Chroniques des Dieux Déchus | The Godsfall Chronicles | 陨神记
A+ a-
Chapitre 14 – L’aubergiste fou

Livre 1 chapitre 14 : L’aubergiste fou

Une pensée traversa l’esprit de Tram : « Putain. J’ai sous-estimé le gamin. » Cloudhawk avait l’air maigre et faible, mais il était en fait très fort physiquement. C’était probablement un méta-humain axé sur la force !

Il n’avait en réalité aucune expérience du combat. C’était la première fois qu’il affrontait une autre personne dans un vrai duel, mais il avait l’impression que tout allait parfaitement bien. Il sentait que tous ses groupes musculaires bougeaient de concert et qu’il les contrôlait parfaitement. Il y avait certains mouvements de haute précision qu’il n’aurait jamais pu exécuter dans le passé, mais qu’il était maintenant capable réaliser sans effort.

Une agilité incroyable, une harmonie parfaite, une vitesse et une force écrasantes… est-ce vraiment mon corps ? ! Cloudhawk ne s’attendait pas à devenir aussi fort. Ce dernier mois fut absolument formateur pour lui.

Crack  ! Crack  ! Cloudhawk sauta en l’air, utilisant une jambe pour lui donner un coup de pied dans les côtes et l’autre pour lui donner un coup de pied dans la poitrine. Cette attaque fut un magnifique double coup de pied, qui fit à nouveau trébucher Tram à l’envers. Ce dernier se sentit étourdi et du sang jaillissait de son nez. Le barrage d’attaques l’avait presque complètement désorienté pendant un moment.

Pourtant… ce bref sentiment de vide fut rapidement remplacé par un sentiment d’humiliation ! Un jeune punk comme lui l’avait battu à ce point ?

Juste au moment où Cloudhawk pensait avoir trouvé son rythme, Tram fit entendre un rugissement de grizzli et se mit à faire tourner le vent avec ses poings. Un coup de poing chanceux s’abattit sur la poitrine de Cloudhawk. Il sentit comme s’il venait d’être frappé avec une masse et fut projeté en l’air avant d’atterrir à plusieurs mètres de là.

« Graaaah… » Cloudhawk roula sur le sol, serrant sa poitrine dans l’agonie. Ce n’est qu’alors qu’il réalisa que les mercenaires l’avaient tous ménagé pendant l’entraînement. Sinon, étant donné leur force, comment aurait-il pu survivre à leurs coups pendant si longtemps ?

C’est pas bon ! Cloudhawk n’eut même pas la chance de se lever avant qu’une grande main calleuse ne s’accroche soudainement à sa jambe. Il fut traîné la tête en bas dans les airs, balancé en arc de cercle, et envoyé en vol droit vers l’un des poteaux du ring en bois.

BRUIT SOURD ! Cloudhawk s’écrasa le crâne en premier contre le poteau en bois. Des taches noires apparurent devant ses yeux et il faillit s’évanouir. Une grande quantité de sang se déversa de son cuir chevelu dans ses yeux, faisant virer le monde entier au cramoisi.

Ce coup avait été extrêmement puissant ! Cloudhawk sentit le monde entier tourner autour de lui et n’eut momentanément aucune idée de l’endroit où il se trouvait. Le coup de poing qu’il avait reçu à la poitrine avait également été très violent, le rendant à peine capable de respirer. Plusieurs de ses côtes étaient probablement cassées, même pour un méta-humain de récupération, des blessures aussi lourdes étaient difficiles à supporter.

Il était clair que Tram lui-même était un méta-humain de force. Bien qu’il n’ait pas été de très grande classe, il avait subi des années d’entraînement et ses capacités avaient été mûries durant de nombreuses années pour s’épanouir pleinement. Pour toutes ces raisons, il était plus de deux fois plus fort que Cloudhawk !

Tram ne sous-estimait plus l’enfant, il considérait désormais Cloudhawk comme un adversaire sérieux. Riant follement, il fixa l’enfant du regard alors que celui-ci se roulait par terre dans l’agonie. « Qu’est-ce qui ne va pas ? C’est tout ce que tu as ? »

Les spectateurs se remirent à chanter à l’unisson. « DEBOUT ! DEBOUT ! DEBOUT ! »

Quelques instants plus tard, Cloudhawk parvint enfin à se relever. Il secoua la tête plusieurs fois, ce qui lui permit de retrouver la vue. Il retrouva sa concentration et verrouilla son regard sur l’homme qui se trouvait devant lui.

Tous deux avaient le visage couvert de sang et se regardaient comme des bêtes vicieuses qui s’étaient heurtées dans un étroit passage en friche.

Les cris des spectateurs devenaient de plus en plus forts. Non seulement ce gamin était un bien meilleur combattant qu’ils ne l’avaient prévu, mais il était aussi beaucoup plus robuste. Après avoir reçu deux coups incroyablement lourds, il était encore capable de se relever. Cet exploit à lui seul était assez impressionnant ! Même Tram fut légèrement surpris. Pourtant, la surprise momentanée n’affecta pas du tout ses mouvements. Cette fois, il lança la première attaque par un coup de poing frontal !

Les mains de Cloudhawk se levèrent sur la défensive, mais un étrange sourire se dessina aux coins de la bouche de Tram. Son attaque avait été une feinte. Alors que Cloudhawk préparait sa position défensive, Tram annula soudainement son coup de poing et s’avança, enfonçant son épaule dans Cloudhawk et le déséquilibrant.

Les mouvements de Tram étaient incroyablement rapides. Il se servit de son bras droit pour balayer les jambes de Cloudhawk. Celui-ci avait déjà été déséquilibré, maintenant, il était envoyé en l’air. Tram utilisa alors sa main gauche pour saisir Cloudhawk par derrière, le redressant à l’envers avant de le conduire tête première vers le sol. Si Cloudhawk s’était vraiment écrasé au sol, sa colonne vertébrale aurait été complètement brisée.

Pas bon ! Un sentiment d’énorme danger remplit l’esprit de du garçon et une vrille de chaleur flamboyante jaillit soudainement de sa poitrine. Ses iris commencèrent à devenir rouges lorsqu’une énorme quantité de puissance jaillit de son corps. Il réussit à se libérer de l’emprise de Tram avant d’utiliser son coude pour donner un coup vicieux au visage de ce dernier, le forçant à reculer et l’empêchant d’agir. Cloudhawk saisit ce moment pour faire un saut périlleux en plein vol, utilisant ses deux jambes pour donner un coup de pied sur la poitrine de Tram, qui tomba au sol, mais pas avant d’avoir pu envoyer Cloudhawk en vol également.

Les deux furent projetés au sol en même temps l’un par rapport à l’autre. Cependant, Cloudhawk subit une chute plus lourde : tous ses os étaient comme disloqués et il faillit s’évanouir de douleur.

L’auberge fut noyée dans une cacophonie de bruit. Cet échange était pour eux un spectacle éblouissant ! Ils purent tous constater à quel point il avait failli mourir. Si le petit diable avait été juste une demi-seconde trop lent, il serait probablement déjà mort. Tout le monde pouvait maintenant dire que, bien que le gamin n’ait pas beaucoup d’expérience, il avait une superbe conscience du combat et était capable de réagir presque instinctivement.

Le visage de Tram commençait à gonfler comme un ballon. Heureusement pour lui, c’était un homme extrêmement sain et fort, quelques petites blessures comme celles-ci n’auraient pas beaucoup d’impact sur lui. Quant à Cloudhawk, sa constitution décente et son physique robuste signifiaient qu’il n’avait pas non plus été irrémédiablement blessé.

Les deux se levèrent en même temps et s’élancèrent à nouveau l’un vers l’autre. Bam ! Cloudhawk donna un coup de pied à Tram. Crack ! Tram donna un coup de poing à Cloudhawk !

Les deux étaient de tailles complètement différentes, mais leurs visages étaient couverts de sang alors qu’ils se battaient furieusement. Cloudhawk manquait un peu de technique et d’expérience et, après quelques échanges, son bras droit était à nouveau coincé. Tram lui mit une sacrée pression sur le bras… qui se disloqua avec un craquement !

Cette fois, la douleur ressentie par Cloudhawk était vraiment atroce. La sensation était si intense qu’il fut instantanément couvert de sueurs froides… et pourtant, au lieu de le priver de sa volonté et de sa détermination, cela avait en fait stimulé son obstination innée. Ignorant la perspective d’une mutilation permanente de son bras droit, il lui infligea un coup de genou vicieux à l’aine !

Cette fois-ci, il frappa en plein dans le mille et Tram poussa un hurlement misérable et totalement inhumain. Cloudhawk saisit cette occasion pour mettre deux doigts dans les yeux de Tram ! Une fois de plus, cette attaque prit l’adversaire au dépourvu, incapable de se défendre. Cloudhawk lui donna alors un nouveau coup de pied, le faisant trébucher en arrière vers les bords du ring de duel.

Tram était temporairement aveuglé, incapable d’ouvrir les yeux. Tout ce qu’il pouvait faire était de faire tourner ses bras à l’aveuglette, en espérant pouvoir gagner du temps supplémentaire. Qui aurait pu croire que Cloudhawk se précipiterait en avant et le ferait trébucher ? Tram perdit l’équilibre et tomba en arrière, son corps robuste finit par tomber hors du ring.

L’auberge resta complètement silencieuse pendant quelques secondes… puis les acclamations des spectateurs éclatèrent une fois de plus ! « FAIBLE ! FAIBLE ! FAIBLE ! » Ce combat n’avait pas vraiment été exaltant car ils avaient espéré voir du sang et des cerveaux voler partout. Cela ne s’était pas produit. Et pourtant, ce combat avait vraiment été une agréable surprise. L’enfant à moitié adulte, celui dont ils pensaient qu’il allait être tué, avait fini par gagner !

Bien que la chance ait joué un rôle, tous les spectateurs un peu plus expérimentés purent constater que ce gamin n’était pas ordinaire !

Cloudhawk haletant. Il n’avait jamais pensé qu’il serait capable de battre ce type dangereux. Son visage était aussi gonflé que celui d’un cochon, mais il montrait sa satisfaction et sa joie. Il n’aurait jamais pensé qu’il deviendrait aussi puissant !

Contusionné, battu, le visage gonflé, Cloudhawk se dirigea vers l’homme au nez rouge. « Où est ma viande ? »

« VIANDE ? ! » L’aubergiste au nez rouge n’avait plus l’air aussi amical et aimable. Sa voix était maintenant à la fois stridente et tranchante. « Tu as gâché ma performance, et tu veux demander un paiement ? Va te faire foutre ! »

« Je l’ai mérité ! » Cloudhawk pouvait sentir une boule de feu brûler dans sa poitrine. Ce n’était plus une question de viande, il se sentait complètement insulté et un désir de sang remplissait ses pensées. « Comment oses-tu refuser ? »

« Un gamin stupide et arrogant comme toi veut me menacer et me réprimander ? » Rednose était enragé. ” Tuez moi ce connard ! ” Le videur noir leva immédiatement sa machette et s’attaqua à Cloudhawk.

Danns ce monde, la “confiance” et l’“honneur” étaient des blagues. Cependant, Cloudhawk ne s’attendait pas à ce que cet homme atteigne un tel niveau de dépravation ! L’homme lui avait d’abord menti pour essayer de le faire tuer en duel. Maintenant, non seulement il revenait sur le paiement qu’il devait à Cloudhawk, mais il essayait de le tuer !

Le mouvement du videur noir était rapide et furieux. Cloudhawk fit de son mieux pour l’éviter, mais la lame lui passa quand même dans le dos et laissa une énorme blessure béante. Une douleur intense remplit chaque centimètre de son corps alors que le sang jaillissait de la blessure et recouvrait ses vêtements.

« Pour qui tu te prends, putain ? » Le regard de l’aubergiste au nez rouge était rempli de malice. « Un petit con comme toi veut essayer de me prendre quelque chose ? Il te manquera tes deux mains quand tu partiras ! »

Les spectateurs de l’auberge se mirent à hurler d’excitation, comme si un nouveau spectacle inattendu venait de commencer.

« Superbe idée ! »

« Coupez-lui les mains ! »

« Tuez-le ! »

Le videur noir s’avança, machette à la main. Tout le monde se mit à crier avec excitation et à tourner autour d’eux. En voyant la situation, Cloudhawk n’avait qu’une seule pensée en tête : Fuir ! J’emmerde le rat ! Tout le corps de Cloudhawk était couvert de sang. Il se retourna, repoussa un homme costaud et se dirigea vers la sortie. Cependant, à ce moment précis, un des autres clients lui fit un croche-pied et le fit trébucher.

Bruit sourd  ! Cloudhawk perdit instantanément l’équilibre et s’écrasa contre une table en bois, la cassant en petits morceaux. En tombant, il élargit la blessure de son dos. Il était sur le point de s’évanouir à cause de cette atroce douleur.

« Ahahah ! »

«  Tuez-le ! Massacrez-le ! »

Toute l’auberge était remplie d’appels moqueurs et malveillants. Les spectateurs ne se souciaient que d’attiser davantage les flammes, sans qu’une seule personne ne se manifeste pour intervenir ou mettre fin à l’affaire. Leurs visages étaient tous déformés avec sauvagerie. C’était une époque sauvage, et le cœur des hommes l’était encore plus !

Le videur noir leva sa machette bien haut et l’abattis une fois de plus. Les blessures de Cloudhawk étaient si lourdes qu’il ne pouvait même pas se relever. Il n’aurait jamais imaginé qu’il mourrait dans un endroit comme celui-ci, et de façon aussi pathétique. Mais juste au moment où il allait fermer les yeux et attendre la mort…

Clang !

Un bruit métallique retentit avec une puissance explosive. C’était une autre lame qui se heurtait à la première, provoquant des étincelles !

La scène sanglante que tout le monde attendait avec impatience ne s’était pas concrétisée. Une machette blanche comme neige apparut soudainement de nulle part, arrêtant la machette du videur noir dans ses traces. Ce qui sidéra tout le monde, c’est que cette machette avait facilement et d’une seule main arrêté le coup de machette à deux mains du videur noir.

La machette qui sauva la vie de Cloudhawk mesurait environ deux pieds de long et avait la forme d’un boomerang. Elle avait un dos droit avec une lame incurvée, et était lourde à l’arrière mais étroite à l’avant. Elle brillait d’une lumière froide, presque neigeuse… Cloudhawk la reconnut. N’était-ce pas la machette de Mad Dog ?

La main du videur noir était devenue engourdie et une large entaille était apparue sur le bord de sa lame. Avant même que le videur n’ait pu évaluer la situation, son adversaire frappa de l’autre main et envoya une éblouissante lumière froide qui clignota. Le videur noir sentit son bras s’alléger soudainement lorsque sa main tomba au sol, toujours agrippée à cette machette.

« AHHHHH ! » Le videur serra son bras coupé, criant misérablement alors que le sang continuait à jaillir sans arrêt, presque comme un robinet ouvert en permanence.

Mad Dog leva sa jambe et le frappa. La poitrine du videur s’était complètement enfoncée, toutes ses côtes était brisées. Il vola à reculons dans les armoires derrière lui comme s’il avait été tiré d’un canon, provoquant l’écrasement de toutes sortes de bouteilles de vin et rendant l’auberge encore plus malodorante.

Cet échange se fit en un clin d’œil. Tout le monde étaient hébété… et se mit à crier plus fort.

« Mad Dog ?! C’est quoi ce bordel ? » Rednose révéla un regard de rage et de terreur. Il reconnut visiblement l’affreux homme noir qui se tenait devant lui. « Je ne t’ai rien fait ! Pourquoi tu deviens complètement fou ? »

« Heh. Heh heh. Heh heh heh… » La cicatrice sur le visage hideux de Mad Dog se tordit comme un mille-pattes alors qu’il souriait, sa voix à la fois grave et rauque. « Pour torturer un membre des mercenaires du Tartare ? Es-tu à ce point fatigué de vivre ? »

« Tartare ? » de l’effroi apparut sur le visage de Rednose. « Tu parles du gamin ? Merde, je ne savais pas qu’il était à vous ! Tout ça c’est à cause de cinq morceaux de rats séchés, non ? Prends-les ! Je vais les donner au gamin, d’accord ? »

« TROP TARD ! » La machette clignota une fois de plus. Cette fois, elle atterrit sur le garde du corps devant l’aubergiste et traversa l’épaule de l’homme jusqu’à sa taille, lui déchirant la chair et les os. C’était un son terriblement humide et l’homme fut pratiquement coupé en deux par ce coup.

La force de Mad Dog était absolument terrifiante ! Il n’avait même pas l’air de couper un homme en deux ; c’était comme s’il coupait un morceau de beurre fondu !

Le sang se répandit partout lorsque les organes de l’homme éclatèrent en aspergeant Mad Dog. L’odeur épaisse et nauséabonde du sang semblait l’enivrer, rendant son visage de plus en plus sauvage et terrifiant. En fait, il avait l’air presque furieux et intoxiqué.

« Bougez, bougez ! Vous tous, b-” Rednose n’eut pas le temps de finir sa phrase parce qu’une lumière froide d’une rapidité incroyable traversa son cou, lui ouvra la peau, lui coupa la chair, lui trancha les veines et lui fendit les os avec un bruit de déchirure. Personne n’aurait pu faire quoi que ce soit pour empêcher que cela se produise. La machette froide le traversa aussi facilement qu’elle traversait le tofu !

Le monde entier semblait tourner devant les yeux globuleux de Rednose. Ces yeux montraient une surprise, comme s’il ne comprenait pas pourquoi son champ de vision venait de changer. Ce n’est que lorsque son regard se posa sur son propre cadavre sans tête qu’un regard d’horreur et d’étonnement sans fin apparut dans ses yeux.

Les lumières de la discothèque de l’auberge continuaient de tourner et la musique hard rock continuait de retentir. Quant au sang qui jaillissait de ce cadavre sans tête, c’était comme si une bouteille de champagne avait été fraîchement débouchée pour permettre à tous les participants de célébrer cet événement spécial.

« Mad Dog est devenu fou ! »

« Tuez-le : »

Les videurs de l’auberge connaissaient tous la réputation de Mad Dog. Une fois que l’homme devenait fou, la seule façon de l’arrêter était de le tuer. Sinon, il n’aurait pas arrêté avant d’avoir anéanti tout le monde ! Ces videurs étaient, par nature, des hommes extrêmement vils ; cette caractéristique était commune à presque tout le monde capable de s’élever à des positions importantes dans l’avant-poste de Blackflag. Aucun d’entre eux n’était un imbécile ! Machettes, bâtons, poignards… toutes sortes d’armes se dégainaient lorsque tout le monde chargea Mad Dog !

La boule disco tournait encore plus vite et la musique hard rock semblait frapper encore plus fort. Cette fête était sur le point de devenir complètement hors de contrôle !



Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 13 – Le ring de sang Menu Chapitre 15 – Un groupe sanguinaire