La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1902 – Le prophète

Un moment très gênant.

Zhang Xuan se gratta la tête.

Les autres candidats à sa tutelle, comme l’Ancien Sage Yan Qing, avaient vécu plus de dix mille ans. Il serait difficile de gagner leur ferveur en un claquement de doigts, d’autant plus qu’ils avaient été en conflit. Il en était de même pour Yan Xue. Ainsi, il considérait Kong Shiyao comme le meilleur choix.

Bien sûr, il ne s’était pas attendu à être repoussé en un instant.

En vérité, il était compréhensible que cette femme hésitât à le reconnaître comme étant son professeur. Elle possédait le sang du Maître Enseignant Kong et qu’elle avait hérité de son pouvoir. Cela signifiait qu’elle se tenait déjà sur les épaules d’un géant. Même l’Ancien Sage Yan Qing n’avait pas les qualifications pour être son enseignant, alors un parfait inconnu ?

Même face à celui qui était réputé être un Maître Enseignant Céleste, cela ne faisait aucune différence.

Elle l’admettait, son talent était peut-être inférieur au sien, mais elle avait sa fierté.

– « Je vous demande cela pour affronter la catastrophe qui va s’abattre sur le Domaine de Kunxu, » insista Zhang Xuan. « De plus, je n’ai pas l’intention de vous prendre comme disciple direct. Vous avez juste à me considérer comme un de vos enseignants ! »

En se basant sur son expérience, tant qu’on le regardait sincèrement comme un professeur et qu’on était reconnaissant pour ses enseignements, il avait une chance de former une page dorée. Peu lui importait que cette femme fût son disciple direct ou non.

– « Comment le fait de faire de vous mon professeur pourrait résoudre le problème auquel nous sommes confrontés ? » Kong Shiyao fronça les sourcils.

Sans l’avoir vu tuer une divinité et sauver les Cent Écoles des Philosophes, elle aurait pensé qu’il était un arnaqueur !

– « Pourquoi ne pas faire ainsi ? Je vais vous donner quelques conseils concernant votre cultivation. Alors, vous déciderez vous-même si vous devriez ou non me reconnaître comme étant un de vos professeurs. »

En regardant les nuages sinistres qui se rassemblaient rapidement au-dessus de lui, Zhang Xuan estima que la rétribution céleste allait frapper sous peu. Ils n’avaient plus beaucoup de temps, et certainement pas d’en gâcher avec Kong Shiyao.

De plus, hormis le fait qu’il ne voulait pas révéler l’existence de la Bibliothèque de la Voie Céleste, s’il la forçait à obtempérer en s’appuyant directement sur cet atout, il était peu probable que ses sentiments seraient sincèrement dirigés vers lui. Si tel était réellement le cas, cela pourrait affecter les chances de formation de la page dorée.

Ainsi, sans attendre de réponse, il commença à débiter son texte : « Vous êtes capable de maîtriser n’importe quelle technique de combat en un clin d’œil, et la vitesse de votre pratique dépasse de loin celle des gens ordinaires. De plus, si je ne me trompe pas, même si cela ne fait que trois ans que votre cultivation a atteint le parachèvement de la Sempiternité, vous avez déjà fait face à trois Ordalies de l’Ancien Sage jusqu’à présent, mais vous avez choisi de brider votre cultivation au lieu de pousser droit vers une percée ! »

Elle hocha la tête et attendit patiemment la suite.

Rien de ce qu’il avait mentionné ne pouvait être considéré comme étant secret. La plupart de ses proches le savaient. De son point de vue, un Maître Enseignant Céleste n’avait eu aucun mal à apprendre de telles informations.

– « Avec chaque Ordalie, votre cultivation s’est renforcée, ce qui jouera un rôle vital pour déterminer si vous pourrez vous libérer des contraintes des cieux et percer dans le royaume du Briseur de Dimension à l’avenir. Cependant, vous avez probablement remarqué qu’un problème est survenu à la suite de vos tentatives avortées. Le pouvoir de l’Ordalie de l’Ancien Sage s’est intégré à vos fondations. Votre corps contient des traces des multiples épreuves que vous avez traversées, et cette accumulation d’énergies inassimilables est finalement devenue votre goulot d’étranglement. Vous avez affronté cette Ordalie trois fois en douze mois il y a déjà deux ans, mais depuis, vous ne vous y êtes plus risquée. Il est inutile de se demander pourquoi. D’après ce que je vois, je dirais que ce n’est pas parce que vous ne voulez pas le faire, mais parce que vous n’osez pas… »

Comme si Zhang Xuan apportait la mort, Kong Shiyao pâlit. Elle fit un pas en arrière et le fixa, les yeux écarquillés.

Elle gardait cela enfermé au plus profond de son cœur et n’avait jamais osé en parler. Elle ne pensait pas qu’un homme qu’elle venait de rencontrer mettrait le doigt dessus en quelques instants.

Quand elle avait atteint la Sempiternité trois ans plus tôt, elle avait rêvé d’atteindre la grandeur de son ancêtre et tenté trois Ordalies de l’Ancien Sage…

Cela avait été dangereux, mais elle avait finalement surmonté tous les obstacles grâce à sa ténacité. Mais après la dernière, elle s’était aperçue que les énergies des Ordalies s’étaient infiltrées dans ses os. Peu importait ce qu’elle tentait pour nettoyer son corps, elle était incapable de s’en débarrasser !

Son intuition lui disait que, si elle tentait une autre Ordalie et permettait aux énergies qui balayaient son corps de continuer à s’y accumuler, elle avait de fortes chances de perdre son intellect. Dans le pire des cas, elle pourrait même finir par faire partie de la tribulation céleste elle-même.

C’était cette peur profonde qui l’avait amenée à arrêter ses percées en dépit d’avoir surmonté trois Ordalies de l’Ancien Sage en l’espace d’une petite année. Deux ans s’étaient écoulés depuis, et elle n’avait toujours pas trouvé de solution. En attendant, son état physique s’était détérioré tandis qu’elle commençait à perdre le contrôle de cette énergie étrangère.

Elle avait parcouru d’innombrables livres, espérant trouver une solution pour se purger, mais en vain. Zhang Xuan avait-il quelque chose à lui proposer ?

Comme s’il était capable de lire dans ses pensées, il gloussa doucement. « Puisque j’ai évoqué votre problème, il va sans dire que j’ai une solution pour vous. Vous l’avez sans doute remarqué, j’ai comme vous surmonté plusieurs de ces Ordalies sans pour autant avoir vos symptômes ! »

Elle hocha vigoureusement la tête en le réalisant, et l’espoir devint un brasier dans ses pupilles.

Tout comme elle, il était au royaume de Sempiternité, mais il était capable de se battre sur un pied d’égalité avec les Émissaires Immortels.

Hormis le fait qu’il était un Maître Enseignant Céleste, il avait probablement fait face à de multiples Ordalies de l’Ancien Sage tout en réprimant sa cultivation. Sans cela, jamais il n’aurait pu devenir si puissant.

– « Si je peux me permettre… Comment résoudre mon problème ? Si vous êtes vraiment capable de me guider, je suis plus que disposé à vous reconnaître comme mon professeur ! » s’exclama-t-elle, agité.

Tant que son affliction était résolue, elle était convaincue qu’elle pourrait suivre les pas de son ancêtre et qu’elle finirait par atteindre Ancien Sage 4ème Dan !

Avec une telle force, même si le sceau avait à nouveau des problèmes, elle aurait la force de résoudre la situation par elle-même.

Peut-être même pourrait-elle suivre le Maître Enseignant Kong et entrer dans une dimension supérieure !

– « C’est en fait très simple. Contrairement aux pratiquants du Continent des Maîtres Enseignants, l’énergie nécessaire pour former les Ordalies dans le Domaine de Kunxu ne vient pas des cieux mais de l’énergie ambiante. Celui-ci ayant été bâti par le Maître Enseignant Kong, ce petit monde est imprégné de son aura. Pour n’importe quel autre pratiquant, cela ne changerait rien, mais vous, vous partagez son sang. Voilà pourquoi vous n’avez pu expulser ce pouvoir, et pourquoi vous fusionnez graduellement ! »

Le Domaine de Kunxu était gardé par deux grands sceaux pour empêcher les cieux de regarder ce qui s’y passait, il allait sans dire que les Ordalies que Kong Shiyao avait subies ne venaient pas d’en haut.

Le Maître Enseignant Kong avait probablement mis en place un système artificiel d’épreuves.

Les pratiquants n’avaient aucune difficulté à cultiver, mais Kong Shiyao était spéciale. L’énergie des Ordalies et la sienne partageaient la même origine. Par contre, la nature violente de la tribulation la rendait incontrôlable. La jeune femme était incapable de s’en débarrasser complètement car elle avait parfaitement fusionné avec son corps, conduisant ainsi à une accumulation graduelle après chaque Ordalie traversée.

Ce pouvoir avait fini par former une menace qu’elle n’avait pu ignorer davantage.

– « Que dois-je faire ? » demanda-t-elle avec anxiété.

Réaliser quelle était la racine de ses maux lui fit comprendre à quel point il serait difficile de la guérir, et elle commença à s’inquiéter. Serait-elle en mesure de s’en sortir ?

– « La solution est plutôt simple. Tout ce que vous avez à faire est de défier l’Ordalie de l’Ancien Sage sur le Continent des Maîtres Enseignants. Bien sûr, compte tenu de votre mal, je ne nie pas que vous ferez face à un grand danger. Vous avez deux options. Si vous choisissez de ne pas faire de percée et que votre zhenqi s’accumule encore, vous perdrez votre chance d’avancer d’un royaume. Par contre, si vous percez, étant donné que vous n’êtes jamais entré en contact avec une tribulation du Continent des Maîtres Enseignants… Eh bien ! Même moi je suis incapable de prédire si vous serez à la hauteur, » expliqua-t-il avec un sourire entendu.

Il reprit : « Cependant, si vous me reconnaissez comme étant votre professeur, je vous enseignerai une méthode qui vous permettra de réussir ! »

– « Je… » Voyant qu’elle était dos au mur, Kong Shiyao s’agenouilla et s’inclina plusieurs fois. « Très bien, vous voici mon professeur. J’espère que vous pourrez me sauver ! »

Zhang Xuan jeta un coup d’œil à la Bibliothèque de la Voie Céleste et ne vit aucune page dorée. Sachant que les sentiments de cette femme n’étaient pas encore assez profonds, il soupira longuement et dit : « Vaincre l’Ordalie de l’Ancien Sage sur le Continent des Maîtres Enseignants n’a rien de difficile. L’essentiel est de ne pas la voir comme une ennemie, mais comme un membre de votre famille. Vous devez l’aimer, prendre soin d’elle, tenir compte de ses besoins, respecter son intimité, lui prodiguer chaleur et affection… »

– « … » Le visage de Kong Shiyao se tordit d’incrédulité. À ce moment précis, elle voulut vraiment défoncer la tête de cet homme.

D’une certaine manière, elle avait l’impression d’avoir été arnaquée.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. PascalW
  • 10. Ruben
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Marco
  • 19. enzo
  • 20. Max973
  • 21. Cindy
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Thomas
  • 25. Ba-Soma
  • 26. nevri
  • 27. Starbuck
  • 28. Aeyna
  • 29. Cédric
  • 30. Martin
  • 31. Ronan
  • 32. Xetrix
  • 33. JOSEPH
  • 34. Pierre
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1901 – Devenez mon élève ! Menu Chapitre 1903 – La percée de Kong Shiyao (1)