La Voie Céleste | Library of Heaven’s Path | 天道图书馆
A+ a-
Chapitre 1170 – Une visite nocturne (1)

En fin de compte, le Maître de Guilde Meng ne paya pas les cinquante pierres spirituelles de haut niveau concentrées. Après tout, il ne les avait pas. Il promit d’accueillir Zhang Xuan à la Guilde des Peintres, puis récupéra rapidement le livre et le cacha aussitôt dans son anneau de stockage.

Le Saint Céleste ne put s’empêcher de déplorer le fait que les nobles valeurs passées s’érodaient avec le temps.

– « Maître Enseignant Zhang, nous n’avons pas vraiment contribué à briser le sceau, nous n’accepterons donc aucune des pierres spirituelles de haut niveau, » affirma le Maître de Salle Mu en lui confiant un anneau contenant la récompense laissée par l’homme au masque de cuivre.

Il avait invité toutes ses connaissances dans l’espoir que l’union de leurs idées eussent révélé le secret de la peinture, mais ils n’avaient finalement rien apporté à l’ouverture du sceau. Ce problème avait été résolu par les seuls efforts du jeune homme. Bien que les pierres spirituelles de haut niveau fussent offertes à leur groupe, ils étaient trop embarrassés pour en accepter une seule.

– « Très bien. »

Zhang Xuan avait d’abord refusé, mais vu que les autres insistaient dans leur refus, il ne pouvait que les prendre à contrecœur.

En fait, ces pierres n’avaient plus une grande valeur pour lui. Cependant, étant donné qu’il pourrait les échanger contre des pierres concentrées ultérieurement, il les mit de côté.

À ce moment-là, le Maître de Salle Mu s’avança et déclara : « Le discernement du Maître Enseignant Zhang est vraiment exceptionnel. Si je ne me trompe pas, vous êtes un Expert, n’est-ce pas ? »

Vu avec quelle précision il avait été en mesure de déterminer le moment où la toile avait été achevée et d’en déduire la solution pour défaire le sceau en passant par l’analyse de la méthode utilisée par l’artiste pour la réaliser, il n’avait aucun doute qu’il était un Expert qualifié.

Zhang Xuan hocha d’ailleurs la tête. « C’est vrai. Je suis un Expert 5 étoiles pour le moment. En fait, j’avais l’intention de passer l’examen pour les 7 étoiles à la Salle des Experts, mais je n’ai pas encore trouvé le temps de le faire. »

– « Avec des yeux aussi aiguisés que les vôtres, à quoi bon passer l’examen ? Je vais immédiatement réclamer un emblème 7 étoiles à votre intention, » répondit-il en souriant.

Il comprenait alors pourquoi même un homme de prestige comme le Maître Enseignant Wu le considérait comme son frère.

Avec ses capacités, il était clair qu’il réussirait haut la main, ils n’avaient donc pas besoin de perdre leur temps avec de telles formalités.

Le Maître de Guilde Meng s’avança aussitôt et renchérit : « Je vais demander un emblème de Peintre 7 étoiles en votre nom également. »

S’il devait en juger par l’Image en Suspension réalisée plus tôt, il était évident que sa maîtrise de la peinture était bien supérieure à la sienne. Même les Peintres 7 étoiles dernier palier auraient du mal à l’égaler! Naturellement, il était plus que qualifié pour être promu directement au rang supérieur.

– « Merci! » Zhang Xuan poussa un soupir de soulagement.

Il semblait ne pas avoir perdu son temps. Non seulement il avait réussi à faire monter son Art de la Peinture au dernier palier de la 7ème étoile, mais il avait même réussi à obtenir deux nouveaux emblèmes simultanément.

Ainsi, il avait finalement atteint le nombre et le niveau requis pour les professions de soutien nécessaires à sa promotion au rang de Maître Enseignant 7 étoiles. Une fois que tous les emblèmes seraient arrivés, il serait qualifié pour postuler au Sanctuaire des Sages!

– « Maître de Salle Mu, puis-je savoir où se trouve la bibliothèque de la Salle des Experts ? » demanda-t-il poliment. « Si c’est possible, j’aimerais jeter un œil à vos livres. »

Puisqu’il était là, autant saisir cette opportunité pour rassembler tous leurs manuels dans la Bibliothèque de la Voie Céleste.

– « Bien sûr, bien sûr. Aucun problème! »

Il était sur le point de l’y guider quand une voix gênée retentit. « Professeur, Maître Enseignant Zhang… Puis-je vous demander de résoudre ce problème avant tout ? »

Ce ne fut qu’en l’entendant qu’ils se rappelèrent soudain la présence d’une belle plante, d’une certaine personne dont la tête était couverte de durians.

Au cours cette dernière heure, Zhang Jiuxiao avait bien poussé. Neuf autres fruits, ainsi qu’une dense touffe de feuilles luxuriantes, avaient poussé sur le sommet de son crâne, et la queue dans son dos était devenue plus longue et volumineuse, rappelant celle d’un tigre vaillant…

– « Donnez-moi un instant. » Zhang Xuan réfléchit brièvement avant de prendre un pinceau et de rédiger une ordonnance. Il la lui passa et dit : « Concoctez ce médicament selon les instructions et consommez-le. Il devrait pouvoir détruire l’esprit étranger dans votre corps. Le processus sera un peu douloureux, mais vous devez le supporter. »

Puisque le jeune homme ne voulait pas lui ouvrir son âme, il ne pouvait que recourir à un poison.

Par chance, il avait eu un aperçu de l’esprit lorsqu’il était entré dans la peinture. Il savait donc quel genre de poison préparer pour le tuer.

Celui-ci était relativement simple, de sorte que même un pratiquant ordinaire était en mesure de le fabriquer. Cependant, il était extrêmement néfaste, infligeant une douleur atroce à ceux qui le consommaient. Que Zhang Jiuxiao pût l’endurer ou non ne dépendait que de lui.

S’il le jugeait trop dangereux, il pouvait toujours choisir de garder sa tête de durians. Au fond, cela n’affectait que son apparence, et non ses fonctions physiques. En fait, sa transformation en plante pourrait même améliorer certains aspects de son corps…

Puisqu’il appartenait au Clan de son rival en amour, il n’avait aucune raison de l’épargner. Il était même d’une immense miséricorde de l’avoir autant aidé.

– « Merci… » Le pauvre arbre-humain prit la feuille avec une expression mi-figue mi-raisin. Néanmoins, il s’inclina avec gratitude.

Après quoi, Zhang Xuan et Wu Rufeng firent leurs adieux aux autres invités avant de suivre le Maître de Salle Mu jusqu’à la bibliothèque de la Salle des Experts.

Ces derniers étaient appréciés pour l’étendue de leurs connaissances. Afin d’être un bon Expert, il fallait avoir une certaine compréhension en toutes choses. Les principes des autres professions, l’histoire, la géographie… Déterminer l’origine d’un artefact était la base pour en définir l’authenticité. Ainsi, il y avait plusieurs dizaines de millions de livres dans la bibliothèque.

En déambulant entre les étagères, il lui fallut quatre heures pleines avant de pouvoir tout rassembler. Lorsqu’il eut fini, la nuit était déjà bien avancée.

Il compila rapidement l’Art de l’Expertise de la Voie Céleste 6 et 7 étoiles et se les appropria.

En un rien de temps, il atteignit les 7 étoiles. Même sans la Bibliothèque de la Voie Céleste ou son Oeil de la Perspicacité, il pouvait facilement Expertiser la plupart des artefacts de rang Saint palier intermédiaire sans la moindre erreur.

Quittant la Bibliothèque de la Voie Céleste, il commença à réfléchir sur ce qu’il s’était passé plus tôt.

C’était la première fois qu’il assistait à une Convention des Experts, et le déplacement en avait valu la chandelle. Non seulement il avait pu faire progresser ses métiers d’Expert et de Peintre à 7 étoiles et obtenir les emblèmes correspondants, mais plus important encore, il avait appris que la silhouette du Maître Enseignant Kong était apparue au sommet d’une certaine montagne. S’il en avait la possibilité à l’avenir, il enquêterait alors sur cette affaire.

Peut-être pourrait-il découvrir quelque chose de spécial.

– « Maître Enseignant Zhang! »

Dès qu’il sortit de la bibliothèque de la Salle des Experts, il vit le Maître de Salle Mu se diriger vers lui.

Même au beau milieu de la nuit, il semblait ne pas avoir décidé d’aller se reposer.

Un jeune homme se tenait derrière lui. Zhang Jiuxiao.

La végétation ayant envahi son corps quelques heures auparavant avait disparu sans laisser de trace. Il semblait avoir légèrement enflé. Le poison en était très probablement la cause. Ce gonflement pouvait paraître excessif, mais il disparaîtrait rapidement après un peu de repos.

Après avoir échangé quelques banalités, Zhang Xuan les salua et partit.

Un ciel étoilé l’accueillit alors qu’il sortait hors de la Salle des Experts. Comme si quelqu’un avait utilisé une aiguille pour percer le ciel nocturne, d’innombrables petits trous laissaient passer la lumière.

Les rues animées quelques temps auparavant étaient désertes, froides. S’étirant paresseusement, Zhang Xuan se dirigea vers la Salle des Maîtres en Combat.

Mais avant de pouvoir aller bien loin, il eut soudain la chair de poule.

Il sentait clairement être suivi, mais peu importait où il dirigeait sa Perception Spirituelle ou ses yeux, il était incapable de trouver qui que ce fût.

Hu!

Percevant avoir affaire à un individu dangereux d’une force bien au-delà de la sienne, il exécuta rapidement son Art du Mouvement de la Voie Céleste et s’élança en avant. En un seul souffle, il traversa une dizaine de kilomètres. Mais malgré sa vitesse, il était incapable de se débarrasser de la sensation d’être fixé.

Anxieux, il se retourna et vit un homme en robe noire se tenir non loin.

Pour être rattrapé alors même qu’il avait poussé son Art du Mouvement à sa limite, et qu’il avait été incapable de repérer cet inconnu à l’aide de sa Perception Spirituelle, il n’avait aucun doute. L’homme qui se tenait devant lui était un véritable expert!

C’était la toute première fois que Zhang Xuan faisait face à une telle situation, et de la sueur froide coula le long de son dos.

Néanmoins, il ne paniqua pas. Il commença une évaluation attentive.

Il ne pouvait voir le visage dissimulé sous la robe noire, mais sa présence semblait se fondre dans l’essence du monde même, lui donnant l’impression qu’il était sur le point de disparaître.

Zhang Xuan activa son Œil de la Perspicacité pour le regarder plus en détail, mais il fut incapable d’évaluer son niveau de cultivation.

En d’autres termes, il dépassait le royaume de l’Ouverture du Corps palier inférieur, le niveau de Xing Zhuoyuan… et peut-être même était-il largement au-delà!

Quand un tel expert est- il apparu dans la Cité de Qingyuan ?

– « Vous n’avez pas à être aussi suspicieux à mon égard. Si j’avais voulu vous tuer, vous seriez mort il y a longtemps. »

Sa voix était extrêmement grave et puissante.

Bien que nerveux, Zhang Xuan savait ne pas être en mesure de lui échapper. « Monsieur, vous me cherchiez ? »

Peu de temps après avoir quitté la Salle des Experts, il avait senti être suivi, ce qui signifiait que l’inconnu l’avait probablement attendu.

Mais au lieu de répondre à sa question, l’homme vêtu de noir plaça ses mains derrière son dos et dit : « Pour être capable de me sentir si rapidement alors que je n’ai laissé échapper qu’un soupçon de mon aura, vous êtes assez talentueux. Je vous ai suivi depuis le moment où le soleil a commencé à se coucher, et j’ai vu comment vous avez réussi à briser le sceau sur la peinture. Malgré votre jeune âge, vos yeux sont plutôt aiguisés. Vraiment pas mal. »

– « Vous me suivez depuis le coucher du soleil ? » Zhang Xuan plissa les yeux, alarmé.

Il avait prêté une attention toute particulière à son environnement à cause des dernières péripéties avec le Roi Zhongqing ce jour-là. Pourtant, malgré sa méfiance accrue, il n’avait pas eu conscience d’être suivi.

Effrayant!

– « Si je peux me permettre, j’aimerais savoir pourquoi vous m’avez observé toute la nuit. »

Zhang Xuan activa en lui-même la Bibliothèque de la Voie Céleste. Toutefois, aucun livre ne fut compilé.

Tant que l’homme n’exécutait pas une technique de combat, il était incapable d’apprendre quoi que ce fût.

– « Rien d’important. Je veux juste savoir si vous êtes qualifié et capable d’obtenir ce que vous cherchez, » dit-il en levant finalement la tête. Il se révélait être un homme donnant l’impression d’être dans la soixantaine.

Son visage était étranger à Zhang Xuan. Il était certain de ne l’avoir jamais vu jusqu’alors.

Peng!

Dans l’instant, il sentit soudainement quelque chose peser sur sa poitrine, comme s’il avait été écrasé. Dans le même temps, l’espace autour de lui se déforma soudainement, comme si quelqu’un le comprimait de force. Il fut piégé sur place.

Comme une bête en cage, peu importait comment il luttait, il était incapable de se libérer.

– « C’est… » Ses yeux de Zhang Xuan se réduisirent à une fente.

Le fait que la Bibliothèque de la Voie Céleste n’eût toujours pas compilé de livre signifiait que l’inconnu n’avait pas exécuté de technique de combat. Et pourtant, il était capable d’un tel déploiement de force, au point de le rendre complètement impuissant…

À quel point pouvait-il être puissant ?

Saint 5ème Dan dernier palier ?

6ème Dan ?

Ou peut-être 7ème Dan ?

Dans tous les cas, il n’avait alors aucune chance dans un face à face.

Bien qu’il sût être en danger, il savait que plus la situation était menaçante, moins il fallait paniquer. Aussi, se reposant sur sa Profondeur d’Âme, il commença à parler en instillant une certaine aura dans sa voix. « Honorable Doyen, si vous souhaitez me montrer votre force, il vaut mieux vous y prendre autrement. Je ne suis qu’un simple Saint 2ème Dan, je ne peux comprendre l’étendue de ce que vous me révélez. »

L’écart entre eux était tout simplement trop grand. La seule chose sur laquelle il pouvait compter était sa Profondeur d’Âme exceptionnelle. S’il pouvait le manipuler, il gagnerait suffisamment de temps pour s’enfuir.

Cependant, en voyant à travers ses intentions comme s’il était transparent, le vieil homme rit doucement. « Votre Profondeur d’Âme n’est vraiment pas mauvaise, mais vous êtes trop faible pour utiliser la Transmission de la Volonté Céleste sur moi. »

À ces mots, le prodige frissonna immédiatement. « Comment pourrais-je oser faire quelque chose d’aussi grossier ? C’est un malentendu, un malentendu! »

S’il était capable de repérer l’emploi de la Transmission de la Volonté Céleste, alors sa Profondeur d’Âme était également supérieure à la sienne! »

Il avait de la chance de ne pas avoir insisté. Autrement, le retour de bâton aurait pu lui coûter la vie.

– « Vous avez quelques tours dans votre sac, mais aucun n’a de sens contre moi, » affirma-t-il.

– « Comment pourrais-je oser faire étalage de mes basses capacités devant vous ? Doyen, puisque vous avez été en mesure de m’observer malgré moi et de bloquer complètement mes mouvements, cela doit signifier que votre Profondeur d’Âme a atteint un niveau bien supérieur à tout ce que je pourrais imaginer. Si je puis me permettre, pourriez-vous me montrez une technique de combat ? »

Zhang Xuan secoua alors la tête et soupira. « Je viens d’un milieu modeste et je n’ai jamais rencontré une personne aussi forte que vous. J’admire vraiment de tout mon être un expert de votre rang, et si vous pouviez juste accéder à ma requête, vous illumineriez mon existence! »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Lionel
  • 🥈2. Manon
  • 🥉 3. David
  • 4. SaPhirYNA
  • 5. Cinthia
  • 6. Florian
  • 7. Reinox
  • 8. Cesar
  • 9. Ruben
  • 10. PascalW
  • 11. jack975
  • 12. Caroline
  • 13. Kyshin
  • 14. Fleadly
  • 15. Ali
  • 16. guillaume
  • 17. Alexis
  • 18. Max973
  • 19. Cindy
  • 20. Marco
  • 21. enzo
  • 22. j
  • 23. tristan
  • 24. Ba-Soma
  • 25. Thomas
  • 26. nevri
  • 27. Aeyna
  • 28. Starbuck
  • 29. Martin
  • 30. Ronan
  • 31. JOSEPH
  • 32. Xetrix
  • 33. Pierre
  • 34. Cédric
  • 35. Yaozard
  • 36. Frederic
  • 37. Korros
  • 38. lancelot
  • 39. Cdric
🎗 Tipeurs récents
  • David
  • tristan
  • Fleadly
  • Kyshin
  • Ruben
  • j
  • Manon
  • enzo
  • Yaozard
  • Ba-Soma
  • nevri
  • Xetrix
  • Thomas
  • Cédric
  • Cdric
  • Ali
  • Martin
  • Cesar
  • Reinox
  • Florian
  • Pierre
  • Ronan
  • Caroline
  • Frederic
  • Max973
  • Starbuck
  • Lionel
  • Aeyna
  • Marco
  • jack975
  • Alexis
  • Cinthia
  • guillaume
  • SaPhirYNA
  • Cindy
  • lancelot
  • PascalW
  • JOSEPH
  • Korros


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 1169 – Les Jolies Baigneuses Menu Chapitre 1171 – Une visite nocturne (2)