La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1372 – Je ne suis pas de ceux qui reculent

Quelque temps plus tard, les éclairs cessèrent finalement. Le Doyen Feng sortit du fossé dans un drôle d’état. Misérable, il semblait avoir été piétiné par d’innombrables bêtes sauvages.

C’était une chose que le Sanctuaire des Voyants et la bibliothèque eussent été complètement détruits, mais d’être frappé sans relâche par la foudre sous un ciel d’un bleu parfaitement clair… Comment devait-il réagir ?

Tout ce qu’il voulait, c’était prendre un étudiant! Ce n’était pas comme s’il avait violé certaines règles divines. Pourquoi avait-il été corrigé ainsi ?

Heureusement que les cieux n’avaient cherché qu’à le punir et non à le tuer, sans quoi il aurait été réduit en cendres, bien qu’étant un Saint 9ème Dan.

– « Professeur… » Yu Chen l’aida précipitamment à se redresser. Il n’avait aucune idée de ce qu’il pouvait ou devait dire dans ce genre de situation.

C’était la première fois qu’il voyait son professeur dans un tel état en deux cents ans.

– « C’est de ma faute… » Voyant comment ce vieil homme, vif et énergique, avait été broyé en seulement dix minutes, Zhang Xuan baissa la tête pour s’excuser.

Après tout ce qu’il s’était passé, il était évident que le Doyen avait vu juste au sujet du châtiment des cieux. Chercher à en dévoiler les secrets était proscrit. Tout allait bien tant que le pratiquant qui s’y risquait n’était pas pris la main dans le sac, mais si tel était le cas…

En tant que détenteur de la Bibliothèque de la Voie Céleste, à moins de la sceller fermement, tant qu’il se tenait à proximité d’un Voyant, la volonté des cieux le remarquerait rapidement.

Un élève qui trichait pouvait s’en tirer s’il ne se faisait pas attraper, mais une fois pris sur le fait, la sentence était terrible. Sinon, comment l’établissement pouvait-il maintenir l’équité de ses épreuves ?

Ainsi, l’autorité des cieux ne devait pas être profanée!

Si n’importe qui pouvait en extraire tous les secrets à souhait, que deviendrait le monde des Hommes ?

Zhang Xuan avait voulu compiler un livre sur le Doyen Feng pour voir s’il pouvait l’aider à soigner ses blessures, mais qui aurait pu savoir que cette simple tentative révélerait la nature de ses activités aux cieux ?

Et à chaque fois qu’il avait essayé de recommencer, un autre éclair était tombé. Après plusieurs essais, il avait été certain qu’il était responsable de ses malheurs…

Son intention première avait été de l’aider, mais ses intentions louables avaient fini par causer plus de dégâts…

Rien que d’y penser l’embarrassait.

– « Bien. Je suis incapable de regarder les livres des Voyants ou même d’examiner un professionnel… Il m’est absolument impossible d’apprendre l’Art de la Voyance… » Il secoua la tête, déçu.

Leur profession faisait partie des Neuf Voies Supérieures, les Voyants étaient donc extrêmement respectés dans la société. S’il avait pu maîtriser cette activité, sa position aurait atteint de nouveaux sommets, lui donnant ainsi plus de chances de devenir l’heureux époux de Luo Ruoxin.

Mais non seulement la Bibliothèque de la Voie Céleste ne voulait pas l’aider à compiler un livre correspondant, elle voulait en plus détruire tous les ouvrages relatifs au sujet. Il nageait donc dans le brouillard, déstabilisé.

– « Doyen Feng, je suis vraiment désolé pour ce qu’il s’est passé aujourd’hui. Si je n’étais pas venu, une telle situation ne se serait pas produite… » Il s’approcha de son interlocuteur, l’air confus, et s’excusa sincèrement.

D’une certaine manière, il était l’ambassadeur de la volonté des cieux. Alors, s’il entrait dans un endroit où des individus en scrutaient les secrets…

Pour être honnête, c’était déjà incroyable qu’il n’y eût aucun décès.

Même si cela avait été involontaire, il ne pouvait se soustraire à ses responsabilités. Il admit donc franchement ses torts.

– « Cela n’a rien à voir avec vous… » Les yeux vitreux, le Voyant secoua la tête et soupira.

De son point de vue, leur profession avait tout simplement révélé trop de choses cachées, si bien que la colère céleste s’était abattue. Peu importait le talent du jeune homme, comment aurait-il pu avoir le pouvoir de dicter aux cieux de les attaquer ?

Donc, le problème venait d’eux.

– « Doyen Feng, avec tout ce qu’il vient de se passer, je pense que vous voudrez peut-être vous reposer, alors je ne vous dérangerai pas plus longtemps… » Sachant qu’il n’avait aucun moyen de s’expliquer plus en détail, Zhang Xuan décida d’en rester là.

– « D’accord, allez-y. Je vous contacterai après avoir compris ce qu’il vient de se passer… »

Après avoir été témoin de ce qui était arrivé au Sanctuaire des Voyants, le jeune homme devait être rempli d’appréhension en pensant à la profession de Voyant. Il était préférable de d’abord saisir la racine du problème ayant mené à un tel désastre avant de l’approcher à nouveau pour apaiser ses craintes et le convaincre de devenir son disciple direct.

Qui dans ce monde était prêt à se lancer dans une activité qui lui faisait risquer de prendre la foudre à tout instant ?

– « Au revoir! » Zhang Xuan salua aimablement et quitta la zone.

Luo Xuanqing jeta un dernier coup d’œil aux gravats avant de le suivre.

Dès qu’ils furent à une distance suffisante pour être hors de portée de la Perception Spirituelle du Doyen Feng, il ne put finalement plus contenir sa curiosité débordante. « Maître Enseignant Zhang, que s’est-il passé exactement ? »

– « Je ne sais pas trop… »

Il n’était pas prudent de s’étendre sur ce sujet, même avec son futur beau-frère. Après tout, il risquait gros.

– « Vous ne savez pas ? » En entendant sa réponse, il eut l’air mécontent mais décida finalement de ne pas creuser la question.

Il ne comprenait pas ce qu’il venait de se passer, mais sans aucun doute cela avait quelque chose à voir avec ce jeune homme.

Autrement, pourquoi le Sanctuaire des Voyants qui était resté parfaitement intact pendant plusieurs dizaines de millénaires s’était-il effondré sur son passage ?

Tous l’appelaient le Roi de la Destruction, l’homme qui causait ruine et dévastation partout où il allait. Mais dans le court laps de temps où il avait appris à connaître son nouvel ami, il sentait qu’il était d’une certaine manière bien plus effrayant.

Au moins, quand il cassait quelque chose, le processus était explicable, généralement l’usage d’une force excessive ou l’échec de sa maîtrise de sa cultivation… Mais lui, il avait réussi à démolir tout le Sanctuaire des Voyants, et personne ne savait comment!

Ce devait être le royaume le plus élevé de l’Art de la Destruction. Il semblait avoir un long chemin à parcourir.

Je dois vraiment passer davantage de temps avec lui pour apprendre son insaisissable technique de destruction… pensa-t-il.

– « Ah! J’ai été si choqué par tout ce qu’il se passait que j’en ai oublié Zhang Chun! » Il frappa son front, attristé.

Il avait été si occupé par la question de savoir si ce qui était arrivé au Sanctuaire des Voyants était lié au Maître Enseignant Zhang qu’il en avait oublié le motif premier de leur visite.

Zhang Chun était toujours sur place, et il n’avait pas encore trouvé l’occasion de le tabasser.

Ce n’était pas si facile de percer, comment pouvait-il laisser son rival partir sans lui donner un énorme cadeau de circonstance ?

– « À mon humble avis, il n’est pas nécessaire que vous fassiez le déplacement. Faites-le plutôt venir jusqu’à vous, » suggéra Zhang Xuan.

– « Oh ? Et comment devrais-je m’y prendre ? »

– « C’est très simple. Parmi les nombreuses professions représentées au Sanctuaire des Sages, y en a-t-il une dans laquelle excelle particulièrement le Clan Zhang ? »

– « Peuh! Ce sont tous des individus à la personnalité méprisable, mais je dois admettre que leur réputation n’est pas empruntée. Il y a beaucoup d’experts dans leur rang, et leurs noms sont souvent évoqués lorsque l’on parle des meilleurs génies de la plupart des professions de soutien… »

Les membres du Clan Zhang n’étaient pas seulement talentueux pour se battre. Leurs exploits étaient remarquables dans bien des professions.

Voilà pourquoi ils jouissaient d’une si incroyable réputation, craints et respectés de tous.

– « Bon. À part Zhang Chun, qui est le plus célèbre du Clan Zhang ici ? Si nous nous occupons de tous ses frères, ce ne sera qu’une question de temps avant qu’il ne vienne nous voir personnellement. »

Ce qu’il s’était passé au Sanctuaire des Voyants allait forcément lui être imputé. De plus, le fait que Yang Xuan fût une personne réelle du siège du Pavillon des Maîtres Enseignants était une bombe à retardement qui menaçait d’exploser sur lui à tout instant…

Tant mieux s’ils ne se croisaient jamais, mais s’il niait leur relation professeur-étudiant alors que Zhang Xuan l’avait prétendue vraie, il ne faudrait pas attendre longtemps avant qu’il ne reçût la visite de personnes avides de pouvoir, d’individus déterminées à découvrir les secrets derrière sa progression fulgurante.

Bien que le Pavillon des Maîtres Enseignants eût érigé des règles contre de telles actions, avait-il toujours de quoi les faire appliquer ? De plus, de nombreux éléments d’une importance variable entraient en ligne de mire, tels que l’union des différentes organisations du Continent des Maîtres Enseignants pour lutter contre la Tribu démoniaque. S’il devait choisir entre maintenir un front commun et protéger un Maître Enseignant lambda, même talentueux, le Quartier Général choisirait indubitablement la première option. Parfois, pour une cause plus noble, on n’avait d’autre choix que de faire des compromis et de fermer les yeux sur certaines choses.

La seule raison pour laquelle Zhang Xuan avait été capable de rester tranquille jusqu’alors avait été la protection de son “enseignant”, ce qui avait aussi empêché bien des puissants de perdre les pédales.

Lorsqu’on tuait un disciple, son professeur venait le venger. Ce n’était qu’une simplification de la force des liens entre enseignant et étudiant. Il fallait être extrêmement prudent, car il était extrêmement difficile de dire avec certitude qui était lié à qui … Pour cette raison, à moins d’un différend absolument impossible à résoudre, la plupart éviterait les solutions extrêmes.

Il y avait eu un certain incident où un Clan Sage de rang 3 avait condamné un Transcendant Mortel d’un clan mineur à mort pour l’avoir insulté. Mais il se trouvait qu’un Forgeron 9 étoiles était son arrière-arrière-arrière-grand-père… Bref, le Clan Sage avait presque été entièrement annihilé.

Ainsi, les pratiquants et les organisations se retenaient d’attaquer quelqu’un qui semblait d’une école remarquable. Zhang Xuan avait donc pu gravir les échelons en toute quiétude et n’avait même pas eu à s’occuper d’une tentative d’assassinat à son encontre. La protection qu’il avait reçue du nom de Yang Xuan avait été inestimable.

Puisqu’il avait réussi à écraser deux Pavillons, le siège du Pavillon des Maîtres Enseignants aurait envoyé des hommes enquêter sur ses secrets.

En d’autres termes, il était alors dans une position très précaire. Il devait devenir un Maître Enseignant 8 étoiles et enlever le sceau sur le jeton du Maître de Sanctuaire, ou augmenter sa cultivation à un niveau où il serait capable de se protéger avant l’intervention de Yang Xuan.

S’il pouvait devenir le nouveau Maître du Sanctuaire des Sages, même le Quartier Général devrait y réfléchir à deux fois avant de passer à l’action.

Le Doyen Fei le leur avait bien dit : tous les Maîtres de Sanctuaire avaient défié les étudiants de puissants clans et d’organisations prestigieuses alors qu’ils avaient encore été étudiants eux-mêmes. Ainsi, ils avaient acquis une certaine réputation, ce qui leur avait permis de prendre rapidement le contrôle de l’académie après leur prise de poste. Puisqu’il se dirigeait sur cette voie, il n’avait pas besoin d’hésiter.

Et il avait une mauvaise relation avec le Clan Zhang. Il allait sans dire qu’il allait commencer par ses membres!

S’il ne retournait pas le Sanctuaire sans dessus-dessous, son nom de famille n’était pas Zhang!

– « Vous voulez les défier dans leur domaine de spécialité ? » demanda Luo Xuanqing en fronçant les sourcils. « Je sais que vous êtes incroyable dans le domaine des Formations et du Domptage, mais il ne sera pas simple de les vaincre dans les autres professions secondaires. »

Ce n’était pas qu’il ne lui faisait pas confiance, mais il était impossible d’être bon en tout.

Il ne connaissait personne du Sanctuaire des Sages qui pouvait le vaincre dans ces deux activités, mais il ne pouvait pas en dire autant pour d’autres professions. Le simple fait de se souvenir des différents exploits incroyables des héritiers du Clan Zhang était suffisant pour lui donner des frissons.

C’était une chose s’ils réussissaient leur coup, mais s’ils échouaient… Ils seraient dans une drôle de situation.

– « Ne vous inquiétez pas, tant que j’ai assez de livres, il me sera difficile de perdre! »

– « Si vous avez vraiment confiance en vous, je suppose que je n’ai rien à dire. Il se trouve que j’ai à faire à la Guilde des Éveilleurs d’Esprits. »

– « Oh ? Des membres du Clan Zhang y excellent ? »

– « Le jeune frère de Zhang Chun, Zhang Feng, en est le Premier Sage. Sa maîtrise est déjà à 8 étoiles… Êtes-vous sûr de pouvoir vous en sortir ? »

– « Ne vous inquiétez pas, je ne suis pas de ceux qui reculent. S’il a bon caractère, je lui offrirai un duel honorable. Sinon, je ne me retiendrai pas! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. PascalW
  • 10. Ruben
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Marco
  • 19. enzo
  • 20. Max973
  • 21. Cindy
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Thomas
  • 25. Ba-Soma
  • 26. nevri
  • 27. Starbuck
  • 28. Aeyna
  • 29. Cédric
  • 30. Martin
  • 31. Ronan
  • 32. JOSEPH
  • 33. Xetrix
  • 34. Pierre
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1371 – Le Pauvre Doyen Feng Menu Chapitre 1373 – Changements dans la Bibliothèque