, Kong Shiyao poussa son énergie à dépasser ses limites et libéra la totalité de son aura, poussant les environs à gronder comme lors d’un tremblement de terre.

Il ne lui fallut qu’un instant pour attirer l’attention des cieux. Des nuages menaçants jaillirent alors, les éclairs et les flammes célestes qui s’étaient rassemblés autour de l’entrée du Domaine de Kunxu l’entourant, prêts à la déchiqueter.

– « Qu’est-ce que… ? »

Elle avait presque l’impression de regarder un haricot pousser à vitesse grand “V” et devenir gigantesque. La situation ne tournait pas dans le sens auquel elle s’attendait !

L’Ancien Sage Yan Qing se tourna vers Zhang Xuan et demanda nerveusement : « Maître Enseignant Zhang, peut-elle vraiment apprivoiser et “aimer” une Ordalie aussi puissante ? »

– « Quelle est donc cette absurdité ? Bien sûr que non ! » Le génie le regarda comme s’il était idiot.

– « Bien sûr que non ? » Les autres faillirent s’évanouir.

N’ était-il pas celui qui essayait de nous convaincre il y a un instant que le pouvoir de l’amour est omnipotent ?

Comment peu t-on être assez inconstant pour changer d’avis en quelques instants ?

– « L’Ordalie de l’Ancien Sage est une punition du ciel dirigée contre les pratiquants, » répondit Zhang Xuan. « Un criminel essayant de dompter un bourreau… Comment diable pourrait-on utiliser son cœur pour entrer en communion avec elle et la couvrir d’amour et de tendresse ? J’ai juste sorti ce qui me passait par la tête. »

– « Ce qui vous passait par la tête… M… Mais… Shiyao fait face à l’Ordalie de l’Ancien Sage… Elle va mourir à ce rythme ! » Yan Qing faillit exploser.

On ne pouvait pas rire de tout !

Kong Shiyao était la seule des descendants du Maître Enseignant Kong à avoir une lignée d’une pureté de 8. S’il la laissait mourir ainsi, il ne pourrait jamais regarder ses ancêtres dans l’au-delà !

– « Calmez-vous. Je n’ai nulle intention de la laisser mourir. » Zhang Xuan tenta de les rassurer à l’aide d’un sourire confiant.

Le pouvoir accumulé au milieu des nuages sombres atteignit enfin son point de basculement. Tombèrent alors des éclairs féroces et des flammes divines.

Kacha !

L’énorme masse de puissance formait une tour dévastatrice de feu et de foudre qui enveloppa tout dans son halo sur plusieurs centaines de mètres à la ronde.

– « Bon sang ! S’il peut le faire, pourquoi pas moi ? » jura la femme dans sa barbe tandis qu’elle sentait ses muscles se crisper.

Son zhenqi bouillonna instinctivement, prêt à repousser l’énergie dévastatrice. Cependant, au dernier moment, elle se fit violence pour se laisser aller.

Qu’il aille en enfer !

Le simple fait de penser à son sourire suffisant la fit bouillir de rage… Si elle devait mourir, elle lui collerait au train comme un fantôme vengeur !

Boum boum boum !

Alors que le pilier d’énergie l’avalait, les observateurs fermèrent les yeux, inquiet, n’osant pas regarder la scène. Ils ne pensaient pas être capables de supporter de voir la jeune femme être réduite en cendres !

Cependant, alors qu’ils attendaient en serrant les dents, il n’entendirent aucun cri de désespoir ou d’agonie. Perplexes, ils écartèrent leurs paupières. Ils furent stupéfaits.

À ce moment précis, la jeune femme était engloutie par les flammes célestes et les éclairs. Mais au lieu d’essayer désespérément de résister, ses acupoints étaient grands ouverts et elle acceptait cette puissance dans son corps, sans aucune hésitation.

Contrairement à ce qu’ils avaient craint, l’énergie destructrice ne lui causait aucun dommage. Elle était simplement là, dans ses méridiens, presque comme si elle avait été domestiquée.

Ce… Que se passe-t- il ?

Tous se tournèrent vers le jeune homme, totalement perdus.

N’avait-il pas dit qu’il avait menti ? Alors que se passait-il ?

Si Kong Shiyao en était capable… Devraient-ils également essayer ?

A ce moment-là, Yan Xue, au parachèvement de la Sempiternité, était profondément tenté.

– « Maître Enseignant Zhang… » Curieux, Yan Qing demanda : « Pouvez-vous nous donner une explication ? »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. PascalW
  • 10. Ruben
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Marco
  • 19. enzo
  • 20. Max973
  • 21. Cindy
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Thomas
  • 25. Ba-Soma
  • 26. nevri
  • 27. Starbuck
  • 28. Aeyna
  • 29. Cédric
  • 30. Martin
  • 31. Ronan
  • 32. Xetrix
  • 33. JOSEPH
  • 34. Pierre
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1902 – Le prophète Menu Chapitre 1904 – La percée de Kong Shiyao (2)