Chroniques des Dieux Déchus | The Godsfall Chronicles | 陨神记
A+ a-
Chapitre 78 – Les brindilles c’est comme les épées

Livre 2, Chapitre 78 – Les b rindilles c ’est comme les épées

Le corps de Drake n’était pas seulement le résultat d’un entraînement dur et d’un fort potentiel. Les Thane n’étaient devancés que par la famille Polaris dans les cercles militaires, leurs soldats et officiers loués étant aussi nombreux que les nuages. Cependant, contrairement à la couvée de Skye, les Thane n’avaient pas la chasse au démon dans le sang. Ils comptaient sur leur propre force pour avancer.

Ce qu’ils avaient, c’était une méthode secrète de renforcement du corps qui était transmise de génération en génération. C’était un système bien plus rigoureux que celui utilisé par les chasseurs de démons – il était plus efficace mais aussi extrêmement difficile. Il impliquait plus d’une douzaine de remèdes familiaux secrets et un entraînement épuisant qui soumettait l’étudiant à des tourments extrêmes. De cette façon, ils se rendaient forts, des os aux organes, de la peau aux tendons.

C’était ce raffinement corporel qui faisait des Thane une véritable puissance. Ils étaient une famille de second rang à Skycloud, mais grâce à leur puissance, ils dépassaient de loin les Lunaes en influence. Leur jeune génération dominait les champs de bataille grâce à leurs incroyables compétences.

Aucune pluie de flèches ou grêle de balles ne leur donnait de répit. Alors qui se souciait d’un bâton ?

Oubliez le fait que ce gamin n’était personne. Si un Cloude ou un Polaris menaçait de le battre avec un bâton, ce serait quand même franchement risible !

Cloudhawk balança avec précaution sa faible arme dans les airs. Whoosh ! Whoosh ! La fine branche sifflait en fendant l’air. Il la pointa vers Drake Thane en se moquant de lui. « Quoi ? Tu as peur ? La vérité est que toute cette absurdité musculaire pourrait aussi bien être du papier pour mes yeux. Je n’ai pas besoin d’une épée de luxe. Une branche fera très bien l’affaire. »

La colère teinta le rire de Drake. « Une branche, hein ? Tu as une grande gueule ! Et si tu ne peux pas la soutenir ? »

« Je suis là, n’est-ce pas ? Si je perds, tu fais ce que tu veux. Je serai une cible facile. »

« D’accord ! » Drake saisit le trou déchiqueté dans ses vêtements et déchira le tissu, révélant la moitié supérieure de son corps. En regardant de près, on pouvait voir qu’il n’avait pas un seul pore visible. Chaque muscle cordé était parfaitement lisse, aussi brillant que le bronze ou le marbre. Son physique était gravé aussi parfaitement que s’il avait été sculpté. Il était tout en lignes dures comme une statue qui prend vie. « Montre-moi ce que tu as. »

Drake n’était pas intéressé par la perte de temps, mais tout le monde avait sa fierté. Et quand sa fierté était si profondément insultée, il ne pouvait s’empêcher de montrer sa colère. Ce type était une petite merde irritante, mais le laisser donner un coup avec son petit bâton ne lui ferait perdre que quelques secondes.

S’il échouait, il pourrait réduire tous ses os en poussière !

« A quoi pense-t-il ? ! »

Une voix magnétique et attirante s’éleva à côté de Claudia qui attira son regard. Elle vit le jeune homme aux cheveux blonds qui se tenait près d’elle et qui était redevenu ce qu’il était auparavant. La folie effrayante qui l’avait consumé avait disparu. Le charme timide était de retour. Apparemment, Naberius ne pouvait sortir que pendant un court moment lorsque ses émotions étaient fortes. Une fois que les choses s’étaient calmées, Gabriel le remplaçait.

Claudia était alerte et méfiante.

Comment pouvait-elle ne pas l’être ? Il n’y a pas une minute, son visage était rempli d’une rage meurtrière. Il avait fait tout son possible pour lui déchirer la gorge à mains nues ! Maintenant, tout d’un coup, c’était comme si rien ne s’était passé. Il était debout à côté d’elle, naturellement, comme s’ils étaient de vieux amis. Un type comme lui, qui changeait d’humeur aussi vite qu’on tourne une page, était quelqu’un qu’elle devait absolument garder à l’œil.

Ce salaud de renégat ne l’avait pas seulement trahie alors qu’elle essayait de l’aider, mais il avait aussi tourné le dos aux dieux eux-mêmes. A plus d’un titre, il était bien pire que Cloudhawk. Elle était déterminée à garder les yeux ouverts. Si une chance se présentait, elle briserait ce psychopathe en deux.

Mais, ce n’était pas le moment. Claudia fit semblant de ne pas l’avoir entendu.

Elle n’était pas sûre non plus de ce que Cloudhawk pouvait bien penser. D’une certaine manière, son énergie psychique avait progressé à pas de géant, mais physiquement, les deux étaient à peu près égaux. Même avec une relique d’attaque puissante, il n’était pas garanti qu’il puisse briser la défense de Drake.

Et un bâton ? C’était complètement absurde.

Claudia connaissait la nature rusée de Cloudhawk. Ça le rendait différent du moule standard. Il aimait se glisser dans la peau de son adversaire, même au milieu d’un combat, et le manipuler à ses fins. Cela faisait-il partie de la stratégie qu’il utilisait maintenant ? Accepter cette farce d’un défi prouvait que Drake avait mordu à l’hameçon.

Le plan était-il de le distraire et d’essayer de s’enfuir ?

Non, ça ne peut pas être ça. Drake n’était pas idiot. Il aurait remarqué tout de suite s’il tentait de s’enfuir. De plus, avec un coup d’œil de leur chef, les autres soldats avaient commencé à les encercler. Donc même s’il passait l’un d’entre eux, les autres étaient là pour l’arrêter. Il ne pouvait pas fuir.

Drake Thane lui hurla d’une voix capable de faire craquer des rochers : « Qu’est-ce que tu attends ? ! »

Il prit une profonde inspiration. En vérité, il ne savait pas si ça marcherait. Mais il devait tenter quelque chose.

Les vibrations de la pierre de phase devenaient plus fortes. Un champ de puissance s’était élevé, le remplissant et l’enveloppant de tous côtés. Il le sépara du tissu de la réalité.

Bien que tout le monde puisse encore le voir, Cloudhawk était à mi-chemin entre cette dimension et la suivante. Bien qu’il ne se soit pas déphasé dans un autre endroit, il était délogé du plan matériel. Ainsi, il était en sécurité tant qu’une attaque ne dépassait pas les capacités de la pierre. Toute attaque inférieure passerait inoffensivement à travers lui.

Il était temps de commencer. Il tenait le bâton haut comme une épée et volait en avant.

Et voler était le bon mot. Il flottait au-dessus du sol comme si rien ne le retenait, tandis que ses vêtements grossiers voltigeaient. La gravité n’existait plus pour lui. Aussi doucement qu’une feuille dans le vent, avec son bâton pointé droit devant, il flottait vers Drake. Sans rien pour l’arrêter, il traversait l’espace sans effort vers sa cible.

Drake et ses acolytes regardaient, choqués.

« Qu’est-ce que c’est ? » Une attaque aussi légère pouvait difficilement chatouiller ! Mais, ces hommes étaient des guerriers expérimentés, et ils reconnaissaient quand quelque chose n’allait pas. C’était une scène exceptionnellement étrange de voir ce type se lever comme il le faisait, ses vêtements et ses cheveux flottant comme si la gravité ne signifiait rien.

Une frappe aussi lente et facile était quelque chose qu’un enfant pouvait éviter. Il venait vers eux comme s’il arrivait de loin, d’un autre monde. Étrange, certes, mais guère dangereux. Avec un grognement, Drake resta stoïque et inébranlable alors qu’il s’approchait.

La branche atteignit sa poitrine.

Puis, l’inattendu se produisit.

La branche de Cloudhawk glissa dans le corps de Drake comme s’il était fait d’air. Ils regardaient, choqués, comme s’ils regardaient un fantôme ! C’était plus qu’anormal, car au-delà de ne rien ressentir, cela ne laissait également aucune blessure. Aucune goutte de sang n’avait été versée.

Le visage de Claudia s’était figé. Une illusion ? Un fantôme ?

Gabriel le savait mieux que quiconque. Il devait s’agir d’une relique qui lui permettait de passer à travers ce genre de choses. C’était le seul moyen pour qu’il traverse quelque chose aussi facilement sans laisser de trace. Mais, à quoi pensait-il ?

Quand Drake vit la branche glisser à travers son corps, il eut des sueurs froides. Elle fut cependant de courte durée et disparut lorsqu’il vit qu’il n’y avait pas de douleur. Il se remit rapidement et réalisa que ce n’était qu’une ruse. Ce salaud avait osé essayer de le tromper !

Les yeux de Cloudhawk étaient aussi calmes que la surface d’un lac. C’était la première fois qu’il faisait quelque chose comme ça. Le succès ou l’échec dépendait de ce moment !

Le pouvoir de la pierre de phase fut soudainement interrompu. Il fut d’un seul coup renvoyé dans le monde matériel, tout comme la branche qu’il tenait. La branche qui était encore en grande partie dans la poitrine de Drake… c’est vrai !

C’était sa stratégie innovante !

Une simple branche ne pouvait pas pénétrer les défenses de Drake, même si c’était Maître Arcturus qui la maniait. La branche était trop fragile. Il devrait la planter sur Drake à dix fois la vitesse du son pour avoir une chance. Seulement, y a-t-il quelqu’un dans le monde qui peut se déplacer aussi vite ? Rien que la friction de tout ça le réduirait en cendres.

Mais ce qui distinguait Cloudhawk, c’était la pierre de phase !

Grâce au pouvoir de la pierre, il avait placé la branche où il voulait. Bien que Drake et la branche occupaient le même endroit, ils ne partageaient pas encore le même espace. Les deux étaient dans des dimensions séparées et n’interagissaient pas. Mais, lorsqu’il laissa le champ de la pierre se dissiper, les deux furent soudainement forcés de se rapprocher. La branche se reconnecta au plan matériel et se planta fermement dans la poitrine de Drake. Cette attaque inter-dimensionnelle était le seul moyen de pénétrer les défenses du guerrier.

Bien sûr, il n’était pas un maître de la manipulation des plans. Il l’avait inventé à la volée, et c’était le seul choix qu’il avait. Si ça ne marchait pas, lui et les autres auraient peu de chances de s’échapper.

Cloudhawk sentit la branche se battre contre le champ. Il sentit une résistance féroce qui le fit hésiter. Ce n’était pas différent de la résistance qu’il ressentait lorsqu’il essayait de traverser des objets solides. Plus l’objet qu’il essayait de pénétrer était dense et riche en énergie, plus il résistait avec force. La force sur la branche augmentait de façon spectaculaire.

Pas bon !

Des craquements s’échappèrent de la branche morte fixée dans sa prise. Elle se brisa en plus de dix morceaux dont les éclats fusèrent comme des balles. Les morceaux qui se trouvaient à l’intérieur de Drake furent violemment expulsés, au grand choc et à la surprise de Cloudhawk. Était-ce vrai ? Avait-il parié et perdu ?

Drake hurla de douleur, agonisant et heurtant le sol en se serrant la poitrine.

La branche avait effectivement volé en éclats, mais plus d’une demi-douzaine de morceaux étaient encore logés dans le corps du soldat. La peau, les muscles, les os et les organes de son corps avaient tous une résistance différente. Le bâton n’avait pas endommagé sa peau ni causé de problèmes à ses muscles ou à ses os, car la force de résistance de son corps avait recraché les gros morceaux.

Cependant, les tissus internes du corps étaient compliqués.

Les éclats de bois pétrifié à l’intérieur de lui s’étaient répandus partout. Certains étaient dans ses poumons, d’autres dans ses vaisseaux sanguins qui circulaient dans son cœur. Les résultats étaient indubitablement affreux.

Du sang coulait de la bouche et du nez de Drake. Ce niveau de dommages internes était sans précédent pour lui, plus qu’il ne pouvait en supporter.

Un seul coup l’avait mis à terre. Cloudhawk l’avait vraiment fait.

S’il avait utilisé Quiet Carnage ou si son énergie psychique avait été assez forte pour combattre la résistance de surface de Drake, le bâton serait resté intact et aurait transpercé Drake. Il l’aurait tué sur le coup !

Sa première tentative avait été assez significative. Non seulement il avait vaincu Drake, mais il avait également découvert une toute nouvelle façon de se battre.

Désormais, les défenses les plus solides n’avaient aucune valeur face à lui et sa pierre de phase !

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. PascalW
  • 🥉 3. Yorushima
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW
  • Alexis
  • Yorushima


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 77 – Provocations audacieuses Menu Chapitre 79 – Les malheurs émergent