Chroniques des Dieux Déchus | The Godsfall Chronicles | 陨神记
A+ a-
Chapitre 106 – Instruire les instructeurs

Livre 2, Chapitre 106 – Instruire les instructeurs

Alors, comment Cloudhawk allait-il le prouver ?

Les instructeurs étaient presque étouffés par le culot de ce type. Eckard, avec sa démarche et son assurance, était particulièrement agacé.

Et pourtant, à sa grande surprise et colère, Natessa accepta ! De tous les trois, c’était elle qui était la plus imbue d’elle-même. Elle ne prenait pas ses médicaments ou quoi ? Eckard ne savait pas quoi faire, mais puisqu’elle avait accepté la demande du type, la combattre ne servirait à rien.

En réalité, il avait soulevé quelques bons points. Frost était un homme de grande influence maintenant. Se débarrasser d’un seul stagiaire de la vallée des enfers serait aussi simple que de lever un doigt.

Dans des circonstances normales, la vallée des enfers pourrait ignorer les ordres. Cependant, les cicatrices de leur défaite contre Dark Atom étaient encore fraîches. Ils en avaient honte. Les risques et le coût d’affronter quelqu’un comme Frost à ce stade n’en valaient pas la peine.

C’était un groupe de personnes pragmatiques dans la vallée des enfers. Ceux qui avaient de la valeur restaient ici. Ceux qui n’en avaient pas étaient relâchés. Ça avait toujours été comme ça. Après tout, ces “étudiants” n’étaient pas vraiment des soldats dans leur troupe. Ils étaient des stagiaires, ici pour apprendre et partir. Si Cloudhawk voulait demander l’asile sous l’aile de l’armée de l’enfer, il allait devoir prouver qu’il était un fardeau digne d’être porté.

Eckard l’avait compris, mais il n’aimait pas ça. Il était particulièrement irrité par la façon dont l’exfoliant se tenait la tête haute comme s’il valait quelque chose. L’instructeur avait envie de lui donner une leçon. Depuis qu’il était devenu capitaine, Cloudhawk avait progressivement perdu sa peur d’eux. Qui sait d’où venait son excès de confiance ? Natessa et Dumont étaient des chasseurs de démons chevronnés, tandis qu’Eckard lui-même était un artiste martial de premier ordre.

Et lui, qui était-il, bordel ?

Ce n’était pas un chasseur de démons réputé, et il n’était pas non plus un artiste martial, d’après ce qu’il savait. Mais il avait le culot de penser, qu’il pouvait montrer une chose ou deux aux instructeurs. Y avait-il quelqu’un avec un ego plus démesuré ? C’était un imbécile, et ses actions étaient une provocation claire. Il y avait beaucoup de personnes talentueuses dans le camp d’entraînement, et un comportement comme celui-ci ne pouvait être encouragé.

Eckard prit la parole, « Je ne vais pas mâcher mes mots. Si tu nous fais perdre notre putain de temps, je vais te découper en lamelles et te manger avec un verre de vin. »

Cloudhawk roula irrévérencieusement les yeux. Il se concentra sur Natessa. Oui… elle était définitivement plus agréable à regarder.

On pourrait définitivement la décrire comme une lumière vive dans le paysage morne qu’était la vallée des enfers. Non seulement elle était forte, mais elle était aussi très jolie et lente à la colère. Les personnes qui ne cessent de parler ne méritent pas de perdre leur temps, mais Cloudhawk était différent. Ses performances pendant les tests l’avaient amenée à le regarder d’un œil nouveau. C’était pourquoi elle avait choisi de lui donner une chance.

« J’aimerais utiliser tes bottes pendant une seconde. »

Elle n’émit aucune objection. Elle enleva ses bottes et les tendit à Cloudhawk. Il les enfila, et après seulement quelques pas, il sentit leur puissance. Soudain, chaque mouvement était souple et facile, rapide et sans effort.

Eckard haussa un sourcil. Natessa lui avait prêté sa relique ?

Tout enfant élyséen savait que la relique d’un chasseur de démons n’était pas seulement une arme. C’était leur identité, leur honneur, leur statut. C’était des cadeaux des dieux et on ne les donnait pas à la légère. Même les prêter à quelqu’un était difficile à accepter. Peu importe où et dans quelles circonstances, prendre une relique à un chasseur de démons était un signe d’irrespect.

Extérieurement, Natessa semblait aussi calme qu’une brise d’été, mais Eckard la connaissait mieux. Quand elle était en colère, elle était comme un orage, dix fois plus féroces que lui. Qu’une femme comme elle abandonne volontairement une relique – pour ensuite regarder l’autre personne la mettre – était impensable. Était-elle sous l’effet d’un sort ?

Dumont resta aussi silencieux qu’une statue, mais la lumière de ses yeux perplexes brillait à travers la fente de son casque.

En tant que chasseur de démons, les préoccupations de Dumont étaient différentes de celles d’Eckard. Il se demandait ce qu’il était en train de faire. L’énergie psychique de chaque chasseur de démons est unique, ce qui signifie que les reliques avec lesquelles ils peuvent résonner sont différentes. La plupart des chasseurs de démons ne s’accordaient qu’avec un seul type de relique. Un sur dix était capable d’en utiliser deux, et encore moins d’en utiliser une troisième.

Cloudhawk portait quelques reliques étranges sur lui. Ce n’étaient pas les reliques habituelles : vent, eau, feu, terre, lumière, obscurité ou tonnerre. Il n’était pas capable de déterminer précisément quels étaient ces attributs, mais le vent n’en faisait pas partie. Alors, que faisait-il ?

Elles étaient un peu serrées au début, mais après quelques pas, les Bottes du Vent de Natessa s’étaient adaptées à ses pieds. Après les avoir testées pendant un moment, il s’arrêta, resta sur place et ferma les yeux.

Chaque relique avait son propre rythme unique.

Il pouvait le sentir comme une chanson vibrant dans ses os.

Il avait toujours été capable de différencier les sons uniques d’une relique, mais pas les secrets cachés dans le rythme. Cependant, après avoir hérité de la sagesse de son prédécesseur, ces secrets avaient été déverrouillés. Les choses avaient plus de sens. Il commençait à comprendre.

Un exemple inadéquat était de comparer la résonance des reliques à une sorte de langage. S’il était capable d’entendre les mots auparavant – leur cadence et leur différence – il ne pouvait pas en saisir le sens. Le maître déchu de la pierre de phase avait appris à Cloudhawk à écouter leur substance, et il commençait à comprendre. C’était d’une grande aide lorsqu’il examinait le véritable pouvoir des reliques qu’il rencontrait.

Quelque chose en lui était convaincu que s’il pouvait aller au-delà de la compréhension du langage… s’il pouvait apprendre à le “parler”… alors, comme les dieux et les démons d’autrefois, il serait capable de créer ses propres reliques. Ou, comme l’espérait son prédécesseur, devenir lui-même une relique.

« Concentration. Un problème à la fois. »

Il devait convaincre ces trois-là, non seulement pour faciliter son séjour ici, mais aussi pour éviter les manigances de ce salaud de Frost. Il avait l’impression de comprendre la nature de la relique maintenant et, d’un bond, s’éleva de trois mètres dans les airs. Au sommet de sa trajectoire, il déversa son énergie psychique dans les bottes et poussa. Les bottes s’étaient enfoncées dans l’air en rayonnant de lumière, puis avaient libéré une explosion d’énergie.

C’était comme marcher sur un ressort.

Dans un souffle, il s’élança de huit ou neuf mètres de plus, d’une manière rapide et difficile à contrôler. Il faillit s’écraser sur le sol, mais il réussit heureusement à se dégager avec ses mains et à se retourner dans les airs. Il atterrit finalement avec agilité sur ses pieds.

Les trois instructeurs avaient été choqués. Il avait canalisé les bottes !

Il avait la capacité d’utiliser des reliques de type vent !

Ce qui était encore plus difficile à comprendre, c’est que même s’il avait le talent pour les reliques de vent, il venait seulement de mettre ces bottes. Comment aurait-il pu les maîtriser tout de suite ? Les chasseurs de démons avaient besoin de temps pour se familiariser avec leurs outils, pour s’y habituer. Ce processus pouvait ne prendre qu’une semaine ou durer jusqu’à six mois. Ce n’est qu’après qu’ils étaient suffisamment confiants pour utiliser correctement la relique. Avant cela, leur pouvoir était instable. Cloudhawk, lui, n’avait qu’à enfiler les bottes et il pouvait les utiliser naturellement.

De son côté, il ne savait pas qu’il faisait quelque chose d’aussi extraordinaire. Il tapa du pied de manière illustrative et soupira de satisfaction. « Jolies bottes. Elles permettent de marcher à travers la brise. Elles méritent leur réputation. Avec elles, on peut foncer sur l’ennemi comme un coup de vent. Seulement… »

Natessa le vit hésiter et insista pour en savoir plus, « Seulement quoi ? »

« Elles ne sont pas seulement des rafales de vent pour vous faire décoller. » Il baissa les yeux sur les bottes pendant qu’il parlait. « Je suis sûr que c’est aussi une arme redoutable ! »

Natessa resta sans voix.

Comme la plupart des chasseurs de démons issus de familles aristocratiques, ses bottes étaient un héritage familial. Jamais personne dans sa famille n’avait suggéré que ces bottes pouvaient être utilisées de manière offensive. Il était naturel pour elle de douter de son affirmation.

Il savait que le fait de le dire n’allait pas les convaincre, mais il n’avait pas l’intention de tromper qui que ce soit. « Eh bien, en parler ne va pas prouver quoi que ce soit. Vous verrez quand nous essaierons. Regardez bien. »

Des mannequins d’entraînement étaient disposés autour des zones d’entraînement. Ils étaient du même type que ceux qu’il avait vus à la Maison des Chasseurs de Démons et étaient conçus pour tester les reliques.

Prenant une profonde inspiration, il concentra sa volonté sur ses pieds. La paire de bottes se mit à rayonner d’une teinte sarcelle, et l’air se concentra autour d’elles, ondulant. De violentes rafales enveloppèrent la relique et, sous sa direction, commencèrent à s’unir. Petit à petit, elles commencèrent à former un orbe de pouvoir.

« Regardez ! »

Il leva un pied. L’orbe sarcelle s’éleva avec lui.

Il balança sa jambe, et l’orbe partit. Elle frappa le mannequin de bois et libéra toute son énergie d’un seul coup. Le flot d’énergie souffla un morceau du modèle comme si un camion l’avait traversé. L’impact l’avait envoyé en spirale dans les airs, et il avait heurté le sol dix mètres plus loin avec un bruit sourd.

« Qu’est-ce que vous en pensez ? Maintenant, est-ce que vous me croyez ? » Cloudhawk se retourna vers les instructeurs. « Tes bottes sont capables de condenser l’air, ce qui te permet de marcher dessus. Mais elles peuvent aussi expulser cet air comme une bombe. Je suis sûr que l’efficacité au combat de l’instructeur va doubler une fois qu’elle maîtrisera ça. »

Chacun d’entre eux ouvrit les yeux sur le jeune homme.

Natessa était stupéfaite de constater qu’avec un ajustement mineur, les bottes qu’elle utilisait pour traîner dans le ciel pouvaient également servir de relique d’attaque.

« Tiens, laisse-moi te les rendre. » Il les retira et les rendit à Natessa. Au cours des derniers jours, il avait prêté une attention particulière aux instructeurs – Natessa et Dumont en particulier – donc il était bien préparé. « Quant aux détails, je serai heureux de les expliquer une fois la mission terminée. »

C’est donc ainsi qu’il comptait régler ce problème, réalisa-t-elle. Il valait quelque chose maintenant. Il devait revenir en vie.

Et Frost ? Ça n’avait pas d’importance ! La vallée des enfers était une organisation indépendante. Les règles élyséennes ne s’appliquaient pas à eux. Au pire, certaines familles pourraient faire des histoires, mais ça ne valait pas la peine de perdre le sommeil.

Cependant, Eckard avait un mauvais pressentiment à ce sujet.

Les instructeurs n’avaient pas peur de former une bande d’idiots. Ce qui les inquiétait le plus, c’était de trouver des élèves talentueux. Il y avait une chance qu’ils puissent surpasser leurs professeurs. Comment pourraient-ils avoir la paix alors ? Vu la façon dont les choses se présentaient avec Cloudhawk, il avait déjà atteint ce point et plus encore. Rien de bon n’allait sortir de tout ça !

🏆 Top tipeurs
  • 🥇1. Alexis
  • 🥈2. PascalW
  • 🥉 3. Yorushima
🎗 Tipeurs récents
  • PascalW
  • Alexis
  • Yorushima


Rejoignez-nous et devenez correcteur de Chireads Discord []~( ̄▽ ̄)~*
Chapitre 105 – La mission Menu Chapitre 107 – Dawnbreaker