La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 5 – Le Premier Humain et les trois Gus: Éveil de l’espoir

À cet instant, son environnement devint silencieux. D’innombrables regards étaient tournés vers lui.

“Ça devient de plus en plus excitant”, se dit Fang Yuan intérieurement en riant. Sous les regards de la foule, il traversa la rivière et atteignit la rive opposée.

Il pouvait sentir une pression sur lui. Cette pression venait de la source spirituelle au fond de la mer de fleurs. La source spirituelle produisait le qi primitif – parce que le qi était trop riche ici, cela engendrait de la pression.

Mais très rapidement depuis les fleurs sous les pieds de Fang Yuan, de petites lumières apparurent. Ces points de lumière enveloppèrent tout son corps avant de finalement entrer en lui.

Ce sont les Gu de l’Espoir, pensa Fang Yuan. Le responsable ne le leur avait pas dit, mais il le savait très clairement. Chaque point de lumière est un Gu, connu sous le nom de Gu de l’Espoir.

L’une des légendes les plus anciennes parle du Gu de l’Espoir. Dans la légende, lorsque le monde venait de se former, c’était une terre sauvage. Parmi les bêtes sauvages qui marchaient sur la terre, le premier homme apparut. Il était connu sous le nom de Ren Zu*, mangeant de la viande crue et buvant du sang, vivant une vie difficile.

En particulier, il y avait un groupe de bêtes sauvages appelé “les Désespoirs”. Ces bêtes sauvages aimaient le goût de Ren Zu et désiraient le manger.

Ren Zu n’avait pas un corps aussi fort qu’un roc de montagne, ni les dents acérées d’une bête sauvage. Comment pouvait-il espérer se battre avec ces bêtes? Son alimentation était dérisoire et il devait se cacher toute la journée. Il était au bas de la chaîne alimentaire de la nature, et pouvait à peine survivre.

À ce moment, il y eut trois Gus qui s’approchèrent de lui et dirent: « Tant que tu nous donnes des parts de ton être, nous t’aiderons à traverser cette épreuve. » Ren Zu n’avait nulle part où aller, alors il ne pouvait qu’accepter ces trois Gus.

Il donna d’abord sa jeunesse au plus grand Gu parmi les trois. Ce Gu lui avait alors accordé de la force.

Avec la force, la vie de Ren Zu commença à changer. Il avait commencé à avoir une source de nourriture stable et était capable de se protéger. Il combattit courageusement et impitoyablement, battant de nombreux Désespoirs. Mais bientôt, il souffrit et réalisa finalement que la force n’était pas tout. Il avait besoin de se soigner et d’acquérir de la connaissance, pas de se défouler librement à sa guise. Sans compter que face à tout le groupe des Désespoirs, sa force seule était trop petite.

Ren Zu réfléchit amèrement à cette leçon et décida de donner sa fleur de l’âge au plus beau des Gu. Et donc, le second Gu lui avait donné de la sagesse.

Avec sa sagesse, Ren Zu put apprendre à penser et à réfléchir. Il commença à accumuler de l’expérience et découvrit que lorsqu’il utilisait la sagesse, c’était plus efficace que d’utiliser la force. En comptant sur la sagesse et la force, il était capable d’atteindre tous les objectifs qu’il ne pouvait conquérir auparavant, et tua de nombreux Désespoirs. Il mangea leurs viandes et but leur sang, survivant avec ténacité.

Mais les bonnes choses ne durèrent pas et Ren Zu vieillit. Il ne faisait plus que vieillir car il avait donné sa jeunesse et sa fleur de l’âge pour garder la force et la sagesse des Gu. Quand un homme est vieux, ses muscles se détériorent et son cerveau ralentit.

« Humain, que pouvez-vous nous donner d’autre? Vous n’avez plus rien à nous offrir », déclarèrent les Gus de la Sagesse et de la Force. En voyant cela, ils le quittèrent.

Sans la sagesse et la force, Ren Zu était autrefois entouré de Désespoirs. Il était vieux et ne pouvait plus courir, ses dents étaient tombées et il ne pouvait même pas mâcher des fruits et des plantes sauvages.

Tandis qu’il tombait faiblement sur le sol dans une situation difficile, le cœur empli de désespoir, le troisième Gu lui dit: « Hum, prends-moi et je t’aiderai à t’échapper de cette situation difficile. »

Ren Zu répondit en pleurant: « Gu, je n’ai plus rien d’autre. Voyez, les Gu de la Force et de la Sagesse m’ont abandonné. Je n’ai plus que ma vieillesse! Même si je vous la donne, ma vie s’arrêtera immédiatement. Même si je rencontre beaucoup de difficultés, je ne mourrai pas immédiatement. Je souhaite vivre plus longtemps, même si ce n’est qu’une seconde de plus. Vous devriez donc partir je n’ai rien d’autre à vous fournir. »

Mais le Gu rétorqua: « Parmi les trois, j’ai le plus petit besoin. Humain, si tu me donnes ton cœur, ce sera suffisant. »

– « Dans ce cas, je vais vous donner mon cœur, dit Ren Zu. Mais Gu, que pouvez-vous me donner en retour? Dans cette situation, même si les Gu de la Force et de la Sagesse revenaient à mes côtés, cela ne changerait rien.»

Comparé au Gu de la Force, ce Gu semblait frêle et n’était qu’une petite boule de lumière. Comparé au Gu de la Sagesse, celui-ci ne pouvait émettre qu’une faible lumière blanche sans attrait.

Mais quand Ren Zu lui donna son cœur, ce Gu émana soudainement une lumière infinie. « C’est le Gu de l’Espoir, retirez-vous! Nous les Désespoirs avons peur de l’espoir plus que toute autre chose en ce monde ! »

Les Désespoirs se retirèrent soudainement. Ren Zu était sans voix, et à partir de ce jour, chaque fois qu’il faisait face à une situation difficile, il donnait son cœur à l’espoir.

Les Gu de l’Espoir convergèrent dans un flux de lumière qui était déjà entré dans le corps de Fang Yuan. En raison de la pression extérieure, ils se rassemblèrent rapidement dans son abdomen et se rassemblèrent spontanément, trois pouces sous son nombril.

Fang Yuan sentit soudainement la pression diminuer. Il commença à avancer. À chaque pas qu’il franchissait, les Gu de l’Espoir s’envolaient de la mer de fleurs et entraient dans son corps, rejoignant la boule de lumière. La boule de lumière devint de plus en plus brillante, mais la personne en face de la rive fronça les sourcils.

« Ce nombre de Gu de l’espoir est inférieur aux attentes. » Beaucoup d’ainés qui regardaient Fang Yuan dans le noir pensaient cela. Le chef du clan fronça également les sourcils. Ce n’était certainement pas le signe d’un talent de grade A!

Fang Yuan résistait à la pression et continuant d’avancer. “ En dessous de 10 pas, cela signifie qu’il n’y a pas de talent de cultivation. 10 – 20 pas signifient un talent de grade D. 20 à 30 pas un talent de grade C. 30 à 40 pas un talent de grade B. Et 40 à 50 pas un talent de grade A. Je n’ai fait que 23 pas. “

24, 25, 26… 27.

Fang Yuan comptait dans son cœur; quand il marcha au 27ème pas, il put entendre un bang et entre ses deux reins, une boule de lumière atteignit sa limite et explosa soudainement.

Cette explosion d’énergie ne se produisit qu’à l’intérieur de son corps; les étrangers ne pouvaient pas le voir. Seul Fang Yuan pouvait ressentir à ce moment une réaction bouleversante. Instantanément, les poils fins sur son corps se levèrent, ses pores se resserrèrent, son esprit s’étira jusqu’à une limite tendue.

Peu de temps après, son esprit se vida, son corps tout entier devint mou comme s’il tombait dans des nuages. Son cœur se détendit, ses beaux cheveux s’aplatirent et ses pores se rouvrirent à nouveau.

En peu de temps, tout son corps transpirait.

Tout ce processus semblait long, mais se déroula en peu de temps. La sensation disparut aussi vite qu’elle arriva.

Fang Yuan s’évanouit un moment avant de reprendre ses esprits. Il concentra secrètement son attention sur son corps et découvrit que sous son nombril et entre ses deux reins, une ouverture s’était formée dans l’air.

La cérémonie d’éveil avait été un succès!

C’était l’espoir de l’immortalité!

Ndc: Ren signifie humain et zu ancêtre, il est le premier humain, comme Adam dans Adam et Eve.

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. Maxime
  • 🥉 3. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Maxime
  • Cesar
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 4 – Gu Yue Fang Yuan Menu Chapitre 6 – La route sera intéressante