Chroniques des Dieux Déchus | The Godsfall Chronicles | 陨神记
A+ a-
Chapitre 22 – D’autres plans ?

Livre 5, Chapitre 22 – D’autres plans ?

Cloudhawk était un peu décontenancé. De quoi ce type avait-il si peur ? Pour autant qu’il le sache, il n’y avait aucune puissance des terres désolées plus effrayante que les Élyséens. Si c’était le cas, comment se fait-il que Skycloud n’en connaissait pas l’existence ? Si Cloudhawk était prêt à cracher dans l’œil du meilleur de Skycloud, qu’est-ce qu’il avait à craindre de personne dans les terres désolées ?

« Je vis dans ces terres désolées depuis soixante ans. Durant cette période, j’ai couru avec un certain nombre de chefs et j’ai rencontré beaucoup de gens. Plusieurs avaient l’ambition d’explorer ces hautes terres du sud. Seuls quelques-uns sont revenus et jamais avec quelque chose de bon à dire. La cité de Greenland est comme le tonnerre dans un désert sec, mais si nous essayons de combattre le sud comme nous le faisons maintenant, tout ce qui viendra sera la mort. »

« On dirait que vous sous-estimez la cité de Greenland,” répondit Cloudhawk.

« Sous-estimer ? Je ne pense pas ! » Sand Viper se pencha avec sérieux. « Avez-vous entendu parler du grand personnage qui parcourait ces terres il y a quatre ou cinq ans ? On l’appelait le Calife des Sables. »

Le visage de Cloudhawk montra qu’il en avait entendu parler. « Le Calife ? Ce démon ? Qu’est-ce que tout cela a à voir avec lui ? »

« Si l’on en croit les légendes, il est venu de quelque part dans le sud. Il y a une demi-décennie, il contrôlait une grande partie de cet endroit. L’avant-poste de Greenland – comme on l’appelait – était aussi sous son contrôle. On dit qu’un chasseur de démons de Skycloud l’a vaincu, forçant le démon à fuir. Sans ce combat, le Sud aurait depuis longtemps été unifié sous la bannière du Calife. »

Cloudhawk le fixa d’un air solennel. Abaddon, le Calife des Sables. Qu’avait-il à voir avec le sud sauvage ? Il était ici à la demande de Wolfblade, pour mettre au pas cette étendue indomptée. Mais jamais l’implication d’Abaddon n’avait été révélée.

« Qu’est-ce que ce trou du cul complotait ? » La colère tourbillonna en lui après qu’il ait appris que Wolfblade lui cachait d’autres choses. Le chef terroriste n’était pas un type simple – Cloudhawk le savait bien. Il était dans une classe similaire à celle d’Arcturus, il savait donc qu’il était impossible d’échapper à Wolfblade s’il ne le voulait pas.

Alors qu’est-ce que l’homme complotait ? Il n’arrivait pas à le savoir.

En voyant les sourcils froncés du Greenlandais, Sand Viper savait que ses mots avaient laissé une impression. Le gouverneur de Sandspire ne pouvait pas savoir qu’Abaddon travaillait avec Dark Atom, bien sûr. Cependant, il savait que Dark Atom était une organisation nordique qui avait envoyé certains de ses meilleurs éléments ici pour établir une base de pouvoir. Aucun clan, avant-poste ou ville n’avait les ressources nécessaires pour rivaliser avec le Nord, il n’était donc pas surprenant que ses habitants soient plus forts et mieux équipés.

Le nouveau territoire connu sous le nom de Greenland était une extension de sa force. C’était suffisant pour dominer cette petite zone mais pas assez pour ce qu’ils visaient. Si le Greenland commençait à créer des problèmes dans le sud, Sandspire serait prise entre deux feux.

L’esprit de Cloudhawk s’emballait. Il aurait dû savoir que les terres du sud étaient un bourbier plus embrouillé qu’il n’y paraissait. Sinon, pourquoi Wolfblade l’aurait-il envoyé ici pour développer leur territoire naissant ? Soudain, il comprenait mieux pourquoi il avait demandé à Autumn – un dieu – de l’accompagner pour ce que Cloudhawk pensait être une mission relativement simple.

Mais ce n’était pas tout. Autumn et le vieil ivrogne étaient d’extraordinaires puissances et étaient plus que suffisants pour mettre les colonies environnantes au pas. Il avait également la famille Polaris à sa disposition, avec Aurore et au moins deux douzaines de chasseurs de démons et d’artistes martiaux. Avec une telle liste, ils pourraient se débrouiller seuls dans le nord infesté de Conclaves, et encore moins ici. Il n’y avait pas pensé avant, mais s’ils étaient vraiment si bien défendus, pourquoi Autumn avait fait tous ces efforts pour construire ses enchantements de protection ?

Il aurait dû le voir. Quelqu’un d’aussi orgueilleux qu’Autumn n’aurait pas gaspillé son pouvoir pour quelque chose d’insignifiant. De plus, une fois son travail terminé, elle aurait pu simplement retourner sur le Vale – mais elle était restée au Greenland. Pas seulement restée, elle semblait avoir pris racine. Si ce n’était pas à cause de l’ordre direct de Wolfblade, alors Cloudhawk ne savait pas pourquoi elle était encore là. Si ce serpent avait ordonné qu’un tel enchantement soit construit autour de Greenland, c’était pour une seule raison : on en aurait besoin.

La cité de Greenland n’était pas aussi sûre qu’il le pensait.

Mais il était trop tard pour reculer maintenant. Il avait une responsabilité non seulement envers lui-même, mais aussi envers Gabby, Barb, l’ivrogne, Claudia, des centaines de soldats de Polaris, et chaque citoyen de leur jeune domaine. Il ne pouvait pas les abandonner, même s’il se trouvait soudainement confronté à un problème dont il ne savait rien.

Ce mystérieux problème avait également envoyé quelqu’un pour tâter leurs défenses. Ce à quoi ils étaient confrontés n’allait pas s’arrêter – il y avait certainement beaucoup plus à venir.

C’était stupide de la part de Cloudhawk de venir ici et de s’attendre à ce que Sandspire et Greenland se défendent seuls.

Sand Viper préparait ses arguments, désireux de faire abandonner l’idée à ce Groenlandais. Cependant, ils furent interrompus lorsqu’un messager apporta des nouvelles. « Patron, Scorpion rouge a envoyé une invitation pour que vous le rencontriez dans les ruines. »

« Scorpion rouge ? N’a-t-il pas été chassé il y a dix ans ? Que fait-il ici ? »

Lorsque Sand Viper avait entendu parler de Scorpion rouge pour la première fois, il avait été l’un des premiers dirigeants de Sandspire. Pour diverses raisons, une lutte de pouvoir avait eu lieu et il avait été renversé. Scorpion rouge avait été autorisé à partir avec sa vie et s’était enfui dans les régions désertiques.

Maintenant, il était de retour, après tant d’années…

Sandspire avait vu tant de leaders aller et venir depuis lors.

Pendant son exil, Scorpion rouge avait réussi à rassembler un groupe de bandits balayeurs qui vivaient de petites communautés et s’étaient rapidement fait un nom. Il semblait que la rumeur s’était répandue que le chef de Sandspire était parti, vaincu avec quelques milliers de combattants. La ville était dans une période délicate et turbulente.

Le retour de Scorpion rouge ne pouvait que signifier des problèmes. Après tant d’années, il avait probablement rassemblé un bon nombre de partisans. Peut-être pensait-il que le moment était venu de chasser le prétendant qui s’asseyait dans son fauteuil, de la même manière qu’ils l’avaient chassé il y a dix ans.

Sand Viper était un scientifique et non un guerrier, mais il était assez intelligent pour flairer un piège. Cette invitation était destinée à le faire sortir pour que Scorpion rouge puisse s’en occuper.

L’emprise du nouveau gouverneur sur la ville était encore fragile. Il n’avait pas beaucoup de personnes compétentes et certainement pas assez pour accepter une telle invitation. Mais s’il ne le faisait pas, il perdrait l’initiative au profit de son ennemi. Cela nuirait à la réputation du nouveau dirigeant de la ville, qui n’avait pas encore fait ses preuves.

« Accepter. Tant que je suis là, vous n’avez rien à craindre. »

Cloudhawk pouvait lire l’incertitude sur le visage de Sand Viper. La situation dans le sud pouvait être mise de côté pour le moment. Quelle que soit l’issue de cette pagaille, il s’en occuperait quand elle se présenterait. Pour l’instant, Sandspire devait être protégée. Sa relation avec Greenland était trop importante pour être gâchée par une petite lutte de pouvoir.

Sand Viper hésitait encore. Il ne savait rien de Cloudhawk et ne connaissait pas sa force réelle. Il n’aurait pas eu autant de doutes si le vieil homme d’avant était là pour le rassurer. Mais cet homme ? Il ne pouvait pas dire quel âge il avait, mais s’il devait se risquer à deviner, cet étranger était jeune.

Quant à la nouvelle qu’il avait tué trois orebiters à lui tout seul ? Bien qu’il s’agisse d’un exploit que seuls les plus forts pouvaient réaliser, il n’était pas vraiment impressionnant en soi. Cette invitation signifiait que Scorpion rouge était préparé et avait l’avantage du terrain. Ce serait une erreur de le sous-estimer ou de placer tous leurs espoirs dans cet étranger.

« Très bien, merci, Maître Cloudhawk. J’aimerais voir ce que ce chien a dans le ventre. » Sand Viper se tourna alors vers son fils. « Appelle Rhino. »

Comme son nom l’indiquait, Rhino n’était pas un simple vagabond. Il mesurait facilement trois mètres et était bâti comme son homonyme avec une peau épaisse et des muscles saillants.

Il rappelait à Cloudhawk un mutant qu’il avait rencontré dans les plaines du sud il y a plusieurs années. Un des lieutenants d’Abaddon – Longhorn était son nom, deuxième après le monstre en noir mais facilement le plus fort. Il se souvenait que le mutant avait réussi à blesser sérieusement la Reine Sanglante avec un de ses coups de poing.

Rhino semblait au moins aussi fort, probablement plus. Il était très probablement parmi les meilleurs que Sandspire pouvait rassembler dans un combat.

C’était un homme violent qui était prêt à faire tout ce qui était nécessaire pour avancer. C’était cette violence explosive qui lui donnait l’avantage, même contre des guerriers confirmés, le rendant sauvage et imprévisible.

Afin d’assurer sa propre sécurité, Sand Viper avait fait de nombreuses promesses à Rhino pour gagner sa loyauté. Ce fait ne témoignait pas exactement d’une grande confiance envers Cloudhawk. Cependant, il n’y avait pas trop réfléchi pour l’instant.

Le jour de la réunion arriva. Sand Viper et plusieurs centaines d’hommes quittèrent Sandspire pour se rendre dans les ruines.

Scorpion rouge les attendait. C’était un homme âgé, petit mais à l’allure féroce, flanqué d’une centaine de mutants à l’allure hideuse. Il s’agissait des meilleurs combattants que Scorpion rouge avait rassemblés au cours de ses années d’exil. Ils avaient tous les mains tachées du sang d’innombrables victimes, et leur présence rendait immédiatement l’atmosphère lourde et inquiétante.

Sand Viper fut le premier à prendre la parole. « Scorpion rouge, tu as fait un long chemin jusqu’à Sandspire et tu m’as interpellé sans raison. »

«  Heh heh . » L’homme tremblait lorsqu’il riait, comme s’il avait une sorte de tic, mais il n’y avait rien de faible chez lui. Au contraire, il était comme une corde d’arc, tendue et frétillante, prête à faire feu. « Il paraît que Sandspire a subi quelques revers. De lourdes pertes. Quoi qu’il en soit, cet endroit est toujours mon foyer. On ne peut pas oublier d’où on vient, hein ? Alors quand j’ai appris que Sandspire souffrait, j’ai amené mes hommes pour offrir nos services. »

Sand Viper prit soin de garder sa voix au même niveau. « C’est gentil de votre part, patron. Mais la ville est sûre et calme. Votre générosité n’est pas nécessaire. »

« Tu penses que tu peux protéger Sandspire avec ce groupe d’enfoirés ? » Scorpion rouge lança un regard furieux aux hommes que Sand Viper avait amenés avec lui. « J’ai entendu dire que tu nous avais déjà vendus à Greenland. »

Une expression sombre apparut sur le visage du gouverneur. « Je suis le dirigeant de Sandspire. Qu’est-ce que ça peut te faire, les décisions que je prends ? »

« Leader de la Cité de Sandspire ? » Le visage de l’homme plus âgé se transforma en quelque chose de plus sauvage. « Sans mon frère, Araignée à trois yeux, crois-tu que Sandspire serait entre les mains d’ordures comme toi ? »

Cloudhawk aspira un souffle. Scorpion rouge était le frère de l’ancien chef scientifique de Dark Atom ?

Pas étonnant… S’il y avait une chose dans laquelle Araignée à trois yeux excellait, c’était l’ingénierie. C’était comme ça qu’une monstruosité comme Raven et ces soldats mécaniques avaient vu le jour. Il y a trois ans, il avait joué un rôle important dans Dark Atom, mais avant ça, il avait dû apprendre son métier ici. Il serait logique de se tourner vers Dark Atom pour obtenir plus de connaissances quand on avait épuisé ce qu’on pouvait trouver à Sandspire. Pendant ce temps, Scorpion rouge était resté derrière avec l’ambition de diriger l’endroit. Il avait réussi, mais avait été chassé plus tard quand une force plus puissante était venue lui arracher la ville.

« Je ne suis pas ici pour jouer à des jeux ! Dans les terres désolées, la force décide de tout ! » Le visage du Scorpion rouge était aussi sombre que l’orage. « Alors, tu as les couilles d’opposer tes gars aux miens ? »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. PascalW
  • 🥉 3. Yorushima
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW
  • Alexis
  • Yorushima


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 21 – Entrer dans la ville Menu Chapitre 23 – Qui d’autre en veut ?