Commandant impérial Sa magnifique femme est pourrie gâtée | Imperial commander His pretty wife is spoiled rotten | 帝少爆宠 娇妻霸上瘾
A+ a-
Chapitre 294 : Overdose !

***

Traductrice : Moonkissed

Auteur : Gu Jiaqi

 ***

Dans la cour spacieuse de la belle villa, le majordome arrosait la pelouse et les fleurs. Quand il avait vu que Zhao Yumo avait ramené sa camarade de classe, il avait rapidement posé le tuyau et s’était approché.

« La dame aînée est de retour. Et vous avez amené un invité. Entrez, s’il vous plaît. »

« Oncle Lin, tu n’as pas besoin de t’inquiéter pour nous. J’ai demandé à ma camarade de classe de venir à la maison pour faire ses devoirs avec moi et de rester pour le dîner. Continue à faire tes trucs. »

Zhao Yumo avait emmené Yun Xi dans la maison. Il n’y avait personne dans la maison, sauf la gouvernante, qui se préparait à cuisiner le dîner.

« Tatie, j’ai ramené ma camarade de classe pour faire ses devoirs avec moi aujourd’hui. Je l’ai invitée à dîner. Peux-tu préparer un repas pour une personne de plus, s’il te plaît ? »

« Bien sûr. » La gouvernante était sortie de la cuisine et avait jeté un coup d’œil à Yun Xi. Voyant qu’elle était bien habillée, elle demanda timidement : « Mademoiselle, de quelle famille est cette enfant ? »

« Yun Xi est de l’une des familles du complexe de la villa. Tu ne la connais pas, de toute façon. S’il te plaît, dépêche-toi de cuisiner ! Nous avons faim après une journée entière de cours. »

« Je vais couper des fruits pour vous deux maintenant, d’accord ? »

Zhao Yumo avait jeté un coup d’œil à Yun Xi et avait hoché la tête. « Ok. Je t’attends. »

La gouvernante avait jeté un regard à Yun Xi, puis s’était retournée et était entrée dans la cuisine.

Yun Xi avait chuchoté à l’oreille de Zhao Yumo : « C’est l’espionne privée de ton deuxième oncle ? »

Zhao Yumo avait hoché la tête et lui avait fait un signe du pouce levé.

Après un moment, la gouvernante était sortie en portant une assiette de fruits, et Zhao Yumo avait pris l’assiette de fruits. « Tatie, prépare rapidement le dîner, s’il te plaît. Je reçois rarement des camarades de classe, et je ne veux pas négliger un invité aussi précieux. »

« Bien, je comprends… »

« Nous allons monter faire nos devoirs, et tu pourras nous appeler quand le dîner sera prêt. »

« Bien. »

Une fois qu’elles furent montées, Zhao Yumo emmena tout de suite Yun Xi dans la chambre de son grand-père.

En poussant la porte, Yun Xi avait senti l’odeur désagréable des médicaments. Les rideaux de la chambre étant tirés, la pièce était sombre et étouffante, sans air frais du tout.

En refermant la porte, Yun Xi s’avança et regarda le vieil homme endormi. Il était probablement couché dans ce lit depuis longtemps. Son corps entier était émacié.

Après avoir déplacé une chaise et fait des gestes du regard à Zhao Yumo, Yun Xi s’était assise à ses côtés et avait sorti la main du vieil homme de sous la couette pour vérifier tranquillement son pouls.

En la regardant attentivement, Zhao Yumo se tenait derrière la porte en tenant l’assiette de fruits.

Après avoir pris son pouls, Yun Xi avait compris ce qui se passait avec son cœur, et ses soupçons avaient été confirmés.

« Où est le médicament ? Où l’ont-ils mis ? »

Zhao Yumo avait désigné la table de chevet à côté d’elle et avait chuchoté : « Ils sont tous enfermés. La gouvernante a la clé. Que dois-je faire ? Tu veux que je vole la clé ? »

Yun Xi haussa les épaules, retira une pince de ses cheveux, la lissa et l’inséra soigneusement dans le trou de la serrure. Elle avait fait sauter la serrure, et le tiroir s’était ouvert immédiatement.

« Wow, Yun Xi, tu es si étonnante ! » Zhao Yumo était pleine d’admiration.

En regardant le tiroir rempli de flacons de médicaments, Yun Xi ne pouvait s’empêcher d’haleter. « Lesquels prend-il habituellement ? Ou est-ce qu’il les prend tous ? »

« Il les prend tous. Bon sang ! Il pourrait faire une overdose en prenant autant de pilules. »

Yun Xi regarda les bouteilles de médicaments, prit note de tous les noms des médicaments, puis les remit en place et verrouilla le tiroir.

« Allons-y. Allons dans ta chambre pour parler. »

Zhao Yumo avait hoché la tête et avait traîné Yun Xi jusqu’à sa chambre au troisième étage en secret comme si elles étaient deux voleuses.

« Mais qu’est-ce qui se passe avec mon grand-père ? Est-il vraiment très malade ? »

Yun Xi s’était assise sur une chaise avec une expression grave sur son visage.

C’était la première fois qu’elle rencontrait un homme qui n’était pas malade, mais qui avait été forcé par sa famille à prendre des médicaments jusqu’à ce qu’il tombe malade. Ils avaient fait de lui un vieil homme sans défense.

« Pourquoi ? C’est si grave ? » Zhao Yumo s’était assise anxieusement sur le côté du lit en voyant son expression grave.

« Pour te dire la vérité, ton grand-père n’est en fait pas malade. La plupart de ces médicaments contiennent des ingrédients similaires à ceux des somnifères. Penses-y. Si tu n’es pas malade mais que tu prends autant de médicaments, tu seras dans un état léthargique tous les jours. Comment pourrait-il être en bonne santé ? »

« Bon sang ! Pas étonnant qu’ils aient verrouillé les tiroirs et qu’ils ne nous aient pas laissé voir quels médicaments prenait Grand-père. Le même médecin le soignait à chaque fois. Chaque fois que j’ai demandé au docteur ce qui n’allait pas avec Grand-père, sa réponse a été la même. J’ai envie de les battre à mort. »

« Ne t’énerve pas trop ! Ne t’énerve pas trop ! Ton second oncle et les autres ont planifié cela depuis longtemps. Si tu ne peux pas être patiente à ce sujet, tu vas perdre. »

« Alors que dois-je faire ? Peux-tu m’aider à trouver un plan rapidement ? »

____

N’hésitez pas à laisser vos impressions en commentaires et laisser une réaction pour que je sache si l’histoire vous plaît.

____



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 293 : Voler mon droit d’héritage Menu Chapitre 295 : Je ne suis pas intéressée par la chair humaine désinfectée à l’alcool