La Renaissance d’un Maitre Démoniaque | Reverend Insanity | 蛊真人
A+ a-
Chapitre 4 – Gu Yue Fang Yuan

Le soleil se leva, avec ses rayons brillants. Le brouillard de la montagne n’était pas très épais, ce qui permettait aux rayons pénétrants de passer facilement.

Plus d’une centaine de jeunes de 15 ans se rassemblèrent devant le pavillon du clan qui se trouvait au milieu du village, atteignant cinq étages et possédant des toits inclinés; il était lourdement gardé. Devant le pavillon se trouvait la place, et dans le pavillon se trouvait le sanctuaire des tablettes commémoratives de l’ancêtre Gu Yue. Chaque génération de chefs de clans vivaient dans le pavillon. À chaque cérémonie majeure ou grand incident, les anciens du clan se réunissaient et discutaient également des réunions ici aussi. C’était l’autorité centrale du village.

– «Bien, vous êtes tous ponctuels, aujourd’hui c’est la Cérémonie d’Éveil, c’est le grand tournant de votre vie. Je ne dirai pas grand-chose, venez avec moi.» Le responsable en ce moment était l’aîné en charge de l’académie. Sa barbe et ses cheveux étaient blancs et il était de bonne humeur alors qu’il conduisait les jeunes adolescents dans le pavillon. Cependant, ils ne montèrent pas, mais ils furent plutôt conduits en bas après avoir traversé l’entrée d’une grande salle. Après avoir descendu une échelle de pierre construite, ils entrèrent dans une grotte souterraine.

Le groupe de jeunes fut surpris. La grotte souterraine était magnifique, elle était remplie de stalactites étincelantes aux couleurs de l’arc-en-ciel. Cette lumière brillait sur les visages des jeunes, les teintes néon étaient magnifiques.

Fang Yuan était mêlé à la foule, observant silencieusement tout ce qui se passait. Il pensa: Il y a des centaines d’années, le clan Gu Yue était venu sur la montagne Qing Mao et s’était installé après avoir migré des terres centrales vers la frontière sud. C’était quand ils trouvèrent une source spirituelle dans cette grotte souterraine. Cette source spirituelle produit un grand nombre de pierres primitives – On pouvait dire que c’était la fondation du village de Gu Yue.

Ils firent plusieurs centaines de pas. Il fit plus sombre et les sons de l’eau se firent entendre. Après avoir tourné dans un coin, une rivière souterraine de 30 pieds de large les accueillit. À ce moment, les lumières colorées des stalactites avaient complètement disparu, mais dans l’obscurité, la rivière émettait une légère lumière bleue. C’était comme une rivière d’étoiles dans le ciel nocturne.

La rivière coulait des profondeurs sombres de la grotte. Dans les eaux cristallines, on pouvait voir des poissons, des plantes aquatiques et même du sable sous la rivière. En face de la rivière se trouvait une mer de fleurs.

C’était les orchidées lunaires du Clan Gu Yue. Les magnifiques pétales bleus et roses avaient la forme d’un croissant de lune; les tiges des fleurs étaient comme du jade, le centre de la fleur brillait comme une sorte d’éclat chaud qui irradie des perles sous la lumière. À première vue, dans le fond sombre, la mer de fleurs ressemblait à un immense terrain recouvert d’un tapis vert bleuâtre parsemé d’innombrables perles.

L’orchidée lunaire est la nourriture pour beaucoup de Gu. Cette mer de fleurs pouvait être considérée comme le plus grand moyen de cultivation du clan, pensa Fang Yuan.

«Wow, si jolie!»

«C’est vraiment magnifique!»

La vue de cette mer de fleurs impressionna les jeunes adolescents. Chacun d’eux avait une lumière irradiant son regard, à la fois excités et anxieux.

– «Très bien, écoutez-moi quand je vous appelle. Ceux qui sont appelés doivent traverser cette rivière jusqu’à la rive opposée. Marcher aussi loin que possible, bien sûr, plus vous avancez, mieux c’est. Avez-vous compris?» Dit l’aîné.

– «Oui», répondirent les jeunes. En fait, avant qu’ils ne viennent ici, ils avaient tous entendu les membres de leur famille ou les aînés en parler. On sait que plus on peut faire de pas, meilleur est son talent. Votre avenir deviendra également plus brillant.

«Gu Yue Chen Bo.» L’ainé tenait la liste et appelait la première personne.

La rivière était large mais pas profonde: elle couvrait les rotules d’un jeune homme. Le visage de Chen Bo était plein de sérieux alors qu’il s’avançait dans la mer fleurie. Ce faisant, il pouvait sentir une pression invisible, comme s’il y avait un mur devant lui qu’il ne pouvait pas voir, l’empêchant d’avancer. Pendant ce temps, les fleurs à ses pieds émirent soudain une faible lumière blanche. La lumière se rassembla autour de Chen Bo et entra dans son corps. Pendant un moment, Chen Bo sentit la pression chuter; le mur invisible qui le bloquait se fit soudainement plus tendre. Sur ce, Chen Bo serra les dents et rassembla sa force en avançant. Il essaya de se frayer un chemin, mais après trois pas, le mur devant lui se durcit à nouveau. Il ne pouvait donc pas marcher plus loin.

En regardant cela, le vieil homme soupira. Tout en enregistrant ce qui s’était passé, il dit: “Gu Yue Chen Bo, 3 pas, inapte à devenir un Maître Gu. Ensuite, Gu Yue Zao Xie!”

Chen Bo était mortellement pâle alors qu’il passait la rivière et retournait vers les jeunes, en serrant les dents. Sans le talent inné, il pourrait vivre comme un humain normal, occupant la position la plus basse du clan.

Il paraissait fragile; c’était un coup énorme pour lui, comme si la réalité avait anéanti tous ses espoirs. Beaucoup de gens lui jetaient des regards de pitié, tandis que d’autres encore fixaient la seconde personne qui traversait la rivière.

Il était dommage que ce jeune homme ne puisse que faire quatre pas en avant – il n’avait pas de talent non plus.

Tout le monde n’a pas le talent naturel pour pouvoir devenir un Maître Gu. De manière générale, on pouvait s’estimer heureux si cinq personnes sur dix avaient du talent. Dans le Clan Gu, ce ratio était plus élevé, atteignant six personnes. C’était grâce à l’ancêtre du clan Gu Yue.

– Le chef de clan de la première génération était un homme célèbre, légendaire et puissant. Pour des raisons de cultivation, sa lignée contenait des gènes puissants, donc la qualité moyenne des talents dans le clan Gu Yue était généralement plus élevée car ils portaient son sang dans leurs veines.

Avec deux échecs consécutifs, les autres aînés observant la scène dans l’obscurité commencèrent à afficher des expressions crispées. Même le chef du clan fronçait légèrement les sourcils. L’instant suivant, l’aîné appela le troisième nom: Gu Yue Mo Bei.

«Présent!» Dit un jeune homme à la tête de ‘cheval’, vêtu d’une robe de lin. Il était grand, bien plus robuste que ses pairs. Son aura était clairement plus gaillarde. Il traversa la rivière en quelques pas et atteignit la rive opposée. 10 pas, 20 pas, 30 pas; l’une après l’autre, de petites lumières entrèrent dans son corps. Il marcha jusqu’à atteindre les 36 pas avant de ne plus pouvoir avancer.

Les jeunes au bord de la rivière regardèrent, les yeux grands ouverts, choqués. L’ainé de l’académie s’exclama joyeusement: “Bien, Gu Yue Mo Bei, talent de grade B! Viens ici, laisse-moi voir ton Océan Primitif.”

Gu Yue Mo Bei retourna aux côtés de l’aîné de l’académie. Celui-ci étendit sa main et la posa sur l’épaule du jeune homme, fermant les yeux en se concentrant. Puis il rétracta sa main et hocha la tête, notant sur le papier: Gu Yue Mo Bei, Océan Primitif remplissant 66% de l’ouverture, il faudra bien l’entraîner.

Ce talent spécial pouvait être mesuré par quatre grades – Du grade A au grade D. Un jeune talent de grade D qui était nourri pendant trois ans serait capable de devenir un Maître Gu senior de rang un, devenant la fondation d’une famille. Après deux ans de cultivation, un jeune talent de grade C serait généralement capable de devenir un Maître Gu de rang deux, devenant l’épine dorsale du clan. Le talent de grade B devait être pris en compte. Ils devenaient souvent des futurs aînés du clan, et avec six à sept ans d’entraînement, ils pouvaient devenir des maîtres Gu de rang trois.

Et en ce qui concerne le grade A, même s’il n’y en avait qu’un, cela apporterait beaucoup d’espoir à tout le clan. Il faut faire très attention; avec ce talent dans environ dix ans, ils peuvent devenir un Maître Gu de rang quatre. À ce moment-là, ils seraient en mesure de concourir pour la position de chef du clan!

En d’autres termes, tant que ce Gu Yue Mo Bei atteignait son plein potentiel, il finirait par devenir l’un des aînés du clan Gu Yue. C’était la raison pour laquelle l’aîné s’occupant de l’académie riait joyeusement; les aînés qui regardaient dans les ténèbres soupirèrent également de soulagement, puis ils se tournèrent tous vers l’un d’entre eux avec jalousie.

Cet aîné avait aussi un ‘visage de cheval’. Il était le grand-père de Gu Yue Mo Bei, Gu Yue Mo Chen. Il était déjà souriant. Il jeta un regard provocateur à son vieil ennemi et dit: “Qu’en penses-tu? Mon petit-fils n’est pas mauvais hein, Gu Yue Chi Lian.”

Gu Yue Chi Lian avait la tête couverte de cheveux roux. L’expression livide, il ne répondit pas.

Une heure plus tard, la moitié des jeunes avaient déjà traversé la mer de fleurs. Il y avait un certain nombre de talents de grade C et D, tandis que l’autre moitié de ces jeunes n’avait aucun talent.

“Huhh, la lignée devient plus mince. Ces dernières années, le clan n’a pas découvert de nouveaux maîtres de rang quatre pour renforcer la lignée. Le chef de clan de la quatrième génération était le seul maître de rang cinq que l’on ait eu après notre ancêtre fondateur, mais au final, il a péri avec le moine Fleur de Vigne et n’a laissé aucun descendant. Les nouveaux talents du clan Gu Yue s’affaiblissent de plus en plus”, dit le chef du clan avec un profond soupir.

À cet instant, l’ainé de l’académie cria: “Gu Yue Chi Chen!”

En entendant ce nom, tous les aînés regardèrent Gu Yue Chi Lian. Chi Chen était son petit-fils.

Gu Yue Chi Lian avait une petite carrure et le visage plein de marques. Il serrait son poing alors que tout son visage transpirait. Il était évident qu’il était incroyablement nerveux.

Alors que le jeune Chi Chen marchait sur la rive opposée, les petites lumières entrèrent dans son corps; après avoir marché 36 pas, il s’arrêta.

«Un autre grade B!» cria l’aîné de l’académie.

Les jeunes commencèrent à s’agiter, jetant des regards envieux à Gu Yue Chi Chen.

«Hahaha, 36 pas, 36 pas! » Gu Yue Chi Lian s’écria aussitôt en fixant fièrement Gu Yue Mo Bei. Cette fois, ce fut au tour de Gu Yue Mo Chen d’avoir un visage amer.

«Gu Yue Chi Chen, hein…» Au milieu de la foule, Fang Yuan se caressa le menton d’un air pensif. Dans ses souvenirs, le clan avait sévèrement puni Gu Yue Chi Chen parce qu’il avait triché durant la cérémonie d’éveil. En réalité, Chi Chen n’avait qu’un talent de grade C, mais parce que son grand-père Gu Yue Chi Lian l’avait aidé à falsifier les résultats, il semblait avoir un talent de grade B.

Pour être honnête s’il voulait tricher, Fang Yuan avait un nombre incalculable de façons de le faire, des moyens encore plus parfaits que la méthode de Gu Yue Chi Chen. Si un talent de grade B ou A apparaissait, ils recevraient les plus grands soins de la part du clan.

Mais, Fang Yuan venait juste de renaître. Il lui était difficile de préparer une méthode pour tricher dans de telles conditions. Deuxièmement, même s’il réussissait à tricher, il ne pourrait pas simuler la vitesse de culture des grades supérieurs. Il serait exposé d’ici là. Cependant, Gu Yue Chi Chen était différent; son grand-père était Gu Yue Chi Lian, l’un des deux aînés les plus influents du clan. Avec cela, Chi Lian pourrait couvrir son petit-fils.

“Gu Yue Chi Lian a toujours été hostile envers Gu Yue Mo Chen, ces deux aînés sont les deux plus grandes autorités influentes du clan. Pour réprimer son adversaire, il faut que son propre petit-fils ait un talent exceptionnel. C’est aussi parce qu’il aidait par derrière, que Gu Yue Chi Chen a été capable de cacher la vérité pendant un certain temps, dans mes souvenirs, sans cet incident la vérité n’aurait jamais été révélée.”

Les yeux de Fang Yuan brillaient alors qu’il réfléchissait aux moyens d’utiliser cette connaissance à son avantage.

S’il exposait l’affaire sur le champ, il recevrait peu de récompenses du clan, mais alors il offenserait le très puissant Gu Yue Chi Lian. Ce n’était pas conseillé.

Il ne pouvait pas non plus les faire chanter en si peu de temps. En raison de son statut encore trop bas, cela se retournerait contre lui.

Tandis qu’il réfléchissait, il entendit soudain l’aîné de l’académie crier son nom: “Gu Yue Fang Yuan!”

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. PascalW
  • 🥈2. Maxime
  • 🥉 3. Cesar
🎗 Tipeurs récents
  • Maxime
  • Cesar
  • PascalW


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 3 – Vous pouvez simplement dégager le chemin Menu Chapitre 5 – Le Premier Humain et les trois Gus: Éveil de l’espoir