Chroniques des Dieux Déchus | The Godsfall Chronicles | 陨神记
A+ a-
Chapitre 75 – Nous mourrons ensemble

Livre 1 chapitre 75 – Nous mourrons ensemble

La reine ne venait pas. Elle était trop occupée à essayer de sauver sa propre vie.

Elle était poursuivie par deux des lieutenants du démon, trois assassins d’avant-poste, la plupart de leur armée de balayeurs et leur dirigeable mortel. Il pourrait y en avoir deux comme elle, ce serait encore trop peu pour les affronter tous. Sa situation n’était pas meilleure que celle du garçon, chaque seconde qui passait étant un pas de plus vers la mort. Elle n’avait qu’à ralentir un instant, sa chance ne devait s’épuiser qu’une fois, et elle serait frappée.

La seule option qu’il avait était de fermer les yeux et d’attendre la mort.

Mais l’impensable arriva.

Juste avant que le marteau n’atteigne son visage, Artémis dévia son marteau, s’étirant un peu plus loin. Il sentit le marteau frôler sa joue avant de passer à côté. Puis, avec un bruit semblable à un coup de tonnerre, elle frappa Stranger Black au centre de sa poitrine.

Boum !

Cloudhawk pouvait entendre les os de Stranger Black se briser et ses organes se déchirer. Le dos du mutant se bombait vers l’extérieur alors que tout était déplacé. Il vola dans les airs sur plus de trente pieds, fouettant comme un cerf-volant cassé avant de finalement s’écraser sur le côté d’un bâtiment.

Tout s’était passé si soudainement. Les attaques d’Artemis avaient eu pour but de le tuer, sans aucun doute. Elle n’avait rien retenu. Qui aurait pensé qu’elle l’épargnerait au dernier moment ? Comment aurait-on pu penser qu’elle allait retourner son marteau contre l’homme de main du démon ?

Qu’est-ce qui avait bien pu se passer dans la tête de cette femme ?

Comme si elle avait lu dans ses pensées, elle lui donna une réponse désinvolte. « J’ai changé d’avis ! »

C’était quoi cette putain de raison ? ! Cette femme était trop instable !

Mais c’était son choix inconstant qui avait pris le mutant par surprise et ne lui avait laissé aucune chance d’esquiver. C’était la seule façon pour elle de s’approcher suffisamment pour le frapper, et encore moins de le mettre à terre avec un coup aussi bon. Elle semblait négligente, jusqu’au moment où une occasion unique s’était présentée.

« Cet affreux rongeur de merde ne vaut rien ! » elle était bien contente d’elle-même. « Je ne supporte pas que des gens qui se croient si malins essaient de me faire chier. »

« Hmph, tu racontes n’importe quoi. Si ton marteau m’avait réduit en bouillie, tu aurais chanté un autre air. » Cloudhawk n’avait pas d’illusions. La loyauté de cette femme changeait avec le vent. Elle n’était pas quelqu’un en qui il pouvait avoir confiance.

Sa tête était en désordre. Il essayait de rassembler ses pensées. Maintenant qu’elle avait envoyé l’homme en noir voler, elle avait rompu la main qu’il avait prétendument tendue. Bien que Cloudhawk ne puisse pas comprendre ce qui se passait dans son esprit, pour l’instant, elle était la seule sur laquelle il pouvait compter. Elle ramena son maillet sur son épaule et lui fit un clin d’œil. « Eh bien, qu’est-ce que tu regardes ? Allons-y ! »

« Aller ? » Il poussa un petit soupir. Si seulement leur ennemi était si facile à vaincre. « Tu ne sais rien de ces gars ! »

Elle pencha la tête et le regarda d’un air interrogateur. « Qu’est-ce que tu veux dire ? »

Avant qu’il ne puisse répondre, le bruit des décombres qui s’entrechoquaient leur parvint aux oreilles. La prise de conscience transparut sur son visage alors qu’elle tournait la tête vers la source du bruit. Au début, elle vit les décombres remuer et, tout doucement, une silhouette se leva. Sa poitrine était enfoncée, ses organes internes complètement ruinés, mais d’une manière ou d’une autre, cela ne l’empêchait pas de se relever.

Le monstre avait perdu son masque et son visage tentaculaire et troublant fut révélé à la lumière. Une paire d’yeux sinistres, brûlants de haine, était fixée sur eux. Si les regards pouvaient tuer, ils seraient morts plusieurs fois.

« C’est… »

Artemis était complètement perdue. Elle ne pouvait pas croire ce qu’elle voyait, car personne n’avait jamais survécu à un coup direct de son marteau. Elle n’avait même pas pensé que c’était possible.

Qu’est-ce que c’était que ce type ? Il devait être immortel !

Cloudhawk était également impressionné par les capacités du mutant, mais il s’y attendait. Il avait survécu en ayant la tête coupée, donc quelques côtes cassées et un ou deux organes déchirés n’allaient pas le tuer. Malheureusement, le connard allait s’en remettre.

On ne pouvait plus le qualifier d’humain !

Stranger Black ne craignait ni la lame ni les balles. Aussi destructeur que soit le marteau d’Artémis, il était en fait inutile contre l’homme vêtu de noir, à moins qu’elle ne transforme son cerveau en bouillie. C’était en partie ce qui le rendait si terrifiant.

Stranger Black fixa ses yeux sur elle. « Tu me déçois. »

Elle ne savait pas quoi faire.

Le cri de Cloudhawk la réveilla de son étourdissement. « Arrête de perdre du temps ! Plus tu attends, plus il a le temps de guérir. Il faut le tuer le plus vite possible ! »

Le marteau avait brisé l’os et pulvérisé la chair, le forçant à compter sur ses capacités surnaturelles de guérison pour le maintenir mobile. Bien qu’il ne soit pas mort, son coup affectait son agilité au combat. Ils devaient en profiter pour l’abattre pour de bon, car s’il était autorisé à se rétablir, ils étaient tous les deux condamnés !

Stranger Black se releva de la poussière, sautant hors des ruines. Il prit l’initiative et attaqua le premier. Sa cible – Artemis !

Lorsqu’ils furent à une distance de quatre à cinq mètres, il balança son bras gauche, formant une épée avec son appendice. Logiquement, il était trop loin pour la frapper, mais le membre du monstre fut projeté vers elle, s’étendant comme un fouet. Non seulement il l’avait prise au dépourvu, mais il avait aussi accéléré son attaque.

Un cri assourdissant remplit l’air ! Elle leva son bouclier juste à temps. Le bras armé de Stranger Black laissa une profonde fissure dans le métal.

Son bouclier était en acier, on pouvait donc imaginer à quel point l’attaque était meurtrière. Elle n’avait pas réussi à s’en remettre avant que le monstre ne lui tende la main droite. Celle-ci était de forme humanoïde mais était puissante et recouverte d’une armure semblable à celle des os. Il ne pouvait pas la transformer en quoi que ce soit, mais elle était assez forte pour écraser la gorge de quelqu’un.

Boum !

Artemis fut envoyée valser à une dizaine de mètres. Elle avait l’impression d’avoir été écrasée par un rhinocéros. Chaque centimètre de son corps lui faisait mal. Quand la guerrière regarda son bouclier, son froncement de sourcils s’accentua. Maintenant, en plus de l’entaille, il y avait un creux en forme de main.

Il avait frappé avec autant de force que le type à cornes ! C’était une horreur ambulante !

Stranger Black s’avança sur elle, prêt à l’achever quand soudain, il se figea. Il était probable qu’une partie des dégâts qu’il avait subis le ralentissait.

Cloudhawk ne perdit pas un instant et lança une attaque furtive sur le dos du monstre. Sa tige d’exorciste vibra alors que la puissance le traversa et déséquilibra le mutant. Il frappa avec une telle férocité qu’il détruisit une autre partie de l’os et du muscle, ajoutant des blessures au monstre.

En voyant son attaque, Artemis fut remplie d’espoir. « Il est blessé ! Tuons ce tas de merde ensemble ! »

Elle jeta son bouclier sans cérémonie et prit son marteau à deux mains. Elle le fit descendre vers sa tête avec toutes ses forces tandis que Cloudhawk plongeait son bâton dans les entrailles du mutant.

Stranger Black essaya de se défendre. Son épée en os coupa au niveau de la tige de l’exorciste et la fit tomber avec fracas. Étonnamment, le bâton, quel qu’il soit, resta en un seul morceau.

Le monstre bloqua le marteau d’Artémis avec la main nue de son bras en os. L’impact avait brisé la carapace extérieure et une fissure avait traversé son appendice pour atteindre les os de son corps.

Il toussait alors que du sang frais coulait de sa bouche. On pouvait voir des morceaux d’os et d’organes se mélanger.

Fort comme il était, la soudaine trahison d’Artémis l’avait gravement blessé. Il avait besoin de temps pour se remettre, mais il s’était retrouvé encerclé, faisant face à des attaques de toutes parts. Il commença à réaliser qu’il courait un grave danger.

Cloudhawk remarqua qu’il ralentissait. C’était leur chance de le tuer pour de bon !

Stranger Black lança un rugissement bestial, empli de fureur et de haine, comme un animal acculé. « Vous pensez que vous pouvez me tuer tous les deux ? ! »

Le jeune homme sentit la résistance contre son bâton disparaître alors que le bras armé du monstre changeait soudainement. Il s’était défait, se séparant à nouveau en cinq tentacules osseuses et s’attaquant à chacun d’eux en même temps.

C’est p as bon ! Encore ce tour !

Le bras du mutant était polyvalent. En plus de se transformer en une lame incroyablement tranchante, il pouvait aussi se transformer en cinq tentacules barbelés. Le premier était mortel en combat rapproché, mais le second était souple. Mad Dog n’avait pas pu s’en protéger.

Artemis était beaucoup plus forte que Mad Dog, mais elle n’était pas aussi agile. Ces tentacules constituaient une menace sérieuse.

« Recule ! » cria Cloudhawk.

Elle avait aussitôt reconnu le danger, s’était repliée et avait levé son marteau pour protéger ses organes vitaux. Elle parvint à en bloquer un, mais les deux autres l’attrapèrent : l’un dans l’épaule droite et l’autre dans la jambe gauche, assez profond pour révéler un os.

Elle hurlait de douleur.

Sa main droite ne pouvait plus soulever le marteau et elle lâcha prise, faisant tomber son arme. Sans l’appui de sa jambe gauche, elle perdit l’équilibre et heurta le sol.

Tout était fini ! Elle était trop blessée pour continuer à se battre.

« Maintenant, c’est ton tour ! »

La voix de Stranger Black était aussi stridente et furieuse qu’un mauvais esprit. Ses deux derniers tentacules s’abattirent sur Cloudhawk. L’esprit du jeune fugitif était vide, fixé sur le fait que s’il esquivait ou bloquait ces attaques, toute chance de vaincre l’homme en noir serait perdue.

Combattre !

Ne t’arrête pas !

Ses yeux étaient envahis par une teinte rouge sang, transformant tout en un paysage d’enfer sanguin. Chaque once de son corps était saturée de puissance et se concentrait sur la tige de l’exorciste. Sa simple arme de chasseur de démons vibrait alors que des niveaux d’énergie sans précédent l’imprégnaient.

Mad Dog !

Slyfox !

Voici votre vengeance – la vengeance ou la mort !

Pour toute autre créature, échanger un coup mortel contre un autre pourrait lui donner une pause, mais ce n’était pas le cas pour Stranger Black. Même le coup le mieux placé n’était pas une menace, alors il attrapa Cloudhawk avec les vrilles de son bras gauche et ramena son bras mutilé pour bloquer le bâton.

Thud ! Squelch ! C’était le son de la chair déchirée.

Artemis regardait avec horreur les membres barbelés du mutant s’enfoncer profondément dans le corps de Cloudhawk. Elle pouvait prévoir la mort du jeune homme. Pourtant, au même moment, poussé par le péril mortel, Il sentit la pierre autour de son cou battre avec une intense énergie psychique. Elle s’éleva de quelque part au plus profond de lui et se déversa dans la tige de l’exorciste.

La voilà qui revient !

Stranger Black sentit le pic de puissance. Il avait déjà vécu ce changement une fois auparavant, mais cette fois, les torrents d’énergie étaient encore plus profonds.

« Alors nous mourrons ensemble ! »

Au milieu de sa charge insouciante, le bâton se mit à tourbillonner comme une tempête incontrôlée. Le bras droit du mutant était là pour l’accueillir, mais n’entravait en rien sa puissance. Le membre fut déchiré et Clowdhawk fonça sur le visage de Stranger Black.

Ses yeux s’élargirent.

« Maître, je… »

Il n’eut jamais l’occasion de terminer sa pensée avant que sa tête ne soit arrachée. La puissance qui déferlait dans le bâton à travers le bras du mutant avait réduit son cerveau en bouillie. Comme un cyclone, l’énergie transforma tout son sang, son cerveau et ses os en une masse indistinguable et la cracha sur une distance de 15 mètres dans les ruines. Des morceaux non identifiés de ce qui restait furent éparpillés partout comme une horrible peinture abstraite.

Cette action dura cinq secondes. Les murs des ruines lointaines s’effondrèrent sous la pression.

Cloudhawk se sentait vidé, tant de son énergie que de sa vie. Le monde commença à s’assombrir alors que sa tête tombait. Les blessures de sa poitrine et de son abdomen étaient effroyables, si graves que ses entrailles étaient exposées à l’air. Il avait des capacités de régénération impressionnantes, mais c’étaient des blessures dont même l’homme en noir aurait besoin de temps pour se remettre.

Ces blessures pourraient le tuer !

Artemis était assise là, stupéfaite de leur destruction mutuelle. Comment pouvait-il y avoir autant de force et de volonté dans sa forme adolescente ? Face à l’adversité et à une mort certaine, il s’était jeté sur son ennemi et l’avait entraîné avec lui !

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. PascalW
  • 🥉 3. Yorushima
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW
  • Alexis
  • Yorushima


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 74 – Un rocher est un endroit sur Menu Chapitre 76 – La confrontation finale