Chroniques des Dieux Déchus | The Godsfall Chronicles | 陨神记
A+ a-
Chapitre 105 – La mission

Livre 2, Chapitre 105 – La mission

Les trois géants de la vallée des enfers et une dizaine d’officiers attendaient dans le centre de commandement. L’avant-poste avait été réparé après l’attaque de Dark Atom, mais leur honte ne s’effaçait pas si facilement. En dessous de tout cela, le choc de leur dévastation était toujours présent. Cela avait été si soudain et inattendu.

Dark Atom était une organisation insidieuse et prudente.

Avant cette attaque, il n’y avait pas de précédent pour une attaque de Dark Atom. Les actes terroristes précédents ne les avaient jamais mis en combat direct avec les soldats élyséens. Leurs opérations étaient limitées à des perturbations soigneusement planifiées, conçues pour gonfler leur présence ou montrer leurs capacités.

Cette dernière attaque était différente.

L’Armée des enfers était une organisation parallèle dirigée par les Élyséens. Une organisation de l’ombre était synonyme du mot secret, et cela convenait parfaitement à cet endroit. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent des Élyséens ne connaissaient même pas leur existence.

Donc, en termes d’image, il n’y avait aucun avantage pour Dark Atom à s’en prendre à eux. Pourtant, ils avaient sorti leurs gros calibres et même leur mystérieux leader, Wolfblade. Cela semblait complètement contraire aux méthodes habituelles de l’organisation terroriste.

Ils étaient organisés dans ce qui était décrit comme une organisation en forme de cerf-volant. La direction était le centre du cerf-volant tandis que ses cellules en étaient les coins. La direction et les différentes divisions travaillaient indépendamment et ne coopéraient que lors de missions plus importantes. La communication se faisait par le biais d’émissaires envoyés par la direction aux différentes cellules. De cette façon, même si une division entière était éliminée, les Élyséens n’auraient coupé qu’un coin du cerf-volant. La seule façon de détruire une organisation comme celle-ci était de couper la corde.

Dark Atom était construit autour d’un seul point, ce qui signifiait que son leadership était très important – surtout celui qui détenait tous les secrets. Il ne pouvait pas être soumis au moindre risque. Les communiqués de la direction étaient protégés par un système confidentiel qui n’avait pas encore été percé. De ce fait, malgré tous les efforts des Élyséens, la direction de l’organisation n’avait jamais été révélée. Leur talent pour la sécurité était tout simplement génial et leur avait permis de survivre jusqu’à ce jour.

Wolfblade et les autres membres principaux de l’organisation n’avaient pratiquement jamais été impliqués directement dans les opérations. Cela garantissait que, quels que soient les résultats de ces opérations, ils continueraient. Alors, pourquoi Wolfblade avait-il pris un tel risque cette fois-ci ? Tout ça pour un trésor qu’ils ne savaient même pas comment utiliser ? L’artefact n’était pas une relique. Mais même s’il s’agissait d’un prix légendaire, le risque n’en valait pas la peine.

C’était une déclaration de guerre ouverte ? D’où vient une telle confiance ?

Dark Atom était comme un mille-pattes ou un scorpion. Le domaine de Skycloud était un géant. Le scorpion pouvait facilement se cacher dans des endroits sombres et frapper le géant de temps en temps avec sa queue. Cependant, si ce scorpion devait un jour sortir à la lumière du jour, il apprendrait à quel point il est inférieur au géant. Les Élyséens n’avaient besoin que d’une cible, et leur pied massif la réduirait en pâté.

La question était devenue un gros casse-tête pour Natessa, Eckard et Dumont.

« Nous avons une communication confidentielle du domaine Skycloud ! »

Un homme habillé tout en noir entra dans le centre de commandement. Le message qu’il portait avait très probablement à voir avec Dark Atom et leur récente attaque. Natessa lui avait fait signe d’avancer, et l’homme en noir lui avait présenté un parchemin roulé.

« Deux sujets. » Natessa déplia le parchemin et regarda son contenu. Ses sourcils s’étaient lentement levés alors qu’elle décrivait ce qu’elle lisait. « Le premier indique que les efforts de représailles de Skycloud contre Dark Atom ont déjà porté leurs fruits. Maître Arcturus a pris le contrôle de l’affaire personnellement et a envoyé son disciple Frost de Winter pour enquêter. D’un seul coup, dix bastions de Dark Atom ont été oblitérés, tandis que sept cellules ont été éradiquées. Plus de deux cents terroristes ont perdu la vie, ce qui représente près de la moitié des forces totales de Dark Atom. À son retour des terres désolées, il a été nommé major général des Chevaliers de la Splendeur. Il a reçu les pleins pouvoirs pour traquer ce qui reste de Dark Atom et peut agir sans la surveillance des dirigeants de Skycloud, rendant compte directement au gouverneur Arcturus. »

L’envie parmi ceux dans le centre de commandement était presque palpable. Pourquoi Maître Arcturus avait-il une telle opinion de son disciple d’une vingtaine d’années ?

Quelle autre raison pouvait-il y avoir, si ce n’est que le gouverneur le préparait à devenir son successeur ? Il était déjà un chasseur de démons de haut rang portant le titre de général. Maintenant, il a pris le commandement des Chevaliers de la Splendeur, un élément essentiel de la force de Skycloud. Sans aucun doute, Frost était l’homme le plus puissant de sa génération.

Personne ne pouvait nier les capacités de Frost. Après tout, son professeur était l’illustre Arcturus Cloude. Un homme comme lui ne se serait pas donné la peine d’accepter un individu sans talent comme disciple. Frost cultivait également une excellente réputation. Tout le monde connaissait son strict contrôle de soi. Il était sur le point de devenir l’épine dorsale de la domination de Skycloud dans le futur.

Les talents de Frost étaient évidents au vu du contenu du message. En une poignée de mots, le rapport décrivait un succès sur Dark Atom plus important que tout ce qu’ils avaient vu depuis des années. Les dirigeants de l’organisation terroriste étaient toujours en liberté, mais un coup sévère avait été porté à leurs forces. Pour l’instant, Dark Atom est trop affaibli pour causer d’autres problèmes.

« Au moins, c’est fait. Dommage que je n’aie pas pu me venger de mes propres mains. » Eckard portait ses regrets sur ses manches. Si les soldats de la vallée des enfers ne semblaient pas très affectés par ce qui s’était passé, la vérité était que leur fierté avait été durement blessée. Maintenant, il n’y avait nulle part où ils pouvaient déverser leur colère. « La deuxième partie ? »

« Dans son briefing donné lors du retour de Frost à Skycloud, il a mentionné avoir trouvé un indice en éradiquant les forces de Dark Atom. Il prétend qu’après une décennie d’efforts minutieux, qu’ils ont infiltré l’une des villes situées le long de la frontière du domaine. Ils sont un dangereux cancer dans notre maison, dit-il, et il a demandé la permission de les éradiquer. » Natessa mit le parchemin de côté et se tourna vers les autres. « Frost de Winter a été dépêché dans la région et a demandé à l’escouade Tartare par son nom de le rejoindre là-bas ».

« Ce ne sont jamais de bonnes nouvelles. On nous appelle seulement quand ce genre de merde commence à dégénérer. Putain d’exaspérant. » Eckard était visiblement furieux. « Si c’était nous, alors tant pis, mais l’escouade Tartare ? Ce sont encore des bleus. Tout le monde a besoin de temps pour s’adapter, et ils n’ont même pas encore commencé l’entraînement de mission. Les envoyer pour quelque chose comme ça, c’est chercher les ennuis ! »

« Se plaindre ne va rien résoudre. N’est-ce pas pour cela que la vallée des enfers est là ? » Natessa rangea le parchemin, gardant son visage stoïque. Une pensée lui traversa soudain l’esprit. « Appelle le capitaine de l’escouade Tartare. Faites-le venir ici. Ce sera leur première mission. »

Eckard continuait de grommeler ses réticences, mais cette lettre n’était pas une demande. C’était un ordre. Ils n’avaient pas d’autre choix que de s’y conformer.

Quelques minutes plus tard, Cloudhawk entra dans le centre de commandement. Les autres chefs d’escadron étaient déjà partis, le laissant seul avec les trois instructeurs.

Une fois qu’ils lui eurent expliqué la situation, son visage se transforma en un regard insatisfait.

D’accord, peu importe. Frost voulait l’aide de la vallée des enfers. Cependant, appeler spécifiquement son équipe… il n’avait pas besoin de deviner ce que cela signifiait. Est-ce que Frost savait déjà ce qui s’était passé ici ? Si c’était le cas, Gabriel et lui étaient en danger.

« Merde. Cet enfoiré ne veut pas s’en aller. »

Il ne comprenait pas pourquoi il insistait pour continuer à lui donner du fil à retordre. Le caractère de ce connard était irréconciliable. Gabriel aussi semblait être sur la liste pour avoir échoué sa mission d’assassinat. Frost était maintenant plus puissant que jamais. Même les instructeurs devaient se plier à ses caprices. Trouver un moyen de se débarrasser de quelques stagiaires n’allait pas être difficile pour lui dans sa position.

Les choses ne se présentaient pas bien, mais il ne pouvait pas rester sans rien faire.

Natessa donna les ordres. « Les détails spécifiques sur la façon dont vous allez accomplir votre mission seront livrés une fois que vous aurez atteint votre cible. Votre tâche principale est de vous assurer que votre escouade reste en sécurité. Rappelez-vous, en tant que soldat, votre plus grand devoir est de suivre les ordres. Maintenant, retourne à ton équipe et prépare-la à partir. »

Cloudhawk sentait un mal de tête s’accumuler sur ses tempes.

Pouvait-il rester ? Pour l’instant, il semblait que les instructeurs n’avaient même pas l’autorité de refuser les ordres de Frost, et encore moins lui. Pouvait-il partir ? S’il acceptait la mission, c’était comme mettre sa tête dans la gueule du loup. Il refusait de faire quelque chose d’aussi stupide.

Cloudhawk ne s’était pas empressé de repartir. Il savait qu’il devait faire quelque chose, et vite. Son esprit s’agita jusqu’à ce qu’une idée se libère – il leva la tête et regarda la femme puissante qui était leur instructeur. Elle n’avait pas l’air jeune, mais sa peau était belle, et sa silhouette bien entretenue. Il était difficile de dire exactement quel âge elle avait. Son tempérament était également unique comme une brise fraîche, calme et élégant.

« Y a-t-il quelque chose d’autre ? »

Il restait là, debout, à la fixer. Elle était clairement mécontente. Quelle que soit la situation, elle était son officier supérieur. Le jeune homme lui manquait de respect.

Eckard frappa la table devant lui d’un coup de poing. « Qu’est-ce que tu fais encore là comme un putain d’abruti ? T’es sourd ? Et si je faisais bouger ton cul d’abruti avec une demi-douzaine de coups de fouet ? Fais ce qu’on te dit, putain ! »

Cloudhawk se décida. Il leur demanda directement : « Ça fait un petit moment que vous trois ne vous êtes pas renforcés, non ? »’

« Qu’est-ce que tu racontes ? » Eckard ne suivit pas la ligne de questionnement du gars. « Tout le monde plafonne à un moment donné, et quand on arrive à notre niveau, progresser devient particulièrement difficile. Qu’est-ce que ça peut faire si on ne s’est pas développé depuis un moment ? »

« Vous voulez le faire ? »

Les trois instructeurs marquèrent une pause, confus.

« Je ne veux pas vous offenser, » dit Cloudhawk. « En fait, je vous ai observé attentivement, et je pense que vous pourriez tous les trois être plus forts que vous ne l’êtes maintenant. Je sais qu’il y a cette mission, mais si vous me donnez un peu de temps, je pense que je peux vous donner quelques conseils. Je pense qu’ils pourraient vraiment aider dans ce combat. »

« Espèce d’abruti de merde ! » Eckard explosa de fureur. « Est-ce que tu entends au moins les mots qui sortent de ta foutue bouche ? ! »

Cloudhawk ne lui prêta pas attention. Ses yeux restaient fixés sur la femme au milieu.

Natessa regardait en arrière avec malaise. Pendant leurs cours théoriques, elle avait essayé de modifier plusieurs fois le test de Cloudhawk, le rendant complètement différent des autres. Elle avait également inclus un certain nombre de questions sur les reliques basées sur le vent et l’entraînement psychique. Même s’il était un idiot, et il ne l’était pas, il lui serait facile de comprendre ce qui se passait. Si Natessa n’était pas celle qui faisait ça exprès, alors qui le ferait ? Cloudhawk comprenait manifestement des choses que Natessa ne comprenait pas, mais elle n’osait pas perdre la face en lui demandant directement. Le test papier était son moyen de contourner le problème. Ils connaissaient tous les deux la vérité.

Mais, pourquoi avait-il soudainement proposé de leur enseigner ?

Les instructeurs étaient juste ce que leur nom impliquait : des instructeurs. Personne dans l’histoire de ce centre d’entraînement n’avait jamais eu la prétention de leur enseigner quoi que ce soit. Il ne faisait même pas l’effort de le cacher. Il était direct et impudique.

« Je ne vais pas vous mentir. Frost et moi ne sommes pas en bons termes. Faire appel à l’escouade Tartare est sans aucun doute un moyen pour lui de s’en prendre à moi. » Cloudhawk regarda Natessa froncer les sourcils. Il essaya d’être aussi direct que possible. « Tu sais qui est Frost et ce qu’il peut faire. Je ne suis pas de taille contre lui. De plus, il a le soutien du gouverneur. Je sais que ce conflit va vous coûter cher, alors je suis prêt à prouver que j’en vaux la peine. »

C’était donc la vérité. Eckard n’était clairement pas convaincu. C’était son offre ?

« Laissez-le essayer. » Natessa se leva. Elle jeta un coup d’œil à l’heure puis le regarda à nouveau. « Tu as une heure. »

Son visage s’illumina. « C’est suffisant. »

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. PascalW
  • 🥉 3. Yorushima
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW
  • Alexis
  • Yorushima


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 104 – Promesse de loyauté Menu Chapitre 106 – Instruire les instructeurs