Chroniques des Dieux Déchus | The Godsfall Chronicles | 陨神记
A+ a-
Chapitre 39 – Chercher une faveur

Livre 2, Chapitre 39 – Chercher une faveur

Le manoir du gouverneur. Les jardins.

Lord Arcturus se tenait en face du jeune homme. Il était né dans un endroit désolé, pauvre et sans éducation, et regardait tout comme un abruti. Cependant, face à l’homme qui pouvait le tuer – en fait, qui avait essayé de le tuer peu de temps auparavant – Il se tenait sans fierté ni prétention, calme et immobile. C’ était certainement un enfant assez spécial.

« À vrai dire, je suis impressionné. Tes actions d’hier étaient quelque chose à voir. » Lord Arcturus avait écarté les mains, la voix égale et aussi élégante que jamais. Il n’y avait aucune fluctuation dans sa façon de parler. « Je sais quel genre de femme est Sélène. Sa fierté est profonde, plus profonde que celle de Frost de Winter. Elle a aussi un bon œil pour le talent. Ceux en qui elle a confiance doivent être spéciaux d’une certaine façon. »

« Alors tu décides de me tuer pour me faire taire », répondit-il tièdement.

« C’est exact. Tuer quelqu’un comme toi est, sans aucun doute, la bonne décision. » Il l’avait dit sans une once de colère, juste de manière factuelle. « Cette affaire avec Sélène a de profondes implications. J’ai fait ce choix afin de maintenir la paix et la stabilité à Skycloud. Un citoyen normal ne pourrait jamais comprendre le poids de la responsabilité qui repose sur les épaules d’un gouverneur. Nous devons avoir une vue d’ensemble du paysage. Les décisions sont prises en fonction d’une vue d’ensemble – même si elles sont parfois contraires à nos propres désirs. N’est-ce pas le cas ? »

Il fronça les sourcils. « La vue d’ensemble ? Quelle vue d’ensemble ? »

« Tu ne comprends toujours pas ? Sélène s’est précipitée dans les terres désolées pour chasser le démon. Elle y est allée seule, sans aide ni renfort. Cela ne te semble pas étrange ? »

En vérité, c’était une question qui l’avait déjà intrigué.

La famille de Sélène Cloude était puissante et commandait un grand nombre de chasseurs de démons. Ils auraient sûrement pu en épargner quelques-uns ? Pourquoi étaient-ils restés assis tranquillement alors qu’elle partait en mission suicide ? Contre quelqu’un comme le Calife des Sables, dix ou vingt chasseurs de démons de plus n’auraient pas été de trop.

Certes, il était curieux. « Pourquoi ? »

« C’est une longue histoire, qui met en jeu la réputation de notre famille et que nous ne sommes pas désireux de divulguer. Cependant, les choses étant ce qu’elles sont, je pourrais tout aussi bien la partager avec toi. » Lorsqu’il commença son récit, pour la première fois, les yeux de cet homme impénétrable révélèrent une pointe d’inquiétude. « Mon jeune frère, Baldur, a toujours été un homme exceptionnellement doué. Il occupait le poste de Chevalier-Commandant de l’Ordre des Chasseurs de Démons et dirigeait l’ensemble des forces. Ici, à Skycloud, il était un géant parmi les hommes avec des perspectives brillantes qui s’étendaient loin dans le futur. Puis, il a eu une fille dont le talent était tout aussi vaste. Mais plus tard… il s’est égaré. »

Cloudhawk ne comprenait pas. Baldur Cloude était un maître chasseur de démons renommé. Qu’aurait-il pu faire ?

« Tu as bien entendu. Baldur était en contact avec des démons en privé. Plus d’une fois, il a été impliqué dans des complots visant à faire tuer les citoyens de notre ville. Le Temple en avait la preuve concrète, mais quand ils ont essayé de le faire comparaître, Baldur en a eu vent. Il a fui, une autre indication qu’il avait jeté son dévolu sur les démons. »

Il fut surpris par cette révélation. Un chasseur de démons pris en flagrant délit de collusion avec les démons et qui s’enfuit lorsqu’il est découvert ? Si cela était vrai, la nouvelle se serait répandue dans tout Skycloud.

« Ce qui est arrivé ensuite à mon frère reste un mystère. Peut-être qu’il en savait trop et que les démons l’ont vu comme une menace. Ou peut-être y avait-il un autre différend avec ses nouveaux maîtres. Tout ce que nous savons, c’est qu’à la fin, il les a combattus et a perdu. C’est comme ça que tout a commencé. »

C’était risible. L’histoire de Lord Arcturus était trop maladroite. Essayait-il maintenant de faire passer le père de Sélène pour un traître ?

Le gouverneur poursuivit : « Baldur était mon frère et la fierté de notre famille. Plus que cela, il était un célèbre maître chasseur de démons. Si sa trahison était connue, les conséquences seraient désastreuses. Alors, pour préserver l’ordre, nous avons inventé une histoire selon laquelle il aurait été attiré dans un piège et assassiné. »

Il avait du mal à croire tout cela.

Lord Arcturus le vit sur son visage. « Repense au temps que tu as passé avec Sélène. Rappelle-toi les détails. »

Le jeune homme fronça les sourcils. Il se souvenait qu’à chaque fois que son père était mentionné, il y avait une soif de vengeance mais aussi de la honte. Si un chasseur de démons mourait réellement en chassant sa proie, il n’y avait pas lieu de s’humilier. Ce serait leur plus grand honneur. Pourquoi, alors, était-elle si déchirée par le chagrin ? Pourquoi violerait-elle les lois de Skycloud et de son ordre et renoncerait-elle à son brillant avenir pour se venger ?

Sur le moment, il s’en fichait. Ce n’était pas ses affaires. Mais, en y repensant maintenant, ce devait être la raison.

Ce genre de chose créait le chaos. Les gens normaux pouvaient en être protégés, mais Sélène devait être au courant. Pourtant, elle ne le croyait pas, et ne pouvait pas supporter le déshonneur. C’est pourquoi elle avait décidé de partir pour les terres désolées. Elle l’avait fait pour apprendre la vérité et arrêter l’assassin de son père. Une fois la vérité connue, elle l’aurait révélée à tout le domaine.

Le problème était cette preuve qu’ils avaient liant Baldur aux démons. Elle ne laissait aucune place au doute, et il n’y avait aucun moyen pour elle de laver le nom de son père. Elle ne pouvait pas être autorisée à revenir avec quelque chose qui contredise cette preuve, ou cela ne ferait qu’empirer les choses !

Le gouvernement de Skycloud avait caché au public la nouvelle du voyage de Sélène. Pour autant qu’ils le sachent, elle avait été enfermée à l’entraînement ou avait été envoyée quelque part en mission.

Le retour de Cloudhawk était exactement le genre de nouvelle qu’ils ne voulaient pas entendre. Ce qu’il savait était précisément ce qu’ils craignaient. Le tuer pour empêcher cette information de sortir était la seule solution. C’était logique, mais quelque chose clochait encore.

« Je peux voir que tu es intelligent et talentueux. Ce qui te manque, c’est une formation et des conseils. » Lord Arcturus parla sérieusement, « Serais-tu prêt à travailler pour moi comme un de mes assistants ? Je peux t’offrir tout ce que Skye Polaris t’a offert et plus encore. Je jure de t’aider à cultiver ton potentiel et de te faire devenir l’un des plus célèbres chasseurs de démons de Skycloud. »

L’offre frappa Cloudhawk. Comment pourrait-elle en être autrement ?

Cet homme calme et intelligent était largement accepté comme le plus grand chasseur de démons de toutes les terres saintes. Il était le seul responsable de la transformation de Frost de Winter en la puissance qu’il était à un si jeune âge. Il était humain. Il aspirait au pouvoir et aux capacités comme tout le monde. Mais, des visages avaient alors défilé dans son esprit. Squall. Sélène Cloude. Vieux Chardon et les autres. Cet homme qui dégageait un tel sentiment de générosité et de confiance… pouvait-il vraiment être cru ?

En tant qu’enfant des terres désolées, il n’avait jamais connu d’intrigue de ce genre. Mais il connaissait la nature humaine et savait combien elle pouvait être laide et pessimiste. Il en avait vu assez pour que cela lui laisse une forte impression.

Les apparences. Il ne s’y laissera pas prendre cette fois.

Les choses terribles qui étaient arrivées à Squall n’étaient pas le fait de Lord Arcturus, mais il en était quand même responsable. Tuer des personnes innocentes et dévouées sans sourciller, il ne pouvait pas faire ça.

« Je suis fatigué de tout ça. Tout ce que je veux, c’est être un type normal, vivre une vie normale. J’apprécie la gentillesse du gouverneur, mais j’ai un accord avec le général Polaris. Je vais travailler un peu et acheter ma liberté. »

Lord Arcturus acquiesça, mais il soupira et le bord de ses yeux se plissa légèrement. « Il n’est jamais bon pour la jeunesse de rechercher le loisir. Pour certains, le destin exige un chemin difficile. Tu peux l’éviter pour un temps, mais tu ne peux pas fuir le destin. Cependant, je respecte ton choix mais sache que l’offre demeure si un jour tu devais changer d’avis. Ma porte te sera toujours ouverte. »

Le visage de Cloudhawk avait visiblement changé. Ses paroles étaient émouvantes.

Le gouverneur Arcturus était un homme au-dessus de tous les autres, respecté et vénéré par le peuple. Il était le protecteur de la ville. Cet homme – riche en pouvoir et en prestige, en titre et en droit – Le traitait avec patience et ouverture d’esprit. Le jeune en avait été frappé.

Cependant, il connaissait les prouesses de manipulation du gouverneur, et donc, il le craignait à juste titre. Cette peur était différente de toutes celles qu’il avait pu ressentir. La différence entre eux n’était pas seulement dans les capacités physiques. Cette différence se voyait au premier coup d’œil. Le fossé de l’intelligence entre eux était vague et inconnu, mais il avait l’impression de regarder un océan insondable en face de cet homme. À la surface, c’était la tranquillité, mais qui savait à quel point les courants en dessous étaient mortels ? Ou quels dangers se cachaient dans l’eau ?

S’il acceptait l’offre d’Arcturus, qui savait combien de temps il faudrait avant qu’il ne subisse un lavage de cerveau complet ? Il pensait qu’il ne faudrait que peu de temps avant qu’il ne soit complètement loyal envers cet homme.

Quelque chose sembla alors se produire chez Lord Arcturus. « Quant à l’affaire avec Sélène, j’ai été très franc. J’espère que je peux te faire confiance pour rester discret. Après tout, tout ceci est fait pour protéger la sécurité des habitants de notre ville. Parfois, des sacrifices sont nécessaires, mais en retour, la majorité peut vivre dans la paix et la prospérité. C’est aussi crucial qu’inévitable. »

Il n’avait certainement pas envie de se causer plus de problèmes. « Je ne dirai rien à personne. »

Aurore retrouva la trace de Cloudhawk et le récupéra pour partir. Elle lui demanda des informations alors qu’ils retournaient vers la calèche. « Que t’a dit ce vieux renard ? »

Il ne partagea que l’offre d’Arcturus de venir travailler pour le manoir du gouverneur. Son visage blanc comme un linge s’assombrit en une grimace. « C’est un serpent sans intérêt ! N’oublie pas que tu dois à la famille Polaris ce que tu as volé. Tu n’iras nulle part tant que tu n’auras pas payé ta dette ! »

Lord Arcturus se tenait seul parmi les plantes finement cultivées de son jardin.

Le doux bruit de pas s’approchait. Frost de Winter s’arrêta aux côtés de son maître et lui demanda humblement : « Maître, votre élève a une question. »

« Tu veux savoir pourquoi je le laisse partir et pourquoi j’ai essayé de le faire rentrer dans le rang. »

« Oui. »

« Même s’il est sous la protection de Skye Polaris, j’ai des moyens de traiter avec lui, mais il ne vaut pas la peine de se mettre la famille du général à dos. Quant à mon offre ? Rappelle-toi que parfois, le moyen le plus efficace de traiter avec un ennemi bien établi est d’en faire un ami. »

Frost n’avait pas aimé la réponse. Ami ? Comment une personne aussi vile et indigne pouvait-elle même être considérée ?

Le seigneur Arcturus sentit l’insatisfaction dans la posture de son disciple. « Je t’ai souvent répété de ne pas mépriser qui que ce soit ni de sous-estimer son potentiel. Il a autant d’aptitudes que n’importe qui dans cette ville. Il a juste eu la malchance de naître là où personne ne voulait lui enseigner. À partir d’aujourd’hui, il est interdit de le chercher pour causer des problèmes. »

Les sourcils de Frost de Winter s’étaient froncés. Sa réponse était silencieuse. « J’obéis. »



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 38 – Recevoir des invités Menu Chapitre 40 – Étrange petit oiseau