Commandant impérial Sa magnifique femme est pourrie gâtée | Imperial commander His pretty wife is spoiled rotten | 帝少爆宠 娇妻霸上瘾
A+ a-
Chapitre 295 : Je ne suis pas intéressée par la chair humaine désinfectée à l’alcool

***

Traductrice : Moonkissed

Auteur : Gu Jiaqi

***

Yun Xi avait demandé à Zhao Yumo le nom et l’adresse du médecin qui avait soigné son grand-père. Puis elle avait répété son conseil de rester calme et de continuer comme d’habitude.

Les parents de Zhao Yumo avaient été lâches et incompétents, il était donc inutile d’essayer de leur faire faire quoi que ce soit dans cette affaire. La seule chose que les filles pouvaient faire était de commencer par le médecin.

Tout d’abord, et c’était le plus important, elles devaient lui demander de changer les médicaments du vieil homme. Si son grand-père continuait à prendre toutes ces pilules, il allait mourir plus tôt que prévu.

En pensant au vieil homme émacié dans la chambre sombre et sans air, le visage de Yun Xi était devenu maussade. Elle ne pouvait pas être patiente.

« Je vais tout de suite m’occuper des choses avec ce médecin. Tu dois te souvenir de ce que je t’ai dit. Sinon, je ne serai pas en mesure de t’aider. »

« Comment vas-tu t’y prendre avec lui ? Tu vas l’effrayer ? »

« Ne t’inquiète pas pour ça. Fais-moi confiance. Dis juste au chauffeur de me raccompagner maintenant. »

« D’accord. »

Le chauffeur avait emmené Yun Xi directement à la porte du complexe de villas. Yun Xi était sortie de la voiture et était allée directement au poste de garde. Elle avait demandé au garde du poste et avait appris que Mu Feichi était parti négocier avec ses partenaires commerciaux aujourd’hui, et qu’il n’était pas encore revenu.

Yun Xi ne voulait pas manquer cette occasion, elle avait donc décidé d’attendre au poste de garde. Elle avait appelé chez elle pour dire à la gouvernante qu’elle mangeait chez la famille Chen.

Le garde l’avait vue attendre dehors et lui avait apporté une chaise.

Yun Xi s’était assise sur la chaise et, grâce à la lumière du poste de garde, elle avait lu un livre pendant qu’elle attendait.

À l’heure du dîner, les gardes du poste de garde avaient changé d’équipe et lui avaient spécialement apporté le dîner.

Ces hommes merveilleux, depuis que la vidéo d’elle s’aventurant seule dans la montagne Tianyu avait circulé dans tous les postes de garde de la montagne, avaient commencé à la respecter sincèrement du fond de leur cœur.

Respecter les adversaires plus forts que soi faisait également partie de leurs principes.

Après sept heures, la nuit était tombée, et divers insectes avaient commencé à gazouiller.

Yun Xi avait soudainement ressenti une grande admiration pour ces gardes qui patrouillaient dans les montagnes. Tout au long des longues nuits, ils devaient endurer la solitude et l’isolement.

C’était la responsabilité de leur travail, mais elle avait toujours l’impression que les personnes qui se consacraient autant à leur travail étaient toujours dignes de respect et d’amour.

Elle ne savait pas combien de temps elle avait attendu, mais lorsque le bruit d’une voiture avait finalement retenti sur la route de montagne, Yun Xi avait levé la tête et avait regardé la voiture qui arrivait.

Dans la Bentley noire, de loin, Qi Yuan avait vu une silhouette assise sous la lumière. Il avait rapidement réveillé le Jeune Maréchal Mu, qui avait bu beaucoup de vin.

« Jeune Maréchal Mu, c’est Mlle Yun ! »

Lorsqu’il avait entendu ces trois mots, Mu Feichi avait immédiatement ouvert les yeux. Puis il fronça les sourcils en regardant la silhouette assise au poste de sentinelle.

Il avait l’impression qu’elle attendait depuis un bon moment, mais au moins ces brutes avaient pensé à lui apporter une chaise.

« Arrête la voiture ! » Mu Feichi avait crié d’une voix rauque. Il but ensuite quelques gorgées d’eau et sortit de la voiture, se sentant complètement sobre à présent.

« Jeune Maréchal Mu ! » Yun Xi s’était levée et avait couru vers lui.

Mu Feichi s’appuya sur la portière de sa voiture et fixa la petite silhouette qui courait vers lui avec une expression lointaine dans le regard.

Peut-être parce qu’il avait bu un peu trop de vin, il y avait une douceur inhabituelle dans ses yeux sombres et rieurs.

« Quoi ? Je te manque à ce point après ne pas m’avoir vu pendant une journée entière ? »

« … » Sa taquinerie avait fait s’arrêter Yun Xi. Levant la tête avec colère, elle pouvait sentir la légère odeur d’alcool sur son corps.

« Vous avez bu ? »

« Oui, mais je ne suis pas assez ivre pour dire des bêtises, et je reconnais clairement qui tu es. »

Alors il avait plaisanté tout à l’heure ?

Yun Xi avait ignoré ses insinuations stupides. S’accrochant à sa manche, elle se demandait combien elle devait lui dire.

Voyant qu’elle était troublée, Mu Feichi avait levé la main et lui avait tapé sur le front. « À quoi penses-tu ? Si tu veux porter la main sur moi alors que je suis ivre, alors je peux coopérer avec toi et faire semblant d’être ivre. Ce n’est pas difficile. »

Yun Xi avait levé la tête et avait répliqué sans ménagement : « Je ne suis pas intéressée par la chair humaine désinfectée à l’alcool. »

Mu Feichi sourit. « Alors que voulais-tu faire après m’avoir attendu toute la nuit ? Pourquoi n’as-tu pas demandé à quelqu’un de m’appeler ? »

S’il avait su que sa petite chérie attendait dans le vent froid, comment aurait-il pu avoir l’intention de boire et de socialiser avec les gars ?

Yun Xi avait relevé la tête, et ses yeux ardents avaient brillé sous la lumière.

« Si vous n’êtes pas ivre, alors je vous emmène à un combat. Vous voulez venir ? »

« Je vais venir ! Combien d’assistants veux-tu ? »

Mu Feichi n’avait pas demandé pourquoi elle devait se battre. Ce ne devait pas être une mince affaire pour qu’elle attende si anxieusement.

« Qi Yuan est suffisant. Je veux juste que vous tabassiez un type si fort que même sa propre mère ne le reconnaîtrait pas ! »

« Ok, c’est parti ! Monte dans la voiture ! »

____ 

N’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaires et laisser une réaction pour que je sache si l’histoire vous plaît.

____



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 294 : Overdose ! Menu Chapitre 296 : Bats-le aussi violemment que tu le peux