Génie sans Egal | Perless Genius System | 绝世天才系统
A+ a-
Chapitre 52 – Détruit

Quand An Huanhuan avait-elle déjà rencontré une telle situation ? Lorsque Ma Zhengfeng la projeta, la seule chose qu’elle put faire alors que sa tête tournait fut de hurler.

Xiao Luo fronça lourdement les sourcils, il tendit la main et attrapa An Huanhuan par la taille alors qu’elle volait vers lui. Il tourna sur place, et posa fermement An Huanhuan, qui criait sans arrêt.

«Héros Luo…»

An Huanhuan regarda l’homme si proche d’elle avec une expression hébétée et son cœur tonna chaotiquement. Elle ne savait pas si c’était à cause de sa frayeur ou si c’était parce que l’homme qu’elle aimait bien la tenait dans ses bras.

«Ce n’est pas sûr ici. Dépêche-toi, pars d’ici !»

Xiao Luo lui lança ces mots froidement et lâcha An Huanhuan. Son corps se recourba légèrement et, tel un guépard, il se lança dans la direction où Ma Zhengfeng s’était enfui.

An Huanhuan tremblait et restait figée sur place. Après un long moment, ses pupilles gonflées se contractèrent lentement et elle déglutit avec beaucoup de difficulté, «Qing… Qinggong ?»

«C’est mon dixième coup. Très bien, voyons combien de temps tu peux tenir.»

Dans les profondeurs de la forêt dense, le poing dur de Xiao Luo percuta directement le poing de Ma Zhengfeng, qui se précipitait vers lui. Il n’y avait pas de suspense. Ma Zhengfeng n’était pas du tout à sa hauteur, il se mit encore à vomir du sang en volant en arrière.

«Encore !»

Une intention meurtrière surgissait violemment dans les yeux de Xiao Luo. Deux combinaisons d’attaques frappèrent consécutivement la poitrine et l’abdomen de Ma Zhengfeng avec précision et sans pitié.

Ma Zhengfeng, qui n’avait pas la force de se défendre, avait l’impression d’avoir été frappé par un train. Il s’accrocha farouchement à un arbre et tint quelques secondes avant de glisser lentement comme une flaque de boue, il s’écroula à genoux sur le sol d’un bruit sourd. Du sang jaillissait de sa bouche tandis que sa poitrine se soulevait et s’abaissait et il regarda Xiao Luo avec des yeux remplis d’horreur.

Il avait effectué des centaines de missions, mais il n’avait jamais rencontré une telle situation ou un adversaire aussi terrifiant.

Il pensait à l’origine que la rémunération de sept cent mille dollars pourrait facilement lui revenir, mais il n’avait jamais pensé que caché à côté de Chu Yue se trouvait un monstre aussi effrayant, qui ne lui laissait aucune place pour la résistance.

Xiao Luo s’approcha lentement de lui et le regarda de haut : «Je vais te poser une question. À part toi, y a-t-il d’autres chasseurs qui prévoient de faire du mal à Chu Yue ?»

Ma Zhengfeng regarda fixement, puis il renâcla légèrement : «Pas de commentaire !».

Il pensait que Xiao Luo était très amusant et hilarant. Il posa même une telle question. Se moquait-il de ceux qui travaillaient comme chasseurs ?

«Je ne donnerais pas ce genre de réponse si j’étais toi», gloussa Xiao Luo.

Son expression devint froide la seconde suivante et il leva son pied droit. Puis il marcha effrontément sur la paume que Ma Zhengfeng utilisait pour se soutenir du sol.

«Crack ~ Crack~»

Une série de bruits croustillants et cassants retentirent alors que ses os se brisaient, et avec cela, un hurlement à glacer le sang qui résonna dans toute la forêt dense.

Depuis ses dix doigts jusqu’à son cœur, un intense courant de douleur balayait tout son corps. Ma Zhengfeng se débattit violemment, mais Xiao Luo serra son cou avec force. L’énorme puissance rendait son visage violet et il faillit s’évanouir.

«Si tu continues à te débattre, je vais marcher sur les cinq autres doigts et les briser complètement !» La voix glaciale et sévère de Xiao Luo résonnait aux oreilles de Ma Zhengfeng, amenant ce dernier, qui s’était presque effondré, à reprendre lentement ses esprits. Il supprima la terreur et la douleur par la seule force de sa volonté et cessa de se débattre.

«Voila, tu as fait le bon choix !»

Xiao Luo souria avec satisfaction et relâcha son cou.

«Qui… qui es-tu au juste ? Tu ne fais certainement pas partie des gardes du corps de Chu Yunxiong !»

La voix de Ma Zhengfeng trembla un peu. L’habileté de cet homme dépassait complètement son domaine de compréhension. Il était aussi fort qu’un dieu, mais c’était aussi un dieu cruel et maléfique. Il ne cilla même pas quand il s’était cassé les doigts. On pouvait dire quel cœur impitoyable et vicieux il possédait.

«Il semble que tu n’aies pas encore compris la situation. C’est moi qui te pose des questions maintenant, et pas l’inverse.»

Xiao Luo retira son pied du dos de la main de Ma Zhengfeng. Les cinq doigts de Ma Zhengfeng étaient complètement cassés et ils reposaient sur le sol de façon irrégulière. Les os des doigts cassés perforaient sa peau et sa chair, la main gauche de Ma Zhengfeng semblait gravement mutilée.

«Je vais le redemander, y a-t-il d’autres chasseurs à part toi ?»

«Ce… I…»

Ma Zhengfeng était dans une position très difficile. Bien que personne d’autre ne le sache, il avait sa propre dignité et sa propre fierté en tant que chasseur. S’il devait répondre à la question de l’autre partie en toute honnêteté, même après avoir été capturé, il craignait que cela ne jette une ombre permanente sur sa vie.

Xiao Luo se sentait très impatient et une trace de mécontentement traversa son visage. Son pied gauche marcha sur la main droite de Ma Zhengfeng sans aucune cérémonie.

«Aaaah !»

Un cri de deuil à glacer le sang résonna dans la forêt. Ma Zhengfeng s’écroula comme un poisson hors de l’eau. La douleur indescriptible lui fit écarquiller les yeux et faisait tressaillir tout son corps.

«Si tu ne veux pas être complètement handicapé, tu ferais mieux de répondre à ma question avant que je ne perde patience», disait doucement Xiao Luo.

«Je vais le dire… Je vais le dire…» Ma Zhengfeng hurla de peur.

Le sourire de Xiao Luo était comme celui du diable, brisant complètement sa forteresse psychologique. La douleur intense causée par ses dix doigts cassés le fit fondre en larmes.

Xiao Luo s’appuya tranquillement contre un arbre, il tendit la main et arracha une feuille verte, la tripotant dans ses mains.

Ma Zhengfeng devint d’une pâleur mortelle et son corps tremblait de façon incontrôlable. Il n’osait pas manquer de respect à Xiao Luo, même dans la moindre mesure. Le type en face de lui était un démon portant un sourire, il était extrêmement féroce et vicieux.

«Je… je ne sais pas s’il y a d’autres chasseurs. L’employeur maintient un contact isolé avec les employés. Chacun des employés est en contact individuel avec son superviseur respectif. Peut… Peut-être que lorsque la nouvelle de mon échec parviendra à l’employeur, il enverra quelqu’un d’autre.»

«Tu sembles dire n’importe quoi, cela n’a aucune utilité pratique !» Xiao Luo fronça les sourcils, les mouvements de ses mains s’arrêtèrent.

Ma Zhengfeng était tellement effrayé qu’il en frissonna. Il avait peur que Xiao Luo lui fasse encore quelque chose, son cerveau se mit a réfléchir rapidement pour voir s’il y avait des informations utiles afin que cette personne puisse avoir un peu de pitié pour lui. Sous l’effet de la peur, il pensa vraiment à une chose.

«Je… Je me souviens, quand j’ai quitté le bureau de l’employeur, il me semble l’avoir entendu contacter la Compagnie Blackwater.»

«La Compagnie Blackwater ?»

Le froncement des sourcils de Xiao Luo devint encore plus sévère, «Qu’est-ce qu’ils font ?»

«C’est une organisation spécialisée dans la formation et la coordination de mercenaires pour mener à bien des missions. ‘Une mare d’eau noire peut avaler le Ciel et la Terre’, c’est le slogan de leur entreprise.» Ma Zhengfeng avait dit la vérité.

«’Une mare d’eau noire peut engloutir le Ciel et la Terre’ ? Quel slogan de merde !» dit Xiao Luo avec mépris.

Le visage de Ma Zhengfeng afficha un sourire amer. Blackwater était la plus grande société de mercenaires au monde. Tous les membres de cette société étaient des monstres. Seul ce monstre avait osé sous-estimer Blackwater.

Xiang Gaoyang arriva à ce moment-là et cria à Xiao Luo : «M. Xiao !»

Xiao Luo revint de ses pensées, son dos quitta le tronc de l’arbre et il répondit : «Vous êtes arrivé au bon moment, je vous le laisse pour que vous vous en occupiez.»

Pour Ma Zhengfeng, cette phrase sonnait définitivement comme les meilleurs et les plus agréables mots du monde. S’il devait continuer à rester avec Xiao Luo, il ne saurait pas à quel genre d’abus il serait soumis. Il avait vraiment peur de Xiao Luo, la peur qu’il ressentait provenait du plus profond de son âme.

«Ok.»

Xiang Gaoyang hocha la tête en signe de reconnaissance. Lorsqu’il tourna la tête pour regarder l’état de Ma Zhengfeng, il ne pouvait s’empêcher d’être stupéfait.

Le visage de Ma Zhengfeng était couvert de sang, ses dix doigts étaient cassés, il y avait même une marque de griffure claire sur son cou. Quelques-unes de ses côtes semblaient également cassées, et sa poitrine était légèrement enfoncée… Même s’il était un garde du corps entraîné professionnellement, Ma Zhengfeng, avec son air si misérable, ressentit un frisson inévitable. Une couche de chair de poule se forma soudainement sur tout son corps.

Regardant le dos de Xiao Luo en partant, il murmura une critique dans son coeur, «Si vicieux !».

Xiao Luo était également extrêmement perplexe. Quand était-il devenu si féroce et violent ? Il faut savoir que par le passé, il pouvait sentir son sang se glacer dans ses veines lorsqu’il voyait quelqu’un saignait abondamment. Mais maintenant, il ne ressentait aucun malaise, même après avoir réduit quelqu’un en bouillie et avoir piétiné les dix doigts de son interlocuteur jusqu’à ce qu’ils se brisent. Au contraire, il se sentait même particulièrement excité.

Que lui était-il arrivé ?



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 51 – Un événement imprévu dans les collines Menu Chapitre 53 – Je suis prêt